bannière

« Ô temps, suspends ton vol, et vous, heures propices, suspendez votre cours... »

Forum urbain sf/historique avec paradoxes temporels
Avatars manga/illustrés, taille 200x320px - Forum tout public
Aucune limite de lignes ou de mots - Aucune condition d'activité
Lire le contexte

Partagez
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant

dog guard

avatar
Clan Iwasaki

historiquement. le clebs est l'ainé d'une fratrie de deux frères et d'une soeur, elle était le parent responsable de ses propres parents, elle était disciple d'un ancien chef de clan yakuza à la retraite, c'est une ancienne yankee (ui avec les sourcils rasés, ce genre de choses)

personnellement. chien de garde des têtes importantes du clan, chien à tout faire en général (de la suppression d'un élément gênant à l'achat de tampon hygiénique pour la gamine d'un supérieur),
Nom de code : Inugami
Avatar : Hinata Hyuga

Messages : 16
Messages rp : 2
Date d'inscription : 07/02/2017
Voir le profil de l'utilisateur
le Jeu 16 Fév 2017 - 0:27
Ban

Ban Ozawa

feat Hinata Hyuga | Naruto

Caractère

Enfant, un vieux grincheux lui répétait souvent qu'un visage sans masque était une porte ouverte sur l'esprit, c'était donner le poison à son ennemie pour lentement se faire tuer. Alors, la langue affûtée de franchise comme elle l'est toujours, elle répondait qu'au vu de son visage ravagé, son masque ne devait pas être si efficace que ça. S'en suivait un énorme coup de shinaï et une plainte sur ton humour incompris. Alors, Ban s'en était forgée un en moulant le fer à l'indifférence, visage de marbre brandit au-devant de l'homme armé, du mot acéré et du regard mauvais.

Aujourd'hui, il est difficile de lui briser son bouclier. Plus que de la patiente, l'Inugami est entraînée à ne jamais céder, son sang-froid est fait du même métal que son masque et le perdre c'est perdre une bataille. Et les dieux seuls savent à quel point elle déteste perdre.

Pour éviter ça, elle relâche l'esprit en occupant le corps. Ban a toujours adoré le travail par les mains, se concentrer sur un seul objectif à s'en encrasser, à s'en crever. Même si de nature dynamique, on pourrait l'imaginer martyriser le bois d'un pantin plutôt que celui d'une idole. Son entourage connait bien les attrapes-poussières qui s'accumulent, les vieux meubles récupérés et cette collection absurdement gigantesque de tsuba, mais ça reste toujours utile quand votre nounou peut vous réparer votre tiroir à chaussette. Et puis on la préfère concentrée sur un bout de bois plutôt que les oreilles trainantes dans les commérages.

Les remises en question que l'Ozawa subit depuis toujours par rapport à son sexe en on fait une femme dure et autoritaire. Remettre en question sa place, c'est plus que l'insulter, c'est pointer du doigt son sexe inférieur et son comportement soi-disant réservé à l'homme. Ban ne supporte pas ce genre de jugement au regard de ce qui vous pend sur le corps et elle a la revanche facile.

Quelque part, c'est ce qui en fait une personne ouverte et à l'écoute des autres, qu'importe le sexe, l'âge ou n'importe quelle connerie imaginable, poser l'autre sur un pied d'égalité est son premier réflexe. Avoir le respect de l'autre commence par l'offre du sien et c'est une notion qui est particulièrement chère à l'Inugami.

Elle aime faire les choses par elle-même, une notion dont elle a pris l'habitude jeune avec cette débrouillardise qui lui a été forcé. Elle a du mal à accorder sa confiance et se reposer sur les autres, un signe que cette femme fière aurait trop peur qu'on interprète comme de la faiblesse. Alors, travailler en équipe la met mal à l'aise, parce qu'elle manque de tact, qu'elle n'est pas bavarde et qu'elle passera la protection de la famille au-devant de la mission.

Elle est un chien de garde solitaire prêt à tout pour protéger son employeur et les gens qu'elle estime, mais elle tient sa propre laisse en gueule. C'est elle qui offre ses services et non le maître qui lui passe le collier. Ce qu'elle donne, elle peut le reprendre et la frontière est mince entre un coup de museau et une morsure au creux de la main.


Chante comme une casserole × Sur d'elle × Mauvaise perdante × Sang-froid × Dynamique × Volontaire × Tête de pioche × Superstitieuse × Débrouillarde × Bricoleuse × Sticte × Ouverte × Bourrue  × Franche × Fan des romances et tranches de vies pour ado × Respectueuse × Maternel × Revancharde × Humour merdique × Mauvais goût esthetique × Protectrice × Solitaire × Egalitaire × Avare × Fière × Curieuse x Pessimiste

Ban

Âge: 28 ans
Naissance: 29/07/1991
Départ: ??/??/2009
Présence en ville: 6
Nationalité: Japonnaise
Métier: Chien à tout faire
Statut civil: Célibataire

Groupe: Iwasaki-Rengō
Section: Iwasaki-Rengõ
Rang: Membre
Nom de code: Inugami

Taille: 1.76
Corpulence: Un port fier est tenu par un muscle entretenu
Cheveux: Une masse aussi épaisse que d'encre
Yeux: Un bleu glacé qui pointe le mélange des sangs
Autres: Sur le champ de sa peau cohabitent les trophés de ses victoires et l'irezumi de son histoire, entre ses canines se cachent deux intruses

Histoire

Le petit donnait l'impression de vouloir chialer, le regard baissé sur des mains qui ne ressemblaient plus à rien, tu étais persuadée qu'un seul mot au tranchant acerbe ouvrirait les vannes de sa frustration.

Mais pleurer devait être mérité, ce qui n'était pas le cas du gamin devant toi. Il avait provoqué ses ainés et méritait d'avoir mangé la paille des tatamis. Tu espérais que sa fierté passé à tabac lui apprendrais la leçon et livre en main, tu l'interpellas en lui poussant le front avec celui-ci. Il grogna, louchant sur la tranche du bouquin estampillé Journal d'un Loup-garou qui lui arracha une grimace désespérée, puis leva les yeux vers toi.

Ce bêta était entré dans la famille il n'y a pas si longtemps et comme pas mal d'homme, il t'avait jugé sur cette étiquette de femme qui te pendait au nez. Une correction lui avait suffit à changer de regard - si ça pouvait toujours être aussi facile - et un conseil pour draguer la petite de la maison de thé l'avait ouvert à plus de familiarité, à ton plus grand malheur.

Aussi, tu comprennais que ce nigaud ait voulu te défendre face aux propos peu enjôleur de ses grands-frères, et une part de toi lui en était reconnaissant. L'autre en revanche, était celle qui te poussait à le remettre à sa place, s'il voulait survivre et grimper les échellons, il fallait qu'il apprenne à fermer sa grande bouche. Et puis tu détestais qu'on prenne ta défense.

Après un savon mérité et un coup de pied direction le médecin de la famille, c'est clope aux lèvres que tu te dirigeais vers le quartier d'Osatoka. Ca faisait un petit moment que tu n'avais pas eu de temps libre et tu te demandais comment allaient les filles du casino. Avec un peu de chance, tu aurais peut être l'occasion de voir la Wakagashira en contrôle, ce qui illuminerait sans doute ta journée. Si tu avais le plus profond respect pour ton Oyabun, ton coeur avait la plus haute estime pour son second qui s'était élévé si haut dans la hiérarchie. On comparait souvent ton attitute à du fangirlisme dérangeant pour ton âge, ce que tu assumais entièrement.

Dans ce milieu, c'était la sueur du corps et le sang de l'âme qu'il fallait sacrifier pour se faire une place et tu en avais bavé dès ton arrivé ici. Il te fallait reprendre à zero, ce que tu avais mis des années à acquérir dans ton autre vie avait été balayé de ton propre chez et tu ne le regrettais pas. Ou peut être un rien, bien caché derrière ton masque. Ce n'est pas qu'on ne reconnaissait pas tes capacités, au contraire, mais le faire était dérangeant, alors on te refilait le travail ingrat en espérant te décourager et t'installer sagement dans un petit commerce. Fallait pas rêver.

Ca t'avais permi de te construire une petite réputation et ta cérémonie d'intronisation s'était déroulée moins pire qu'attendu, quelques piques et regards mauvais mais la coupe que tu tenais entre tes mains occupait bien plus tes pensées à ce moment. En six ans tu as parcouru un petit bout de chemin, mais tu sais qu'il va être encore long, désespérement long. Heureusement il y a des séries romantiques à tomber pour patienter.

salutation les enfants  
je suis une vieille morue qui zone dans le rp depuis un moment, je n'ai pas de pseudo vraiment attitré alors Ban sera très bien et c'est mon premier perso ici. je sais c'est c'pas très développé et l'histoire fait à côté de la plaque et pot de fleur mais urg, je ferai des trucs jolie à côté pour compenser promis.

sinon vous êtes bô, agréables et j'ai bien hâte de rp avec vous ~

ps: i know hinata a le regard crème/violine et pas bleu, mais je ferais en sorte plus tard de remédier à ça    

avatar
Clan Iwasaki
sympathy for the devil
Etsuko, un parfum de sable chaud au creux des reins, une image de cerisier en fleurs dans le ton de sa voix. Une femme perdue naviguant en eaux troubles. Un sourire, toujours, voilant la vérité, un passé qui ne veut pas quitter sa rétine. Un corps entre deux mondes et une question : pourquoi? Des poings et du sang la recouvrent sans qu'elle s'en cache. Il y a quelque chose de casser en elle et pourtant, on se sent attiré.
Soulevez le voile, n'ayez pas peur. La mort n'existe pas.

Nom de code : Izanami
Avatar : Nico Robin ft.One Piece

Messages : 63
Messages rp : 29
Date d'inscription : 25/01/2017
Voir le profil de l'utilisateur
le Jeu 16 Fév 2017 - 0:38
Hello!

Tres bon choix de diaspora. Je plussoie ^^

Bienvenue sur le fof et chez nous.

En lisant la description du caractere, j'ai vu le copie/colle d'une ancienne tentative d'une fiche sur Etsuko. C'etait toi qui l'avait tente a l'epoque?

Sinon, il faudra qu'on se parle pour un lien apres ta validation.
Hate de voir le verdict du staff^^
avatar
Clan Iwasaki

historiquement. le clebs est l'ainé d'une fratrie de deux frères et d'une soeur, elle était le parent responsable de ses propres parents, elle était disciple d'un ancien chef de clan yakuza à la retraite, c'est une ancienne yankee (ui avec les sourcils rasés, ce genre de choses)

personnellement. chien de garde des têtes importantes du clan, chien à tout faire en général (de la suppression d'un élément gênant à l'achat de tampon hygiénique pour la gamine d'un supérieur),
Nom de code : Inugami
Avatar : Hinata Hyuga

Messages : 16
Messages rp : 2
Date d'inscription : 07/02/2017
Voir le profil de l'utilisateur
le Jeu 16 Fév 2017 - 0:52
eh merci
yup c'était moi, et je m'étais bloquée toute seule comme une grande dans l'histoire du perso, du coup les modif que je peux lui apporter maintenant mon données des idées ~ pas sûr que le recyclage passe cependant, mais j'aimais bien le texte gnuf, quoi comment ça j'aime pas les présentations ? naaaaaan

et aucun problème pour la petite discution, je l'aurais fait de toute manière sans te laisser le choix hem
avatar
Homme de main

this is why we don't get nice things

Nom de code : prototype-34
Avatar : raiden - metal gear

Messages : 67
Messages rp : 18
Date d'inscription : 26/11/2016
Voir le profil de l'utilisateur
le Jeu 16 Fév 2017 - 1:13
ça me fait mal à ma diaspora de dire ça mais what a babe

bienvenue encore
avatar
Aces

il était un de ces monstres qui sommeillent dans vos placards d'enfance. un homme brisé par l'existence, qui s'était réfugié dans un personnage pour annihiler ses souffrances. et pour seung joo, le temps passa. c'est désormais un garçon capable de s'adapter, et qui de plus en plus s'adoucit. la violence qui l'environne s'apaise progressivement. bientôt, croit-il, il trouvera l'équilibre qui lui offrira la clé du bonheur.
Nom de code : trauma (+ sneug pour ceux qui ne savent pas prononcer son prénom)
Avatar : kaneki ken

Messages : 1232
Messages rp : 130
Date d'inscription : 29/02/2016
Voir le profil de l'utilisateur
le Ven 17 Fév 2017 - 10:33
Rebienvenue parmi nous. Brille Pardon pour le retard, je lis ta fiche juste après mon petit-déjeuner. Malicieux


avatar
PNJ

Compte PNJ - responsable des intrigues, des partenariats et des validations, à contacter en cas de besoin.
Messages : 967
Messages rp : 107
Date d'inscription : 29/02/2016
Voir le profil de l'utilisateur
le Ven 17 Fév 2017 - 11:36
Pour moi le recyclage passe sans problème, je vois les points communs mais je trouve aussi qu'elle a une personnalité propre, donc c'est bon.  I love you  Ton écriture est sublime à lire, d'ailleurs.
Il y a juste une petite erreur au niveau de l'âge, de 1991 à 2009 ça lui fait 18 ans, et 6 années en plus font 24 et non 28, il faudra juste que tu corriges cela mais ce n'est pas très grave, donc je te mets déjà ta couleur. (:
Bon jeu.  Cœur  Cœur

Ban Ozawa

a reçu son permis de séjour à Pallatine

icon 100*100

Ce permis de séjour vous donne le droit de résider à Pallatine, de trouver un emploi et d'appartenir à une diaspora. Il atteste que vous êtes apte à vivre par vos propres moyens en ville. Nous vous rappelons que ce permis est obligatoire pour toutes vos démarches administratives auprès de l'Institut.

Si vous trouvez cette carte, merci de la déposer à l'Institut.

Informations à fournir dans les plus brefs délais.

- Votre adresse
- Votre nom de code
- Votre profil chronosrep.net
Facultatifs :
- Vos textes libres
- Vos recherches de rp

Sachez que :
- Votre avatar est automatiquement ajouté au bottin lorsque vous êtes validé(e), mais pensez à vérifier tout de même que l'ajout a bien été réalisé.
- Vous devez en revanche recenser votre nom de code dans le sujet adéquat.
- Vous n'avez pas de fiche de lien à proprement parler : vous pouvez ajouter tous vos liens dans votre profil, champ relations. Pour faire une demande, c'est par MP, dans les petites annonces ou via les réseaux sociaux.

Contenu sponsorisé
Revenir en haut
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum