bannière

« Ô temps, suspends ton vol, et vous, heures propices, suspendez votre cours... »


Partagez
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant

Pensées éclairées ♦ Ft. Winnie Shawaï

avatar
Développeuse

Lorsque la mort devient ton quotidien, tout est plus morne. Et, quand tu te rends compte que tu ne détestes pas ça, tout se transforme en folie. C'est ce que tu es. La définition même de la démence et de la mélancolie.
Enfin, tout n'est qu'illusion... n'est-ce pas ?

Nom de code : La Faucheuse & Louve Endormie
Jukebox : Combat/Joie/Tristesse/Mort
Avatar IRL : //
Avatar : OC

Messages : 71
Messages rp : 27
Date d'inscription : 25/01/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Sleepless night
La nuit était fraîche, ce jour-là. Il y régnait un certain calme. Tu appréciais particulièrement cette quiétude. Tu pouvais entendre le doux son mélodieux du silence. Tu pouvais voir les créatures que créé l'obscurité renaître. Il y avait bien le vent qui soufflait sur les feuilles des arbres créant une douce mélodie qui te faisait frissonner sous les constellations.  

Ton sommeil avait décidé de jouer aux rebelles, t'empêchant de t'endormir dans les bras de Morphée. Alors, tu avais simplement décidé de sortir de ton logis et d'attendre que tes yeux se ferment tout seuls à la belle étoile, confortablement installée sous ta chaude couverture et ton moelleux banc blanc.
Tu cherchais dans le vide, dans l'obscurité, le savoir. Tu aimais les nuits blanches. Elles te permettaient de réfléchir auprès de tes amies étoiles, comme tu ne le pourrais jamais autrement.  

Soudainement, tu entendis une branche se craquer. Tu attrapas ton chocolat chaud et pris une gorgée, faisant mine de ne rien avoir entendu. Seul ton sourire laissait penser le contraire. « Ne restez pas dans le froid, venez vous asseoir auprès de moi au chaud. »
Tu plissas les yeux pour essayer d'apercevoir quelque chose à travers l'obscurité, mais rien y faisait. À quelques centimètres de tes yeux, tu n'aurais pu voir parfaitement les traits de l'étranger en ces lieux. Mais, tu préférais que cela reste ainsi. Cela rendait les choses d'autant plus excitantes. Car, durant une nuit blanche, tout peut très bien se passer. Nous sommes dans un état d'ivresse. Baiser d'adieux, chanson d'extase, tout peut très bien arriver.
© 2981 12289 0


Revenir en haut
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum