top 1top 2top 3votez pour nous, et n'oubliez pas d'entrer votre pseudo !
Naga
Naga Umiaktorvik
rex fondateur
indisponible
Seung Joo
Seung Joo Hwang
fondapatate
indisponible
Locke
Locke Melborn
modérateur
dc: stella
disponible
Namaiki
Namaiki Ikazuchi
modérateur
disponible
bannière
gif

Chronos Republic

Pallatine, la ville qui existe en dehors de notre monde, se dérègle. Depuis quelques temps, la métropole aux diasporas est en proie à d'étranges phénomènes. Le temps est perturbé, comme si quelque chose n'allait pas. N'avez-vous pas eu l'impression que le temps se figeait, ou au contraire passait un peu trop vite ? (en savoir plus)

Nouveautés
04.04 Nouveau système de compétition + nouvelle intrigue. (plus d'infos ici)
28.02 Installation de la version 3. (plus d'infos ici)
16.11 Installation de la version 2.5.
Période de jeu : janvier à mars 2016. Des perturbations temporelles ont commencé à faire leur apparition. Serait-ce dû aux disparitions qui ont eu lieu l'année dernière ? Quelle est la raison de de ces nouveaux problèmes ? Vous ne le savez pas, mais votre vie à Pallatine est peut-être menacée.

Pour up - Ft. Tae Joon

[Page 3 sur 3] Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
avatar
Personnage : Héritier d'une fortune construite par ses parents dans le monde du spectacle. Sungmin vit dans un monde d'apparences.
C'est le gosse de riche typique qui ne se rend pas compte des injustices autour de lui. C'est l'élitisme pur. Une certaine cruauté dans son regard du monde extérieur à sa sphère ultra-privilégiée.
C'est encore un jeune qui n'est pas prêt à assumer toutes les responsabilités qui lui tombent dessus, mais déterminé à faire de son mieux. Le désir de faire son propre nom.
Avatar : Lee Taemin
Avatar IRL : Lee Taemin too
Messages : 67
Messages rp : 34
Date d'inscription : 30/04/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
posté le Mar 11 Juil 2017 - 19:38 (31)
Déposant les sacs sur la table, Sungmin lâche un soupir. C'est pas qu'il est fatigué, mais il n'est peut-être un peu. Juste avant d'arriver chez lui, il a passé une de ces journées complètement folles à courir à gauche à et à droite quand il n'avait pas le nez plongé dans des chiffres qui lui ont donné un de ces maux de tête… Ses quelques secondes passées sur le divan, seul, l'ont permis de récupérer (« se préserver » comme dirait un certain). Mais la sonnette a retenti et est arrivé Tae Joon. Comment ils en sont arrivés là ? Il se le demande en déposant les plats et les bouteilles sur la table. Y'a comme un blanc dans sa mémoire - blâmez le whisky qu'il a bu probablement trop rapidement durant leur rencontre. Cependant, il sait que ce qui se passe, ici et maintenant, est exactement ce qu'il souhaite : un repas partagé avec un ami après une journée beaucoup trop longue et de l'alcool pour bien digérer le tout. Et qu'importe si c'est faux, si tout ça vient de « pourquoi pas » plus stupide les uns que les autres : hors de question de se laisser aller à l'amertume, aux questions morales ou n'importe quoi. Il va en profiter, un point c'est tout.

(Et qui sait ? Peut-être qu'au bout du compte se laissera-t-il piéger dans un détour, qu'avant qu'il s'en rendre compte, il se mettra à réellement voir Tae Joon comme un ami plutôt que son juriste. Ce ne serait pas la première fois, non plus, qu'il plonge ses relations dans l'incertitude.)

« Ça va. Reste assis et laisse toi servir. C'est pas très compliqué. »

Il dépose les plats devant eux, ouvre les  couvercles et - oh, ça sent bon. Tellement bon. Mais c'est rien que du riz et des légumes c'est quoi cette extasie ? Il essaie de contrôler son visage (allons c'est pas super classe d'être subjugué par l'odeur d'un repas commandé Sungmin ! Probablement que tout a été cuit trop rapidement dans une petite cuisine - et y'a certainement pas un chef en charge, dans ce petit resto - le prix très raisonnable mais complètement cheap pour quelqu'un comme toi te le prouve bien). Il échoue. Le sourire qu'il essaie de réprimer a l'air d'une drôle de grimace, mais elle ne ment pas : il est content d'avoir ce repas devant lui. Ça lui rappelle la cuisine de sa mère, que voulez-vous ; et il croyait pas que ça lui manquerait, comme il évite d'avoir à dîner avec eux (fils ingrat dira-t-on ; mais vu l'ambiance qui règne entre eux, il préfère se préserver).

Quelques secondes de trop seraient passées, et probablement qu'il serait tombé dans une humeur grise. C'est un geste de Tae Joon qui dévie son attention et qui ne manque pas de le faire rire brièvement. Il est vraiment en train de lui servir un verre ? Oh, techniquement il devrait lui dire merci, il le sait bien, mais tout ce qu'il trouve à dire c'est : « Et toi, va falloir que je t'apprenne à boire comme on boit à Pallatine - sans décorum. »

Ce n'est pas une pique bien méchante, ni un reproche. Seulement un constat qui ne manque pas de l'amuser. Quand on est un transféré, reste-t-on toujours aussi attaché à ses vieilles habitudes ? Ça a quelque chose de romantique, mais ça le dépasse complètement. Il ne pourra jamais comprendre, à moins d'être lui aussi arraché à son milieu, se retrouvant orphelin dans un monde qui n'est pas sien. Quelles habitudes conserverait-il ? Il n'est clairement pas assez saoul pour répondre à cette question. Mais ça ne saura pas tarder, il en est certain - surtout avec la promesse que vient lui faire Tae Joon. Une lueur défiante brille dans son regard.

« C'est ça, c'est ça ! Je t'interdis de dormir avant moi ! Sinon… »

Sinon quoi ? Oh, ce serait intéressant de faire de cette histoire une pari. Il ne fait aucun effort pour cacher son sourire, ses pensées plus machiavéliques les unes que les autres qui défilent dans sa tête. Des photos embarrassants ? Il pourrait s'en servir pour le faire chanter un jour, s'il en a besoin. Il pourrait le déshabiller et cacher ses vêtements… Nah, il n'aurait qu'à entrer dans sa chambre et piquer des vêtements dans son dressing. Et puis il veut le lui donner, ce sweat. Mauvais plan donc. Bah, il se contera des photos. Et il improvisera. Alors il lève son verre, s'arrête un instant, en regardant Tae Joon avec tout le sérieux du monde, et demande : «Euh, vous trinquez au moins en Corée ? » Et puis qu'importe. Il frappe son verre contre le sien avant de le vider d'une traite. Grimace un peu en goûtant l'alcool. C'est bon.

« Mangeons, avant que ça refroidisse ! »

_________________
 

(Fanart par faheej)
avatar
let me out
Personnage : Taejoon n'avait rien demandé et pourtant on lui a tout volé. Tout droit venu de Corée du Sud, juriste fraichement diplômé, il se retrouve perdu dans une ville qui le dépasse. En deuil de tout ce qu'il a perdu, des amis qu'il a laissé derrière lui son visage est distant et ses moues boudeuses. Aussi a-t-il décidé de se concentrer sur le travail, de s'enrichir et de ne plus penser à rien : surtout pas à lui, surtout pas à eux. Surtout pas à tout ce qui existait avant et tout ce qui pourrait exister maintenant.
Avatar : Jonghyun — Shinee (fanatars faheej)
Messages : 62
Messages rp : 48
Date d'inscription : 21/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
posté le Mar 11 Juil 2017 - 23:36 (32)

« Je n’y arriverai jamais. » avait doucement ri Taejoon, certain qu’il servirait à jamais à boire à ses proches. Sans ça, serait-il toujours le même ? Il y avait dans ses habitudes des histoires qu’il ne pouvait se résoudre à oublier. Qui était-il, sans son passé ? Qui était-il sans tout cela, sans toutes ces manies, sans cette main qui presque automatiquement venait se poser sous son bras ? Il ne savait pas ce qu’en pensait les autres, mais pour lui les us et coutumes de son pays n’avaient tardé à faire partie de lui. Il avait baigné dans ces formes de respect depuis la tendre enfance, s’était fait taper les doigts lorsqu’il n’écoutait pas.

Avait fini par vivre de tout cela : s’amusait à offrir un set de baguette en bois aux amis punis, ne les servant pas. Et il y avait dans ces rituels tant de choses qui ne se disaient pas ! Tant de choses desquelles on pouvait rire, desquelles on se sentait uni. Il y avait dans un couple ne se parlant plus depuis des jours une réconciliation tacite lorsqu’enfin la femme lorsqu’elle préparait le petit déjeuner faisait deux oeufs.

Il y avait tant de choses oui.
Tant de choses qui lui manquaient, tant de choses qui auraient pu, brutalement, lui faire monter les larmes aux yeux. Mais fort, souriant, Taejoon tenait bon. « Sinon quoi ? Tu me dessineras des horreurs sur le visage ? » Moqueur, taquin, il était venu cogner son verre tout contre celui de Sungmin : « Bien sûr qu’on trinque ! Sinon comment être sûr que tu n’as pas empoisonné mon verre ? » Il fallait que le soju se mélange, qu’il passe d’un verre à l’autre ! Il fallait oui vivre de ce bruit particulier, boire cul sec en reversant sa tête en arrière et lâcher ce soupir content. Il fallait être un vrai, un dur ! Et jamais il ne se serait endormi avant les autres, avait trop de fierté pour manquer la soirée !

L’avait déjà fait mais n’en parlait pas. Il se souvenait oui de ces journées passées à étudier, de ces saignements de nez qui le soir soudain venaient tacher ses cahiers. Il avait appris les codes par coeur, pouvait réciter les annales et chanter les cas particuliers. Il avait tant travaillé pour enfin toucher du bout des doigts son rêve ! Et c’était bien pendant cette période particulière qu’il s’était affalé après à peine deux verres. Mais ne l’avaient-ils pas tous faits ? A ne plus pouvoir marcher, balbutiant quelques absurdités : de toute façon, ce juge n’était qu’un con. Enfin.

Secouant imperceptiblement la tête, le visage de Taejoon s’était éclairé, jovial. Prenant la cuillère il avait plongé dans sa gamelle, heureux. « Je ne pense pas pouvoir un jour me lasser de ça. » Et comme un gamin il se fichait bien que Sungmin le juge, était trop attaché à ce genre de plats pour ressentir la moindre honte. Prenant ses baguettes il était allé piocher dans le kimchi non loin, savourant le côté croquant. Quelle belle journée, finalement ! N’avait-il pas vécu comme un mort, tout ce temps ? Renouer ainsi avec son pays, avec tout ce qu’il avait toujours connu le rendait fébrile : il avait tant minci depuis son arrivée ici. Il ne pouvait plus voir le moindre burger et avaler la moindre frite, détestait tout ce qui était trop gras et rejetait la moindre sucrerie. Lui ne voulait qu’un bon bol de riz accompagné d’un bon poisson et de dizaine de plats d’accompagnement ! Il voulait oui pouvoir tenir ses baguettes et dire au revoir à ces vulgaires fourchettes : voulait continuer à vivre comme il l’avait toujours fait.  

Savait que c’était impossible, pourtant. « La prochaine fois il faudra qu’on sorte, l’ambiance n’est pas la même lorsqu’assis on fait griller la viande. C’est sympa, aussi ! Mais bon dans ces cas là c’est souvent que soju. » Pourrait-il à nouveau crier ajumma ! avant de demander une nouvelle pièce de boeuf ? Souriant tout seul à l’idée, il n’avait pu lutter contre cette moue espiègle qui peu à peu conquérait son visage. « Tiens, d’ailleurs, regarde. » De bonne humeur il avait empoigné la bière ouverte qu’il n’avait remise au frigo et avait rempli de moitié un verre, venant y déposer de part et d’autre ses baguettes : attrapant son verre à whisky, bien plus petit, il y avait versé du soju. « A toi de voir si tu préfères la tête ou le poing, perso je suis plus pour le poing : définitivement trop sobre pour l’autre option. » Rabattant ce dernier d’un coup sur la table, les baguettes s’étaient écartées, faisant tomber le récipient dans l’autre : n’attendant plus, il l’avait attrapé et bu cul sec. « Je sais pas si ça te fait grand chose mais moi je trouve ça génial. » Et il y en avait tant d’autres ! Ne lui parlant pas de son nom, il espérait que la vision des deux boissons se rencontrant en une explosion de mousse lui avait plu. C’était de loin un de ses soju bomb favoris, tant bien même le domino restait son grand amour.

avatar
Personnage : Héritier d'une fortune construite par ses parents dans le monde du spectacle. Sungmin vit dans un monde d'apparences.
C'est le gosse de riche typique qui ne se rend pas compte des injustices autour de lui. C'est l'élitisme pur. Une certaine cruauté dans son regard du monde extérieur à sa sphère ultra-privilégiée.
C'est encore un jeune qui n'est pas prêt à assumer toutes les responsabilités qui lui tombent dessus, mais déterminé à faire de son mieux. Le désir de faire son propre nom.
Avatar : Lee Taemin
Avatar IRL : Lee Taemin too
Messages : 67
Messages rp : 34
Date d'inscription : 30/04/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
posté le Mer 12 Juil 2017 - 16:21 (33)
Quelle belle journée, oui. À présent libéré des contraintes qui régulent sa vie, Sungmin se sent bien. Et il n'a pas besoin de grand-chose pour cela ; il le réalise tout juste. Pas besoin de grandes sorties ou de grands éclats pour avoir du plaisir. Partager un repas, chez lui, avec un « ami » (ou du moins quelqu'un qui se comporte comme tel) lui suffit amplement. Étrange. Il a pourtant pris l'habitude de rester loin de son appartement - malgré ses grandeurs et son luxe, ne l'utilise que pour écouter un peu la télévision avant de filer au lit (quand il ne s'endort pas carrément sur le divan, les images lumineuses défilant toujours dans l'écran et il se réveille le matin encore plus fatigué que la veille). Peut-être devrait-il organiser des soirées comme celles-là à partir de maintenant et acheter des verres pour satisfaire ses invités… Ah, mais c'est vrai : il ne boit pas avec des connus. Préfère l'anonymat et le silence - alors si jamais il fait une bourde, les répercussions seront moindre (c'est ce qu'il veut se faire croire).

Qu'en est-il de Tae Joon alors ? Une seconde, son regard s'attarde sur lui - mais il le dévie rapidement en oubliant la question et en préférant se concentrer sur son repas. Il ne veut pas répondre à ça, y pensera lorsqu'il sera redevenu sobre. Tae Joon est une zone grise. Pas un inconnu, pas un ami (malgré tous les « pourquoi pas » sur lesquels il a insisté). Cela pourrait-il changer ? Peut-être, il en doute, l'espère un peu ; et merde. Qu'il se l'avoue ! Il est tombé dans le piège qu'il a lui-même confectionné.

Bah pourquoi pas ?

Son sourire ne se dissipe pas pour une seule seconde - à la longue, il finira sûrement par avoir mal aux joues. Mais ça ne l'arrête pas. Tout porte à rire et à plaisanter.  « Ne me donne pas d'idées… » Ça tombe comme une menace, et malgré sa tête d'ange, ça en est une : il a tout ce qu'il faut pour transformer son visage en portrait de Picasso. Oserait-il ? Ça, c'est une autre histoire. Il garde cependant la proposition en tête (sait-on jamais ?), mais sait très bien qu'il trouvera l'inspiration pour ses mauvais tours sur le coup. Et c'est toujours à la condition qu'il soit le dernier debout ! Il y croit, veut se croire assez fort pour suivre Tae Joon (qui semble être, il le remarque alors, un excellent buveur). Ça ne sera pas facile… mais l'orgueil fait des miracles.

C'est alors qu'il fait une chose à laquelle il ne se serait jamais attendu. Il garde ses baguettes en suspens alors que son ami place tranquillement les siennes au-dessus de son verre de bière. Ne bouge pas, le regarde faire, curieux. Quand il place le petit verre sur le dessus, il ne se gêne pas pour hausser un sourcil et jeter un regard un peu plus lourd sur Tae Joon. Il ne va quand même pas… ? Le poing frappe la table. Le soju tombe dans la bière et forme une mousse. Sungmin reste fixe pendant une seconde. Il l'a fait. Mais c'était quoi ça ? C'était tellement…. tellement…

Et finalement c'est un rire qui perce entre ses lèvres. « Nah, c'est pas sérieux ! Vous faites vraiment tous ça en Corée ?! J'arrive pas à y croire, t'as du inventer ça ! »

Mais son sourire s'efface alors qu'il verse dans son verre la bière. Place à son tour ses baguettes parallèles sur le dessus. Puis le verre de soju. Ses yeux vissés à cette étrangement structure. Un pli entre ses sourcils. Il se concentre, frappe son poing contre la table… Et le verre tombe. À l'extérieur du verre. Il jure et s'écarte rapidement pour ne pas se faire asperger de soju.

« Merde c'est quoi cette sorcellerie… Recommence ! Je veux savoir comment t'as fait ! »

Une question d'orgueil.

_________________
 

(Fanart par faheej)
avatar
let me out
Personnage : Taejoon n'avait rien demandé et pourtant on lui a tout volé. Tout droit venu de Corée du Sud, juriste fraichement diplômé, il se retrouve perdu dans une ville qui le dépasse. En deuil de tout ce qu'il a perdu, des amis qu'il a laissé derrière lui son visage est distant et ses moues boudeuses. Aussi a-t-il décidé de se concentrer sur le travail, de s'enrichir et de ne plus penser à rien : surtout pas à lui, surtout pas à eux. Surtout pas à tout ce qui existait avant et tout ce qui pourrait exister maintenant.
Avatar : Jonghyun — Shinee (fanatars faheej)
Messages : 62
Messages rp : 48
Date d'inscription : 21/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
posté le Mer 12 Juil 2017 - 17:11 (34)
« Sur le visage de Taejoon c’est un sourire hilare qui se dessine : Sungmin adhère ! Et quelle surprise ! Exécutant son tour, il s’était demandé un instant si son client n’allait pas le juger, sévère. Après tout, que connaissait-il de la Corée ? Que connaissait-il de ces jeux qui les rendant ivres finissaient par inonder la table sur laquelle ils mangeaient ? Et qu’il aurait aimé, tout à coup, l’emmener pour lui montrer : en vrai. Il aurait voulu oui le placer entre ses amis et être au moins six à ainsi rire à table : dix aurait été parfait. Il y aurait eu de la viande à faire cuire, des beignets et toutes sortes de choses pour agrémenter la soirée. On se serait raconté les dernières anecdotes, aurait fait les commères et, surtout, fini par terre.

Et que cela lui manquait !
Il aurait aimé montrer cet aspect de sa vie à ce natif qui lui donnait l’impression de ne jamais avoir vécu. Sous ses grands airs n’était-il pas seul ? N’avait-il pas appris à apprécier que des choses hors de prix ? Peut-être lui fallait-il un homme du peuple, quelqu'un de désintéressé ne se prenant pas au sérieux. Peut-être, oui, pouvaient-ils bien s’entendre : former un duo tout aussi particulier que dynamique. Enfin. « Je te l’ai dit, chez nous boire c’est tout un art ! » Réprimant un rire il s’était passé la main sur le visage, complétant : « Une religion, même ! » Et ses épaules détendues, se marrant toujours un peu il avait regardé Sungmin essayer : s’était retenu de se faire dessus lorsque le verre s’était renversé au lieu de tomber dans l’autre, plus grand. « De la sorcellerie, carrément ! Bientôt tu vas me dire que je viens de Mahoutokoro, c’est ça ? » Et il ne savait pas s’il avait lu Harry Potter mais… Quand même ! C’était le livre que chaque jeune de leur âge connaissait !

Il aurait pu se moquer, lui dire comment tu t’y es pris, mais gentil s’était levé pour se mettre à ses côtés : « Tu veux me mettre au tapis avant même le début de la soirée, hm ? » Son petit air moqueur au visage, il lui avait marmonné ça non loin de l’oreille : « Pas question que j’enchaine deux cul secs en moins d’une minute, surtout que j’en ai encore pas mal à te montrer ! » Et prenant les baguettes de Sungmin, il était venue les poser sur le verre : « Tu vois ? Il faut plus les écarter ! » Tout était une question de dosage ! Qu’il s’agisse de doser la quantité ou de la jonction entre les différents récipients. « Faut que le verre tienne à peine dessus, qu’il menace de base de faire gicler les baguettes et de tomber ! Enfin bref, je te laisse faire : mais si ça marche c’est cul sec, comme un vrai ! » Et lui tapant sur l’épaule il était retourné à sa place, se demandant quel soju bomb il pourrait bien lui montrer par la suite… Il n’aimait pas vraiment celui qui nécessitait une serviette où du moins pas sobre. Car comment ne pas se sentir coupable de dégueulasser les fenêtres de celui chez qui se déroulait la fête ? Restant propre, cela le mettait mal de voir un appartement en vrac qu’il allait, de toute façon, falloir nettoyer.

avatar
Personnage : Héritier d'une fortune construite par ses parents dans le monde du spectacle. Sungmin vit dans un monde d'apparences.
C'est le gosse de riche typique qui ne se rend pas compte des injustices autour de lui. C'est l'élitisme pur. Une certaine cruauté dans son regard du monde extérieur à sa sphère ultra-privilégiée.
C'est encore un jeune qui n'est pas prêt à assumer toutes les responsabilités qui lui tombent dessus, mais déterminé à faire de son mieux. Le désir de faire son propre nom.
Avatar : Lee Taemin
Avatar IRL : Lee Taemin too
Messages : 67
Messages rp : 34
Date d'inscription : 30/04/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
posté le Mer 12 Juil 2017 - 20:22 (35)
Encore accablé par son échec, Sungmin regarde avec une moue boudeuse le dégât fait sur la table. Plus dérangé par sa maladresse que par la pensée de devoir tout nettoyer. Il fera le ménage plus tard, vraiment plus tard, quand le soleil se sera levé et qu'il sera en mesure d'aligner comme il faut ses deux yeux - car il n'y a rien de plus rabat-joie que de dire ''stop attends deux secondes je vais ramasser ça'' en plein milieu d'un jeu ! La prochaine fois, il prévoira le coup, gardera une serviette à proximité… mais qu'est-ce qu'il dit ? Il n'y a aura pas de prochaine fois, puisqu'il a bien l'intention de les réussir tous les prochains soju bombs que Tae Joon va lui montrer ! (ne réalise pas le potentiel de dégât même pour un truc réussi - ne connait pas encore le truc avec le mouchoir et si on s'attaque à ses fenêtres il le jure plus jamais il ne réinvitera quelqu'un dans son appartement - savez-vous combien de temps cela lui prend à laver ça ? Non ? Et bah exactement ! Et il n'a pas de femme de ménage ou quoi que ce soit - il s'occupe de lui-même comme un grand (n'aime pas qu'on le dérange ou qu'on le réveille le matin en passant l'aspirateur ; et on est jamais mieux servi que par soi-même ! )

Le petit nuage qui s'est formé au-dessus de sa tête fond avec un sourire. Une comparaison  que fait Tae Joon. Boire, une religion ? Voilà un dieu qu'il peut vénérer ! Ce n'était pas les Grecs qui vénéraient Di… dio quoi ? Dionysos, c'est ça ! Il se rappelle d'avoir déjà lu un truc comme ça, à quelque part - se demande bien comment cette culture religieuse a pu passer de la Grèce à la Corée. À moins que ce soit à côté ? Il a un doute… Dans sa tête, on ne dirait pas des pays voisins, mais il n'a jamais vu une carte de la Terre, connait simplement quelques noms, par-ci par-là et mélange les époques et les légendes. Alors il a la présence d'esprit de ne rien dire là-dessus (il aurait très certainement l'air idiot, il en a conscience), de même pour la question de la sorcellerie. Cependant, la tête qu'il tire à la mention de Mahoutokoro indique clairement le fond de sa pensée. Il y a vraiment des gens qui pratiquent la sorcellerie sur Terre et ils vivent tous dans le même pays ?

(Non, il n'a pas lu Harry Potter)

Enfin, ça n'a plus d'importance et il oublie tout ça très vite lorsque Tae Joon se rapproche pour lui montrer comment réussir son tour. L'avoir si près de lui l'a surpris - ne s'attendait pas à l'entendre parler directement dans son oreille. Mais il ne bronche pas, sourit, plutôt et relance : « Tu es de mauvaise foi. Penses-tu vraiment que je t'aurais laissé prendre de l'avance comme ça ? Je n'aime pas quand on est plus saoul que moi - j'me retrouve à jouer la nounou… » (ce qui ne doit pas arriver très souvent, vu la quantité d'alcool qu'il boit (trop) régulièrement, mais laissons Sungmin dans ses illusions ; ça lui fait plaisir de croire qu'il se sacrifie pour les autres) Il roule les yeux avant de regarder attentivement ce que fait Tae Joon, prend en note, essaie de se remémorer l'emplacement exact des baguettes pour réussir les prochaines fois - ça ne devrait pas être très difficile, comme il possède une excellent mémoire des visuelles.

Et le voilà maintenant à nouveau seul face à son verre. Un nouveau duel. Il ne se laissera pas vaincre comme la dernière fois. Il va cogner son poing sur la table et après… et après il doit boire, vrai, mais un doute le prend : est-ce vraiment bon, ce mélange de bière et de soju ? Bah, son ami n'a pas eu l'air de broncher en buvant. Ça ne peut pas être si mal… et il dit que c'est super populaire, chez lui…

Eh, depuis quand il se pose autant de question devant un verre d'alcool ? Il va le boire, un point c'est tout (et cul sec, comme ça, si c'est mauvais, ben ça ne durera pas trop longtemps). Alors il abat son poing contre la table. Le verre tombe. Dans l'autre verre. C'est une victoire ! Et Sungmin regarde, fasciné, les bulles remonter à la surface - se retient bien de ne pas se montrer trop joyeux (ça lui donnerait un air désespéré), mais son sourire ne ment pas. Sans hésiter, il prend le verre et boit, tout. Le repose bruyamment.

« Ah c'est bon ! Pourquoi j'ai jamais pensé à faire ça moi-même ?! »

Il prend une ou deux bouchées de bibimbap. Ne cache plus son contentement. Il est diablement heureux.

« T'en as encore beaucoup des tours comme ça ? Wah, vous devez vous faire détester en allant dans les bars… »

_________________
 

(Fanart par faheej)
avatar
let me out
Personnage : Taejoon n'avait rien demandé et pourtant on lui a tout volé. Tout droit venu de Corée du Sud, juriste fraichement diplômé, il se retrouve perdu dans une ville qui le dépasse. En deuil de tout ce qu'il a perdu, des amis qu'il a laissé derrière lui son visage est distant et ses moues boudeuses. Aussi a-t-il décidé de se concentrer sur le travail, de s'enrichir et de ne plus penser à rien : surtout pas à lui, surtout pas à eux. Surtout pas à tout ce qui existait avant et tout ce qui pourrait exister maintenant.
Avatar : Jonghyun — Shinee (fanatars faheej)
Messages : 62
Messages rp : 48
Date d'inscription : 21/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
posté le Mer 12 Juil 2017 - 23:14 (36)
« Tu sais Sungmin, je ne sais pas comment tu fais : si j’étais né à Pallatine je serais devenu fou. Comment peut-on, après tout, se contenter de cette ville État ? Comment peut-on oui vivre en se disant qu’il n’existe que ça ? Je te regarde et ne sais pas si j’ai envie de te réconforter ou de te prendre en pitié. N’es-tu pas captif, n’es-tu pas tel un oiseau en cage ? Tu ne connais que cette île perdue au beau milieu de l’océan : tu ne connais que cette réalité et ce qu’on veut bien te raconter. Tu vis les yeux bandés et tu me rappelles certaines personnes ayant grandi loin de tout, de nous, surtout.

Nous ne sommes pas pareils.
Le serons-nous un jour ? Je ne pense pas. Et peut-être ai-je tout faux ! Peut-être est-ce mieux que de naitre ici que d’y être emmené de force. Peut-être oui est-ce mieux de vivre en ignorant plutôt que de gouter à tout avant d’atterrir ici. Je n’ai pas vécu la guerre et ne peux donc pas voir cet endroit comme un refuge : pour moi, il est trop étroit. As-tu déjà vu des photos de l’Himalaya ? As-tu déjà survolé les Alpes ? As-tu oui déjà entendu parler du désert du Sahara ? Il y a tant de choses à faire, là-bas ! Tant de choses qu’une vie entière ne suffirait pas.

Je me passe une main sur le visage et te souris : « Bien sûr. » Ma voix est calme et je ne sais pas s'il s'agit de ma nostalgie soudaine ou de l’alcool qui me monte peu à peu à la tête. Me ressaisissant je me secoue, m’ébroue : me lève et m’en vais chercher ces foutues bières ! « Tu as raison, je pense que tous les restaurants nous détestent ! Mais nous sommes de bons clients donc… Je ne sais pas ? Disons plutôt que ce sont les serveurs qui regrettent. » Je ris et reviens avec quelques bouteilles : « Je vais te montrer comment on ouvre une bière, de par chez nous : il existe plusieurs façons mais je n’en utilise que deux ou trois. » Attrapant une cuillère je la place sous la capsule et viens pousser le manche du couvert avec une autre bouteille : bam, c’est ouvert ! Ne sachant trop où a décampé le bouchon j'hausse les épaules, souriant : « Pas mal, hein ? » M’asseyant je reprends mes verres, versant dans le plus grand la bière : « Quasi tous les soju bomb sont constitués d’un grand verre de bière et d’un shot de soju. » Je ne sais pas s’il veut entendre mes explications, mais tant pis, les voici. Concentré, je remplis le plus petit récipient de soju : ne dois pas me foirer. Eh oui ! Sinon comment lui montrer le fameux tsunami ? On dirait que c’est le plus simple, qu’il s’agit d’un jeu d’enfant et pourtant ! Allez poser le shooter sans qu’il ne coule directement au fond ! Le plaçant délicatement je manque de jurer de satisfaction lorsque je vois que mon coup est réussi : il n’est pas immergé, flotte sans se douter une seule seconde de ce qui l’attend. « En vrai maintenant que je suis en train de te le faire on pourrait l’appeler l’iceberg vu comment il flotte sans totalement couler mais… Chez nous c’est le tsunami ! » Et empoignant mes baguettes je tapote les côtés du verre d'abord doucement puis plus violemment, n’ayant pas la patience de certains. Le shooter oscille puis c’est le drame : les bulles se démultiplient et d’un coup il sombre, se mélange ! J’aime la réaction qu’a le soju lorsqu’il rencontre la bière, cette mousse qui se créé. Enfin Sans plus réfléchir je prends le verre et bois une fois de plus cul sec, me disant qu’à ce rythme je vais finir au tapis bien plus vite que je me le suis promis. « Ce coup est plus sobre mais moins salissant, moins risqué ! Enfin ça me fait toujours marrer, tu trouves pas ? » Me passant une main dans les cheveux je l’observe, me disant qu’au final il n’est peut-être pas un si mauvais type que ça.

avatar
Personnage : Héritier d'une fortune construite par ses parents dans le monde du spectacle. Sungmin vit dans un monde d'apparences.
C'est le gosse de riche typique qui ne se rend pas compte des injustices autour de lui. C'est l'élitisme pur. Une certaine cruauté dans son regard du monde extérieur à sa sphère ultra-privilégiée.
C'est encore un jeune qui n'est pas prêt à assumer toutes les responsabilités qui lui tombent dessus, mais déterminé à faire de son mieux. Le désir de faire son propre nom.
Avatar : Lee Taemin
Avatar IRL : Lee Taemin too
Messages : 67
Messages rp : 34
Date d'inscription : 30/04/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
posté le Mar 18 Juil 2017 - 5:38 (37)
Sungmin ne connait peut-être pas grand-chose du monde terrien, c'est vrai, mais il reconnait chez Tae Joon, cet étranger, des habitudes toutes familières. La manière dont il passe sa main sur son visage par exemple. Y'a plein de types à Pallatine qui ont ce tic. Chaque individu le personnalise, mais le geste demeure universel. Il traduit souvent une fatigue, parfois la détente. C'est un geste intime, qu'on ne fait pas devant tout le monde - à moins bien sûr de vouloir transmettre son mécontentement ou quand on se contre-fout de son entourage. Sinon, il l'interprète come une preuve de confort. Que ce soit la situation, la nourriture, l'alcool ou l'agréable compagnie que Sungmin croit être, ça n'a pas d'importance. Tandis qu'il détaille ses petites manières en avalant son riz, il se dit qu'il gagne peut-être bien son pari malgré lui. Ils ne sont pas si différents, parviennent vraisemblablement même à partager un intérêt commun. Alors non, Sungmin ne sait rien de la Terre, mais il sait que ses hommes ne sont pas si différents de ceux de Pallatine - ne sont-ce pas eux qui sont à la base de cette ville ? Et peut-être bien que ce qui semblait impossible se révèle maintenant envisageable.

Le bouchon saute - il l'entend s'échouer quelque part en direction du salon. Mais sitôt hors de sa vue, sitôt oublié. Il regrettera sûrement ce manque d'attention plus tard, lorsqu'il marchera dessus par mégarde. Pour l'instant, ce qui l'intéresse, c'est comment Tae Joon verse la boisson dans les verres. Ses yeux noirs fixent le liquide ambré d'une manière presque obsessive. Mais il ne faut pas se tromper : il n'est pas particulièrement concentré ou captivé par cette action ; il est juste saoul. L'alcool commence à lui monter à la tête et il n'y a alors rien d'étonnant à ce que son regard se perde momentanément dans le vide - quoi que ce ça fait déjà quelques secondes qu'il n'a pas cligné des yeux, c'est un peu inquiétant… Oh ! Il sourit maintenant - c'est un rictus sorti de nulle part, ou peut-être est-il apparu à retardement, allez savoir. Il sourit et il rit. Si ses sens commencent à s'engourdirent, il n'a quand pas encore perdu celui de la déduction et de l'humour :

« Laisse moi deviner : plus que la boisson, le réel intérêt, c'est ce qu'on peut faire avec les verres… » C'est vrai quoi. Soju et bière. Bam. C'est simple, facile, bon, pas cher. À bien y penser, il n'y a rien de très excitant en comparaison aux autres boissons qu'on retrouve dans à peu près n'importe quel bar digne de ce nom. Mais la présentation ! Vraiment, en décidant de boire ce soir, jamais il ne s'est attendu à un tel spectacle. Il ne se plaint pas - au contre, il profite de chacune de ses secondes.

Il bouge un peu, cherchant une position plus confortable pour observer Tae Joon et son nouveau jeu. Croise les jambes sous lui, assis en indien sur sa chaise, met ses coudes sur la table, se créant un appui juste au-dessus de son assiette avec ses mains pour sa tête. Se concentre (essaie) sur le verre flottant dans l'alcool. Jusqu'à ce qu'il soit coulé simplement par les coups de baguettes successifs. Sungmin éclate de rire. Ce que lui montre son nouvel ami jusqu'à présent est génial. Si la Corée possède autant de jeux d'alcool qu'il l'entend, il faudrait absolument qu'il s'y rende un de ces jours ( ne songe pas à l'impossibilité de sortir de Pallatine ; n'y a jamais pensé, en tant que natif n'ayant rien perdu ou rien à gagner dans ce monde inconnu) ! « T'as raison ! C'est vraiment marrant ! J'aurais pas cru… » En revenant à lui, il reprend une position un peu plus normale sur sa chaise (une de ses jambes est encore pliée sous lui, l'autre est au sol - comment fait-il ?) et entreprend de remplir son verre à son tour. Prends tout son temps (volontairement) (il n'est pas fou ; il sait que plus de temps il prendra à boire son shot, mieux il l'assimilera et plus de chances il aura de rester debout en dernier).

« Vous devez tellement vous amusez avec ces trucs-là, chez vous… » Il laisse sa phrase en suspens, prenant la peine de se concentrer pour bien relever la bouteille sans qu'une seule goutte de trop ne tombe à côté. Mord ses lèvres. Fait tourner un peu le récipient sur lui-même… Et gagné ! Il se félicite de cette minuscule victoire en souriant. Au tour du verre de soju maintenant. Mais le coin de ses lèvres ne redescend pas. Non, à vrai dire, il y a quelque chose d'autre qui le fait rire, une idée qui lui passe par la tête sûrement. Et il ne tient plus. Il repose le soju pour lever la tête en direction de son ami. « Dis. T'as du charmer plein de filles avec tes trucs comme ça… Essaie pas de me contredire, je suis sûr que tu es un tombeur. » Satisfait de sa remarque, il rit brièvement puis il se remet au travail. Ne pas faire couler immédiatement le verre de soju, aller, il peut le faire (prend, encore une fois, tout son temps pour l'installer, s'assurer qu'il flotte bien). Et... il coule à pic. Déception instantanée. « Je t'interdis de rire… » Une moue fâcheuse traverse son visage, mais elle s'envole bien assez vite. La prochaine fois, oui, la prochaine fois, il pourra le faire à la perfection ! Et comme pour effacer cet autre malheureux échec, il prend son verre et se dépêche de boire (il était temps !)

_________________
 

(Fanart par faheej)
Contenu sponsorisé
posté (38)
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum