« Ô temps, suspends ton vol, et vous, heures propices, suspendez votre cours... »

Forum urbain sf/historique avec paradoxes temporels
Avatars manga/illustrés, taille 200x320px - Forum tout public
Aucune limite de lignes ou de mots - Aucune condition d'activité
Lire le contexte

Partagez
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant

Les tigres jamais ne se perdent. [Ft. VĂN MINH MAI]

avatar
Membre
A venir
A venir
Avatar : Nidalee - League of Legends

Messages : 11
Messages rp : 4
Date d'inscription : 23/12/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Les tigres jamais ne se perdent
Nephtys
feat.
VĂN MINH MAI


 

 



 

 

"Minuit. Pluie battante. Dans cette zone, un reverbère sur deux ne fonctionne pas. Je n'aurait peut-être pas du venir"  Δ Nephtys

Mais elle ne reculerait pas. Régulièrement, les pas de Nephtys la portaient plus loin qu'elle ne le pensait. Depuis son transfert, et donc son plus jeune âge, il avait pris l'habitude de arpenter les rues, curieuse de ce monde qu'elle ne parvenait pas à comprendre. Au risque sûrement de s'attirer quelques ennuis. C'était là le cadet de ses soucis. Et ses sorties, nocturnes ou non, lui avait parfois de dénicher des objets ou des informations. Ses parents adoptifs s'inquiétaient un peu de sa capacité à accumuler les "vieilleries". Mais le musée qu'elle détenait était le seul de la ville. Elle tenait à montrer à tous ce que pouvait être la Terre.

Ce soir là, il ne faisait pas si froid que ça. Mais une pluie battante balayait la ville et ses alentours. Enfants, Nephtys avait connu peu de période de pluie. Elle l'appréciait d'autant plus lorsqu'elle se montrait ici. Précieuse, elle n'avait pas quittés ses bijoux, et sa longue robe de lin terne et trempé jurait avec ces derniers. Comme si deux mondes se côtoyaient sur son corps. Un châle de soie lui couvrait les épaules. Trempé lui aussi. Elle ne portait pas de chaussures. Superficielle en temps normal, il lui arrivait dans un moment de nostalgie de chercher à retrouver la seule chose qu'elle ai jamais vécue sur Terre. C'est sans crainte, mais avec une fascination enfantine qu'elle s'était rendu dans cette zone qui n'avait rien d'engageante.

Le musée était fermé depuis plusieurs heures déjà. Et la jeune femme avait horreur de rester chez elle sans rien faire. Alors malgré le mauvais temps, elle était sortie. Elle avait entendu dire que certaines personnes vivaient ici. Peut-être pourrait-elle avoir des informations sur les rares personnes qui avaient disparus. Pour elle, ces disparitions ne pouvaient qu'être liée à un potentiel moyen de retourner sur Terre. Elle se devait d'explorer la piste.

Pourtant, seul le son tonitruant de la pluie peuplait le lieu. Quelques réverbères faisaient de la résistance, lui permettant de progresser sans trop de mal. Elle avait finit par entrer dans un bâtiment de béton, dépourvu de porte et de fenêtre. Une construction inachevée. Elle y serait au moins à l'abris un instant. Retirant le châle de ses épaules, elle l'essora nonchalamment avant de l'y replacer, se retournant tout en essayant de percevoir quelques choses dans la pénombre. Elle portait un petit sac sur l'épaule, elle en sortie une lampe de poche qu'elle tapota un peu avant qu'elle ne daigne s'allumer. Son rythme cardiaque s'était accéléré à mesure que la peur s'installait. Bien trop curieuse, elle s'était avancé dans la pénombre.      
© Gasmask


Revenir en haut
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum