bannière

« Ô temps, suspends ton vol, et vous, heures propices, suspendez votre cours... »


Partagez
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant

(( be brave )) orphée ; end.

avatar
Invité
Invité
le Mer 26 Avr 2017 - 18:46

orphée guinot

feat shishio satsuki | hirunaka no ryuusei

Caractère

o r p h é e
il n'y a rien de bon à tirer de toi
((faudrait-il encore que tu aies quelque chose))
mais non - fade, vide, terriblement triste et morne comme un paysage en teintes de gris  ; rien de vibrant, rien de prenant, juste ton nom qui sonne comme le début d'une tragédie - où est donc ton eurydice, l'as-tu cette fois laissée en enfer trop apeuré de son éventuelle perte définitive ?
l'angoisse le stress le vide le deuil les larmes qui saisissent ton corps écartent tes côtes sucent ton âme pour la recracher en perles sur tes joues jusqu'à ce que morphée t'emporte ((tu ne l'as jamais aimé)) il n'a toujours été que synonyme d'inconfort.
et ça te suit partout chaque jour tout le temps - le cœur qui s'emballe les mains qui deviennent moites et tremblantes ((un peu comme ton souffle sifflant)) vicieux serpent ; oh orphée
quel incapable névrosé tu fais
ça te prend comme ça ((souvent)) un peu trop régulièrement parfois juste à la moindre idée qui traverse ton encéphale ((déliquescent)) les mains sur la gorge et le genoux à terre, l'espoir que quelqu'un vienne chasser la peur et l'agonie pour mieux te rappeler que tu t'es terré seul ici ((comme un grand)) parce que même toi tu ne te montres pas si intelligent ; tu te sais ridicule, tu te sais vain ((terriblement absurde)) et tu t'éteins
alors que tu étais si grand, avant
avant quand tu savais encore sourire quand tu respirais normalement sans l'impression que tes poumons s'effritaient avant quand il y avait une main sur la tienne et que l'extérieur n'était pas un enfer
avant, oui, c'était il y a sûrement longtemps
avant, c'était quand tu étais vivant.

Âge: vingt-six ans
Naissance: 2100
Départ: 2124
Présence en ville: deux ans
Nationalité: américaine, origines françaises
Métier: modérateur
Statut civil: célibataire

Groupe: geeks
Section: modérateurs
Rang: modérateur
Nom de code: .myosotis

Taille: un mètre quatre-vingt
Corpulence: svelte, les épaules un peu larges mais baissées, la nuque courbée
Cheveux: noirs noirs noirs
Yeux: verts émeraudes
Autres: lunettes récalcitrantes à rester ancrées sur l'arrête de son nez

Histoire

il y a eu des larmes
il y a eu des cris
il y a eu des suppliques et des mains jointes des
seigneurs s'il-vous-plaît épargnez-nous
il y avait les bouteilles sur le sol
et pourtant le verre sur la peau
((j'ai mal))
un soupir
((j'ai peur))
un souffle
les mains sur les épaules qui se glissent dans le dos le cœur qui bat
((serre moi))
si ferme et pourtant la voix tremblante ; il était une fois des drames et tragédies, une histoire à vous en piétiner le coeur, une histoire avec un protagoniste si brillant qu'il en aveuglait la lune mais qui n'avait rien si ce n'est son malheur ((et pourtant)) qui donne donne donne tout ce qu'il peut à qui veut bien recevoir.
ce protagoniste, ce n'est pas toi.
elle était faible et forte entière et morte elle était la lance d'athéna la grâce de freyja elle était le courroux d'anubis et l'extasie d'euphrosyne elle n'avait rien et tout à la fois quelques petites lettres sur le bout de tes lèvres enfantines le souvenir de vos doigts maladroits qui plient les brindilles pour en faire une couronne toi le roi elle ta reine
mais tu n'étais que prince
tu n'avais ni les épaules d'un protecteur
ni le charisme d'un orateur
ou encore la fortune et la gloire
tu n'étais qu'un enfant lambda abandonné dans les terribles eaux de la norme - des parents trop absents qui creusent le vide en tentant de se rattraper ((regardes)) comme elles sont belles les peluches synthétiques qui trônent dans ton royaume ((regardes)) il y a des nouveaux livres que tu n'as pas lus ((regardes)) un autre repas seul et quelques billets sur le comptoir
tu es grand orphée
si tu es prince, tu n'as pas à pleurer
((ils n'ont pas le temps pour ça))
pas le temps de te donner une raison d'exister.
piétiné avant même de te lever
alors elle a recollé les miettes comme elle le pouvait,
le sourire charmant, les yeux pétillants un éclat de bonté et de générosité déposé au creux de sa main

((regardes))
oui orphée
c'est ça vivre dormir ou même penser

il n'y avait que vous
((mensonge))
tout allait si bien
((mensonge))
vous étiez heureux
((regardes orphée))
les bandages les pansements les yeux tristement cernés les sourires les tout va bien quand rien ne va et que le monde s'écroule dans ses yeux les épaules trop lourdes et le corps prêt à tomber
si tu étais mort
elle était déjà enterrée

et tu as su
et tu as vu
et tu t'en es voulu
oh fort fort fort si fort oui
car tu n'as rien pu
faire dire ou inventer
pour sauver la princesse de sa torpeur non tu n'es que resté là à compter les jours les grains les traces les
impuissant
du début à la fin quand tout s'est arrêté quand enfin elle a pu affronter le lendemain sans quitter ta main sans subir enfin commencer à marcher en étant libre et
c'était impossible
de vivre l'un sans l'autre toi qui la comblais par ta simple existence elle qui te donnait un sens alors oui il n'a pas fallu longtemps pour que ça s'échappe de ses lippes ((tu n'y croyais pas)) alors tu as pleuré un peu et elle s'est moquée ((sensible)) comme toujours et tu t'es excusé parce que tu étais grand mais elle t'a dit orphée
un prince n'a pas à être grand
et elle te veut bien
constellation magnifique et mythique
contemplation astronomique
petit prince s'il fallait ;

c'est l'histoire de drames et tragédies qui se sont soignés au fil des années un protagoniste éblouissant qui s'est bien entouré alors la princesse téméraire n'a pas su voir venir le petit prince qui au fond n'était pas si petit que ça quand il lui a passé la bague au doigt, les joues rouges et l'air embarrassé mais certain
son petit prince qui n'arrivait pas même à parler proprement à quiconque l'approchait celui-là même qui passait ses journées sur son ordinateur sans prendre soin de dormir ni manger
complètement inutile et inexistant sans elle
alors elle a dit oui, charmée par cette importance et cette affection qu'on lui offrait ((elle qui ne savait que donner))

mais orphée
les happy end ne durent jamais





c'est l'histoire de drames et tragédies d'un pauvre petit prince à qui l'on a enlevé sa promise princesse parce qu'il devait s'en aller ((il s'était battu)) un peu trop peut-être contre le gouvernement oppressant qui les tyrannisait et il a dû prendre la fuite avant que la reine sûrement ne le fasse décapiter
le petit prince n'a rien de charmant
ni de grand ou d'élégant
pas même la gloire ou la fortune
et sans sa triste donzelle le pauvre
petit prince
n'as pas même de simple raison
d ' e x i s t e r

cc, c'est seiko ou YAM comme vous voulez et fut un temps tempérance. le bleu c'est cool.
graouh.

avatar
Invité
Invité
le Mer 26 Avr 2017 - 18:48
je te dédie mon premier message depuis lgtps
mais tu mérites pas de bienvenue :/
bye laideur que tu es
(fragile qui plus est)
en + geek, zéro originalité
avatar
Aces

il était un de ces monstres qui sommeillent dans vos placards d'enfance. un homme brisé par l'existence, qui s'était réfugié dans un personnage pour annihiler ses souffrances. et pour seung joo, le temps passa. c'est désormais un garçon capable de s'adapter, et qui de plus en plus s'adoucit. la violence qui l'environne s'apaise progressivement. bientôt, croit-il, il trouvera l'équilibre qui lui offrira la clé du bonheur.
Nom de code : trauma (+ sneug pour ceux qui ne savent pas prononcer son prénom)
Avatar : kaneki ken

Messages : 1337
Messages rp : 132
Date d'inscription : 29/02/2016
Voir le profil de l'utilisateur
le Mer 26 Avr 2017 - 18:58
(sio tu mérites un ban genre c'est quoi cet irrespect stp excuse-moi) (Malicieux)

Sur le coup j'étais en mode "on a un nouveau violet ?" presque désespéré et en fait non, je suis franchement ravi de voir un nouveau geek, ce groupe en a bien besoin. L'avatar est sublime d'ailleurs.
Pendant que ma connexion buguait, j'ai lu ton caractère et je te jure qu'il m'a rendu triste. Je ne pensais même pas que je pouvais m'attrister d'un personnage (bon après fragilité ça j'avoue, mais c'est bien donc), merci du coup. Oh
et bon courage pour ce nouveau perso. Cœur




avatar
Technicien

Demi-Inuit originaire de Kaktovik, Naga a longtemps été un chantre de la culture américaine, avant d'éprouver une certaine culpabilité à l'idée d'avoir bien hâtivement rejeté la culture inupiat de sa mère. Désormais, Naga désire se racheter et trouver un moyen pour son peuple de vivre en accord avec ses traditions.
En pratique, Naga est plus un hypocrite cherchant à apaiser sa confiance qu'un Altermondialiste convaincu, mais il a toujours su se débrouiller pour éviter que quelqu'un lui en fasse la remarque...
Avatar : Sanada Akihiko.

Messages : 1129
Messages rp : 113
Date d'inscription : 29/02/2016
Voir le profil de l'utilisateur
le Mer 26 Avr 2017 - 19:03
(partir de l'Institut pour aller chez les geeks = 100% approuvé)

Ce début de fiche est tellement magnifique, un petit déprimant peut-être, vu la façon dont son intériorité imprègne l'écriture, mais si beau, et puis je trouve que l'avatar colle parfaitement.
Bonne rédaction Cœur


yamamoto senpai ♥yamamoto senpai ♥ flocons

Spoiler:

avatar
Gangster
/
Né dans une montage des monts Hanghai en Mongolie - peuple nomade fuyant la tiranie des maîtres des terres - a apprit à chasser dès son plus jeune âge, à l'arc puis au fusil - a quitté son peuple pour voyager et vivre seul - s'est fait enrôlé par les Mandchous pour participer à la Révolte des Boxers en 1900 - y a échappé grâce aux soulèvement du mouvement indépendantiste - a participé à plusieurs actions mais s'est fait recruter contre son gré la même année.

Entré chez les gangsters car ils l'ont attrapé les premiers - tueur à gage ou traqueur refusant la plus part du temps les propositions, ne travaille comme tueur qu'en cas de nécessité ou lorsqu'il juge son action "louable" dans une certaine mesure - possède un petit restaurant (Ūlynn) qu' il gère seul où il confectionne aussi ses propres thés pour les vendre - hait l'institut et ses employés.

Jeune homme doux de nature, simple et bienveillant - Toujours poli et bien sur lui - Parle avec un léger accent assez charmant - aime les femmes, les femmes l'aiment souvent en retour -

Nom de code : Le chasseur
Jukebox : FURYO
RAIN
Avatar IRL : /
Avatar : Ashitaka - mononoke hime

Messages : 88
Messages rp : 30
Date d'inscription : 01/04/2017
Voir le profil de l'utilisateur
le Mer 26 Avr 2017 - 20:52
Ah ben... Sceptique C'est pas le bonheur qui l'étouffe ce petit ! Faut pas se laisser aller comme ça ! Quoi ?! Oui, c'est dur d'apprendre à vivre, oui.

En tout cas, ce début est beau ! Profondément triste, pour sûr, mais beau et fin ! Et assez doux finalement. Courage pour la suite !
(j'ai vu rapidement que tu avais joué un petit Dipper Cœur )
avatar
Invité
Invité
le Jeu 27 Avr 2017 - 1:58
sio ; moi aussi je t'aime brindille minuscule sans charisme sortie d'un tumblr edgy et emo, ton message illumine mes nuits d'insomnies Malicieux Malicieux Malicieux

seung ; les geeks c'est cool et trop underrated hihi ((et puis c'est bleu et le bleu c'est joli)) et merci ahah ;w; Cœur et je suis hyper émue qu'orphée t'ait rendu triste ohlala que d'honneur ;;;;;; ((les fragiles c'est super bien))

naga ; ejkzhezjkhejzk merci pour tout ohlalalalala ;;;;;;;;

yaru ; ouhla non c'est sûr le bonheur ne l'étouffe pas Malicieux encore merci !!! ((et oui même si au final j'ai pas eu la chance d'rp avec ;;;;))

et fiche terminée parce que je suis un ninja eheheheh mêmesic'estnulrohlalalala
avatar
PNJ

Compte PNJ - responsable des intrigues, des partenariats et des validations, à contacter en cas de besoin.
Messages : 1054
Messages rp : 109
Date d'inscription : 29/02/2016
Voir le profil de l'utilisateur
le Ven 28 Avr 2017 - 17:54
(pardon pour le temps de validation c'était un peu la folie irl hier et aujourd'hui)
C'est une très jolie fiche, presque étouffante de tristesse tant les sentiments sont bien saisis, mais également cruelle (ces parenthèses qui pointent du doigt l'illusion dans laquelle il vit, j'adore). On a vraiment envie de serrer Orphée dans les bras et de lui dire que tout ira mieux, ou de lui tirer les joues pour le faire sourire.  I love you  
J'espère qu'il pourra trouver le bonheur à Pallatine malgré tout.  
Bienvenue chez les turquoises délaissés. ♥️

Orphée Guinot

a reçu son permis de séjour à Pallatine

icon 100*100

Ce permis de séjour vous donne le droit de résider à Pallatine, de trouver un emploi et d'appartenir à une diaspora. Il atteste que vous êtes apte à vivre par vos propres moyens en ville. Nous vous rappelons que ce permis est obligatoire pour toutes vos démarches administratives auprès de l'Institut.

Si vous trouvez cette carte, merci de la déposer à l'Institut.

Informations à fournir dans les plus brefs délais.

- Votre adresse
- Votre nom de code
- Votre profil chronosrep.net
Facultatifs :
- Vos textes libres
- Vos recherches de rp

Sachez que :
- Votre avatar est automatiquement ajouté au bottin lorsque vous êtes validé(e), mais pensez à vérifier tout de même que l'ajout a bien été réalisé.
- Vous devez en revanche recenser votre nom de code dans le sujet adéquat.
- Vous n'avez pas de fiche de lien à proprement parler : vous pouvez ajouter tous vos liens dans votre profil, champ relations. Pour faire une demande, c'est par MP, dans les petites annonces ou via les réseaux sociaux.

Contenu sponsorisé
Revenir en haut
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum