top 1top 2top 3votez pour nous, et n'oubliez pas d'entrer votre pseudo !
Naga
Naga Umiaktorvik
rex fondateur
indisponible
Seung Joo
Seung Joo Hwang
fondapatate
indisponible
Locke
Locke Melborn
modérateur
dc: stella
disponible
Namaiki
Namaiki Ikazuchi
modérateur
disponible
bannière
gif

Chronos Republic

Pallatine, la ville qui existe en dehors de notre monde, se dérègle. Depuis quelques temps, la métropole aux diasporas est en proie à d'étranges phénomènes. Le temps est perturbé, comme si quelque chose n'allait pas. N'avez-vous pas eu l'impression que le temps se figeait, ou au contraire passait un peu trop vite ? (en savoir plus)

Nouveautés
04.04 Nouveau système de compétition + nouvelle intrigue. (plus d'infos ici)
28.02 Installation de la version 3. (plus d'infos ici)
16.11 Installation de la version 2.5.
Période de jeu : janvier à mars 2016. Des perturbations temporelles ont commencé à faire leur apparition. Serait-ce dû aux disparitions qui ont eu lieu l'année dernière ? Quelle est la raison de de ces nouveaux problèmes ? Vous ne le savez pas, mais votre vie à Pallatine est peut-être menacée.

conquest | ft. Lupe

avatar
Personnage : All of the blood that we spilled
cannot fill my empty heart.
Like this is a white coliseum
and you are the fighter.
While I pretend that you have the strength
of victorious men.
In a memory I fall
into the arms of a dancing girl.
Nom de code : Blackout
Avatar : Blake Belladonna - RWBY
Messages : 117
Messages rp : 77
Date d'inscription : 19/01/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Technicien
posté le Dim 11 Juin 2017 - 6:40 (1)
dates gone wrong

ft. Lupe
« Aight, see ya later! » Son patron du moment, un petit homme chauve, se contente d'un sourire et d'un hochement de tête alors qu'ils se séparent. Après un shift de neuf heures passé debout, Lorelei s'étire longuement alors qu'elle parcoure les rues. La journée a été longue, et assez ennuyante, mais rien de bien pire que d'habitude. L'endroit qu'elle surveille est un petit magasin de joaillerie, une entreprise familiale sans grand prestige, mais dont le propriétaire est bien sympathique et adore ce qu'il fait. Ça fait chaud au cœur de voir une telle passion, honnêtement, et le travail de Lorelei en est rendu plus agréable. Mr. Otgonbayar n'a besoin d'elle qu'un jour par semaine, quand il est le seul à tenir la boutique, et qu'il ne se sent pas à l'aise s'il n'y a personne d'autre que lui pour surveiller. Depuis qu'elle y est, cela ne s'est trouvé à n'être que précaution, mais on n'est jamais trop prudent.

Un soupir satisfait filtre entre les lèvres de Lorelei alors qu'elle enfouit ses mains dans ses poches. Elle réfléchit à ce qu'elle pourra bien manger ce soir quand quelque chose attire son attention dans sa périphérie. S'approche, venant de l'autre direction, qui d'autre que Lupe. Lorelei serre les dents et détourne immédiatement le regard, enfonçant ses poings plus profondément dans ses poches, baissant vaguement la tête alors qu'elles se croisent, évitant totalement son regard. C'est alors que, l'ayant passée et remarquant l'accélération dans sa marche, que Lorelei sent la colère commencer à bouillir en elle. Elle ralentit, relevant la tête.

Are you serious? This ain't you. Et elle s'arrête au beau milieu du trottoir. « God dammit. » Qu'elle grommelle entre ses dents alors qu'elle tourne les talons, la honte toujours posée dans le fond de son estomac. Elle rejoint Lupe en joggant pour essayer de la chasser, de se défaire de cette sensation désagréable qui lui colle à la peau. « Hey. » Qu'elle s'exclame avant de poser sa main sur son épaule, afin de ne pas la surprendre. Même si elle n'a absolument pas de plan, qu'elle n'a rien à dire, vraiment; qu'elle n'a rebroussé chemin que parce qu'elle était dégoûtée par la réaction qu'elle a eu. Qu'elle voulait se prouver, prouver à Lupe qu'elle est meilleure que ça, par hargne, par orgueil. Mais là, à cet instant, elle n'a vraiment pas envie que Lupe se retourne.

Elle n'a pas envie de la laisser lui glisser entre les doigts, non plus. Et il y a un mélange désagréable de sensations, de sentiments qui se déchaînent dans sa poitrine, la douleur à l'arrière de son crâne qui fait écho, comme un souvenir. What're ya even doin'.
ϟ NANA


Spoiler:
Are you serious? This ain't you.: T'es sérieuse? C'est pas toi, ça.
What're ya even doin'.: Mais qu'est-ce que tu fais?
avatar
Personnage : Lupe est une personne qui a une passion maladive pour deux choses: les chevaliers médiévaux et la fantasy. Rapidement, elle se découvrit un attrait tout particulier pour les jeux vidéos, ce qui ne l'empêche tout de même pas de lire beaucoup et de regarder des films (surtout de la fantasy). Sa passion pour les chevaliers la mena à suivre leur modèle d'honneur, ce qui explique pourquoi elle défend la veuve et l'orphelin... du moins, elle essaye de le faire. Elle porte toujours un sabre sur elle qu'elle peut manipuler.
Nom de code : Chevalier♥
Avatar : Imai Nobume - Gintama
Messages : 233
Messages rp : 99
Date d'inscription : 30/03/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Administratrice (Geek)
posté le Mer 14 Juin 2017 - 13:29 (2)
A nouveau, Lupe avait décidé de sortir de sa tanière pour aller prendre l’air. Depuis le départ de Tom, il lui arrivait de plus en plus souvent de sortir de chez elle pour vagabonder dans les rues de Pallatine. Elle ne l’aurait jamais fait par le passé, trop occupé à gérer Chronosrep et à jouer. Mais le départ de son ami avait laissé un vide profond en elle. Un vide qu’elle n’arrivait pas à combler par sa passion. La jeune femme ne trouvait plus la motivation à allumer son ordinateur ou sa console pour une petite partie avec ses « amis » virtuelles. Elle faisait tout de même l’effort de mettre à jour régulièrement sa rubrique sur les Nouvelles Technologies mais cela n’arrivait pas à lui remontait le moral. Et dire qu’il avait fallu qu’il parte pour qu’elle commence à enfin sortir de son appartement. Peut-être était-ce cela qu’elle fuyait d’ailleurs. La dernière fois qu’ils s’étaient tous deux parlé, c’était dans son petit studio. Tout ce qu’elle voyait chez elle lui rappelait la détresse qu’elle avait ressentie. Elle se souvenait de son étreinte dans la cuisine. Même son sabre, maintenant amputé d’une décoration lui rappelait Tom. Rester enfermé ne l’aider pas.

Ce jour-là, Lupe avait donc décidé d’aller faire un petit tour au parc. Elle y avait passé une bonne heure avant de décider de passer par le quartier du centre commercial. Elle ne venait pas pour acheter quelque chose. Mais peut-être y trouverait-elle des habits intéressants. Cependant, son esprit restait encore confus sur ce qu’elle souhaitait vraiment. Elle ne faisait donc attention à rien. Enfin, jusqu’à ce qu’un visage familier entre dans son champs de vision. Lupe la regarde et la voit détourner le regard, comme gênée. Elle sait que leurs regards se sont croisés. Alors pourquoi Lorelei détournait-elle les yeux ? Peut-être n’avait-elle pas envie de la voir. L’administratrice aurait pu lui faire un signe. L’interpeller même. Elle le voulait. Mais elle n’en fit rien. L’attitude de la garde du corps n’eut d’autre effet que d’empirer la tristesse de Lupe. Cette dernière se contenta donc de passer à côté de son ex « valentine », fixant le chemin devant elle.

Elle peut comprendre Lorelei. Après tout, elles se sont battues au cours de ce fameux rendez-vous. Un combat acharné pour essayer de se calmer les nerfs. Mais un affrontement qui avait tourné à des aveux pour toute deux. Lupe s’était abandonné à leur rixe, blessant son adversaire sans le vouloir. Au fond d’elle, la jeune femme avait ressenti le besoin de se battre. Pour exprimer toute sa colère. Toute la tristesse par rapport à ce qu’elle avait vécu. Elle était sûrement allée trop loin malheureusement. Lupe avait conscience qu’elle n’arrivait pas toujours à faire la part des choses. Elle était tellement perdu dans le flot de ses pensées qu’elle n’entendit pas Lorelei l’interpellait. Elle continuait de penser en marchant droit devant elle. Évitant au dernier moment les passants qui venaient face à elle.

Et puis il y eut cette main qui se déposa sur son épaule. La geek ne savait pas si c’était elle où la personne qui la touchait, mais ce contact lui donna l’impression d’avoir été fait avec force. Et pourtant, elle ne perçut aucune douleur. Il n’y avait que ce contact. Son esprit la ramène peu à peu à l’instant présent ; Elle connait cette poigne. Une poigne qu’elle a déjà sentie une fois. La poigne de Lorelei. Lupe se retourne donc lentement, essayant d’offrir à Lorelei un sourire. Cependant, elle se doute que personne n’est dupe. Son sourire est forcé et elle ne peut vraiment caché sa tristesse.

« Bonjour Lorelei. Tu vas mieux depuis la dernière fois ? »

La question n’était même pas réfléchie. Lupe avait le sentiment d’agir comme un robot sans conscience. Elle avait envie de lui dire tellement de chose. De se confier à cette personne qui n’était pas son amie. Mais elle n’avait pas le droit d’embêter la garde du corps pour ce genre de problèmes. Elle s’écarta donc légèrement de son interlocutrice, brisant le contact, se tenant le bras auquel l’épaule effleuré était accroché.

« Ca fait un moment que l’on ne sait pas vu » déclara-t-elle finalement en évitant le regard de son interlocutrice.

Elle n’arrivait pas à la regarder dans ses yeux. Elle avait peur d’y trouver un sentiment qui lui déplairait ou qui l’enfoncerai encore plus dans son état défaitiste du moment.
avatar
Personnage : All of the blood that we spilled
cannot fill my empty heart.
Like this is a white coliseum
and you are the fighter.
While I pretend that you have the strength
of victorious men.
In a memory I fall
into the arms of a dancing girl.
Nom de code : Blackout
Avatar : Blake Belladonna - RWBY
Messages : 117
Messages rp : 77
Date d'inscription : 19/01/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Technicien
posté le Dim 25 Juin 2017 - 1:18 (3)
dates gone wrong

ft. Lupe
Lorelei ne connaît pas Lupe, pas réellement. Elles ne se sont vues qu'une fois, et bien que leur combat les ai ouvertes toutes les deux l'une à l'autre, d'une certaine façon, Lorelei ne peut pas se targuer de savoir ce qui se trame au fond du crâne de Lupe. Et pourtant, dès qu'elle se retourne, dès qu'elle lui offre cette médiocre excuse pour un sourire, Lorelei sait que quelque chose cloche. Et elle regrette presque de l'avoir interpellé - plus qu'elle ne le faisait déjà. D'un autre côté, il y a quelque chose au fond de son estomac qui ressent une satisfaction malsaine, comme une vengeance. Elle ne sera pas la seule qu'on aura vue bien trop bas. « Ya. Toi, 'dirait pas, though. » Elle n'hésite pas, même si la question de Lupe a tendance à la rendre inconfortable. Il n'y a pas de venin dans sa phrase, mais pas l'empathie qui aurait peut-être dû y être.

Qu'est-ce qui a bien pu se passer? Il y a, réellement, une infinité de possibilités. Mais aucunes que Lorelei réussi à réellement choisir. Puis, ce n'est peut-être rien; qu'une mauvaise journée. Mais elle a envie de creuser, maintenant, comme Lupe a creusé au fond de sa psyché pour en sortir tout ce qui est mauvais. La sauvagerie, la colère, les regrets, la culpabilité qui la hantent sans arrêt. Elle a envie d'en savoir plus sur Lupe comme Lupe connaît trop de choses sur elle; de les mettre sur un pied d'égalité. Alors elle la regarde dans les yeux, avec une certaine férocité, une insistance. Même si sa posture indique la nonchalance, il y a une détermination froide au fond de son crâne, rien de sain, juste la vengeance. Comme si ça allait l'aider à se sentir mieux, à tuer l'humiliation au fond de son estomac, que de savoir ce qui tracasse Lupe. De la forcer à le lui dire. C'est pour ça qu'elle l'a interpellée, non? Pour faire taire la honte? « Ya. » Bien sûr que ça fait longtemps. Elle n'allait pas non plus aller la retrouver.

Lorelei enfonce ses mains dans ses poches, laissant son regard glisser de haut en bas sur Lupe, comme si elle l'étudiait. La jugeait. « Y'ain't lookin' so hot. » Le ton est étrangement neutre, plus une constatation qu'autre chose. Comme si elle voulait prouver qu'elle ne peut pas se cacher d'elle. Comme si elle voulait continuer d'appuyer sur la blessure jusqu'à ce que quelque chose éclate, et qu'elle se retrouve de l'autre côté de cette situation qui fait toujours brûler la honte au fond de ses os. « S'est passé quoi? » Même pas avec le doute qu'il ne s'est peut-être rien passé; qu'elle passe peut-être simplement une mauvaise journée. Comme si elle savait réellement qu'il y avait quelque chose de grave qui tracassait Lupe, même si en réalité elle ne sait rien. Une question, pas exactement une inquiétude, agressive et qui donne l'impression qu'elle n'acceptera pas qu'on refuse de lui répondre.

L'orgueil est une bien méchante bête.
ϟ NANA


Spoiler:
Ya ain't lookin' so hot.: t'as pas l'air très en forme.
Contenu sponsorisé
posté (4)

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum