« Ô temps, suspends ton vol, et vous, heures propices, suspendez votre cours... »

Forum urbain sf/historique avec paradoxes temporels
Avatars manga/illustrés, taille 200x320px - Forum tout public
Aucune limite de lignes ou de mots - Aucune condition d'activité
Lire le contexte

Partagez
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant

Côa ? Qu'est-ce qu'e''e a ma 'angue ? - Toad

avatar
Membre
Ribbit !
60 cm de langue qui sort d'un corps dont la peau est un peu trop fragile face au soleil.

"Côa ? Qu'est-she qu'e''e a ma 'angue ?"

Au service de tout Opportuniste qui en a besoin - et l'argent.
Nom de code : Toad
Avatar : Isaac Foster

Messages : 19
Messages rp : 0
Date d'inscription : 03/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Toad

Toad

feat Isaac Foster | Satsuriku no Tenshi

Caractère

D'abord, quand tu vois Toad, t'as peur. T'as peur de sa langue, t'as peur de ses bandages. T'as peur de son regard qui te juge, qui te dit "C'est ma langue, qu'tu r'gardes ?" T'as peur de son look qui est prêt à te péter la gueule. Non, sans déconner. Toad, quand tu l'rencontres la première fois, t'as les boules et le dégoût. Il est moche, il est un monstre, et ça se voit qu'il le sait. Ça l'énerve. On a pitié de lui, ça l'énerve. On a peur de lui, ça l'énerve.Il en a rien à foutre de votre respect ou de votre pitié. Il aimerait juste qu'on l'accepte tel qu'il est, tel qu'il s'est accepté lui-même.

Parce que Toad, il assume de pas être un canon de beauté. Il veut juste pas qu'on le lui rappelle en permanence. Il en a marre de devoir se planquer, mais il veut pas te voir le regarder comme tu fais. Toad, il fait son dur, même s'il aime pas. A cause de cette pitié qu'il veut pas voir. Même si tu sais qu'il peut pas manger normalement, même si tu sais à quel point la vie est dure pour lui, ne l'aide pas, il en a pas envie.

Parce que Toad veut pas dépendre des gens. Il prétend être majeur depuis qu'il a treize ans. Il bosse comme un dingue, fuyant les métiers qui le connaissent déjà. Alors oui, forcément, il est touche-à-tout. Toad, il veut pas qu'on l'aide. Il est trop fier pour ça. Mais il est pas con non plus à ce point. Il sait que c'est tendu, ici, si on a pas un réseau. Et son réseau, il se l'est trouvé. Une bande de gens, pas des criminels, pas des idéalistes, pas des clébards du gouvernement en place, qui s'entraident en un réseau démocrate. Toad, il aime bien la démocratie. Avoir le droit de voter. Alors il a rejoint ce réseau.

Et pour la thune, Toad il a fait passer son numéro. Il aide les gens du réseau. Il leur fait les courses, il cherche les tuyaux. Toad a un peu d'expérience dans les coins sombres, et son visage fait peur, alors parfois il s'en sert pour chopper les infos que ses clients veulent. Toad, il aime bien les coins sombres, d'ailleurs. Pas que parce qu'on l'voit pas, mais parce qu'il sait que dans les coins sombres l’Œil Qui Brûle ne le voit pas. Ouaip. C'est comme ça qu'il appelle le soleil. Ridicule, hein ? Ouais, parce que Toad, il croit en plein de divinités bizarres.

L’Œil Qui Brûle, le Deuxième Plafond, le Chat à trois visages... et plein d'autres. Et il a plein plein plein de superstitions. A propos de chats qui parlent, de souris aveugles, de mange-doigts... Il a très peur des manges-doigts. Comme quoi ça te boufferait les doigts si tu respectes pas certains protocoles. Comme se laver les mains, ou d'autres trucs plus chelous.

Et puis bon, Toad, même s'il dit qu'il est vieux, il reste un ado. Il est sympa, au fond. Il aime aider les gens. Il aime pas cogner. Il aime pas tuer. Il cogne si on lui demande, il pète les rotules tant qu'on lui en offre le prix. Mais il ira offrir des cadeaux de bon rétablissements à ses victimes. C'est pas du foutage de gueule, c'est du vrai remord. Il veut pas faire mal, c't'un bon gars.

Mais le pire, c'est avec les nanas. Ça se voit qu'il est encore puceau, le mec. Il perd facilement son assurance, il bafouille ( déjà que c'est pas terrib' avec sa langue toujours sortie ), et donc quand une femme l'engage, il reste souvent muet, longtemps. Et il préfère rester dans les ombres, là où on le voit pas.

Autre chose : Toad arrive plus à rien en présence de viande crue. Qu'ce soit chez l'boucher ou ailleurs. Oubliez le tartare, la préparation de chair à saucisse ou l'achat de viande. Il prétendra qu'il est végétarien, c'pas vrai. La viande cuite, il arrive encore. Mais il préfère pas avoir affaire avec de la viande en général.

Son plus grand secret  ? C'qu'il a sous les bandages. Moi j'le sais, parce que j'suis un putain de narrateur omniscient, mais personne, non, personne d'autre est au courant. L’Œil Qui Brûle l'aime pô. Mais alors pô du tout. Quand il est en repos, il passe son temps à se tartiner de crème apaisante, car même sous ses bandages, il brûle. Il est pas con, il sait qu'il va devoir aller voir un docteur, mais il a peur.

Peur de finir dans un pot de verre, comme sujet d'expérience.

Toad a peur des Docteurs...

Toad

Âge: 16 ans
Naissance: 13/01/2084
Départ: 13/03/2099
Présence en ville: Un an
Nationalité: Souterrienne
Métier: Homme à tout faire ( littéralement )
Statut civil: Employé

Groupe: Opportunistes
Section: -
Rang: Homme à tout faire
Nom de code: Toad

Taille: 1.76
Corpulence: Svelte.
Cheveux: Grisâtres
Yeux: Jaunes
Autres: Une langue de soixante centimètres, ça compte ? Cet appendice rebelle ne veut pas rentrer dans sa bouche en entier, et l'empêche de manger et de parler normalement. Au moins, il l'a assez musclée pour s'en servir comme d'une main supplémentaire.

Histoire

Vous connaissez l'histoire du crapaud qui veut devenir plus gros que le bœuf ? Ben l'histoire de Toad, c'est pas ça.


Don't do drugs, kiddos. You don't wanna have a monstruous offspring.

La mère de Toad, il la connait pas. P'têtre une catin morte de faim, p'têtre une courtisane archi-friquée, p'têtre la mère décadente dune famillede dégénérés qui ne veulent que la perfection. Par pitié, par peur d'être prise, par haine de son physique, cette mère a rejeté sa création à la naissance et l'a offert à un institut d'orphelinat.

Don't ever do drugs.

Bliss, que ça s'appelle. Pas de bad trip, pas d'accoutumance, pas d'effet néfaste sur la personne qui en prend, effet garanti pour rêver haut et loin. Dépendance immédiate. Overdose ? Impossible. Bliss est parfaite. Alors Bliss se vend à prix d'or chez la haute, et n'est accessible à personne d'autre. Heureusement qu'il y a son ersatz, Envy, moins cher. Beaucoup plus dangereux. Recherché par les avares, les pauvres, et les amateurs de sensations fortes décadents, Envy est mauvais pour votre corps, et aussi pour celui de votre gosse.

La drogue, c'est mal.


Vous vous douterez bien qu'à l'institut, Toad est vite repéré. Autant par les surveillants que par les autres gosses. Il est moche, mal aimé. C'est celui qui va leur rester sur les bras quand il sera grand. Personne ne voudra d'une langue aussi monstrueuse. On lui avait donné un prénom, à l'époque, mais rapidement, il est devenu Toad. Crapaud. Tous ces noms joyeux pour lui rappeler qu'il est moche et que sa langue pend. Et que personne ne l'aimera. C'était le souffre-douleur, le bouc émissaire, ou le récipiendaire de toute la pitié de soulagement de l'orphelinat. Au moins, ils étaient normaux les autres ! Pas aussi moches, pas aussi repoussants. On se servait de lui pour faire la pub des autres enfants pour les parents. A côté de lui, même le plus crade semblait une bouille d'ange...

Toad était plutôt grand pour son âge. Alors quand il a eu treize ans, et qu'il a vu qu'il pouvait passer pour un adulte de petite taille, il a pris la poudre d'escampette. Ça valait mieux pour lui. Il en avait marre. Ça valait mieux pour le centre. Un bouche de moins à nourrir. Au début, Toad volait un peu, mais par peur de se faire attraper par les manges-doigts, il décida de bosser. Coursier, livreur, laveur de carreaux. Il en a fait un bon paquet de jobs. A chaque fois viré à cause de l'âge ou de la langue. Un client qui avait eu peur. Ou un autre qui l'avait mal regardé.

Et puis il y avait les coups de soleil, pas génial...

Mais il a fini par trouver un métier stable, le Toad. Il a fini dans les mines. Mine de cuivre. Pourquoi on emploie pas les robots, me demanderez-vous ? Tabous. Le Saint-Ordre de l'Humanité Victorieuse refuse la machine. Enfin, à un certain point. Évidemment. Donc forcément, les mines, ça recrute.

Là dedans, on l'appelle Toad. Là dedans, on s'en fout de sa langue. Là dedans, il travaille à n'en plus sentir ses mains. Les contremaîtres sont chiants mais humains. Les collègues bossent. Et quand tout le monde sort, c'est la fête. On s'occupe plus de sa langue, mais il s'en fout. Toad fait partie du groupe en tant qu'égal, un peu moche, mais il est dans le groupe. Et puis il est pas la seule victime d'Envy. Y'a Triclops, l'Araignée, et deux trois autres. Et comme ça bosse bien, parfois, le contremaître offre la tournée générale.

C'était la belle époque.

Mais Toad n'était pas destiné à cela. Jettons un dé sur la table de rencontre. OH ! Éboulement ! Haha, voyons voir ce que cela donne...

Les galeries s'effondrent, les cris de douleur. Toad ferme les yeux, et prie. Prie pour que le Deuxième Plafond le sauve. Qu'il puisse revoir la Couverture aux mille Yeux. Il prie comme à l'Eglise de l'Humanité Victorieuse. Puis plus de bruit. Pas de cri. Rien.

Quand il allume la lumière, Toad voit les cadavres. Son contremaitre. Triclops. John. Il est le seul à y avoir échappé. Du moins, dans son environnement proche. Toad panique, appelle, crie, hurle ! Puis il se fatigue et se rappelle. Pas besoin de s'échiner. Quelqu'un viendra, et le sauvera. Probablement Alicia et sa bande. Ils sont fortiches ces gogos. Ils vont le retrouver, c'est sûr.

Le Rampant Noir rôde pas loin, en plus. S'il l'entendait... Toad doit attendre les secours.

Le Rampant Noir ne semble pas faire attention à Toad. Les batteries de son casque sont mortes. Il ne sait pas combien de temps il a attendu. Il sait qu'il commence à avoir faim. Soif, non, il a trouvé deux gourdes intactes et se rationne.

Mais la faim...

La faim gratte

La faim grogne.

Il n'y a rien à manger.

Pas de biscuit, pas de champignon.

...

Non. Toad ne deviendra pas un Wendigo.

Le temps passe. Les secours n'arrivent toujours pas. La gourde se vide. Et la faim, la faim ronge, la faim grogne.

Désolé, Triclops.

Plein de remord et de dégoût, Toad broie le bras de son ancien camarade. Il broie en pleurant. En pleurant de rage, de dégoût, de haine envers ces gens qui ne viennent pas le sauver.Il broie ce bras avec une pierre, et avale goulûment la bouillie mêlée à la poussière. Le goût de la honte manque de le faire vomir, mais Toad ne veut pas mourir.

Et après son festin, il pleure.

Puis s'endort.


Combien de temps plus tard ? Toad ne sait pas. Mais une lumière apparaît dans le tunnel et le réveille. Des voix. Des gens. L'éboulement est toujours là.

Toad demande faiblement :

« Ze suis mort ? Vous êtes des anzes ? »

Il sent les bras le relever. Il se laisse amener au paradis...


Qui s'avéra s'appeler Pallatine.

Il sera soigné un temps à l'Institut, puis formé à un langage plus commun à Pallatine ( l'argot de Souterria étant pas très compréhensible pour les Pallatiniens ), avant d'être relâché dans la nature. C'était après tout pas lui qu'on cherchait. Qu'on lui avait dit. Semble logique, pourquoi on voudrait ce truc. Récupéré par erreur, et coincé dans ce nouveau monde qu'il n'avait pas demandé, Toad ne s'affole pas. Il sait ce qu'il a à faire. Mentir sur son âge, et trouver un job.

Par la suite, il entrera au service du réseau démocrate, et sous le nom de Toad, reprendra ses petits métiers.

Si vous êtes dans le réseau et que vous lui payez la somme adéquate, Toad pourra quasiment tout faire pour vous.

Has your life a bug ? Call the Toad, he'll deal with it.

Snakenco, aka u43, pour vous resservir un canon de beauté (non) pour peupler la ménagerie des monstres de Pallatine. ./Hello "hello world" Thé

avatar
Aces

il était un de ces monstres qui sommeillent dans vos placards d'enfance. un homme brisé par l'existence, qui s'était réfugié dans un personnage pour annihiler ses souffrances. et pour seung joo, le temps passa. c'est désormais un garçon capable de s'adapter, et qui de plus en plus s'adoucit. la violence qui l'environne s'apaise progressivement. bientôt, croit-il, il trouvera l'équilibre qui lui offrira la clé du bonheur.
Nom de code : trauma (+ sneug pour ceux qui ne savent pas prononcer son prénom)
Avatar : kaneki ken

Messages : 1187
Messages rp : 128
Date d'inscription : 29/02/2016
Voir le profil de l'utilisateur
pour être tout à fait honnête j'ai cru que c'était un troll. puis j'ai vu que c'était toi, et j'ai tout compris.
Rebienvenue du coup. I love you bah dis donc, tu nous ressors un personnage original toi. Timbré Je n'ai fait que survoler mais je viendrai te voir vers la fin de l'après-midi, promis. Malicieux


avatar
Technicien

Demi-Inuit originaire de Kaktovik, Naga a longtemps été un chantre de la culture américaine, avant d'éprouver une certaine culpabilité à l'idée d'avoir bien hâtivement rejeté la culture inupiat de sa mère. Désormais, Naga désire se racheter et trouver un moyen pour son peuple de vivre en accord avec ses traditions.
En pratique, Naga est plus un hypocrite cherchant à apaiser sa confiance qu'un Altermondialiste convaincu, mais il a toujours su se débrouiller pour éviter que quelqu'un lui en fasse la remarque...
Avatar : Sanada Akihiko.

Messages : 997
Messages rp : 102
Date d'inscription : 29/02/2016
Voir le profil de l'utilisateur
c'est un troll ou tu es sérieux ?




Spoiler:



avatar
Aces

il était un de ces monstres qui sommeillent dans vos placards d'enfance. un homme brisé par l'existence, qui s'était réfugié dans un personnage pour annihiler ses souffrances. et pour seung joo, le temps passa. c'est désormais un garçon capable de s'adapter, et qui de plus en plus s'adoucit. la violence qui l'environne s'apaise progressivement. bientôt, croit-il, il trouvera l'équilibre qui lui offrira la clé du bonheur.
Nom de code : trauma (+ sneug pour ceux qui ne savent pas prononcer son prénom)
Avatar : kaneki ken

Messages : 1187
Messages rp : 128
Date d'inscription : 29/02/2016
Voir le profil de l'utilisateur
#mafragilité
Je réserve mes commentaires pour la validation, ce n'est pas drôle autrement, mais un petit détail me chiffonne par rapport au transfert de ton personnage.

En effet, Toad se fait transférer au moment où il est aux portes de la mort. Après avoir dû manger un bras. Mais cela implique que l'Institut attende le dernier mot pour le transférer, ce qui n'est pas très logique. L'Institut choisit le moment de transfert. C'est un peu comme s'il avait toute la vie du personnage devant lui et qu'il disait "on va prendre ce moment-là plutôt qu'un autre". Il semble assez clair que la situation est désespérée pour Toad, l'Institut sait donc que les secours n'arriveront pas ou trop tard. Dès lors, c'est à eux de choisir le moment. Ils pourraient le faire avant l'effondrement pour l'en sauver, ou juste après - l'Institut sauve des gens mais leur évite rarement les accidents qui les mettent en danger, ça justifie souvent la disparition des transférés. Pour quelles raisons les agents attendraient-ils aussi longtemps pour le transférer ?
Je pinaille un peu, ces questions ne sont pas cruciales, mais ce retard force quand même ton personnage à s'adonner au cannibalisme, ça a un impact énorme sur lui, et il est probable que cela aggrave les conséquences psychologiques du drame. Conséquences que tu devras jouer ensuite. Les gens de l'Institut en charge du transfert ne sont pas tendres, mais tout les conduirait à choisir un moment antérieur pour le transfert. La seule solution possible, ce serait que ce soit une erreur de leur part et qu'ils se soient plantés de personne, ça leur arrive souvent. Auquel cas oui, il peut y avoir une coïncidence, assez énorme, mais totalement fortuite.
Avant toute validation, je préfère qu'on soit bien clair là-dessus. Pour le coup j'aimerais vraiment que tu le précises, parce que dans ce cas, il aurait des raisons d'en vouloir à l'institut, peut-être même de se demander pourquoi on ne l'a pas sauvé avant. Et peut-être se faire des idées également, y voir les signes d'un complot par exemple.

Bref, c'est vraiment du détail, j'espère que cela ne te dérange pas trop. =/


avatar
Membre
Ribbit !
60 cm de langue qui sort d'un corps dont la peau est un peu trop fragile face au soleil.

"Côa ? Qu'est-she qu'e''e a ma 'angue ?"

Au service de tout Opportuniste qui en a besoin - et l'argent.
Nom de code : Toad
Avatar : Isaac Foster

Messages : 19
Messages rp : 0
Date d'inscription : 03/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Je comprends tout à fait la frilosité quant à cette partie-là du personnage, et même si les changements dans sa personnalité sont fondamentaux, je tiens à le garder survivant de l'éboulement.

Cependant.

Théorisons. Premier passage dans cette timeline d'un jeune agent stagiaire, à qui un vétéran lui présente la vie, les mœurs, et du coup les horreurs de cette réalité. Le jeune remarque le mourant encore en vie et avant que l'autre n'arrive à l'en empêcher, le transfère immédiatement pour le sauver. Du coup, plus moyen de le transférer depuis plus tôt pour le sauver, et le serment d'Hypocrate, quelque part, doit toujours tenir...

Points négatifs : Il faudrait que l'agent stagiaire ait passé le test psychologique, et je suppose que ce genre de situation est inclue dedans. Donc ce n'est qu'une théorie, pas forcément valable, mais on ne sait jamais.

Qu'en penses-tu ?

( Encore une fois, s'il le faut, je retire la partie cannib', mais je souhaite garder au moins l'éboulement. )
avatar
Technicien

Demi-Inuit originaire de Kaktovik, Naga a longtemps été un chantre de la culture américaine, avant d'éprouver une certaine culpabilité à l'idée d'avoir bien hâtivement rejeté la culture inupiat de sa mère. Désormais, Naga désire se racheter et trouver un moyen pour son peuple de vivre en accord avec ses traditions.
En pratique, Naga est plus un hypocrite cherchant à apaiser sa confiance qu'un Altermondialiste convaincu, mais il a toujours su se débrouiller pour éviter que quelqu'un lui en fasse la remarque...
Avatar : Sanada Akihiko.

Messages : 997
Messages rp : 102
Date d'inscription : 29/02/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Coucou,

Pour la partie cannibalisme, tu peux la garder à condition que tu exploites les conséquences psychologiques que ça peut avoir. C'est tout.
Et pour l'explication, on préfère l'erreur, c'est plus crédible et pratique. (:




Spoiler:



avatar
Membre
Ribbit !
60 cm de langue qui sort d'un corps dont la peau est un peu trop fragile face au soleil.

"Côa ? Qu'est-she qu'e''e a ma 'angue ?"

Au service de tout Opportuniste qui en a besoin - et l'argent.
Nom de code : Toad
Avatar : Isaac Foster

Messages : 19
Messages rp : 0
Date d'inscription : 03/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Une erreur ce sera, (entre autre) très mal à l'aise en présence de viande crue il sera ( d'autres situations très weird viendront avec le temps, I guess ? ) et euh... Autre chose ?
avatar
PNJ

Compte PNJ - responsable des intrigues, des partenariats et des validations, à contacter en cas de besoin.
Messages : 909
Messages rp : 105
Date d'inscription : 29/02/2016
Voir le profil de l'utilisateur
C'est une fiche assez dure que tu nous présentes, avec un personnage atypique mais pourtant attachant (quoique les deux ne sont pas contradictoires en vrai). Cette histoire de langue est en tout cas tout à fait bien traitée, c'est réaliste, et tu as cette capacité à créer un univers mental qui est clair alors même qu'il nous est totalement étranger. J'ai un peu du mal à voir ce que les opportunistes voient en lui pour le recruter, mais je te fais confiance sur ce point. (: Merci encore pour ta patience !

Toad

a reçu son permis de séjour à Pallatine

icon 100*100

Ce permis de séjour vous donne le droit de résider à Pallatine, de trouver un emploi et d'appartenir à une diaspora. Il atteste que vous êtes apte à vivre par vos propres moyens en ville. Nous vous rappelons que ce permis est obligatoire pour toutes vos démarches administratives auprès de l'Institut.

Si vous trouvez cette carte, merci de la déposer à l'Institut.

Informations à fournir dans les plus brefs délais.

- Votre adresse
- Votre nom de code
- Votre profil chronosrep.net
Facultatifs :
- Vos textes libres
- Vos recherches de rp

Sachez que :
- Votre avatar est automatiquement ajouté au bottin lorsque vous êtes validé(e), mais pensez à vérifier tout de même que l'ajout a bien été réalisé.
- Vous devez en revanche recenser votre nom de code dans le sujet adéquat.
- Vous n'avez pas de fiche de lien à proprement parler : vous pouvez ajouter tous vos liens dans votre profil, champ relations. Pour faire une demande, c'est par MP, dans les petites annonces ou via les réseaux sociaux.

Contenu sponsorisé
Revenir en haut
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum