login
register

Inscrit depuis le

messages ( mps)

Appartenance:

Vos groupes :
    Règlement Contexte Annexes Groupes Avatars Questions Partenariats Discord
    Bienvenue à Pallatine, une ville située dans une dimension parallèle.
    À la population native s'est mêlée une foule de Terriens, partis volontairement de la Terreou arrachés contre leur grépour refaire leur vie ici, sans possibilité de retour. Divisés en groupes nommés diasporas, les habitants essaient de tirerprofit de la situation dans laquelle ils se trouvent.
    Mais depuis quelques temps, d'étranges perturbations temporelles viennent troubler le quotidiendes habitants de Pallatine.Phénomènes anodins ou présages inquiétants, chaque diaspora s'efforce de percer le mystère avant les autres.
    05/05 Installation de la version 5 (+++)
    28/02 Le forum fête ses deux ans !
    17/12 Installation de la version 4.1 (+++)
    01/11 Début de l'intrigue 4 (+++)

    { un retour sur Terre possible ?

    Intrigue 5 (+++)
    Une bien étrange rumeur circule depuis le mois de juillet : plusieurs personnes auraient effectué un voyage retour sur Terre, alors que l'Institut s'y est toujours refusé. Et les personnes sont en effet introuvables. Cette rumeur serait-elle fondée ?
    Avatars 200x320px - Tout public - Temps de jeu : juillet à septembre 2016 - Design et codage par Naga et Sneug - Crédits
    Tableau des diasporas
    Institut
    Altermondialistes
    Gangsters
    Iwasaki-rengô
    Geeks
    Opportunistes
    Indépendants

    { Chronos Republic. Le seul forum où ta grand-mère est plus jeune que toi

    Les derniers transférés

    nouveau membreNom du membre
    Ici, une description rapide de sa fiche.
    (fiche)
    Naga
    admin // semi-dispo
    (mp)
    Seung Joo
    admin // indispo
    (mp)
    Locke
    modo // semi-dispo
    (mp)
    Camille
    modo // semi-indispo
    (mp)

    Lyov Solokovsky
    31 ans, geek, métier au choix
    (fiche)

    Ozo Svensson
    19 ans, institut, responsable d'une équipe
    (fiche)

    Jenna Wisnuys
    37 ans, altermondialiste, présidente
    (fiche)

    Ihsan Reyes
    29 ans, geek, ingénieur
    (fiche)

    Jack Smith
    34 ans, opportuniste, artiste graffeur
    (fiche)

    Abigail S. Clemens
    31 ans, Iwasaki-rengô, recruteuse
    (fiche)


    { Pensées éclairées ♦ Ft. Winnie Shawaï.

    avatar
    Développeuse
    Lorsque la mort devient ton quotidien, tout est plus morne. Et, quand tu te rends compte que tu ne détestes pas ça, tout se transforme en folie. C'est ce que tu es. La définition même de la démence et de la mélancolie.
    Enfin, tout n'est qu'illusion... n'est-ce pas ?

    Messages : 71
    Messages rp : 27
    Date d'inscription : 25/01/2017

    Nom de code : La Faucheuse & Louve Endormie
    Jukebox : Combat/Joie/Tristesse/Mort
    Avatar IRL : //
    Avatar : OC

    Voir le profil de l'utilisateur
    Pensées éclairées ♦ Ft. Winnie Shawaï
    le Ven 9 Juin 2017 - 23:56
    Sleepless night
    La nuit était fraîche, ce jour-là. Il y régnait un certain calme. Tu appréciais particulièrement cette quiétude. Tu pouvais entendre le doux son mélodieux du silence. Tu pouvais voir les créatures que créé l'obscurité renaître. Il y avait bien le vent qui soufflait sur les feuilles des arbres créant une douce mélodie qui te faisait frissonner sous les constellations.  

    Ton sommeil avait décidé de jouer aux rebelles, t'empêchant de t'endormir dans les bras de Morphée. Alors, tu avais simplement décidé de sortir de ton logis et d'attendre que tes yeux se ferment tout seuls à la belle étoile, confortablement installée sous ta chaude couverture et ton moelleux banc blanc.
    Tu cherchais dans le vide, dans l'obscurité, le savoir. Tu aimais les nuits blanches. Elles te permettaient de réfléchir auprès de tes amies étoiles, comme tu ne le pourrais jamais autrement.  

    Soudainement, tu entendis une branche se craquer. Tu attrapas ton chocolat chaud et pris une gorgée, faisant mine de ne rien avoir entendu. Seul ton sourire laissait penser le contraire. « Ne restez pas dans le froid, venez vous asseoir auprès de moi au chaud. »
    Tu plissas les yeux pour essayer d'apercevoir quelque chose à travers l'obscurité, mais rien y faisait. À quelques centimètres de tes yeux, tu n'aurais pu voir parfaitement les traits de l'étranger en ces lieux. Mais, tu préférais que cela reste ainsi. Cela rendait les choses d'autant plus excitantes. Car, durant une nuit blanche, tout peut très bien se passer. Nous sommes dans un état d'ivresse. Baiser d'adieux, chanson d'extase, tout peut très bien arriver.
    © 2981 12289 0


    avatar
    { Invité.
    Invité
    Re: Pensées éclairées ♦ Ft. Winnie Shawaï
    le Mer 3 Jan 2018 - 14:58
    Sleepless nightCaroline Smith & Winnie ShawaïCertaines soirées ne sont que le reflet de nous-même. Le reflet que l'on aimerait donner à ces putains de cons qui nous regardent, qui nous jugent, chaque jour et chaque seconde qu'on foule cette terre. Bordel, que j'aimerais être ailleurs, rien qu'une journée. C'est avec cette résolution là que je me suis levé ce matin, que j'ai posé les pieds dehors. J'ai regardé le ciel comme s'il me défiait, et mes pas se sont naturellement dirigés vers cette montagne.

    Je ne la connais que de nom, et pourtant, j'ai vu de nombreuses personnes s'amuser à y grimper. « pour le fun » qu'ils disaient. Et combien sont redescendus pour vivre, hein ? Il en faut peu pour effrayer une âme errante et désuète. Il en faut tellement peu, qu'elle ne m'atteindra pas. La nuit ne m'effraie pas, et le soleil aura beau se coucher que mes pas avanceront toujours. Malgré cela, ce ne fut ni le noir, ni la pluie, ni le vent ou le froid qui me déconcentrait de ma tâche nocturne d'avancer sans s'arrêter.

    Une voix, sortit de nulle part, m'adressa quelques mots. La trouver était devenue mon nouvel objectif sans que je m'en rendes en réalité compte. C'était un peu comme une nouvelle quête qu'on prenait pas la vie sans en avoir pleinement conscience et lorsque mes yeux croisèrent les siens, j'avais trouvé quelque chose à faire de ma soirée.

    « bonsoir. »

    La rencontre avec cet homme les nuits passés m'avait rendus plus endurcis, plus fort à ce que j'avais l'habitude de promettre dans mon regard et dans mes gestes. peu-importait en réalité, et mes fesses se posèrent sur le premier sol presque chaud que j'avais encore jamais croisé depuis des heures de marches dans le froid. Mes mains étaient violettes lorsque je les sorties de mes gants, mais cela m'importait guère de ne plus les sentir car ce que je ne sentais plus en cet instant était surtout le coeur de l'âme qui me rongeait.
    © 2981 12289 0
    Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit