bannière

« Ô temps, suspends ton vol, et vous, heures propices, suspendez votre cours... »


Partagez
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant

Fais-moi rêver s'il-te-plait! - [Joyce/Lupe]

avatar
Administratrice (Geek)

Lupe est une personne qui a une passion maladive pour deux choses: les chevaliers médiévaux et la fantasy. Rapidement, elle se découvrit un attrait tout particulier pour les jeux vidéos, ce qui ne l'empêche tout de même pas de lire beaucoup et de regarder des films (surtout de la fantasy). Sa passion pour les chevaliers la mena à suivre leur modèle d'honneur, ce qui explique pourquoi elle défend la veuve et l'orphelin... du moins, elle essaye de le faire. Elle porte toujours un sabre sur elle qu'elle peut manipuler.
Nom de code : Chevalier♥
Avatar : Imai Nobume - Gintama

Messages : 265
Messages rp : 115
Date d'inscription : 30/03/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Enfin ! Lupe allait réaliser l’un de ses rêves les plus fous : rencontre une programmeuse de jeu vidéo. Et pas un jeu au hasard. Non. Un jeu auquel elle avait adoré joué. Elle y avait passé des heures et des heures. Elle avait encouragé de nombreuses personnes à s’y intéresser car, selon elle, un tel chef-d’œuvre ne devait pas rester dans les recoins obscurs de Chronosrep. Et, au fur et à mesure de ses recherches, elle avait finalement réussi à contacter le créateur dudit jeu. Son pseudo était Azerty. Après plusieurs échanges de mail, Azerty avait été d’accord pour lui parler via une messagerie instantanée. L’administratrice avait accepté avec beaucoup de joie cet échange. Mais elle appréciait aussi d’avoir la possibilité de garder son anonymat. Après tout, elle ne connaissait pas cette personne. Cette dernière pourrait être un geek qui avait voulu faire sécession. Finalement, rien n’était arrivé, à la plus grande joie de Lupe. Donc, elle avait effacé ce mauvais évènement de ses souvenirs et avait continué sa vie comme à son accoutumé.

Elle avait préparé tout l’entretien depuis plusieurs jours. Elle avait fait chauffer ses petites cellules grises pour trouver des choses intéressantes à demander. Le tas de feuilles qui trainaient sur le côté de son bureau était bourré de ratures. C’était extrêmement sale. Heureusement que sa mère ne voyait pas cela, sinon, elle aurait le droit à un sacré savon. De nombreuses questions avaient été rayées avant d’être réécrite. L’excitation de la jeune geek la poussait à chercher des demandes pertinentes tout en évitant de passer pour une idiote. Mais, son plus gros problème était qu’elle n’avait pas forcément les connaissances pour parler de programmation ou de codage. La discussion ne serait clairement pas à son avantage. Ce qui lui faisait un peu peur à dire vrai. Enfin bon, sa joie réussissait à surpasser ce sentiment.

Elle avait également prévu un sacré approvisionnement. Elle avait imaginé en échange très long. Donc, en conséquence, elle avait rempli tous ses placards de divers trucs à grignoter, salés comme sucrés. Elle avait aussi pensé à la boisson. D’un côté, des bouteilles de jus d’orange. Et de l’autre, une thermos de thé qu’elle avait fait chauffer en début de journée.
Une tuile avait failli lui tomber dessus. Suite à un sursaut de peur, la jeune geek avait malencontreusement renversé de l’eau sur ledit outil informatique. Elle avait juré comme un putois pendant près d’une heure, le temps de trouver un second clavier  dans le capharnaüm qui lui servait d’appartement. Bon, certaines touches étaient complètement détruites mais cela ferait l’affaire.

Mais bon, elle était là, devant son écran, prête à rencontrer Azerty. Elle était un peu émue de cette chance qu’elle avait. Par contre, la raison d’Azerty pour la rencontrer l’avait plutôt surprise. Peut-être que son interlocuteur avait préféré accepté une demande de l’administrateur Chevalier♥. Lupe espérait que ce ne fut pas le cas. Elle n’appréciait pas d’utiliser sa position comme une arme de pression. D’ailleurs, l’heure était venue. Elle rouvrit la fenêtre de la messagerie instantanée.

Chevalier♥ vient de se connecter.

« Bonjour Azerty. Heureux de faire ta connaissance. Et merci d’avoir accepté mon invitation pour cet entretien. J’étais très impatient à l’idée de cette rencontre :D   »


Merci pour le cadeau ♥️
Avatar:
avatar
Membre

uc.
Nom de code : azerty.
Avatar : enomoto takane - kagerou project

Messages : 26
Messages rp : 4
Date d'inscription : 27/02/2017
Voir le profil de l'utilisateur
beyond memories
« But I found in you what was lost in me. in a world so cold and empty. I could lie awake just to watch you breathe. In the dead of night, you went dark on me »
du stress. de l'angoisse. et encore plus de serrements au coeur. sa poitrine voulait exploser, son coeur se compressait et battait à tout rompre. elle voulait mourir, l'air n'arrivait difficilement à se rendre à ses poumons. azerty, seule dans sa chambre, au coin derrière la porte et la tête contre le mur juste à côté, couverte de sueur. la main sur sa petite poitrine, serrant très fort, suppliant de ne pas lâcher. sa respiration se faisait de plus en plus forte et de plus en plus saccadée, les larmes de désespoir montaient à la vitesse de l'éclair pour tomber aussi rapidement sur ses joues. à travers de ses pleurs, elle tentait de pousser des cris, pour se réveiller. pour se faire sortir de cet état lamentable. tout ce qu'elle voulait, c'était quelqu'un à ses côtés, mais pas n'importe qui. bouya-kun, son âme soeur, il avait le pouvoir de la calmer et faire en sorte qu'elle se sente mieux. la belle essayait de regarder dehors, regarder les branches d'arbre, mais tout ce qu'elle voyait.. c'était malheureusement que ses larmes et un décor très flou. son coeur allait cesser de battre, elle en était certaine, cette fois c'était la fin.

presque une heure venait de passer, les battements de son coeur se faisaient de plus en plus lentement, il se calmait enfin. sa respiration devenait normale, l'air avait plus de facilité à entrer dans ses poumons. son regard pouvait enfin se tourner vers la fenêtre et admirer le magnifique levé du soleil. les petits rayons timides commençaient lentement à faire leur entrée dans la petite pièce où se trouvait notre petite princesse sanglotante. un petit sourire fin se dessina sur son visage, la vue était magnifique. pour l'espace d'un instant, il n'y avait plus de craintes, son monde était normal, l'homme de sa vie était toujours à ses côtés. le fait qu'elle soit contre le mur lui donnait l'illusion qu'elle regardait ce paysage avec son amour. elle se sentait merveilleusement bien, son regard s'illuminait peu à peu. la belle jeune femme avait l'impression d'être dans le plus beau des rêves ou simplement revenue dans le passé. tout était devenu beaucoup plus léger. les battements dans sa poitrine se faisaient normalement, elle se sentait en paix, enfin. azerty, reprenait lentement son souffle alors qu'elle refermait les yeux, une très grande fatigue se pointait plus elle se calmait. azerty s'endormait tranquillement contre le mur alias bouya.

encore une fois, avant la prochaine action d'azerty, il y avait eu beaucoup d'heures qui s'étaient écoulées. cette fois, il y en avait eu un bon gros dix heures. à son réveil, il y avait un magnifique soleil pour l’accueillir, il venait la réchauffer gentiment. elle se sentait bien avec ses rayons brulants, sa chaleur et sa beauté lui faisait du bien. la jeune voulait prendre le temps de se lever, d'aller se laver, mais surtout elle voulait oublier ce qui s'était passé plus tôt. en même temps, elle n'avait pas dormi depuis environ deux jours, le récent jeu vidéo sur lequel elle avait bossé pendant au moins trois ans était sorti récemment. elle cherchait toutes les critiques et les améliorations qu'elle pouvait trouver. avec tout ce qu'elle a lu, elle avait écrit un bon gros cinq pages, bien sûr, il y avait aussi de petites notes qu'elle ajoutait. pour être certaine de ne rien oublier, elle avait tout bien noté dans les moindres détails sur word en mettant tout en ordre avec des couleurs, du surligneur.. tout ! aujourd'hui, elle ne voulait pas se stresser, elle voulait fumer deux ou trois petites lattes et aller jouer. c'était seulement un souhait, une alarme sur son téléphone lui avait rappelé sa crise d'angoisse. joyce avait un genre d'interview avec l’administrateur du grand chronosrep.com, son stress était aussitôt remonté. elle était à la limite de se maudire, pourquoi est-ce qu'elle avait accepté sachant qu'elle refusait tout contact pour ce genre de choses. miss swanson courrait dans son petit appartement, elle voulait au moins avoir le temps d'apporter quelque chose à boire et quelque chose à manger aussi. son ventre lui rappelait qu'elle n'avait pas avalé quoique ce soit.

ting. « bonjour azerty. heureux de faire ta connaissance. et merci d’avoir accepté mon invitation pour cet entretien. j’étais très impatient à l’idée de cette rencontre. :D » sa mort sonnait sur son pc. la fenêtre s'était ouverte et avait laissé une petite marque montrant qu'elle avait vu le message. le coeur de notre petite battait comme plus tôt dans la journée et une envie de pleurer s'était aussi pointé. elle était stressée, c'était probablement la deuxième fois qu'elle le ressentait aussi intensément. la belle avait fermé les yeux en prenant de grandes et profondes respirations, elle devait prendre son courage à deux mains. c'était quand même pour parler pour ce jeu qu'elle avait réussit à sortir, ça ne serait probablement pas pour l'insulter. enfin, elle espérait ! sans réfléchir, joyce avait posé ses petits doigts tremblants sur son clavier et avait commencé à écrire. très important, rester polie, calme et surtout, ne pas écrire n'importe quoi.

« bonjour ! enchanté de faire votre connaissance chevalier, merci à vous de m'avoir contactée pour cet entretient. je suis très touchée par votre geste. »
avatar
Administratrice (Geek)

Lupe est une personne qui a une passion maladive pour deux choses: les chevaliers médiévaux et la fantasy. Rapidement, elle se découvrit un attrait tout particulier pour les jeux vidéos, ce qui ne l'empêche tout de même pas de lire beaucoup et de regarder des films (surtout de la fantasy). Sa passion pour les chevaliers la mena à suivre leur modèle d'honneur, ce qui explique pourquoi elle défend la veuve et l'orphelin... du moins, elle essaye de le faire. Elle porte toujours un sabre sur elle qu'elle peut manipuler.
Nom de code : Chevalier♥
Avatar : Imai Nobume - Gintama

Messages : 265
Messages rp : 115
Date d'inscription : 30/03/2016
Voir le profil de l'utilisateur
« Je suis très heureux de pouvoir m’entretenir avec quelqu’un comme vous. Vous êtes véritablement un modèle pour toute la communauté vidéo-ludique. »

Après avoir envoyé ce message, Lupe se demanda si ce n’était pas un peu trop. Bien sûr, elle avait envie d’encenser son interlocuteur. Ce jeu était d’une quasi perfection. On pouvait sentir qu’il avait été fait avec le cœur et pas seulement pour surfer sur la mode et répondre à une demande des joueurs pour s’en mettre plein les poches. Donc, non, Lupe ne trouvait pas que c’était trop d’éloge. Elle ne faisait qu’énoncer un fait. Peut-être avec un chouia de fangirlisme.

« Avant que nous commencions, j’aimerai tout de même vous rappeler que cet entretien sera en partie poster dans la section « Nouvelles Technologies » de Chronosrep.net. Mon but est de mettre en avant un certain nombre d’acteur du jeu vidéo sur le devant de la scène, sans toutefois briser votre anonymat. »

Cacher son identité était très important sur le site. Et chacune des administratrices avaient permis que Chronos’ soit un lieu de liberté d’expression sans obliger à se dévoiler soi-même. De plus, comme chacune d’entre elles avaient voulu garder son identité secrète, elles ne pouvaient pas le reprocher à d’autres personnes.

« Avant la publication de cet entretien, je vous renverrai ce que j’aurais rédigé pour que vous donniez votre avis. Je supprimerais tout ce que vous souhaitez ne pas voir apparaitre. Cela permettra aussi d’apporter des corrections à tout ce que j’aurais mal compris. »

La geek ne dit pas un mot sur sa méconnaissance sur le codage. Elle avait un certains nombres de questions sur le sujet mais, en cas de question, elle risquait d’être dans de beau draps.

« Et donc, je vous ai choisi vous comme…premier portrait dirais-je car vous avez réalisé un jeu qui m’a particulièrement plu. J’ai recherché un jeu comme le vôtre pendant longtemps. Je fus agréablement surpris du résultat. Bien des programmeurs devraient rougir face à votre travail. »

Jeu pas fini, mal codé ou tout simplement injouable car trop dur. Les arnaques étaient monnaies courantes dans parmi ceux qui ne cherchait que l’argent derrière leur jeu. Azerty ne semblait pas être ce genre de personne. La sortie n’avait fait que très peu de bruit. Comme si la discrétion avait été de mise. Le programmeur derrière ce projet n’avait pratiquement pas fait parler de lui. Pour Lupe, c’était un signe d’humilité qui devait être respecté. Après avoir découvert le jeu, Lupe avait fait un peu la pub du jeu auprès des habitués du site, histoire de donner une meilleure visibilité du jeu.

« Je vous propose donc de commencer dès maintenant. N’hésitez pas à me calmer si je vais trop vite ou si je parais trop excité. C’est assez rare que je réalise ce genre d’entretien donc je ne suis pas habitué. La première question que je voulais vous poser est la suivante : Qu’est-ce qui vous a décidé à faire ce jeu ? Aviez-vous un objectif précis en le créant ? Quelles ont été vos sources d’inspiration ? »

Bon, ça faisait près de trois questions mais elles étaient toutes liées aux yeux de Lupe.


Merci pour le cadeau ♥️
Avatar:
avatar
Membre

uc.
Nom de code : azerty.
Avatar : enomoto takane - kagerou project

Messages : 26
Messages rp : 4
Date d'inscription : 27/02/2017
Voir le profil de l'utilisateur
beyond memories
« But I found in you what was lost in me. in a world so cold and empty. I could lie awake just to watch you breathe. In the dead of night, you went dark on me »
doki doki. pourquoi avait-elle accepté ça ? elle se le demande sérieusement, encore une fois. c'était probablement la seule chose qui passait dans sa tête. la belle ne pouvait pas rester en place, elle s'était levée juste après avoir fait "envoyé". elle faisait les cent pas dans sa petite chambre devant son écran. beaucoup trop stressant, sa respiration se faisait de plus en plus difficile. la petite azerty avait pris le temps de respirer pour se donner du courage pour crier, hurler à plein poumon. « the fucking last time. kuso ! » ce n'était pas vraiment la joie dans son coeur. le stress envahissait très rapidement l'estomac de la belle bleu. ting. les murs de son appartement semblaient bouger, sa tête tournait et les hauts de coeurs se présentaient en même temps. à peine le temps de se rendre à la toilette, qu'elle avait vomi. un peu sur le sol et dans la cuvette, elle était restée là plusieurs minutes. l'angoisse la rongeait à une vitesse incroyable, elle devait se donner du courage.. puisque la conversation tournait autour de son jeu vidéo, elle devait penser à ses personnages. à quel point ils étaient courageux et que la moindre nervosité ne les détruisaient pas, mais au contraire, leur donnait une force invraisemblable. surtout pour kyto !

ting. un autre message. cette fois-ci, elle ne devait pas se dégonfler. elle avait assez régurgité, enfin, c'était plus douloureux qu'autre chose. joyce prit une très grande respiration, se leva nette en faisant disparaitre toute trace qu'elle avait été malade. après s'être rincé la bouche, mouché et bien s'être lavé les mains, elle se dirigea vers la cuisine pour attraper un repas qui se trouvait dans son congélateur. un bon bol de pâtes, un plat rassurant qu'elle s'empressa de mettre au micro-ondes. puis, ses pas se font rapidement en direction de sa petite chambre presque en se déhanchant.

les yeux rivés sur son écran en attendant impatiemment le son de la boîte magique chauffante. oui, c'est magique ! le deuxième message envoyé par l'administrateur. « Je suis très heureux de pouvoir m’entretenir avec quelqu’un comme vous. Vous êtes véritablement un modèle pour toute la communauté vidéo-ludique. »  attends.. quoi ? autant ? impossible. elle ne répondait rien, elle ne faisait que regarder, elle était un peu sous le choc. pour elle, ce n'était pas grand chose, elle avait simplement suivi les conseils de milliers de fans. pas envers elle, mais plutôt ce que les autres jeux avaient besoin d'améliorer, ce que les mordus voulaient vraiment. bien sûr, elle y avait ajouté une touche personnelle. qui ne le ferait pas ? il faut bien quelque chose pour se démarquer sinon chacun des mmo seraient pareil, par exemple, et on n'y verrait plus aucun intérêts en voyant un nouveau jeu apparaitre. pire, pour un final fantasy aussi.. un grand frisson venait de traverser son dos, une vision d'horreur.

ting. « Avant que nous commencions, j’aimerais tout de même vous rappeler que cet entretien sera en partie poster dans la section « Nouvelles Technologies » de Chronosrep.net. Mon but est de mettre en avant un certain nombre d’acteur du jeu vidéo sur le devant de la scène, sans toutefois briser votre anonymat. » parfait. ça lui allait parfaitement. après tout, son anonymat était important. le pseudo d'azerty n'avait pas un très bon passé terrestre vu tout ce qu'elle a pu faire... puis, pour plusieurs, ça pouvait être quasiment vital. séparer la vie privée de la vie virtuelle, en même temps, il y a plus de liberté de cette façon, ce n'est pas tout le monde qui veut être une célébrité et être de plus en plus reconnu dans la rue. azerty restait silencieuse, ses doigts éloignés du clavier, entre temps elle avait été chercher son repas et prenait le temps de le manger, son corps entier la remerciait. au point, d'en avoir oublié vaguement l'interview assez important.. elle s'était empressée d’ouvrir assassin's creed ii, son jeu préféré depuis tellement d'années. il lui restait seulement une dizaines de plumes de petruccio. puis, en même temps, ezio auditore ! difficile de ne pas aimer le héros... depuis plusieurs minutes déjà, sur la messagerie, son statut était passé en absent. elle n'avait répondu à aucun des messages, elle y avait simplement pensé.

joyce essayait de faire une manœuvre plutôt complexe, un saut particulièrement difficile qui lui avait toujours posé problème peu importe le nombre de fois qu'elle avait complété ce merveilleux jeu. la fenêtre du chat venait d'apparaitre sur le coin inférieur droit au même moment de son essaie. son attention a été volée par la notification.. au moment qu'elle venait finalement de l'avoir ! ça n'avait pas été très long que la manette avait fait un vol plané vers le mur à sa droite et le jeu avait été tout aussi rapidement fermé. « putain. fuck. damn it ! BORDEL !! » et un bon coup de poing sur le bureau, elle devait aller répondre le plus rapidement à chevalier, son envie de jouer lui était carrément passée et elle allait probablement pas toucher à un média du genre pour plusieurs jours. « Je vous propose donc de commencer dès maintenant. N’hésitez pas à me calmer si je vais trop vite ou si je parais trop excité. C’est assez rare que je réalise ce genre d’entretien donc je ne suis pas habitué. La première question que je voulais vous poser est la suivante : Qu’est-ce qui vous a décidé à faire ce jeu ? Aviez-vous un objectif précis en le créant ? Quelles ont été vos sources d’inspiration ? » les pommettes de la petite bleu étaient rosées, elle avait tout relu les messages qu'elle avait reçu. autant d'éloge pour sa création, elle n'arrivait pas à y croire. les messages de la mystèrieuses personnes s'étaient faites plutôt rapidement, il était important de faire des réponses à une vitesse convenable aussi. même si elle était très timide en ce moment, elle devait le faire. une grande respiration et ses doigts tapotaient le clavier.

« on peut se tutoyer ? je déteste ce genre de forme de politesse forcée, ça me répugne. parlons normalement et on sera mieux tous les deux. je suis vraiment touchée de l'attention que tu as porté sur subneo. je dirais que l'idée du jeu m'est venue un peu par hasard, ça fait longtemps que je code toute sorte de choses, mais c'est des trucs à l'arrache et qui n'ont pas de réels intérêts. je dois avouer que c'est le premier jeu que je fais vraiment complet en travaillant avec acharnement. ça a été le projet qui m'a fait décroché de l'irl pour m'accrocher vraiment. j'ai été totalement absorbée, j'ai joué à des dizaines de jeux et exploré des centaines et des centaines de commentaires de milliers de personnes qui hurlaient sur leur bugs ou défauts. je voulais mettre en vie un jeu pour des fans créer par une fan.. enfin, je ne suis pas tout à fait seule dans ce projet. impossible de retrouver ce collègue, donc je ne peux en dire plus. ça a été très long, ça explique pourquoi il y a des trucs vieux de presque dix ans et d'autres plus récents. je sais qu'il y a cons qui pensent que créer un jeu, c'est pas trop long et les dates repoussées c'est parce qu'on est des flemmards ou quoi, mais c'est plus complexe que ça et on est prêt à se rendre malade pour pouvoir sortir le petit bisou qu'on bosse dessus. avant mon arrivée sur chronos, j'ai connu des gens qui ont dû passer des jours à l'hôpital sous la fatigue et l'acharnement.... » et elle avait appuyé sur entrer. elle en déballait trop, les souvenirs remontaient comme toujours. et comme à son habitude, elle avait l'air froide ou en colère. elle l'était un peu, surtout pour les premières lignes. après tout, elle venait de sortir d'une partie assez frustrante. « pardon... » c'était le dernier message qu'elle avait envoyé, elle n'osait plus bouger de sur sa chaise et en avait le souffle coupé. elle oubliait de respirer.
avatar
Administratrice (Geek)

Lupe est une personne qui a une passion maladive pour deux choses: les chevaliers médiévaux et la fantasy. Rapidement, elle se découvrit un attrait tout particulier pour les jeux vidéos, ce qui ne l'empêche tout de même pas de lire beaucoup et de regarder des films (surtout de la fantasy). Sa passion pour les chevaliers la mena à suivre leur modèle d'honneur, ce qui explique pourquoi elle défend la veuve et l'orphelin... du moins, elle essaye de le faire. Elle porte toujours un sabre sur elle qu'elle peut manipuler.
Nom de code : Chevalier♥
Avatar : Imai Nobume - Gintama

Messages : 265
Messages rp : 115
Date d'inscription : 30/03/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Pendant qu’elle écrivait, Lupe remarqua que le statut de son interlocuteur virtuelle était passé en mode absent. Elle crut un instant que la créatrice avait changé d’avis et avait laissé tomber la conversation. Ou pire. Qu’elle, l’administratrice, ait dit quelque chose de mal qui aurait heurté azerty. Mais elle écarta cette pensée de son esprit en relisant ses messages précédant. Elle ne trouva rien de condamnable dans ce qu’elle avait dit. Peut-être que la créatrice du jeu connaissais quelques soucis avec son ordinateur ou le réseau. Ce ne serait pas très surprenant après tout, cela arrivait souvent à Lupe. Et dieu sait combien e fois elle avait ragé devant son écran à ces moment-là. A geek patienta donc devant son appareil tout en dégustant quelques chips au fromage et au persil.

Cet entretien était une véritable chance pour la chevalière. C’était une façon pour elle de s’intéresser à un domaine qu’elle ne connaissait que trop peu. Enfin, trop peu du côté du fabricant. Car côté joueur, Lupe se donnait vraiment à fond. Et puis, que leurs horaires concordent à ce point était parfait. Bien que Lupe aurait accepté n’importe quel horaire pour cette rencontre. Sa seule déception était que ses deux collègues ne puissent pas être présentes lors de l’entretien. Elles auraient sûrement pensé à d’autres questions que les siennes. Et plus pertinentes aussi.

Au bout d’un certain moment, alors que le temps paraissait s’étendre, la geek ouvrit la page « Nouvelles Technologies » dans un de ses onglets et parcourut les dernières nouveautés. Cependant, il n’y avait pas vraiment d’information qui l’intéressaient particulièrement. Mais, à peine eut-elle reporté son attention sur la conversation avec azerty que Lupe vit les petits pointillés indiquant que son interlocuteur répondait. La chevalière ferma alors tous les onglets superflus et attendit avec impatience que la créatrice poste son message. Les secondes s’allongèrent pendant une éternité. Le message devait vraiment être long pour qu’il prenne autant de temps. Et puis, la petite sonnerie indiquant les nouveaux messages tinta.

Lupe lut le message deux fois de suite pour être sûr d’avoir bien tout compris et ne pas faire de faux pas dans cette conversation. Elle en profita d’ailleurs pour copier le message et l’imbriquer dans sa feuille de traitement texte support. Sans rien tronquer du tout. Ainsi, c’était son premier projet de jeu. Etrange tout de même. Lupe avait pensé avoir affaire à une personne avec une très longue expérience dans le domaine du jeu vidéo, ayant participé à de nombreux projets plus ou moins réussi. Mais non. Azerty venait de dire que ce n’était que le travail acharné d’une dizaine d’années. Ce qui rendait son jeu d’autant plus impressionnant, tout comme la volonté de son interlocutrice. C’est dans ses moments que Lupe sentait qu’elle n’en deviendrait jamais créatrice de jeu. Elle était beaucoup trop impatiente pour cela. Elle ne saurait que jouer la testeuse de jeu et donner son avis. Le reste était hors de sa portée. Et puis, son niveau en codage ou dans les divers logiciels nécessaire à la création d’un jeu était une énigme pour elle. Donc, aucune chance de voir un jour son nom dans les crédits d’une création vidéo ludique.

La réponse de son interlocuteur indiquait à quel point elle avait passé du temps à faire des recherches sur les autres jeux afin d’y trouver le pire et le meilleur. Et, en jouant, Lupe avait pu remarquer à quel point azerty avait évité le premier tout en gardant le second. Ce qui en faisait un jeu exceptionnel. Par contre, l’administratrice fut étonné que la créatrice lui dise qu’elle ne savait pas où pouvait se trouver son partenaire. Il était difficile de perdre définitivement quelqu’un à Pallatine. Mais elle ne posa aucune question pour creuser cet aspect. Si azerty ne voulait pas en parler, alors ce n’est pas Lupe qui l’y forcerai. Ce serait un manque de respect évident pour sa vie privé. Cependant, elle ne put s’empêcher de se demander s’il n’y avait pas eu une dispute entre les deux au cours de la création du jeu. La fin du message laissa Lupe dans l’expectative d’une suite qui ne vint pas. Seul un « pardon » termina ce long monologue. Mais, encore une fois, Lupe ne demanda pas plus de précision afin d’éviter de s’introduire dans la vie privée de son interlocuteur.

« Oui, tu as sans doute raison pour le tutoiement. Je suis un peu trop guindé dans ce genre de conversation. Je vais changer ça. Ta réponse va beaucoup intéresser les lecteurs de cet article et moi le premier. Tu es véritablement une personne qui a conscience de son public et qui souhaite lui offrir une aventure digne du soutien qu’il vous porte. C’est très attentionné. »

Lupe ne mentionna pas le fait qu’elle trouvait qu’azerty ne la prenait pas de haut. C’était évident pour elle. Et puis, si elle le notait, se serait porté un jugement de valeur sur une personne. Chose assez déplacé. Mais il était fort agréable de se sentir sur un pied d’égalité avec une telle personne. De pouvoir parler librement d’un projet extraordinaire.

« Je t’avouerais que moi-même, quand j’étais plus jeune, je trouvais que les jeux ne sortaient pas assez vite. Heureusement, ce sont des gens comme toi qui m’ont fait comprendre que c’était une grande charge de travail sur leurs épaules. Et j’espère que grâce à cette entretien, d’autres le comprendront aussi. Enfin bref. Un détail m’intrigue cependant. Enfin c’est un bien grand mot. Ton jeu vient de sortir très récemment et, comme tu l’as sous-entendu, sa création a été très longue. Mais comment t’y es-tu pris pour le tester ? As-tu fait cela seul ou as-tu eu recours à des testeurs ? Et si oui, combien était-il ? Car j’imagine bien une importante communauté, avec des profils très variés, pour que le jeu puisse plaire à beaucoup de monde. Parce que personne ne peut nier le succès de ta création au vue des chiffres et des nombreux commentaires. Et d’ailleurs, que ressens-tu vis-à-vis de cette réussite ? »

Lupe se força à arrêter d’écrire. Elle avait l’impression de s’imposer et d’être une vraie pipelette comme elle l’avait craint plus tôt.  Alors que le but de cet entretien était de mettre en avant azerty, la créatrice de ce jeu. Il fallait ç tout prix qu’elle réussisse à se retenir.


Merci pour le cadeau ♥️
Avatar:
Contenu sponsorisé
Revenir en haut
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum