top 1top 2top 3votez pour nous, et n'oubliez pas d'entrer votre pseudo !
Naga
Naga Umiaktorvik
rex fondateur
indisponible
Seung Joo
Seung Joo Hwang
fondapatate
indisponible
Locke
Locke Melborn
modérateur
dc: stella
disponible
Namaiki
Namaiki Ikazuchi
modérateur
disponible
bannière
gif

Chronos Republic

Pallatine, la ville qui existe en dehors de notre monde, se dérègle. Depuis quelques temps, la métropole aux diasporas est en proie à d'étranges phénomènes. Le temps est perturbé, comme si quelque chose n'allait pas. N'avez-vous pas eu l'impression que le temps se figeait, ou au contraire passait un peu trop vite ? (en savoir plus)

Nouveautés
04.04 Nouveau système de compétition + nouvelle intrigue. (plus d'infos ici)
28.02 Installation de la version 3. (plus d'infos ici)
16.11 Installation de la version 2.5.
Période de jeu : janvier à mars 2016. Des perturbations temporelles ont commencé à faire leur apparition. Serait-ce dû aux disparitions qui ont eu lieu l'année dernière ? Quelle est la raison de de ces nouveaux problèmes ? Vous ne le savez pas, mais votre vie à Pallatine est peut-être menacée.

Entre deux chaises - Ft. Méhyt

avatar
Personnage : Héritier d'une fortune construite par ses parents dans le monde du spectacle. Sungmin vit dans un monde d'apparences.
C'est le gosse de riche typique qui ne se rend pas compte des injustices autour de lui. C'est l'élitisme pur. Une certaine cruauté dans son regard du monde extérieur à sa sphère ultra-privilégiée.
C'est encore un jeune qui n'est pas prêt à assumer toutes les responsabilités qui lui tombent dessus, mais déterminé à faire de son mieux. Le désir de faire son propre nom.
Avatar : Lee Taemin
Avatar IRL : Lee Taemin too
Messages : 67
Messages rp : 34
Date d'inscription : 30/04/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
posté le Jeu 22 Juin 2017 - 4:22 (1)
Entre deux chaises


C'est une journée de travail comme les autres, juste du boulot. Oh, si seulement ce n'était que du boulot tel que Sungmin l'entend. Il essaie de se convaincre, se rassurer. C'est une rencontre parmi tant d'autres, une tâche infime dans sa ''to-do list'' infinie. Il ne devrait pas se faire du mauvais sang pour ça : ce n'est qu'une pause de tous les chiffres qu'il doit avoir en tête, une tâche quelconque. Une entrevue ! Généralement, il aime ça, avoir les regards tournés dans sa direction, les caméras ne le dérangent nullement - il se sent bien, il paraît bien, et sait qu'on le trouvera ô combien charmant sur un écran. Non, en fait, il avait plutôt hâte à cet événement - jusqu'à ce qu'on lui précise qui mènera l'interview. Méhyt Ahmès. Oh, il connait son nom - il ne la jamais rencontrée, mais il en a entendu parler, ça lui suffit pour savoir qu'il aurait du oublier ce nom depuis longtemps. Mais pas le choix. Quelque chose lui dit qu'ils ne sont pas faits pour s'entendre et, déjà, ça lui mine un peu le moral.

Alors il reste dans son bureau, à tourner dans sa chaise, regardant l'heure passer sur sa montre. Non, il est trop dérangé pour continuer à travailler, à lire ces documents plus ennuyants les uns que les autres. Mais il ne veut pas se rendre au lieu de rendez-vous, pas tout de suite, le plus tard possible (jamais, dans l'idéal). Il veut éviter cette conversation inutile qu'il y aura entre elle et lui, par politesse, qui ne sert en rien à l'interview ou à la bonne image de la compagnie. Il ne se présentera qu'à l'heure convenue. Et encore. Plus que dix minutes avant l'heure fatale (généralement, il se présente quinze minutes avant un événement important, par bonne séance, mais il ne lui fait pas cet honneur). Ça inquiète son secrétaire, qui cogne timidement à sa porte. Il serait temps, qu'il dit. Sungmin soupire. Longuement. Quand on n'a pas le choix, on n'a pas le choix.

Il attrape sa veste qu'il a abandonné sur le dossier de sa chaise, l'enfile et s'arrête devant son miroir. Réajuste le col de sa chemise blanche, la cravate bleue qu'il a acheté (pauvre de lui) juste pour l'occasion. Il force un sourire, boude immédiatement après. Ah non ça ne sera pas facile de feindre la joie de vivre, il le sent... Mais il n'aura pas le choix. Alors il affronte à nouveau son regard, sourit à un nouveau, plus réservé, et, satisfait, sort enfin de son bureau.

S'efforçant à pratiquer son hypocrisie, il sourit amicalement aux quelques personnes qu'il croise - un simple exercice. Il retient même la porte de l'ascenseur pour un fonctionnaire pressé. Encore une salutation polie de la tête, un geste pour indiquer que ce n'est rien, et le silence les enveloppe à nouveau.. Ah, vraiment, il espère que l'entrevue se passera bien, qu'on n'essaiera pas le coincer dans un coin, qu'on ne dépassera pas ses limites et, surtout, qu'on lui foute la paix.

Mais évidemment, rien ne sera aussi simple. Quelques étages plus bas, il se rend dans un salon moderne donc quelques divans ont été déplacés tout juste pour l'entrevue. L'endroit grouille de monde avec l'équipe technique et les employés de l'entreprise Kim qui s'assurent que tout est en bien en place. Sungmin ne fait qu'un pas dans la pièce, et déjà on lui saute dessus pour qu'il passe deux minutes sous les pinceaux. Et enfin, lorsqu'il est libéré, il peut respirer. Brièvement. Encore deux ou trois personnes passent près de lui, requièrent son attention et punaise ça ne peut plus durer. Il comprend que le seul endroit où il pourra trouver une paix relative, c'est sur ce siège qui lui destiné pour l'interview. Alors c'est ce qu'il fait. Il s'installe en soupirant, lourdement. Il ne croit pas avoir vu Méhyt (oh, peut-être qu'ils se sont déjà croisés lors d'un événement, mais il ne se rappelle pas de son visage pour autant). Il essaie de deviner de quoi elle aurait l'air - mais s'ennuie rapidement de ce jeu.

Oh, vivement que tout cela prenne fin.
(Et pourtant ça ne fait que commencer)

_________________
 

(Fanart par faheej)

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum