top 1top 2top 3votez pour nous, et n'oubliez pas d'entrer votre pseudo !
Naga
Naga Umiaktorvik
rex fondateur
indisponible
Seung Joo
Seung Joo Hwang
fondapatate
indisponible
Locke
Locke Melborn
modérateur
dc: stella
disponible
Namaiki
Namaiki Ikazuchi
modérateur
disponible
bannière
gif

Chronos Republic

Pallatine, la ville qui existe en dehors de notre monde, se dérègle. Depuis quelques temps, la métropole aux diasporas est en proie à d'étranges phénomènes. Le temps est perturbé, comme si quelque chose n'allait pas. N'avez-vous pas eu l'impression que le temps se figeait, ou au contraire passait un peu trop vite ? (en savoir plus)

Nouveautés
04.04 Nouveau système de compétition + nouvelle intrigue. (plus d'infos ici)
28.02 Installation de la version 3. (plus d'infos ici)
16.11 Installation de la version 2.5.
Période de jeu : janvier à mars 2016. Des perturbations temporelles ont commencé à faire leur apparition. Serait-ce dû aux disparitions qui ont eu lieu l'année dernière ? Quelle est la raison de de ces nouveaux problèmes ? Vous ne le savez pas, mais votre vie à Pallatine est peut-être menacée.

Un homme de lettres - Arial

avatar
Personnage : "Je voulais faire une blague sur le sodium mais Na."
En surface? Un comic relief flemmard et souriant qui n'hésite pas à faire des farces et des blagues à tout bout de champ quelque soit la situation.
En profondeur? Des regrets, des angoisses et une dépression grandissante.
Scientifique ayant passé sa vie sur la recherche du voyage spatio-temporel et maudit par la connaissance des lignes temporelles (et donc de l'existence d'autres Locke), il a rejoint l'institut pour découvrir le secret des transferts.
Nom de code : Lockace
Avatar : Sans - Undertale
Messages : 217
Messages rp : 121
Date d'inscription : 06/05/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Recherche & Développement
posté le Jeu 15 Juin 2017 - 0:53 (1)
Il regarda à droite.
Rien à signaler.
Il regarda à gauche.
Rien à signaler non plus.
Locke poussa un petit soupir soulagé et sortit de son bureau sur la pointe des pieds en toute discrétion. Aujourd'hui encore pour le plus grand malheur de ses collègues et de l'équipe qu'il dirigeait et qui comptait sur son travail, il avait prévu de sécher le taf plus tôt que prévu sans une once de remord. Au cours de son escapade vers son point de rendez-vous, il dût plusieurs fois se cacher ou ramper à même le sol pour éviter ci et là des scientifiques qui auraient pu le reconnaître et sonner l'alarme. Car nul doute, Locke Melborn était un homme fortement recherché au sein de l'Institut, et même si ce fait aurait pu mettre une pression conséquente sur les épaules de n'importe qui d'autre, Locke lui y était parfaitement calme et s'amusait même d'avoir une telle réputation chez les autres. Échapper à l'Institut et à ceux qui le recherchaient était tout un art qu'il avait appris à maîtriser bien avant d'arriver à Pallatine, heh.
Au final, il réussit sans encombre à atteindre le rez-de-chaussée de l'Institut, assez bondé de monde en cette fin de journée, et s'installa sur un banc confortable, loin des gardes et des caméras.
Naturellement pour ne pas se faire remarquer, il croisa les jambes et fit semblant d'être occupé sur son téléphone. En réalité, il était difficile de ne pas le remarquer, avec ses pantoufles roses, ses cheveux blancs et son air blasé, mais il fallait faire avec.

Mais qu'attendait-il au juste ? Non, qui attendait-il plus exactement ? La jeune Sallyssure bien sûr. Comme promis, le vieux bonhomme n'avait pas hésité à lui envoyer par téléphone les meilleures adresses qu'il connaissait et à envoyer par la même occasion plusieurs vidéos humoristiques trouvés au hasard, heh. Quant à aujourd'hui, ils avaient tous les deux prévu d'aller dans un bar ce soir pour boire un coup, et donc accessoirement quitter le travail plus tôt que autorisé.
Connaissant la jeune fille, ce ne serait pas aussi drôle qu'il ne l'aurait espéré car elle n'allait probablement pas boire à outrance comme le vieux scientifique, mais c'était toujours mieux que rien. Boire avec quelqu'un était toujours mieux que de boire seul.

Locke regarda autour de lui pour voir si on lu jetait des regards bizarres où si la jeune fille arrivait mais ne remarqua rien qui ne sortait de l'ordinaire. Hmm. Son téléphone n'avait toujours pas sonné et n'avait toujours pas reçu des menaces de mort de ses collègues lui intimant de retourner au travail, ce qui signifiait que personne ne s'était pour l'instant rendu compte de son absence. Et à coté, la jeune fille se faisait désirer. Il espérait qu'elle arriverait bientôt, il n'avait pas envie de se faire attraper et de devoir retourner dans son bureau. Parce que ça ferait beaucoup de marches à remonter, haha.
Aaah. Qu'est-ce qu'elle faisait ?
avatar
yo
Personnage : Arial c'est une battante. Elle s'entraine régulièrement pour maintenir son corps en bonne santé. Elle n'en fait jamais trop. Son métier est agent de sécurité à l'Institut. C'est une femme assea carré quand elle est au travail. Mais il lui arrive d'être pris dans un élan de passion et d'agir sur un coup de tête. Cependant, elle fait en sorte de suivre scrupuleusement le règlement.
Elle a une aussi un sens de la justice assez développé. Elle souhaite aidé les plus faible car elle sait que, dans un monde comme le sien, les plus forts leur marchent dessus.
Elle aime beaucoup rire avec ses amis et peut avoir un côté farceur à de rares moments.
Nom de code : Dextre
Avatar : Weiss Schnee - RWBY (de Ex-Trident sur Deviantart)
Avatar IRL : -
Messages : 30
Messages rp : 19
Date d'inscription : 02/04/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Sécurité
posté le Ven 16 Juin 2017 - 14:08 (2)
Bon, aujourd’hui était le jour J. Pour la première fois depuis que père et fille s’était rencontré dans le bureau du premier, ils allaient aller boire un verre. Elle avait tenté de se préparer du mieux qu’elle pouvait pour cette sortie. Mais une certaine prudence ainsi que l’incertitude l’habitait. Cette occasion, elle l’avait recherché. Elle aurait vendu son âme au Diable pour avoir cette chance. Et, maintenant qu’elle devait se rendre à ce rendez-vous, elle se demandait si c’était une bonne idée. Malgré tout, elle devait s’y rendre. Un engagement était un engagement. Elle était donc aller au boulot habillé comme elle comptait l’être pour son rendez-vous. Elle avait choisi une tenue plutôt simple. Un jean et une chemise bleu foncé ainsi qu’une veste brune. Elle avait également glissé la lettre qu’elle voulait lui donner dans une poche intérieure de sa veste.

Toute sa journée s’était très bien passée. Il n’y avait eu aucun accrochage donc aucune intervention. Un peu de calme ne faisait jamais de mal. Ses patrouilles avaient été d’ailleurs très agréables. Plusieurs fois elle avait pu discuter avec des personnes dont elle avait fait la connaissance récemment. A la fin de son service donc, elle retourna à son bureau, fignola quelques points sur son rapport, puis partit se changer dans les vestiaires. Quand elle enfila sa tenue, elle eut subitement un doute. N’aurait-elle pas dû porter une robe ? Non pas qu’elle aimait vraiment ça. Mais, du temps où elle était sur Terre, elle avait souvent porté des robes lors des repas familiaux. Une sorte de tradition pour la rendre plus « féminine ». Elle avait toujours joué le jeu avec un certain plaisir. Mais bon, il ne fallait pas non plus que le Locke de Pallatine se fasse de fausses idées sur ses intentions.

Une fois prête, elle descendit au rez-de-chaussée, cherchant Locke du regard. Elle se fit très discrète pour ne pas qu’il la voit avant qu’elle ne le veuille. Elle voulait le surprendre. Lui faire un peu peur. Fouillant encore le grand hall d’entrée, elle l’aperçut au loin, bien à l’écart de la foule. Elle n’avait aucun moyen de se rapprocher discrètement sans qu’il ne la voie. Dommage, elle aurait bien aimé ce vengé de lui. Et puis, un plan machiavélique germa dans son esprit. Une petite farce qui aurait son petit effet. Elle se dirigea vers le poste de sécurité du bas et pris deux de ses collègues à part.

« Les gars, ça vous dit de faire une bonne blague à Locke. Vous savez, celui qui fait des blagues connes à tout le monde. »

La jeune femme fut surprise de ne pas avoir à argumenter plus que ça. Les deux gorilles avaient acquiescé sans hésiter, un sourire méchant au lèvre. C’est dans ces moment-là qu’Arial se rendait compte de la réputation du Locke de Pallatine. Elle leur expliqua donc son plan. Après qu’elle soit sortie de là, les deux hommes devraient foncer discrètement vers Locke et l’obliger à les suivre, sous prétexte d’un appel de ses collègues qui disaient qu’il n’avait normalement pas fini sa journée. Elle ne se faisait aucune illusion sur la capacité des deux agents à arrêter Locke. Puis, il devrait l’appeler elle en faisant semblant de s’adresser à un membre de l’équipe de recherche de Locke. C’est alors qu’elle viendrait faire semblant de ne pas le reconnaitre. Les deux gars étaient prêts à mettre en place le plan. Il n’y avait qu’un seul détail à préciser. La jeune femme les regarda, menaçante, en leur expliquant qu’à aucun moment, son nom réel ne devrait être prononcé. S’il voulait la nommer, se serait Sally et pas autrement. Les deux hommes acquiescèrent et firent signe à la jeune femme qu’ils étaient prêts.

Après avoir  pris une certaine distance et s’être caché au milieu de la foule, elle envoya un texto aux gorilles qu’elle vit entrer en action. Elle ne manquerait rien de la scène. Dommage qu’il n’y avait pas de fauteuil avec du pop-corn salé.
avatar
Personnage : "Je voulais faire une blague sur le sodium mais Na."
En surface? Un comic relief flemmard et souriant qui n'hésite pas à faire des farces et des blagues à tout bout de champ quelque soit la situation.
En profondeur? Des regrets, des angoisses et une dépression grandissante.
Scientifique ayant passé sa vie sur la recherche du voyage spatio-temporel et maudit par la connaissance des lignes temporelles (et donc de l'existence d'autres Locke), il a rejoint l'institut pour découvrir le secret des transferts.
Nom de code : Lockace
Avatar : Sans - Undertale
Messages : 217
Messages rp : 121
Date d'inscription : 06/05/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Recherche & Développement
posté le Mer 21 Juin 2017 - 1:18 (3)
Locke pensa tout d'abord à contacter la jeune fille par sms en constatant qu'elle n'arrivait toujours pas – il avait même pensé à partir avant elle - mais s'abstint finalement de le faire. Il avait remarqué sans effort les deux gardes qui avançaient vers lui. Aaaaaah. Lui qui pensait avoir une journée tranquille…
Toutefois, sans une once d'inquiétude il attendit que les deux personnes viennent à lui et les salua promptement :

-Yo Jack et Mat'. Vous me voulez quelque chose pendant euh...ma pause…. ?


Le scientifique n'avait pas passé 4 ans – 5 presque - à ne rien faire dans l'institut. Il avait comme à son habitude fait connaissance avec un peu tout le monde et tissé des liens ci et là. Parfois donc, il lui arrivait de corrompre certains gardes pour qu'ils ignorent ses escapades. Dans ce cas là, c'était des connaissances et des compagnons de beuverie.

-Locke, suis-nous. On a reçu un appel d'un membre de ton équipe de recherche.

Le concerné observa les deux hommes puis répondit avec humour :

-Allons allons mes amis, j'pensais qu'on avait un accord tacite? Vous ne me voyez pas, et je vous paye à boire en plus de ne pas vous embêter.
Il fit une petite pause puis offrit un sourire carnassier : Vous êtes sûrs de vouloir faire de moi un ennemi… ? J'y réfléchirais, à votre place.

Les hommes se regardèrent un instant, pensant à leurs cafés qui se retrouveraient soudainement salés ou pimentés et aux autres farces signés Locke, puis ricanèrent gênés par la situation:

-Te méprends pas hein. Désolé, mais on doit bien faire notre boulot de temps en temps non ? Ce serait suspect que tu puisses filer entre nos doigts à chaque fois.

Le scientifique poussa un soupir et haussa les épaules. Ils avaient bien raison. Il ne pouvait pas les contre-dire sur ce point. Mais c'était tout de même un peu louche, que ce soit aujourd'hui, à ce moment là, et que la jeune fille qui avait pourtant l'air d'être assez à cheval sur les promesses et les horaires ne soit toujours pas en vue.
Meh, tant pis.

-Ok ok, j'comprends allons-y.

Il suivit les deux gardes sans rechigner davantage dans le plus grand des calmes. S'il s'était fait attrapé, c'était le jeu. Il se résigna donc à aller au boulot car son équipe ne le lâcherait pas aussi facilement maintenant qu'on l'avait attrapé.
Mais chose étrange, ils l’emmenèrent au petit poste de sécurité au lieu de le ramener directement au labo ou dans son bureau comme d'habitude.

-Pourquoi ici ? Demanda-t-il légèrement surpris, ne se gênant pas le moins du monde pour s’avachir sur l'une des chaises.

Aucune réponse.
Hmmm.
Au lieu de ça, ils appelèrent quelqu'un (supposément son équipe de recherche) pour confirmer qu'il était entre de bonnes mains.

C'est alors que la jeune Sally fit son apparition et Locke la salua d'un bref geste de la main accompagné d'un grand sourire amusé:

-Heh désolé Vomito, enfin, Sallysure. Je me suis fait choper. Je vais donc devoir retourner au taf on dirait. Une prochaine fois, ptetre. Allez les gars, emmenez moi à mon bureau.

Bien sûr, il faisait l'ignorant devant la jeune fille. Il s'était douté qu'elle avait été derrière tout ça, et ce timing où elle se présentait maintenant juste après l'appel du garde ne faisait que confirmer les soupçons de Locke.
Soit c'était une farce, soit elle avait vendu Locke parce que son travail dans la sécurité passait devant tout et elle voulait faire respecter l'ordre. Et Locke qui quittait son travail avant l'heure, c'était de toute évidence pas dans l'ordre des choses.
Bah. Il ne lui en voulait pas cela dit.
Mais est-ce qu'elle avait oublié que Locke avait encore des anecdotes embarrassantes sur elle ?
Il interpella les deux gardes :

-Hey vous deux, vous voulez savoir pourquoi je l'appelle Vomito ? C'est une drôle d'histoire, vraiment...
Contenu sponsorisé
posté (4)

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum