bannière

« Ô temps, suspends ton vol, et vous, heures propices, suspendez votre cours... »

Forum urbain sf/historique avec paradoxes temporels
Avatars manga/illustrés, taille 200x320px - Forum tout public
Aucune limite de lignes ou de mots - Aucune condition d'activité
Lire le contexte

Partagez
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant

Ewa × Coule à pic

avatar
Bling Fallen
-
Pffrrr
Nom de code : Sen.
Avatar : Rangiku Matsumoto

Messages : 8
Messages rp : 0
Date d'inscription : 20/02/2017
Voir le profil de l'utilisateur
le Sam 4 Mar 2017 - 18:34
Ewa

Ewa Knapik

feat Rangiku Matsumoto | Bleach

Caractère

Ewa, tu ne laisses jamais tomber hein ? Même lorsque tu sais que c'est perdu d'avance. Tu n'aimes pas perdre oh non. Ni avoir tord d'ailleurs. C'est ton plus grand défaut. Et pourtant tu respires la joie de vivre. Tu aimes les plaisirs simples comme manger une pâtisserie, ou simplement profiter d'une bonne après-midi.
Seulement tu n'es pas un bisounours. Tu sais gueuler ou frapper quand il le faut et là où ça fait mal.
Tu n'es pas une femme facile. Tu peux le paraître en jouant de tes atouts, mais tu ne fais que jouer. Tu sais quel effet peut faire ta poitrine sur certains hommes, et récupérer ainsi des informations que tu pourras revendre au plus offrant est important pour toi. Après deux verres, certaines personnes sont plus enclines à discuter de choses et d'autres sous ton regard charmeur.
Ton plus grand défaut serait peut être le mensonge. Dans un lieu comme celui-ci, il vaut mieux se protéger. Un brin méfiante, tu ne sais pas te livrer aux personnes qui pourraient te vouloir du bien. Du coup tu t'enfermes dans ce monde imaginaire que tu crées au fil de tes envies. Tout le monde le sait, ce n'est pas un secret, d'ailleurs quelque fois, on tente de te faire parler sur ce que tu ressens vraiment. Mais impossible de savoir à présent si tu cries encore au loup pour te jouer des habitants ou non.
Malgré ça, on peut dire que tu es toujours bien habillée. La mode est quelque chose d'important pour toi. De toute manière, sans ça, comment pourrais-tu faire en sorte que les gens ne détournent pas le regard de toi ? Ton image est trop importante pour sortir démaquillée, avec des cernes sous les yeux, hors de chez toi. Hors de question, du coup, d'y ramener quelqu'un. L'homme qui te verra endormie n'est pas né.

Ewa

Âge: 25 ans
Naissance: 02/02/1920
Départ: 20/06/1940
Présence en ville: 5 ans.
Nationalité: Polonaise.
Métier: Barmaid dans un coin du Bling Fallen. / Vend toutes sortes d'informations.
Statut civil: Célibataire.

Groupe: Gangsters
Section: écrire ici
Rang: Simple membre.
Nom de code: Sen.

Taille: 1m75.
Corpulence: Bien portante.
Cheveux: Roux.
Yeux: Bleus.
Autres: Il y a du monde au balcon.

Histoire

Février 1920 :
Tu as vu le jour dans la petite maison familiale. Fille de maréchal ferrant, la vie n'était pas si mal. Quant à ta mère, elle travaillait dans les champs. Un beau bébé roux, tout joufflu a fait le bonheur de ces deux honnêtes gens.

Octobre 1924 :
La vie était douce en ce temps là. Même lorsque tu as dû remplacer ta mère dans les champs à cause de son ventre rond. On t'a obligée à faire comme ta mère. Tu avais beau aimer le boulot de ton père, il n'a jamais voulu que tu suives sa voie. Et surtout, la grossesse de ta mère empêchait les sous de rentrer. Vous ne pouviez pas vous le permettre. Alors du haut de tes 4 ans, tu as fait comme les autres et tu as fait de ton mieux dans un travail peu adapté pour un enfant. Au début c'était plutôt drôle. Ramasser des pommes de terre c'était pas trop dur. C'était la cadence qu'il fallait tenir qui t'a rendue malade. Les cas de pneumonies faisaient rage cet automne là et elle ne t'a pas épargnée. Tu y as échappé de justesse. Quand au petit dans le ventre de ta mère ... Mort-né. Tu n'auras pas de petit frère ou de petite soeur cette année là.

Juin 1926 :
La nouvelle est arrivée jusqu'à toi en ce chaud jour d'été. Trempée de sueur sous le soleil, tu as poussé un cri de joie. L'accouchement de ta mère s'était fini et tout allait bien pour tout le monde. On t'autorisa à quitter le champ plus tôt que prévue et tu as suivi le jeune, qui avait couru jusqu'ici pour te prévenir. La joie de finir le boulot plus tôt et d'avoir enfin une petite sœur, t'as fait pousser des ailes et tu es rentrée beaucoup plus vite que d'habitude.
Ta mère était là, allongée un linge dans les bras. Tout d'abord, le silence dans la pièce t'a inquiétée. Et puis tu as vu le sourire heureux de ta mère. Du haut de tes six ans, tu ne pouvais pas imaginer le bonheur qui émanait d'elle. Mais tu avais enfin une petite sœur pour jouer avec toi.

Janvier 1932 :
La vie en Pologne ne plaisait plus à tes parents. Ils devenaient aigris, leur chant joyeux ne s'entendait plus dans la cuisine. Et c'est sur un coup de tête qu'ils ont décidé de partir. Tu t'en souviens encore, c'était un mardi. Mais pour aller où ? La France vous plaisait. Et c'est sur un commun accord que vous êtes partis pour une terre plus clémente, en laissant votre petite maison derrière vous. Ton père n'a rien voulu emmener. Rien à part Sen, son étalon noir chéri. Tu te souviens de son calme absolu, de son regard un peu somnolent. Comme s'il était toujours endormi. C'est d'ailleurs de là qu'il tenait son nom.
Tu n'as plus trop de souvenirs du voyage. Les seuls qu'il te restent ... C'était épuisant. Sen portait la majeure partie de vos bagages, en plus de Jadwiga, âgée de 6 ans.
Ta mère se sentait mal depuis quelques jours. Ton père pensait que c'était une troisième grossesse. Tu le lui souhaitais, tu ne voulais pas la voir tomber malade alors que vous étiez en chemin.

Février 1932 :
Vous êtes finalement arrivés en France. C'était dur pour toi, la langue étant la principale barrière. Mais pour tes parents aussi. A 12 ans, apprendre une nouvelle langue fut moins compliqué pour toi que pour eux. Ils se sont débrouillés et toi tu as fini par aller à l'école. C'était super chouette ! Tu adorais apprendre de nouvelles choses.
Ce ne fut pas compliqué de trouver une nouvelle maison. Avec l'argent de ton père, vous avez pu racheter une vieille maison à côté des champs de betteraves. Ca ne vous changeais pas trop de chez vous. Et puis dans les bourgades, loin de Paris, la vie était moins chère.

Juillet 1932 :
Ton père avait eu raison en Pologne. Ta mère était bien enceinte. Et cette fois-ci, ce fut un joli garçon qui pointa le bout de son nez. Ton père était si fier. Un garçon qui allait pouvoir prendre la relève avec ses chevaux ! Et toi tu étais si jalouse. Pourquoi donner autant de pouvoir aux garçons ? Pourquoi, alors que tu étais née avant ce bout de chou, tu n'avais pas le droit de te montrer digne de ton père ? Tu n'étais bonne qu'au mariage. Même avec ce que tu apprenais à l'école française, tu devais baisser la tête comme ta mère. Pourtant sans toi, il ne pouvait écrire en français. A la maison, c'était le polonais qui régnait encore. Même lorsque tu ne daignais plus leur répondre qu'en français. Qu'est ce que ton père à pu crier en cette période ...

Septembre 1939 :
Ton père était content d'avoir eu l'idée de partir de Pologne. Là bas la guerre avait débuté.

Mai 1940 :
Tu ne te souviens seulement de la peur que tu avais. Chaque jour. La guerre vous avait suivi jusqu'en France, les Allemands te terrifiaient. Tu en avais plus qu'assez de fuir. Mais qu'est ce qu'une seule femme pouvait faire ? Ton enfance et tes espoirs étaient trop loin. C'est à ce moment là que tu as pu faire le choix de ta vie. Le choix qui allait t'amener à Pallatine. Tu l'as fait sans hésiter. Tout était mieux qu'une vie confinée dans la cuisine pour un mari choisi par ton sang. Tu allais reprendre ta vie en main, tu ne mourras pas sous les bombes ennemies pour un homme incroyablement fou de pouvoir.

Tu seras Ewa. Tu seras Sen.

Aujourd'hui :
Tu te réveilles d'un long rêve. Un rêve qui te fait frissonner quand tu y repenses. Ta jeunesse enivrante, ta dure adolescence. Ta vie d'adulte peu commencée et tellement ennuyante; fade. Et qui aurait pu se terminer sous un obu. Un non de trop et tu aurais rejoint ta famille.
Pourquoi y repenser, maintenant que tu es enfin devenue ce que tu voulais ? Une femme qui n'a besoin de personne pour vivre. Une femme indépendante qui mène enfin sa vie.

Hoyaaa moi c'est Panda. Je finirais probablement ma fiche la semaine prochaine puisque j'aurais enfin fini mon stage de nuit.
Sinon vous êtes beaux, je vous aime déjà.

avatar
Invité
Invité
le Sam 4 Mar 2017 - 20:21
Youpi
panda-chan
my kokoro aux cheveux pink
my amor
tou é là
bisous
avatar
Aces

il était un de ces monstres qui sommeillent dans vos placards d'enfance. un homme brisé par l'existence, qui s'était réfugié dans un personnage pour annihiler ses souffrances. et pour seung joo, le temps passa. c'est désormais un garçon capable de s'adapter, et qui de plus en plus s'adoucit. la violence qui l'environne s'apaise progressivement. bientôt, croit-il, il trouvera l'équilibre qui lui offrira la clé du bonheur.
Nom de code : trauma (+ sneug pour ceux qui ne savent pas prononcer son prénom)
Avatar : kaneki ken

Messages : 1231
Messages rp : 130
Date d'inscription : 29/02/2016
Voir le profil de l'utilisateur
le Sam 4 Mar 2017 - 20:45
Le stage de nuit ça doit tuer en vrai. =/
Bienvenue parmi nous, j'avoue que ton personnage m'intrigue, j'ai hâte d'en savoir plus. (oh une polonaise. )


avatar
Technicien

Demi-Inuit originaire de Kaktovik, Naga a longtemps été un chantre de la culture américaine, avant d'éprouver une certaine culpabilité à l'idée d'avoir bien hâtivement rejeté la culture inupiat de sa mère. Désormais, Naga désire se racheter et trouver un moyen pour son peuple de vivre en accord avec ses traditions.
En pratique, Naga est plus un hypocrite cherchant à apaiser sa confiance qu'un Altermondialiste convaincu, mais il a toujours su se débrouiller pour éviter que quelqu'un lui en fasse la remarque...
Avatar : Sanada Akihiko.

Messages : 1031
Messages rp : 108
Date d'inscription : 29/02/2016
Voir le profil de l'utilisateur
le Dim 5 Mar 2017 - 15:14
(bon courage pour le stage ♥️)
Mes origines polonaises approuvent à 100% la nationalité Bave , et bon sang, ce paragraphe sur octobre 1924, je l'adore, je veux la suite. Oh




Spoiler:



avatar
Bling Fallen
-
Pffrrr
Nom de code : Sen.
Avatar : Rangiku Matsumoto

Messages : 8
Messages rp : 0
Date d'inscription : 20/02/2017
Voir le profil de l'utilisateur
le Mer 8 Mar 2017 - 17:52
GAB YGUHGBUJ. DANS MES BRAS MON AMOUR. ♥️

Seung × j'suis morte, dormir 5h c'est trop peu pour moi. 8'D MAIS C'EST TERMINE ET JE DEVRAIS AVOIR FINI CE SOIR.

Naga × Iiih merci ! Contente que ça te plaise. Brille D'ailleurs j'y retourne, en espérant que tu aimes la suite ! Feu
avatar
Technicien

Demi-Inuit originaire de Kaktovik, Naga a longtemps été un chantre de la culture américaine, avant d'éprouver une certaine culpabilité à l'idée d'avoir bien hâtivement rejeté la culture inupiat de sa mère. Désormais, Naga désire se racheter et trouver un moyen pour son peuple de vivre en accord avec ses traditions.
En pratique, Naga est plus un hypocrite cherchant à apaiser sa confiance qu'un Altermondialiste convaincu, mais il a toujours su se débrouiller pour éviter que quelqu'un lui en fasse la remarque...
Avatar : Sanada Akihiko.

Messages : 1031
Messages rp : 108
Date d'inscription : 29/02/2016
Voir le profil de l'utilisateur
le Ven 10 Mar 2017 - 19:01
Fin de stage, bonne nouvelle. I love you
Les nouveaux paragraphes sont Bave




Spoiler:



avatar
PNJ

Compte PNJ - responsable des intrigues, des partenariats et des validations, à contacter en cas de besoin.
Messages : 966
Messages rp : 107
Date d'inscription : 29/02/2016
Voir le profil de l'utilisateur
le Mar 14 Mar 2017 - 21:10
J'avais déjà dit plus haut à quel point j'adorais ta façon d'écrire l'histoire, et je pense toujours la même chose. Il y a quelque chose de touchant et de réaliste dans la manière dont tu présentes le parcours d'Ewa, avec juste la bonne dose d'émotion qu'il fallait. ♥️ Son caractère de femme indépendante me plaît aussi beaucoup, vu qu'il ne sombre pas dans les clichés. Et l'enfance en Pologne, le passage en France, la guerre, c'étaient des thèmes que j'attendais de voir aussi, et je ne suis pas déçue.
Ouh la, je sens que c'est confus, alors je m'arrive là, et je m'en vais te revêtir de rouge tout de suite.  Héros

Ewa Knapik

a reçu son permis de séjour à Pallatine

icon 100*100

Ce permis de séjour vous donne le droit de résider à Pallatine, de trouver un emploi et d'appartenir à une diaspora. Il atteste que vous êtes apte à vivre par vos propres moyens en ville. Nous vous rappelons que ce permis est obligatoire pour toutes vos démarches administratives auprès de l'Institut.

Si vous trouvez cette carte, merci de la déposer à l'Institut.

Informations à fournir dans les plus brefs délais.

- Votre adresse
- Votre nom de code
- Votre profil chronosrep.net
Facultatifs :
- Vos textes libres
- Vos recherches de rp

Sachez que :
- Votre avatar est automatiquement ajouté au bottin lorsque vous êtes validé(e), mais pensez à vérifier tout de même que l'ajout a bien été réalisé.
- Vous devez en revanche recenser votre nom de code dans le sujet adéquat.
- Vous n'avez pas de fiche de lien à proprement parler : vous pouvez ajouter tous vos liens dans votre profil, champ relations. Pour faire une demande, c'est par MP, dans les petites annonces ou via les réseaux sociaux.

Contenu sponsorisé
Revenir en haut
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum