top 1top 2top 3votez pour nous, et n'oubliez pas d'entrer votre pseudo !
Naga
Naga Umiaktorvik
rex fondateur
indisponible
Seung Joo
Seung Joo Hwang
fondapatate
indisponible
Locke
Locke Melborn
modérateur
dc: stella
disponible
Namaiki
Namaiki Ikazuchi
modérateur
disponible
bannière
gif

Chronos Republic

Pallatine, la ville qui existe en dehors de notre monde, se dérègle. Depuis quelques temps, la métropole aux diasporas est en proie à d'étranges phénomènes. Le temps est perturbé, comme si quelque chose n'allait pas. N'avez-vous pas eu l'impression que le temps se figeait, ou au contraire passait un peu trop vite ? (en savoir plus)

Nouveautés
04.04 Nouveau système de compétition + nouvelle intrigue. (plus d'infos ici)
28.02 Installation de la version 3. (plus d'infos ici)
16.11 Installation de la version 2.5.
Période de jeu : janvier à mars 2016. Des perturbations temporelles ont commencé à faire leur apparition. Serait-ce dû aux disparitions qui ont eu lieu l'année dernière ? Quelle est la raison de de ces nouveaux problèmes ? Vous ne le savez pas, mais votre vie à Pallatine est peut-être menacée.

airborne pride

avatar
Personnage : and your heathen empyrean as scars across the land
Nom de code : ýrr
Avatar : cassandra pentaghast - da:i
Messages : 8
Messages rp : 3
Date d'inscription : 17/04/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
posté le Lun 17 Avr 2017 - 22:55 (1)
Yrsa

Yrsa Amundsen

feat cassandra pentaghast | dragon age: inquisition

Caractère

Yrsa

Histoire

— Tu as toujours été voulue.

(Mais ils sont artistes, gens du monde, lui répète-t-on, et elle préfère le découvrir et s'en imprégner de ses yeux son nez ses dix doigts avides (sa tante qui lui fait découvrir le grain du bois) et ses genoux ornés de pansements (le tronc du chêne qui lui a obstinément refusé l'accès à ses premières branches tout à l'heure).


— Les murs se rapprochent et t’enclavent, avortent ta respiration déjà épave, et il t’importe peu de savoir si les tremblements qui ébranlent jusque ta moelle sont dominions du rêve ou de l’hallucination.

Règne dans la pièce une touffeur estivale rare sous ces latitudes, dépréciée à sa juste valeur. Quand elle finira par ouvrir les yeux pour fixer le plafond, tout oscillera encore à l’en rendre nauséeuse, pourtant ni les murs ni le carrelage n’ont bougé — ce dernier seul source de relative fraîcheur. Sa silhouette tout juste adulte, presque trop grande pour son lit, s’oriente vers lui, comme attirée (par la chute ou la tiédeur, on ne saurait dire). Au mur, une antique horloge à aiguilles ne marque plus le temps — en attente de piles qui ne viendront probablement jamais — ne laissant que le silence planer lourdement.

N’est coupable que des incertitude et indécision les plus banales — elles la rongent, sourdes et voraces. Des plaies béantes ornent le crâne vide de la rationalité ; c’est sur un coup de tête qu’elle fait son choix — subconsciemment, toujours subconsciemment. (Elle hyperventile, un peu.)


— Le fracas vrombissant des moteurs et des pales te parvient assourdi à travers le casque ; du coin de l’œil, tu discernes encore le deuxième bâtiment, affilié à la même mission de lutte anti-sous-marine, ayant décollé à quelques secondes d’intervalle. Sous toi, les flots s’ouvrent à perte de vue.

Ses lèvres se pincent, seule marque de concentration sur ses traits hiératiques. Tout dans la cellule lui est familier, lui offre la réassurance née des situations stables dans le temps, connues et maîtrisées. Les commandes de vol ne sont plus qu’ensemble d’extensions de sa volonté, qu’orchestre dirigé de longue date dont elle commande le moindre détail. Les rides de l’onde renvoient un tumulte aveuglant, son sonar est en place, opérationnel, sa ronde commence.

La satisfaction de la tâche bien exécutée et de l’utilité lui convient. Souvent, on lui a demandé pourquoi elle avait préféré les hélicoptères aux avions de chasse, les énièmes missions de rapatriement et de surveillance sur terre comme en mer au transport de dignitaires inefficaces. Enfin, qu’est-il advenu de ton audace ! N’obtient tout au plus qu’un haussement de sourcil inquisiteur en réponse, évidence qui se prélasse. (Jamais n’aurait souffert de fixer ouvertement la mort en masse.)


— Avec délicatesse, presque révérence, tu apportes à hauteur de visage, portes à la lumière la toile tendue, en ôtes le voile protecteur. L’émotion anime tes yeux, fait danser un sourire au coin de tes lèvres. À chacun de tes retours, elle s’est améliorée, vent brûlant de jeunesse — dans la pièce d’à côté, quelques notes s’envolent, en liesse. Ta main ébouriffe sa longue crinière, si similaire à la tienne à son âge, une joie douce-amère ombre ton visage.

Nul n’est plus à sa place sous ce toit qu’elle.
(Tu lui promets un cadre ouvragé, avant de partir.

À ton étonnement, elle le rend lors de ta visite suivante, et nul besoin de mots entre vous pour comprendre que la place d’honneur de la pièce à vivre de ton appartement lui était destinée d’avance. À ton mur, une frégate s'éventre contre l’océan déchaîné, entourée de bois sombre — à l’image de ses planches détrempées, où ton ouvrage et tes incisions viennent figurer le bris.)


— Lors de ta disparition, tu es prise dans la tempête
ton embarcation
se dislo q    u          e

on se connait je crois

avatar
Personnage : -
Nom de code : trauma (+ sneug pour ceux qui ne savent pas prononcer son prénom)
Avatar : kaneki ken
Messages : 1132
Messages rp : 118
Date d'inscription : 29/02/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Aces
posté le Mar 18 Avr 2017 - 22:16 (2)
mais qui es-tu.
je ne connais personne qui puisse créer un aussi beau personnage (je veux dire ébéniste + une femme de 37 ans + tout quoi) sur ce forum triste & déserté.
personne.

Je blague, la rebienvenue, je peux te stalker stp ? Oh

_________________
(signature à refaire omg)
avatar
Personnage : Demi-Inuit originaire de Kaktovik, Naga a longtemps été un chantre de la culture américaine, avant d'éprouver une certaine culpabilité à l'idée d'avoir bien hâtivement rejeté la culture inupiat de sa mère. Désormais, Naga désire se racheter et trouver un moyen pour son peuple de vivre en accord avec ses traditions.
En pratique, Naga est plus un hypocrite cherchant à apaiser sa confiance qu'un Altermondialiste convaincu, mais il a toujours su se débrouiller pour éviter que quelqu'un lui en fasse la remarque...
Avatar : Sanada Akihiko.
Messages : 930
Messages rp : 93
Date d'inscription : 29/02/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Jeune altermondialiste
posté le Mer 19 Avr 2017 - 10:51 (3)
Ces opportunistes, tous des artistes décidément. Tombe
Et cette fiche est divinement écrite. Cœur

_________________


Spoiler:



avatar
Personnage : and your heathen empyrean as scars across the land
Nom de code : ýrr
Avatar : cassandra pentaghast - da:i
Messages : 8
Messages rp : 3
Date d'inscription : 17/04/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
posté le Mer 19 Avr 2017 - 23:17 (4)
ged merci vous me flattez beaucoup trop je suis tout chose

et seulement si moi je peux te stalker, Sneug

à moins qu'il n'y ait de souci avec la fiche, tout est fini de mon côté !
avatar
Personnage : Compte PNJ - responsable des intrigues, des partenariats et des validations, à contacter en cas de besoin.
Messages : 843
Messages rp : 95
Date d'inscription : 29/02/2016
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
posté le Jeu 20 Avr 2017 - 18:35 (5)
Bien sûr que tu as le droit.
Je t'ai déjà dit que tu écris bien ?
Le style colle bien à Yrsa en plus. Je plussoie Naga, c'est divin. Ta fiche recrée vraiment un univers, et tu vas très bien chez les oppopos.

Ýrr Amundsen

a reçu son permis de séjour à Pallatine

icon 100*100

Ce permis de séjour vous donne le droit de résider à Pallatine, de trouver un emploi et d'appartenir à une diaspora. Il atteste que vous êtes apte à vivre par vos propres moyens en ville. Nous vous rappelons que ce permis est obligatoire pour toutes vos démarches administratives auprès de l'Institut.

Si vous trouvez cette carte, merci de la déposer à l'Institut.

Informations à fournir dans les plus brefs délais.

- Votre adresse
- Votre nom de code
- Votre profil chronosrep.net
Facultatifs :
- Vos textes libres
- Vos recherches de rp

Sachez que :
- Votre avatar est automatiquement ajouté au bottin lorsque vous êtes validé(e), mais pensez à vérifier tout de même que l'ajout a bien été réalisé.
- Vous devez en revanche recenser votre nom de code dans le sujet adéquat.
- Vous n'avez pas de fiche de lien à proprement parler : vous pouvez ajouter tous vos liens dans votre profil, champ relations. Pour faire une demande, c'est par MP, dans les petites annonces ou via les réseaux sociaux.

Contenu sponsorisé
posté (6)

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum