top 1top 2top 3votez pour nous, et n'oubliez pas d'entrer votre pseudo !
Naga
Naga Umiaktorvik
rex fondateur
indisponible
Seung Joo
Seung Joo Hwang
fondapatate
indisponible
Locke
Locke Melborn
modérateur
dc: stella
disponible
Namaiki
Namaiki Ikazuchi
modérateur
disponible
bannière
gif

Chronos Republic

Pallatine, la ville qui existe en dehors de notre monde, se dérègle. Depuis quelques temps, la métropole aux diasporas est en proie à d'étranges phénomènes. Le temps est perturbé, comme si quelque chose n'allait pas. N'avez-vous pas eu l'impression que le temps se figeait, ou au contraire passait un peu trop vite ? (en savoir plus)

Nouveautés
04.04 Nouveau système de compétition + nouvelle intrigue. (plus d'infos ici)
28.02 Installation de la version 3. (plus d'infos ici)
16.11 Installation de la version 2.5.
Période de jeu : janvier à mars 2016. Des perturbations temporelles ont commencé à faire leur apparition. Serait-ce dû aux disparitions qui ont eu lieu l'année dernière ? Quelle est la raison de de ces nouveaux problèmes ? Vous ne le savez pas, mais votre vie à Pallatine est peut-être menacée.

Troc à l'amiable... [PV Nettie]

avatar
Personnage : Elle a 34 ans. Née d'une mère Indou et d'un père turc en 2015 à New Dehli. Arrivée à Pallatine en 2037, en ville depuis donc 12 ans. Chef des opérations du Mordred. Parle l'hindi, le turc et l'anglais. Entraînée aux arts du commandement, du combat et du charme. A été esclave dans ses dernières années avant d'être transférée. Sa marque d'esclave ce situe en haut à droite de son dos. Anciennement appelée Sanem.
Nom de code : Chrysalis
Avatar : Mitsuru Kirijo
Messages : 7
Messages rp : 1
Date d'inscription : 13/09/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Mordred
posté le Mar 29 Nov 2016 - 22:05 (1)

« Je suis. » répondit-elle.

Aishwarya replaça une mèche insoumise derrière son oreille d’un air assuré, son regard brillant d’une confiance mal contenue. Elle attrapa son verre, sirotant une gorgée de son whisky déjà entamé depuis plusieurs minutes.

« Tu bluffes. »

Un rire cristallin mais non moins moqueur surgit de ses lèvres carmines. Bluffer, elle ? Toujours. La vie n’était faite que de promesses non tenues. Elle était bien placée pour le savoir. Et elle était une experte en la matière.

«Tu sembles douter pourtant. Si je bluffe, tu n’as rien à perdre il me semble ? »

Son dos se redressa lentement pour venir se poser contre le dossier du fauteuil sur lequel elle était assise. Leur partie avait commencée depuis maintenant une petite demi-heure et la jeune femme n’était pas en manque de chance. Son téléphone vibra une énième fois dans sa poche. Shengren n’aimait pas qu’elle fasse durer ce genre de confrontations, aussi ludiques qu’elle puisse les trouver.

Mais il savait aussi qu’elle avait du mal à dire non à une occasion pareille.

Un échange. Un deal. Malgré les conflits évident entre les différentes diasporas, il n’existe pas de monde où ennemis ne finissent par collaborer, de quelques manières qu’il soit. Évidemment, cela se doit d’être discret, entre les mains de personnes de confiance. Et bien que sa relation avec son patron n’ait pas atteint le niveau qu’elle espérait, il était évident qu’il lui vouait une confiance presque aveugle. Si tenté qu’il puisse avoir confiance en quelqu’un à ce point, bien sûr…

Elle était l’agent parfait pour ce rendez-vous. Étant connue pour son amour des jeux d’argents, il était facile de faire passer cette réunion pour un simple cercle de poker à but lucratif, n’est-ce pas ? Et quelque part, il en était question pour Sanem.

« Très bien, je suis. Montre-moi ce jeu exceptionnel. »

La jeune femme découvrit lentement ses cartes, dévoilant un full d’as et de dames. Ses adversaires étaient évidemment perdant face à une telle main. Mais il était toujours plaisant de jouir d’une telle victoire pour la Chef du Mordred.

« Oh, tu n’as pas mieux alors je suppose ? »

Le grognement qui échappa de l’homme lorsqu’il jeta ses cartes auraient pu lui arracher un frisson d’effroi si elle n’était pas aussi habituée à ce genre de situations. Qu’il râle, qu’il cri, qu’il se plaigne, elle n’était pas prête de se laisser dominer par un gangster. Encore moins sur leur territoire.

Elle n’avait pas encore eu l’occasion de venir jouer ici. Il est vrai qu’en général, les gens de sa diaspora évitent de traîner par ici, ayant l’occasion de profiter des joies du casino dans leur propre quartier. Seulement… Pour cette fois, en tout cas, l’échange avait lieu sur leur territoire. La petite pièce aux allures intimistes était surveillée par deux agents de sécurité, appartenant au clan de son hôte évidemment. La turque avait même dû se débarrasser du moindre objet contondant afin de pénétrer dans l’habitacle. Tout comme ces adversaires évidemment.

Du moins, elle l’espérait.

« Tu es bien chanceuse depuis le début de la partie. »

Ce n’était pas dit avec un trop plein de venimosité. Mais cela suffit à faire son effet. Les autres membres du cercle allaient maintenant la soupçonner de tricherie. Merde. Le premier pas vers une sorte de conflit qu’elle n’était pas tout à fait prête à affronter dans sa jupe longue, pesant un âne mort et son décolleté plongeant laissant très peu de place à l’imagination.

Très bien.

« La chance du débutant j’imagine ? »

La provocation ne sembla être accueillie sous les meilleurs hospices. Il fallait regagner la confiance de ses partenaires, sinon, elle ne payait pas chère de sa peau. Encore moins si Shengren apprenait qu’elle avait mise à mal un de leur marché les plus secrets et prolifique. Elle se recomposa un visage plus froid et plus propice aux discussions professionnelles. Détourner l’attention de sa chance maladive serait peut-être un moyen d’apaiser les tensions.

« Il me semble que nous avons une affaire à régler, n’est-ce pas Messieurs ? »

La tension dans la salle commençait à atteindre des degrés inégalés jusqu’à présent. Elle vit même une des agentes poser une main inconsciente sur son arme. Bien qu’elle sache sa présence utile à l’absence de conflit, Sanem imaginait très bien que dans le cas où elle oserait se montrer offensive, elle risquait d’être stopper plutôt violemment. Il ne fallait pas oublier qu’elle était une ennemie dans ces lieux.  


« Ah, lorsque la conversation tourne mal, nous sommes de nouveau là pour parler affaires ? Seraient-ce des aveux ? »

« J'espère pour toi que non. »

« Messieurs. Restons correcte, je profite tout autant que vous de l'occasion, mais je n'en oublie pas ma raison première d'être ici. »

Jouer la plus fine dans ce genre de situation était à la fois risqué et sa seule carte. Une observation rapide de la pièce lui fit prendre conscience que la seule arme éventuelle pour se défendre restait ce verre au fond ambré, facilement brisable.

Facile.
avatar
Personnage : Les pages se tournent.
Avatar : J. Won Han
Messages : 73
Messages rp : 41
Date d'inscription : 15/08/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Gangster
posté le Dim 25 Déc 2016 - 23:50 (2)

Nettie restait immobile, le regard affuté. Elle était de service ce soir, isolée dans l'une des nombreuses salles de poker présentes dans les étages du casino. Se déroulait ici une transaction assez exceptionnelle, une transaction entre Gangster et Iwasaki. Elle n'était pas la première à avoir lieu au casino, bien au contraire. Dans le crime organisé, il n'était pas rare de traiter avec tous ceux qui pouvaient nous apporter profit, et les deux diasporas ne faisaient pas exception. La blonde ne savait pas exactement ce qui se tramait, mais cela devait être assez important pour que les Yakuzas aient envoyé Aishwarya Ghazi. La chef du Mordred. Le bras droit de Shengren.

Une femme à l'aura palpable et épaisse, dont la présence emplissait la pièce. Une femme qu'elle surveillait avec attention, aux aguets, prête à agir au moindre dérapage. Nettie n'était pas rassurée en la présence des Iwasakis, elle ne parvenait pas à leur faire confiance. Peut-être était-ce la confiance qui émanait de la rousse, ou peut-être la tension qui régnait entre les quatre personnes autour de la table. Les mises montaient dans un silence presque complet et cela s'éternisait. Ce n'était pas sensé durer si longtemps, ils semblaient s'être pris au jeu. Son collègue, Heath, se tenait dans un coin de la pièce. C'était un grand type au visage taillé dans la pierre, il possédait des traits anguleux, un menton volontaire et des yeux d'un noir abyssal. Il devait faire un mètre quatre vingt dix et sa carrure était plus qu'intimidante, c'était d'ailleurs plutôt rassurant du point de vue de la blonde. Nettie pouvait se démarquer par son agilité, sa rapidité et sa dextérité, mais contre trois hommes et une femme, elle ne ferait sûrement pas le poids. La raison de leur binôme était qu'Heath avait tendance à se servir de ses poings pour toute méthode de communication, tandis qu'elle parvenait souvent à apaiser les conflits par le dialogue. Disons simplement qu'elle était plus diplomate.

Postée près de la porte, les bras noués derrière le dos et la tête haute, elle observait la scène avec attention. Son uniforme était impeccable, ses cheveux tirés en arrière en une queue de cheval efficace. Une arme était passée à sa ceinture, comme il était de rigueur dans ce genre de situation, prête à être dégainée au moindre problème. Elle savait bien que les armes à feux, dans une si petite pièce, n'étaient pas le moyen d'attaque le plus efficace. Elle pourrait toucher son collègue si la situation dégénérait, mais c'était une bonne menace. La brandir suffisait généralement à apaiser la situation d'autant qu'ils étaient tous désarmés.
La tension monta d'un cran lorsque l'un des joueurs accusa la chef du Mordred de tricher. Les langues se firent plus venimeuses, pourtant Nettie avait très nettement suivit la partie et le comportement des joueurs et n'avait rien détecté de suspect. Elle avait rempli le rôle de croupière au casino, aussi avait-elle apprit à déceler les tricheurs. Les hommes étaient probablement agacés de la voir gagner, ce n'était pas très étonnant de la part des Gangsters. D'autant que c'était une Iwasaki. Ils ne voulaient pas la voir gagner. Nettie lança un coup d'oeil à Heath, qui regardait la scène d'un air acéré. La jeune femme glissa inconsciemment ses doigts sur la crosse de son arme de service, reportant son attention sur le jeu. La discussion s'était vivement envenimée. Elle vit l'un des hommes se lever, renverser sa chaise et jeter ses cartes au visage de la rousse.

"- Connasse d'Iwasaki, tu comptais nous rouler ?! Putain tu peux aller te faire foutre avec ton deal !"

La rouquine éclata son verre sur la table, improvisant ainsi une arme blanche qui pouvait s'avérer mortelle. Et cela dégénéra. Tout ne fut plus que chaos, les jetons volèrent, la table fut renversée. Les trois hommes tournaient autour d'Aishwarya qui esquivait avec brio, parant les coups, les rendant avec adresse et une force qu'elle n'avait pas soupçonné. Mais elle fut bientôt submergée par le nombre de ses adversaires et se retrouva acculée contre le mur. Elle brisa le nez de l'un de ses assaillants et ce fut à ce moment là que Heath intervint. Le géant attrapa deux des hommes par le col, les envoyant valser contre le mur. Il fut aux prises avec eux durant toute la suite de l'action, tachant de les mettre hors service sans trop les endommager.

Nettie hésita durant plusieurs secondes, pétrifiée. C'était la première fois qu'elle faisait face à une telle situation et, même si elle s'y était préparée, elle eut un temps de flottement durant lequel elle ne sût pas quoi faire. Qui devait-elle neutraliser ? La femme, ou l'homme ? L'Iwasaki ou le Gangster ? Si elle était amenée à tirer, sur qui devait-elle pointer son arme ? L'écouteraient-ils ? Serait-elle blessée ?

Le bruit d'un coup de poing lui fit réaliser l'urgence de la situation. Elle se reprit en une demi seconde puis tira son arme et le simple bruit du chargeur qu'elle actionna interrompit l'homme alors qu'il s'apprêtait à donner un nouveau coup. Mais il grogna et reprit son mouvement, ne faisant pas grand cas de Nettie. La jeune femme vit rouge, son corps fut parcouru d'un frisson et, sans réfléchir plus avant, elle pressa la détente de son arme, logeant une balle dans le plafond. Le coup de feu raisonna dans la salle insonorisée, arrachant un sursaut à l'homme qui se recula brusquement. L'action s'était figée. Son regard se planta dans celui d'Aishwarya, ne cillant pas une seule seconde. Elle ne pouvait pas montrer de faiblesse face à eux, ils en profiteraient.

"- Vous allez vous calmer tout de suite et tout le monde va reprendre ses esprits. Vous n'êtes pas sur un ring de boxe mais au casino, je suis sûre que vous saurez tous deux comprendre pourquoi vous feriez mieux de ne pas créer plus de grabuge."

Nettie s'approcha, brandissant toujours son arme, la démarche souple et calme, même si une tension énorme fourmillait dans son corps. Concrètement, elle était la plus petite, la plus jeune, probablement la moins crédible de la pièce. Et cela la mettait en colère, aussi s'efforçait-elle de ne laisser entrevoir aucune faille. Elle poussa l'épaule de l'homme, le séparant d'Aishwarya.

"- Va te mettre de ce côté avec tes petits camarades." Articula-t-elle. "Vous, asseyez vous."

Ces dernières paroles étaient destinées à la femme Iwasaki, qui n'avait pas l'air loquace. Heath avait rangé les deux gangsters près de la porte et se massait les poings, les traits renfrognés. Nettie lui lança un regard puis soupira doucement. Fallait-il avertir Lucia ? La transaction n'allait certainement pas se faire et les quatre joueurs allaient devoir affronter plus de problèmes qu'ils n'avaient probablement imaginés. Il ne fallait pas que cette histoire s'ébruite, les transactions entre les deux diasporas ne devaient pas être connues de tous. Elle ne pouvait pas laisser les trois hommes sortir comme ça, et Aishwarya encore moins. Nettie s'approcha de cette dernière, impassible. Elle laissait Heath gérer les autres.

"- Bon. Tu comptais te sortir de ce mauvais pas en passant simplement la porte, je suppose ?"

Elle lui arracha le verre brisé des mains, le jetant à l'autre bout de la pièce.

_________________

Merci Ysrael ♥♥

La fragilité du cristal ne le rend pas faible, elle le rend délicat.

▽:

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum