« Ô temps, suspends ton vol, et vous, heures propices, suspendez votre cours... »

Forum urbain sf/historique avec paradoxes temporels
Avatars manga/illustrés, taille 200x320px - Forum tout public
Aucune limite de lignes ou de mots - Aucune condition d'activité
Lire le contexte

Partagez
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant

Un emprunt a longue durée ..?

avatar
Gangster
Non pas tiki NOON
Le plus grand voleur que le monde ai connu(d'après lui).
Il est svelte.
Il est très très fort en déguisement.
C'est un gaffeur invétérer.

Nom de code : OMBRE
Avatar IRL : Moi +Raiden+un voleur doué
Avatar : Edgar de la Cambriole

Messages : 73
Messages rp : 16
Date d'inscription : 27/08/2016
Voir le profil de l'utilisateur
le Dim 12 Fév 2017 - 21:24
Dimanche 15/02   15HSeconde fois que je suis demander mais cette fois j'ai un mauvais pressentiment.

_Je chercherai une certaine Moïra. Vous l'avez vu ?
_Oui elle vous attend. Vous pouvez y aller.

Plus je me rapproche plus je sens qu'il va se passer un truc. J'ai rien fait pourtant...

MERDE. Le sac. J'ai du le voler par inadvertance. Si c'est pour sa je vais pas me faire défoncer. Un simple rappelle à l'ordre.
Il ouvrit alors la porte. S'avança et dit:

_Bonjour. Seriez-vous Moïra?
avatar
Homme de main

• Fille unique
• Homme de main d'Al Capone
• Spécialisé dans l'économie souterraine
• Se bat à l'épée ou au corps à corps
• N'a jamais montré ses yeux à quelqu'un
Nom de code : Lotus
Avatar : Yorha 2b - Nier

Messages : 26
Messages rp : 7
Date d'inscription : 04/02/2017
Voir le profil de l'utilisateur
le Mar 14 Fév 2017 - 20:51
Un emprunt à longue durée ... ?
Le soleil venait à peine de se lever, et la femme de main d'Al Capone était déjà sous l'eau pour se préparer à un rendez-vous des moins agréables. En effet, un membre de sa diaspora aurait comme par magie, volé son sac à main lorsqu'elle marchait tranquillement dans la rue. Et manque de pot, le malheureux s'en était prit à la mauvaise personne, un membre auquel il doit un grand respect ; Moïra Aleïev. Homme de main du grand patron, il n'avait en aucun cas à lui manquer de respect, et encore moins lui subtiliser des affaires personnelles comme si elle n'était personne.  La demoiselle s'habilla en noir, et habilla sa chevelure argentée d'une broche couleur sang. Son nouveau sac à main sur l'épaule, un dernier bisous sur chacun de ses chats et la voilà en route pour punir, ou bien même châtier l'affront du membre en question. Un certain Arsène, elle ne le connaissait pas, et heureusement pour elle il est compliqué de connaître chacun des membres de son groupe, et encore moins les récents. Elle se sentait triste pour lui, elle n'a jamais eu à voler ou quoique ce soit pour survivre, mais s'il avait besoin d'en arriver là c'est que sans doute il était arrivé à un point de non retour. Certes Moïra avait pendant longtemps logée dans des maisons closes, mais elle n'avait jamais subtilisée les affaires d'autrui.

La jeune femme rentra dans son bureaux saluant sur son passage les membres étant au QG. Un magnifique bouquet de rose blanche égaye la salle et lui arrache un doux sourire. Une fois le derrière posé sur sa chaise, les jambes croisées, et la tête en arrière. Moïra soupira un long moment, songeant à la manière dont elle allait s'occuper de cet enfant perdu. Son épée à sa gauche, car oui la demoiselle ne se déplace jamais sans ce qui lui permet de couper les jambes de ses malfrats. Moïra entendit des pas un peu plus loin, puis de légers murmures. Son bandeau sur ses yeux, elle se redressa lentement sur ses jambes pour accueillir le membre tant attendu ; Arsène Rupin. « Bonjour. Seriez-vous Moïra ? » La jeune femme soupire à nouveau et se repose sur son siège d'un air totalement énervée. « Premièrement ici ce sera Madame Aleïev pour toi, nous ne nous connaissons pas, et je suis au dessus de toi entre ses murs, et même ailleurs. » Elle glissa sa main dans un tiroir de son bureau et en sortis des cigarettes, Moïra en prit une entre ses doigts, et ne se fit pas prier pour l'allumer et la porter à sa bouche. « Deuxièmement, mon jeune garçon, tu n'es pas ici pour jouer ou faire quoique ce soit à consonance humoristique, en tant qu'homme de main d'Al Capone je me dois d'avoir une certaine image. Et tu me dois un certain respect que je te retourne s'il est respecté. Cependant, tu ne l'auras pas. Pas le miens en tout cas. » Elle le fit s’asseoir face à elle, sur un siège en velours rouge, tout à fait magnifique et tellement confortable pour une petite remonté de bretelle. « Tu as quelque chose qui m'appartient, un sac plus précisément. Tu me l'aurais volé il y a de ça quelques jours et j'ai horreur qu'on me vole mes affaires. Encore plus horreur quand c'est quelqu'un qui travaille pour moi, et pour Al Capone. Saisis-tu bien la situation, avortons ? »

Moïra se leva doucement de sur son siège et avança au devant de son bureau, face à son visage d'enfant. Ses doigts parcoururent lentement son visage, glissant le long de ses joues rosâtres. « Tu pourrais déjà être mort. Si j'en avais eu l'envie. » Moïra esquissa un léger sourire tout en tournant autour de lui, ses doigts effleurant les contours de ses épaules. « Mais tu as de la chance je suis dans mes bons jours, alors, nous allons rester là à discuter, enfin surtout moi, et peut-être même jouer! » La jeune femme posa délicatement son derrière sur son bureau, et la pointe de son talon gauche sur sa jambe. Avec son air de jeune femme forte, qui a des envies de meurtres.
avatar
Gangster
Non pas tiki NOON
Le plus grand voleur que le monde ai connu(d'après lui).
Il est svelte.
Il est très très fort en déguisement.
C'est un gaffeur invétérer.

Nom de code : OMBRE
Avatar IRL : Moi +Raiden+un voleur doué
Avatar : Edgar de la Cambriole

Messages : 73
Messages rp : 16
Date d'inscription : 27/08/2016
Voir le profil de l'utilisateur
le Lun 20 Fév 2017 - 20:24
Arséne n'écoutait pas vraiment. Il attrapait une bribe par si par là mais... Il avait l'impression d'avoir déjà vu cette femme. Il réussit a comprendre qu'il lui avait voler quelque chose. Mais sa ne l’intéressait pas.Il l'avait vu quelque part. Où il l'ignorait. Mais il était sur de l'avoir vu quelque part. Il avait l'impression de l'avoir connut. Mais quand ? Arséne se ressaisit alors quand elle lui fit un sourie digne d'un serial killer. Le problème c'est qu'il n'avait pas écouter. Il se souvint alors subitement qu'il était en plein rendez-vous avec sa supérieur hiérarchique. Mais même la peur de se retrouver a nourrir les poissons ne l'effrayait pas. Il voulait savoir. Il dit alors une des PIRES choses à dire à ce moment.

Une des seules choses qui pouvait l’empêcher de mourir dans cette salle était sa canne. Heureusement qu'il l'avait tout le temps avec lui.

De quelle époque venez-vous
avatar
Homme de main

• Fille unique
• Homme de main d'Al Capone
• Spécialisé dans l'économie souterraine
• Se bat à l'épée ou au corps à corps
• N'a jamais montré ses yeux à quelqu'un
Nom de code : Lotus
Avatar : Yorha 2b - Nier

Messages : 26
Messages rp : 7
Date d'inscription : 04/02/2017
Voir le profil de l'utilisateur
le Lun 27 Fév 2017 - 12:28
Un emprunt à longue durée ... ?
« De quelle époque venez-vous ? »   Le jeune homme face à elle donnait l’impression à Moïra de ne pas comprendre la gravité de la situation. Il avait tout de même dérobé un bien important à l’une de ses supérieurs, et avait l’air de s’en battre royalement. Mais elle n’allait pas le laisser s’en allait sans rien lui faire endurer, il fallait qu’elle montre sa supériorité et surtout qu’il lui doit un respect sans égal. « De quel époque je viens ? Et bien tout simplement de celle où on porte du respect à ses supérieurs, et où on ne leur vole rien. » Son insubordination était sans limite, mais c’était surtout mal connaître Moïra de pense qu’elle le laisserait sain et sauf, sans une seule cicatrice de guerre. Alors elle se déplaça en rond autour de lui, sa main glissant le long de ses épaules, frôlant légèrement sa joue avant de lui coller son poing dans son visage. « Premièrement tu ne devrais même pas me regarder de haut comme tu le fais, effronté. » Elle craqua rapidement ses doigts avant de déposer ses fesses sur le rebord de son bureau. « Secondement, le patron ne sera pas spécialement heureux de savoir tes petits écarts, et encore moins que tu t’apprêtes à répliquer si je te frappe, n’est-ce pas ? N’oublie pas qui je suis. Et si jamais tu oses lever la main sur moi, mes chiens te rongeront jusqu’à ce que même tes parents doutent de ta naissance. » L’homme de main recula légèrement et alla saisir son épée de sa main droite et la poser devant lui. Sa pointe à ses pieds.  


(trop de love, tmtc Cœur )
avatar
Gangster
Non pas tiki NOON
Le plus grand voleur que le monde ai connu(d'après lui).
Il est svelte.
Il est très très fort en déguisement.
C'est un gaffeur invétérer.

Nom de code : OMBRE
Avatar IRL : Moi +Raiden+un voleur doué
Avatar : Edgar de la Cambriole

Messages : 73
Messages rp : 16
Date d'inscription : 27/08/2016
Voir le profil de l'utilisateur
le Mer 8 Mar 2017 - 13:38
Arséne venait juste de se rendre compte de la situation actuelle. Et il se redemandait comment il avait fait pour en arriver là.
Que dire que dire. Donc j'ai voler son sac. J'ai juste a le rendre et m'excuser. Pourquoi je sens que m'excuser et rendre l'objet ne va servir a rien. Peut être parce que je l'ai provoquer par inadvertance.
Comment je fais pour me mettre dans des situations pareille.
Alors Arséne se rendit compte d'une  chose. Que quand il réfléchissait le Temp n'était pas figé. Et que sa supérieur ne disparaîtrai pas. Il prit alors son courage a deux mains ,car oui il a du courage, et dit.

_Excuser moi de mon insubordination. J'ai eu un moment d'absence. J’espère pouvoir lâchement fuir et allé récupérer ce que je vous ai volé. Et pour ma défense vous précisez que je suis victime cleptomanie.

Arséne était quasiment sur que ses excuses ne suffiraient pas.
Contenu sponsorisé
Revenir en haut
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum