top 1top 2top 3votez pour nous, et n'oubliez pas d'entrer votre pseudo !
Naga
Naga Umiaktorvik
rex fondateur
indisponible
Seung Joo
Seung Joo Hwang
fondapatate
indisponible
Locke
Locke Melborn
modérateur
dc: stella
disponible
Namaiki
Namaiki Ikazuchi
modérateur
disponible
bannière
gif

Chronos Republic

Pallatine, la ville qui existe en dehors de notre monde, se dérègle. Depuis quelques temps, la métropole aux diasporas est en proie à d'étranges phénomènes. Le temps est perturbé, comme si quelque chose n'allait pas. N'avez-vous pas eu l'impression que le temps se figeait, ou au contraire passait un peu trop vite ? (en savoir plus)

Nouveautés
04.04 Nouveau système de compétition + nouvelle intrigue. (plus d'infos ici)
28.02 Installation de la version 3. (plus d'infos ici)
16.11 Installation de la version 2.5.
Période de jeu : janvier à mars 2016. Des perturbations temporelles ont commencé à faire leur apparition. Serait-ce dû aux disparitions qui ont eu lieu l'année dernière ? Quelle est la raison de de ces nouveaux problèmes ? Vous ne le savez pas, mais votre vie à Pallatine est peut-être menacée.

Intrigue 3 : Gangsters

[Page 2 sur 2] Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Personnage : Marwin est un gangster de 28 ans, travaillant pour Al Capone. Celui-ci est une personne assez froide, pas du tout bavard et qui use de la violence pour arriver à ses fins et avoir les félicitations du chef.
Nom de code : MÖRDER
Avatar : Nicholas Brown de Gangsta
Messages : 132
Messages rp : 25
Date d'inscription : 12/04/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Gangster
posté le Jeu 18 Mai 2017 - 23:32 (16)
J'avais donné un coup avec mon katana sur le cadenas et j'attendais que celui-ci se casse. Mais il était toujours en bon état. Je jurais.

- Fait chier !

Je n'avais peut être pas assez aiguisé mon katana, c'était sûrement ça. Earl essaya à son tour mais il ne réussit pas. C'était le simple voleur qui avait réussi.

- Tss !

Au moins il servait à quelque chose ! Le gosse se dirigea vers l'un des gangsters. Il ne s'agissait ni de Earl ni du voleur. De toute façon je n'étais jamais bien à l'aise avec les enfants, ils ont toujours peur de moi. L'enfant écrivit sur son ardoise que la personne qui devait venir ne viendrait pas. Il se foutait de nous ou quoi !

- Tu te fous de nous ou quoi !

Je n'eu pas le temps d'en rajouter que le gosse descendis dans les égouts.

- Sale gosse !

Je le rejoignis à la suite des autres gangsters. L'enfant alluma une lampe de poche pour éclairer le chemin. A peine avons nous fait quelques mètres que le gosse se dirigea vers la sortie, apeuré. Il se foutait quoi là ! Un des gangsters arrêta l'enfant en lui demandant des explications sur ce qu'il y avait dans les égouts, ce qui l'avait autant fait peur. Je jetais un regard noir au gangster qui avait réussi à attraper le gosse.

- Surveille le bien qu'il s'enfuie pas une deuxième fois.

Je rejoignis Earl qui avait sortit son arme. Mon katana était déjà sortit depuis que j'avais essayé de casser le cadenas.

- Toi aussi ta reçu un message bizarre anonyme sur Chronosrep ? J'espère qu'on découvrira quelque chose d'important parce que si c'est un piège je te jure que j'en fais du pâté pour chien du mec.

Je brandis mon arme devant moi en souriant.

- Sa faisait longtemps que je n'avais pas utilisé mon katana, l'utiliser un peu n'en fera pas de mal.

Spoiler:
Désolé pour le retard ^^' réponse C donc 8D

_________________
Écoute mon cœur, écoute la rage, écoute ce texte anthropophage Écoute ce mec qui vote réac', écoute cette mère seule qui craque Écoute le cri des animaux quand on les enfouit dans un sac
Le Crou revient fier, tapi dans l'ombre pendant des millénaires
avatar
Non pas tiki NOON
Personnage : Le plus grand voleur que le monde ai connu(d'après lui).
Il est svelte.
Il est très très fort en déguisement.
C'est un gaffeur invétérer.
Nom de code : OMBRE
Avatar : Edgar de la Cambriole
Avatar IRL : Moi +Raiden+un voleur doué
Messages : 72
Messages rp : 16
Date d'inscription : 27/08/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Gangster
posté le Jeu 25 Mai 2017 - 20:18 (17)
Quand Arséne vit ces deux camarades échoué LAMENTABLEMENT s'avança et crocheta la serrure en un claquement de doigts. Il se retourna alors fit une superbe révérence et laissa ces collègues passer devant.

_Cette représentation vous est offerte par Arséne Lupin.
Marmonna t'il. Il ne voulait pas paraître trop extravagant. Oui il croit qu'il ne parait pas extravagant. Ce qui est très étrange il est vrai.

Voilà comment on ouvre une serrure.

Arséne continua son avançée avec le groupe. Il resta silencieux tout du long mais réfléchis beaucoup.

Je suis sur qu'on fonce droit dans un piège. Des égouts, un messages mystérieux et un enfant aveugle comme guide. On dirait un scénario de film. Et je n'aime pas MAIS PAS DU TOUT sa.

Et le crainte d'Arséne était fondé. Alors qu'il avait dégainer son magnum un bruit se fit entendre. Et avant qu'il n'avait put réagir le gamin s'était enfuis.

_QUE QUELQU'UN ATTRAPE CE PETIT FUMIER !

Oui quand Arséne se trouve dans une situation de crise il s'énerve TRÈS. vite.

Voyant qu'un des gangsters avait rattrapé le gamin il reprit son sang froid et se mit à la recherche de n'importe qu'elle mouvement suspect.


(Réponse C)
avatar
Personnage : Compte PNJ - responsable des intrigues, des partenariats et des validations, à contacter en cas de besoin.
Messages : 883
Messages rp : 101
Date d'inscription : 29/02/2016
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
posté le Mer 2 Aoû 2017 - 13:04 (18)

Intrigue 3 - Gangsters

Participants : Arséne Rupin, Earl Winchester, Marwin Jefferson, Yarū Nairag

Je vous présente à vous aussi mes excuses pour ce retard, j'espère que la suite vous plaira.

L'enfant, effrayé, courait le plus rapidement possible, mais ses courtes pattes n'équivalaient pas celles d'un adulte.
Il fut rapidement rattrapé par Yarū, qui l'interrogea sur son comportement, pendant que les autres gangsters, qui reprochaient au Mongol de ne pas l'avoir assez bien surveillé, fonçaient droit vers le piège. L'enfant essayait de crier de ne pas avancer davantage, mais il n'avait pas de voix, aussi griffonna-t-il d'une écriture tremblotante sur son ardoise :
« C'est un piège. »
« Ils vont venir. »
« Ils vont tous nous tuer. »
Malheureusement pour l'enfant, il ne put donner plus d'informations : déjà, cinq silhouettes se dessinaient au bout du couloir et les aveuglèrent de leur lampe torche.
Une voix forte beugla : « qui va là ? » tandis que ce qui ressemblait à des canons d'arme à feu se pointaient vers les poitrines des gangsters.

« Vous n'avez rien à faire là, les poulettes. Vous allez crever. » dit l'homme du milieu qui, bien que faisant une tête de moins de ses camarades, semblait être le leader de cette petite bande de truands.

Vous pouvez
A - Affronter les ennemis (réussite définie par lancer de dés)
B - Tenter de vous enfuir (réussite définie par lancer de dés)
C - Protéger l'enfant

avatar
/
Personnage : Né dans une montage des monts Hanghai en Mongolie - peuple nomade fuyant la tiranie des maîtres des terres - a apprit à chasser dès son plus jeune âge, à l'arc puis au fusil - a quitté son peuple pour voyager et vivre seul - s'est fait enrôlé par les Mandchous pour participer à la Révolte des Boxers en 1900 - y a échappé grâce aux soulèvement du mouvement indépendantiste - a participé à plusieurs actions mais s'est fait recruter contre son gré la même année.

Entré chez les gangsters car ils l'ont attrapé les premiers - tueur à gage ou traqueur refusant la plus part du temps les propositions, ne travaille comme tueur qu'en cas de nécessité ou lorsqu'il juge son action "louable" dans une certaine mesure - possède un petit restaurant (Ūlynn) qu' il gère seul où il confectionne aussi ses propres thés pour les vendre - hait l'institut et ses employés.

Jeune homme doux de nature, simple et bienveillant - Toujours poli et bien sur lui - Parle avec un léger accent assez charmant - aime les femmes, les femmes l'aiment souvent en retour -
Nom de code : Le chasseur
Jukebox : FURYO
RAIN
Avatar : Ashitaka - mononoke hime
Avatar IRL : /
Messages : 62
Messages rp : 19
Date d'inscription : 01/04/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Gangster
posté le Lun 7 Aoû 2017 - 3:14 (19)
INTRIGUE 3 // MARWIN - EARL - RUPINC'est un piège. Ecrivit l'enfant, tremblant. Ils vont venir. Ils vont tous nous tuer. Et le regard de YARŪ s'assombrit, la nouvelle ne le surpris pas. Après tout, l'attitude de l'enfant l'avait trahit depuis le début. Sans panique mais avec hâte, Le Chasseur se tourna vers ses coéquipier, qui étaient bien trop loin. Il hésita cependant, mais le temps manquaient.

« Dispersez-vous ! » Hurla-t-il.

Depuis le début, la troupe manquait de discrétion, son cri n'allait pas davantage trahir leur présence, mais immédiatement, de vives lumières éclairèrent les aventuriers et une grosse voix résonna :

« Qui va là ? »

De là où il se trouvait, YARŪ était incapable de discerner les cinq silhouettes, trop aveuglé par la subite lumière qui rentrait dans ses yeux.

« Vous n'avez rien à faire là, les poulettes. Vous allez crever. »

Il devina cependant sans aucun mal que la situation allait vite dégénérer, que les arrivants étaient certainement armés... Le Chasseur avait la chance d'être le plus éloigné de la source du danger, mais son honneur et sa fierté ne firent même pas germer en lui l'idée de s'enfuir. Ses sourcils se froncèrent, le guet-apens rendait le combat inévitable et YARŪ se souvint des attaques de la révolution. L'excitation grandit en lui, mais il ne sourit pas, ses sourcils se froncèrent au contraire. Il plaqua sa main sur l'épaule de l'enfant.

« Ne t'éloigne pas, reste derrière moi et tiens-toi tranquille. Tu n'as rien à craindre, mais si tu t'enfuis ce sont mes compagnons et moi qui te tuerons. »

YARŪ se devait d'être menaçant, aussi, alors qu'il tirait l'enfant par le col pour le placer derrière lui, il garda sa tête droite, ne faisant que doucement basculer ses yeux sombres pour dévisager le môme. Inspirer la crainte reste toujours le meilleur moyen de se faire obéir. L'enfant était effrayé, c'était bien normal, mais il n'avait pas cillé plus tôt face à la bande de gangsters... Et cela mis Le Chasseur sur ses gardes. Il se plaça contre l'un des murs des égouts, pour ne pas rester dans une ligne de mire trop évidente, plaquant l'enfant contre lui.

« Occupez-vous de ses hommes, s'ils sont là c'est que nous touchons au but ! Je me charge de l'enfant, il nous sera utile mais restez prudents ! » Cria-t-il d'une voix forte et assurée.

Faisant glisser sa main à l'intérieur du grand manteau, bien trop long, il sort doucement et avec grand calme un fusil. Pied en avant, pied en arrière, il prend place, ses pieds encrés dans le sol, ses yeux fins cherchant les bribes de clarté dans l'aveuglement. Ses mains expertes glissèrent sur l'arme, ses doigts préparèrent la gâchette sans que YARŪ ait besoin d'y poser les yeux.

by evil triangle (NMD)


Choix C, évidemment. Héros

_________________
avatar
Personnage : Quand on emmerde un peu son monde, on ne s'étonne pas qu'on finît par y être renvoyé un coup de pied dans les fesses. Videz les ordures, c'est son métier. Jurer et cracher, c'est sa marque de fabrication. Il peut être doux avec les femmes, dure avec les hommes. Mais présentez-lui un bon whisky et il l'avalera comme si c'était de l'eau. Et peut-être que vous aurez la chance d'être dans sa liste d'amis. Autrement, gare aux coups. Bordel !
Nom de code : Beast
Avatar : Dante - DMC, Devil may cry
Messages : 95
Messages rp : 28
Date d'inscription : 28/03/2016
Voir le profil de l'utilisateur
L'Hirondelle
posté le Jeu 17 Aoû 2017 - 15:22 (20)
La lumière d’une lampe torche surpassa celui de son briquet. Earl l’éteignit, tout en passant la main entre son visage et le faisceau de lumière. Il distingua cinq individus, dont un plus petit. Au même instant, le Mongol hurla de s’éloigner.

— Qui va là ?


C’était le plus petit qui venait de parler.

Sans blague.

— Vous n'avez rien à faire là, les poulettes. Vous allez crever.

La bête ouvrit grand les yeux, jurant d’un « bon sang ! » bref et rapide.

Ce n’était pas le jour pour combattre, ni l’état de santé pour une contre-attaque. Earl se plaqua contre le mur, sentant la ligne de mir de leur opposant en direction de leurs poitrines. Yaru n’avait pas besoin de les motiver, la situation confirma qu’il avait bien quelque chose d’intéressant ici.T’inquiète ! Protège le gosse, beugla-t-il à son encontre.

Sa voix s’enroua au dernier mot. La bête eut deux quintés de toux similaire à celui d’une bête. Puis, un grognement. Il ne prit pas le temps de savoir si ses compagnons de circonstance s’étaient mis en position de défense. Même s’il doutait que le voleur leur soit une quelconque utilité, Marwin était un assassin et avait l’habitude de ce genre de conflit. Enfin, il l’espérait.

Un piège et ils étaient tous tomber dedans. En d'autres circonstances, Earl aurait pu rire. Envoyez un mail menaçant pour les attirer ici, c’était clair que l’auteur n’était pas un enfant de chœur et qu’ils n’allaient pas à la messe. Sans la moindre confession, la bête tira une première fois en face, ne sachant pas s’il toucherait l’un des démons des égouts ou si sa balle heurta le mur. Sa concentration se brouilla, mais il se ressaisit. l’adrénaline le ramena à la réalité.


Réponse A en avant la bataille

_________________
Tout viendra à qui sait attendre.

Earl Grey: Tout le monde, vous savez quel est la différence entre un vide d'ordure et Earl ?
Earl Grey: Il n'en a pas. C'est des ordures
avatar
Non pas tiki NOON
Personnage : Le plus grand voleur que le monde ai connu(d'après lui).
Il est svelte.
Il est très très fort en déguisement.
C'est un gaffeur invétérer.
Nom de code : OMBRE
Avatar : Edgar de la Cambriole
Avatar IRL : Moi +Raiden+un voleur doué
Messages : 72
Messages rp : 16
Date d'inscription : 27/08/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Gangster
posté Hier à 13:16 (21)
_Qui va là ?

Arséne s'arréta quelque seconde pris par surprise puis tenta de se coller le plus rapidement possible à une paroi.

— Vous n'avez rien à faire là, les poulettes. Vous allez crever.

Il a demandé qui c'était et n'a reconnu personne. Il en a donc déduis que nous n'étions pas de SON groupe. Il y en a d'autres. Peut être...

Arséne n'entendait plus rien sauf le sang battre dans ses tempes. Il réfléchissait à cent à l'heure. Fuir ? Se battre ? Qu'elle était sa meilleure possibilité ?

Et puis... Merde ! Vous êtes un rempart à mon augmentation. Alors désolée mais VOUS allez crever.

Arséne reprit alors conscience de la situation. Ils y avaient 5 hommes dont un plus petit. Peut être le chef ? Ils sont plus nombreux. hmm.

Arséne arrêta de réfléchir et tira sur la bande en face en essayant de se rapprocher un peux.

Réponse A. Personne touche à mon augmentation !
Contenu sponsorisé
posté (22)
Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum