Forum RPG à avatars illustrés - Tout public - Aucune condition de ligne ou d'activité

login
register

Inscrit depuis le

messages ( mps)

Appartenance:

Vos groupes :


    (pris/m) Ilya Kovalevski ▬ Ne jamais faire confiance à un Kovalevski

    Voir le profil de l'utilisateur
    Dimitri Kovalevski
    Citoyen
    Renaissance.
    Les gens oublient souvent pour quoi ils se battent. Pas moi.
    Je suis solide comme un roc. Plus pur qu'un diamant brut ; je ne les laisse pas facilement casser mes convictions. Je les affirme jusqu'au bout, jusqu'à la mort s'il le faut.
    L'histoire ne gardera pas de moi le souvenir d'un homme tendre, si encore elle daigne se souvenir de moi. Elle ne verra que la force avec laquelle je me suis dressé contre la tyrannie. À moins qu'à ses yeux je n'incarne moi-même une forme de chaos excusable par sa teneur juvénile, un jeune homme aveuglé par ses convictions qui aura répandu la terreur et la mort pour de grandes idées auxquelles il ne croit plus.
    Et je me gausserai d'elle, impitoyablement, pour avoir cru que quelque chose de moi était digne d'être mémorable.
    Messages : 93
    Messages rp : 65
    Date d'inscription : 20/11/2016
    (pris/m) Ilya Kovalevski ▬ Ne jamais faire confiance à un Kovalevski 1535989125-icon-7
    Nom de code : sunshine.drop
    Avatar : ayato (tg)

    (pris/m) Ilya Kovalevski ▬ Ne jamais faire confiance à un Kovalevski Empty (pris/m) Ilya Kovalevski ▬ Ne jamais faire confiance à un Kovalevski
    le Sam 3 Déc 2016 - 15:59

    Ilya Antonovitch Kovalevski

    Indisponible
    Ilya
    Au choix
    28 ans
    Groupe au choix
    Né le 28/06/1893 ▬ Russe ▬ Transféré le 29/01/1918 ▬ En ville depuis 3 ans ▬ Métier au choix ▬ Ancien soldat de l'armée impériale russe
    feat Ichinose Guren - Owari no Seraph

    ▬ Ilya a deux visages : d'un côté, le bel homme serviable, attentif aux autres, sorte de gendre idéal qui ne peut qu'éveiller la jalousie ; de l'autre, un homme imbu de lui-même, qui ne connaît pas la modestie, volontiers moqueur, trop souvent méprisant. Ilya est droit et a un sens du devoir très développé, mais le fait de le savoir a tendance à le rendre imbuvable.

    ▬ De sa formation militaire, Ilya garde un sens de l'organisation très strict et méthodique : il déteste le désordre, la désorganisation, les irrégularités en tout genre et les personnes négligées. Un brin autoritaire, Ilya aime quand les choses se passent exactement comme il l'avait prévu. Ce n'est donc pas vraiment le genre de type à qui on peut organiser un anniversaire surprise dans son dos.





    ▬ Ilya n'est pas du genre à se confier, surtout sur son passé. Les blessures de la guerre sont celles que l'on imagine le plus facilement, mais pas forcément celles qui ont laissé le plus de traces. Ilya s'efforce de ne pas montrer à quel point il peut se sentir torturé parfois. Ses souvenirs peuvent déclencher en lui de brusques accès de colère qu'il ne peut pas contrôler. Mais pour l'instant, personne n'est au courant.

    ▬ Mieux vaut éviter de lui parler de son petit frère Dimitri : pour une raison que vous ne comprenez pas, mais qui est très claire pour lui, il n'a pas l'intention de se rabibocher avec son cadet pour le moment. Il l'évite, et cela tombe bien, puisque le principal intéressé aussi.
             
    ▬ Trivia : il mesure 180cm, soit 0,5 cm de plus que son frère Dimitri, ce que ce dernier ne lui a jamais pardonné.

    Histoire


    ▬ Ilya est né à St-Petersbourg, dans une famille de l'aristocratie russe de la fin du XIXe siècle. Sa famille est très impliquée dans le milieu culturel et scientifique de l'époque, y compris à l'échelle européenne. À l'âge de cinq ans, sa petite sœur Maria meurt ; un mois plus tard, Dimitri voit le jour. Cette perte, que l'arrivée du petit dernier n'a jamais su combler, touche énormément la famille.

    ▬ Ilya ne se destinait pas forcément à être militaire : son père désirait faire de lui un haut-administrateur de l'État, ce que les relations de la famille et l'intelligence du jeune homme permettaient. Ilya a entamé des études en droit et sciences politiques, qu'il n'aura cependant jamais l'occasion d'achever.
             
    ▬ Le jour de son 21e anniversaire a eu lieu l'attentat de Sarajevo, déclencheur de la Première Guerre mondiale. Ilya y voit un signe et décide de s'engager dès l'entrée en guerre de la Russie. Il considère qu'il est de son devoir de servir sa patrie par les armes. Ceci dit, il n'est pas totalement mécontent de dire adieu à une petite vie monotone qui avait tendance à l'ennuyer.
             
    ▬ Ilya s'illustre très rapidement au combat et grimpe les échelons rapidement. Toutefois, les révolutions russes de 1917 perturbent le pays et entraînent son retrait de la guerre. Une fois rentré au pays, Ilya rejoint l'armée blanche pour rejoindre le régime bolchevique nouvellement mis en place. Il ignore alors que son frère Dimitri a pris parti pour le nouveau régime et qu'il compte rejoindre l'Armée rouge.

    ▬ Peu de temps après, alors que la guerre civile bat son plein, Ilya se fait transférer, lassé par les combats et persuadé que la cause qu'il défend est perdue. Ce qu'il fait à son arrivée à Pallatine est totalement libre.

    ▬ Ce n'est que récemment qu'il a pris conscience que son frère se trouve également à Pallatine, ce qui ne lui plaît pas du tout. Les retrouvailles entre eux sont maladroites, aucun des d'eux n'est prêt à faire le premier pas, et lorsque leur regard se croise dans la rue, c'est la gêne qui existe entre eux.


    Exigences du créateur


    Je ne suis pas difficile, je tiens beaucoup au lien et au caractère, donc si vous ne vous y connaissez pas trop en révolution russe et première guerre mondiale, ce n'est pas très grave, ce n'est pas ça qui compte. Je veux vraiment travailler sur leur relation, la façon dont ils se construisent l'un par rapport à l'autre, ce genre de choses.
    Précision importante : Ilya et Dimitri partagent un secret qui n'apparaît ni dans ma fiche ni dans la fiche du prédéfini, qui sera transmis par mp. Ça ne changera pas grand chose à l'interprétation du personnage, mais ça éclairera sans doute le lien entre les deux frères.


    Dimitri Kovalevski

    Dimitri
    La relation des deux frères est complexe, si bien que la plupart des gens pensent qu'ils ne s'apprécient pas beaucoup, voire se détestent. Ce n'est pas exactement vrai : vous trouverez difficilement deux frères plus attachés l'un à l'autre. Mais il est évident qu'ils ne supportent pas la comparaison et n'aiment pas qu'on leur signale les points communs qu'ils peuvent avoir, tant physiquement que mentalement. Ils voient surtout leurs différences, et tout ce qui les distingue l'un de l'autre.
    Ilya a toujours considéré comme Dimitri comme sa faiblesse et, pour cette raison, a toujours cru qu'il était de son devoir de prendre de la distance avec lui. La perte de sa petite sœur y joue pour beaucoup : enfant, Ilya avait peur de voir Dimitri s'éteindre à son tour, et il voulait toujours le protéger de tous les dangers. C'est en grandissant qu'Ilya s'est peu à peu éloigné de son cadet, comprenant qu'un enfant ne se brisait pas sans raisons. Aujourd'hui, il ne peut s'empêcher de voir ce dernier comme un sale gosse bourré de défauts. Ilya n'est pourtant pas déçu de ce qu'est devenu Dimitri : il a simplement la conviction qu'il ne lui arrivera rien de bon s'il ne suit pas les pas de son aîné. Il faut dire que l'habitude de descendre son petit frère est tellement ancrée en lui-même qu'il ne lui viendrait pas à l'esprit d'agir autrement avec lui.
    De son côté, Dimitri a développé une sorte de jalousie à l'égard de son frère aîné, qui lui a toujours paru comme une version plus parfaite que lui-même. À tel point qu'il parle très peu de lui, si ce n'est pour se plaindre, et qu'il ne lui adresse jamais que des paroles très dures. Pourtant, lorsqu'il était enfant, Dimitri était encore proche d'Ilya, qu'il adorait très fort et qu'il prenait pour modèle. Mais incapable de faire aussi bien que lui, il a peu à peu développé une sorte de rancœur vis à vis de son aîné. C'est d'autant plus stupide lorsqu'on sait qu'ils ont cinq ans de différence et qu'il est normal qu'un enfant de huit ans ne soit pas aussi doué qu'un adolescent de treize ans. Mais Dimitri n'a jamais voulu comprendre. Lorsque son frère s'est engagé dans l'armée, la rupture était déclarée.
    Et quelque part derrière ces rancœurs sans fondement se cache pourtant un amour fraternel réel. Ce n'est pas tant que les deux frères n'en ont pas conscience : ils refusent catégoriquement de le reconnaître, tout simplement.


    Zachary Robinson

    Zachary
    Zachary et Ilya sont devenus colocataires il y a peu de temps, et tous ceux qui les connaissent tous les deux se sont dits que la cohabitation ne fonctionnerait jamais entre eux. Ilya, c'est l'homme strict, au quotidien bien ordonné ; et Zach, c'est ce philosophe aux allures d'adolescent, un peu trouble-fête, connu pour ses positions pacifistes. Et pourtant, Ilya et Zach s'entendent très bien. L'œil du Russe ne l'a pas trompé : derrière les frasques du geek, il a vu le maintien droit et le regard hanté du militaire. Il ne s'est pas trompé : Zach est un ancien enfant soldat. Malgré leurs différences apparentes, ils se comprennent, et c'est ce qui en fait de bons camarades. Ils n'ont pas besoin de se parler pour savoir ce à quoi pense l'autre. Pas besoin de raconter les traumatismes de leur passé pour justifier leurs comportements. Et aucun d'eux ne supporte de vivre dans le désordre.
    Peut-être sont-ils amis. Ils ne le savent pas trop ; ils sont peut-être un peu trop désillusionnés pour cela. Mais ils se font confiance, et c'est probablement ce qu'Ilya chérit le plus dans leur relation.

    Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit