« Ô temps, suspends ton vol, et vous, heures propices, suspendez votre cours... »

Forum urbain sf/historique avec paradoxes temporels
Avatars manga/illustrés, taille 200x320px - Forum tout public
Aucune limite de lignes ou de mots - Aucune condition d'activité
Lire le contexte

Partagez
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant

under the sun - nahid

avatar
Technicien

Écologiste dans l'âme qui prétend ne jamais se raser pour le bien de l'environnement ; amateur de rhum et de cigares cubain ; collectionneur de cactus et grand fou d'Elvis.

S'il jure et parle fort, s'il fait peur et intimide : passez outre. Sous le bois brute, il y a la sève.
Nom de code : Havana - ce n'est pas un code d'usage.
Jukebox : Petite playlist de Presley - pck je suis son plus grand fan.
Avatar IRL : Santiago Cabrera
Avatar : Jesse MacCree

Messages : 6
Messages rp : 0
Date d'inscription : 09/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur
le Lun 10 Juil 2017 - 1:00
Nahid

Nahid Shadi

feat Jesse MacCree | Overwatch

Caractère

Franchement, t’es quand même beau gosse. L’écoute pas l’autre, ta barbe, c’est la grande classe. Bon tu devrais peut-être t’enlever ce poil-ci. Il est trop long ! (…) Ah ce haut ne met pas en valeur tes bras de guerrier. Le rouge alors ? Non, après elle va dire que tu te prends pour un khalif. Bon, le brun. C’est beau le brun. C’est chaud, ça rappelle le bois. T’es comme du bois qu’ils disent tous. C’est pas faux. De loin, vraiment de loin, avec un peu de soleil dans les yeux, on te prendrait pour un arbre.

Nahid, t’arrête un peu de te regarder dans le miroir. T’es pire qu’un gosse. Allez, viens, tes parents attendent.

(…)

Ah non, jamais ! Jamais je ne lui avouerais. Elle aura beau me jeter au visage tous ses torchons, c’est peau de balle ! Qu’elle râle sur mon entêtement, je m’en fiche. Mes cigares resteront planqués. Lui dire où ? Et pourquoi ? Pour que son frère me les pique ? Pour qu’elle me les jette à l’eau ? Non, non, non.

(…)

Je ne comprends pas maman. Tu sais, j’ai passé l’âge, et puis Naïs m’aide. Oh, tu m’écoutes ? Arrête de les plier ! Mais arrête j’te dis. Laisse ça là. C’est toi en fait qui a du bordel dans la cervelle. Moi j’le suis pas. Ah que non. Ce n’est pas parce que une ou deux chemises traînent que je suis bordélique. Bon, soit. Ça me va à moi tu sais, je m’y retrouve. Regarde, par exemple, sous cette pile de livres, y a un jeu de cartes. Et derrière le tas de pantalons, y a mon service à thé. Tu vois, j’ai une mémoire bordélo-organisée.

Oui, oui. Bordélo-organisée…

(…)

On m’insulte et c’est moi la brute ? Ces gens sont bêtes, c’est tout. Il m’a cherché, il m’a trouvé. Fallait que je le laisse fanfaronner peut-être ? Que je le laisse sous-entendre que j’ai un petit pénis ? Figure-toi que l’orgueil d’un homme repose sur ses bijoux de famille. Oui madame. Mais non ! J’suis pas un abruti machiste ! J’dis juste qu’il faut savoir défendre son honneur. Puis ça te plaît, avoue, mon sang chaud.

Je ne suis plus très sûre…

(…)

Si t’avais vu sa face… Rouge comme une tomate ! À croire que mes blagues sont les meilleures. Mon père me l’a toujours dit : « Nahid, ton manque de finesse est compensé par ta gaité, tu es mon fils préféré ». Quoi ? Si, il l’a dit. Mais si ! Bon. N’empêche que j’ai un humour du tonnerre. Ah, tu ris ! J’ai raison. Femme qui rit, femme dans son lit. Et t’es où là, hein ? Eh oui ma p’tite dame, eh oui.

(…)

Fier et brave, aimé de tous. Je veux qu’on inscrive ça sur ma pierre tombale. Avec un peu de chance, des gens viendront de loin se recueillir et dire « Oh Nahid, comme ta splendeur manque à ce monde, et comme ta beauté nous fait défaut… » Prétentieux ? Moi ? Non. Je m’estime, il le faut bien… Toi, tu le fais pas. Tu te moques souvent de moi. Je suis pas bête, je le remarque. Et t’oses me dire ensuite que je m’ouvre pas assez ? Que je suis renfermé ? Bah, t’as qu’à me mettre à l’aise. (…) Non, je ne suis pas vexé. Ou un peu. Un tout petit peu.

(...)

Aaah arrête, maman, arrête ! Qu'est ce que tu fais avec mes cactus !? Repose-les tout de suite ou je m'en vais jeter ta collection de cuillères en bronze. Ils ne sont pas morts, ils hibernent. Je les bichonne tous les jours, je sais reconnaître un cactus fané ! Eux, ils sont bien vivants, c'est juste qu'ils sont dans une mauvaise période. Oui, oui, bon, allez, laisse-les.

Tu es un obsessionnel compulsif, tu le sais ?

Que des cactus. Quiconque touche aux miens passera l'arme à gauche, que ce soit clair. Même toi, oui, oui. Mes cactus, mes bébés.

Nahid

Histoire



Mossoul, 21 Juillet 1961

« … jusqu’à présent allié du gouvernement. Le général Kassem appelle le peuple Irakien à prendre les armes contre les rebelles. Deux nouvelles révoltes kurdes ont éclaté ce matin dans la banlieue nord de Mossoul et dans la vieille ville de Bagdad. L’état d’alerte… »

Coupe la radio fils. J’en ai assez entendu pour aujourd’hui. Ils n’apprendront donc jamais. Hier j’ai entendu par le magasinier que le village de Khanik a été ravagé par l’armée et qu’en guise de vengeance, les rebelles ont décimé la population pro-socialiste de Bald Ruz. Ils n’apprendront jamais. Jamais…

Nous devrions partir. Maman a peur tu sais. Nos voisins sont parti y a déjà deux mois ! Tu ne vois pas qu’en restant ici, on se condamne ? T’entend pas les coups de feu ? Tous les jours, tous les jours ! Tant que nous sommes ensemble, tout va bien. Mais pas ici. Il faut partir papa, il le faut.

Et tu veux aller où ? Le pays est une poudrière. Non, il faut rester. C’est notre maison ici. Pierre par pierre, ton grand-père, mon grand-père et moi, on l’a bâti. Nous ne partirons pas.

Ce que tu peux être têtu ! Tu nous condamnes en faisant cela ! Il faut qu’on parte ! Ta soeur pourrait nous héberger à Téhéran, non ? Et Naïs a de la famille aussi là-bas. Papa… (…) Cette maison, que tu sois là ou non, elle finira en ruines.


Hammam Al-Alil, 30 Septembre 1963

À quoi bon ? Dis le moi ? Quelle finalité ? Demain, dans dix jours ou dans un an. Elle ne sera plus là. À ce rythme là, il n’y aura même plus d’universités en Irak. Il n’y auras que des ruines. Comme mon père tu vois. Mon père, c’est une ruine, une ruine de la maison qu’il n’a pas quitté. Ma mère qui pleure, je lui dis quoi ? Tu sais qu’elle pleure en cachette ? Elle se cache, tu te rends compte. Elle veut paraître forte, être forte. Et pourquoi ? Pour que je continue à étudier. J’ai le sang qui me brûle, j’ai la rage qui bourdonne. Ça me fait comme des éclats de verre dans la tête. Je suis là, j’étudie. J’é-tu-die. D’autres se battent, d’autres défendent leurs idées. J’é-tu-die. Ça ne sert plus à rien.

Et quoi ? Tu veux faire quoi, hein ? Prendre les armes, tuer tous ces gens dans leurs sommeils ? Tuer les enfants ? Réfléchis.

Réfléchir à quoi ? Tu crois que réfléchir, ça va nous sauver ? Non. Ils ont tué mes cousins, mes voisins. Ils ont tué mon père. Ils ont tué Mossoul ! Hier, Jawal m’a raconté ce que font les miliciens quand ils vont dans les villages. La voisine de ses parents, ils l’ont tiré par les cheveux, ils l’ont tiré dehors. Y avait ses trois enfants devant elle, à genoux. Et le milicien a dit « Choisis ! Choisis lequel tu veux sauver ! » Et la femme pleurait, alors il l’a battu et il a crié encore « Choisis ! Choisis ! » Elle a hurlé « Zainab ! Zainab ! » Alors le milicien a tué ses deux fils et a laissé en vie sa fille. Pendant ce temps-là, moi, j’étudie.

Et puis quoi ? Tu seras leur bourreau. Et eux, hein, eux ? Quand ils voudront se venger, par ce qu’ils le voudront. Tu seras la victime ? Tu ne vois donc pas que la haine engendre la haine ? Étudier, c’est apprendre, c’est ouvrir l’esprit. Apprends, et tu auras du recul. Apprends, et tu sauras condamner les hommes par les mots, pas par le sang. Si tu refuses d’apprendre, je te quitte. Je ne veux pas d’un homme aux mains rouges.


Mossoul, 10 Août 1972

J’ai eu 32 ans hier. J’ai eu mon diplôme aussi. Tu savais que 32 ans, c’est 11 680 jours ? Ça plus un diplôme de géologue… Ça fait beaucoup. Je suis heureux ! James m’a dit qu’ils ont un poste de libre pour le groupe d’intervention d’étude de l’Etna. Devine qui l’a obtenu ? Oui, oui ! Moi ! Je suis heureux Naïs ! Heureux ! Tu dois venir avec moi, tu verras, l’Italie, c’est magnifique ! Six mois là-bas ! Tu dois venir !

Je ne peux pas, tu le sais… Kader est parti protester à Bagdad, on manque de personnel. Hussein a signé une alliance avec l’URSS. C’est dans tous les journaux… Il y a déjà des révoltes au sud. Il y a aura de nouveaux drames, je le sens. Tous ces enfants ont besoin de moi, je ne peux pas les laisser. (…) Ne t’inquiètes pas, je serais prudente. Profites toi, profites pour nous deux. Je suis fière de toi ! Tes parents le seraient aussi. J’irais fleurir leurs tombes ce soir.


Varadejo, 2 Février

Oh, doucement ! Vous allez finir par anéantir ma réserve jeune homme ! Un cigare pareil, cela se savoure vous savez. Celui-là a dix ans, dix ans ! Des feuilles de tabac des cultures du nord de Havana. J’y ai travaillé dans ces champs, je peux vous dire que y a pas meilleur tabac au monde. Ce cigare il en vient. Un pur bijou ! Vous, vous tirez dessus comme tire une cheminée. Tenez, buvez plutôt un verre avant d’avoir le gosier en cendres.

Merci. D’ordinaire je respecte les cigares, si, si. Le rhum aussi. Il est bon celui-là, vous n’avez que des produits de qualité. Me faites pas cet air suspicieux. Je ne suis pas saoul, je ne suis pas non plus là pour l’être. C’est que, aujourd’hui, c’est l’anniversaire de ma femme. Elle n’est pas là, elle est à Mossoul avec mes parents. Sous terre. Elle n’aimait pas que je fume, elle me disait « Tu veux mourir d’un cancer ? Non, alors arrête ! » Ah ah, si elle me voyait. Si je fume autant, c’est pour l’embêter. De là où elle est, elle doit râler. Quand elle râle, c’est terrible ! Elle doit être en train de réveiller tout le cimetière à l’heure qu’il est.

Oh vous m’en voyez navré… J’ai un peu suivi les informations dans les journaux. C’est pas beau ce qui se passe en Irak, pas beau…

Je ne suis pas triste vous savez. J’ai appris à ne plus l’être. En fait, c’est elle qui me l’a apprit. Elle me manque, c’est vrai, mais son souvenir me suffit. Si je devais pleurer à chaque douleur, il y aurait un océan de plus sur Terre. Non, j’ai l’esprit ouvert, j’ai du recul. La vie, elle est pas facile, elle peut se fumer vite comme un cigare ! Faut juste la savourer. Je la savoure encore.

Je vous comprends. Ne pas se laisser abattre, c’est ce qui compte. On traverse des années pas faciles, moi j’vous le dis. Ici aussi, ça sent le roussi. J’aime mon pays mais je veux pas prendre les armes. Tuer, c’est pas mon truc. J’aurais pas pu être soldat. J’aime trop le rhum, trop les cigares. Mon pays, je l’aiderais en soulageant les esprits de ses malheureux enfants, en les enivrant un peu. Ça fait de moi un lâche ?

Non, ça fait de vous un honnête homme. Un honnête homme avec du bon rhum !

Allez, pour la peine, je vous en ressers un. (…) Vous faites quoi au juste ici ?

Je suis géologue. J’ai finis une mission en Italie il y a peu et je suis là pour en réaliser une nouvelle. J’étudie l’impact des courants marins sur les récifs. J’ai la tête pleine d’eau et de poissons en ce moment.

Vaut mieux ça qu’avoir des idées noires. Vous partez quand ?

La mission se finit dans dix jours. Après on veut m’envoyer en Alaska. Si je pouvais choisir, je partirais dans un endroit hors du temps, hors de tout.

Pourquoi ?

Je ne sais pas. Mon esprit ne veut pas tout me dire.

C’est que vous n’avez pas encore assez étudier la vie.

Ma femme aurait dit la même chose. Je vous aimes bien !

J'aime les chats - genre plus que tout - et le vin rouge. Par ce que j'suis veille (enfin pas trop). Je sais jaaaaaaamais ô grand jaaaaaaaaamais me décrire. LE FORUM EST BÔ. J'ai envie de rp eigjzegieogho J'ÉCRIS SOUVENT N'IMPORTE QUOI. Ah et je suis fan des films d'horreur pourris, genre Freddy les Griffes de la Nuit ou... SHARKNADOOO - OUI J'ASSUME. genre. Amour et chocolatines sur vous.

avatar
Aces

il était un de ces monstres qui sommeillent dans vos placards d'enfance. un homme brisé par l'existence, qui s'était réfugié dans un personnage pour annihiler ses souffrances. et pour seung joo, le temps passa. c'est désormais un garçon capable de s'adapter, et qui de plus en plus s'adoucit. la violence qui l'environne s'apaise progressivement. bientôt, croit-il, il trouvera l'équilibre qui lui offrira la clé du bonheur.
Nom de code : trauma (+ sneug pour ceux qui ne savent pas prononcer son prénom)
Avatar : kaneki ken

Messages : 1187
Messages rp : 128
Date d'inscription : 29/02/2016
Voir le profil de l'utilisateur
le Lun 10 Juil 2017 - 10:27
UN VERT.
Déjà que la fiche était jolie (je suis superficiel), mais le début de la fiche me plaît beaucoup.  la musique est super et le début de caractère m'a beaucoup fait rire. Malicieux
(l'histoire résumée aussi, c'est si vrai)
Bienvenue toi, bon courage pour ta fiche du coup. I love you Ta fiche donne vraiment la hype.


avatar
Technicien

Demi-Inuit originaire de Kaktovik, Naga a longtemps été un chantre de la culture américaine, avant d'éprouver une certaine culpabilité à l'idée d'avoir bien hâtivement rejeté la culture inupiat de sa mère. Désormais, Naga désire se racheter et trouver un moyen pour son peuple de vivre en accord avec ses traditions.
En pratique, Naga est plus un hypocrite cherchant à apaiser sa confiance qu'un Altermondialiste convaincu, mais il a toujours su se débrouiller pour éviter que quelqu'un lui en fasse la remarque...
Avatar : Sanada Akihiko.

Messages : 997
Messages rp : 102
Date d'inscription : 29/02/2016
Voir le profil de l'utilisateur
le Lun 10 Juil 2017 - 11:47
CE CHOIX DE GROUPE ME MET EN JOIE et la nationalité aussi et ce début de fiche est génial et dynamique (meilleure histoire qu'on ait jamais eue je crois /bus), mais c'est très bien tout ça.
N'hésite pas à me harceler si tu as la moindre question... ou juste si tu as envie, ça marche aussi.
Et puis bienvenue. I love you




Spoiler:



avatar
Arrivées & Éducation
DE CE VIOLET TRISTE DU NOM D AMÉTHYSTE
Sara est la douceur incarnée et le visage angélique de l'institut Svensson ; arrivée paraplégique suite à une mauvaise chute, elle est privée de ses jambes et bénéficie des dernières technologies trouvées par l'Institut ; elle en fait la promotion à chaque sourire, à chaque fois qu'elle respire ; légende urbaine, tout le monde connaît la Princesse Améthyste ; on la prend surtout pour une pauvre gamine qu'il faut aider -parce que personne n'aimerait être à sa place ; ne s'offusque de rien et tait toutes ses envies pour garder une image parfaite ; joue le jeu pour permettre à l'Institut de mieux avancer.
Nom de code : Princesse Améthyste
Jukebox : the stars are cristallized
Avatar IRL : Alycia Debnam Carey
Avatar : Nunnally :: Code Geass

Messages : 327
Messages rp : 64
Date d'inscription : 29/02/2016
Voir le profil de l'utilisateur
le Lun 10 Juil 2017 - 14:18
cette musique hhhh o u i
et puis le caractère aussi eh
"on te prendrait pour un arbre" best compliment ever
et les images utilisées sont tellement jolies, ces couleurs *^* (l'avatarrrr yas)
et
géologue
je hurle (de rire ou de terreur je ne sais pas)
bienvenue ♥



avatar
Citoyen
/
STARBOY est l'étoile de PALLATINE.

Vous l'avez forcément déjà vu dans un bar sombre entrain de faire son show ou dans une réception hypée sous le bras d'importants et riches personnages. Son nom résonne et évoque une lumière vive, éclatante d'espoir et de bienveillance. FRANNY s'est fait héros de tout les jours, protégeant les citoyens impuissants face aux attaques des gangs, car FRANNY est fort et puissant. Mais il est davantage connu pour son corps, ses courbes merveilleuses dont on rêve et qu'il offre - un moyen comme un autre de gagner sa vie - par choix.

Extravagant, joyeux, bulle sous pression d'amour, tornade de sentiments imprévisible, torrent hors contrôle de sensibilité. Bombe qui explose : fond en larme, hurle de douleur pour des raisons qui vous échappent. FRANNY s'exprime, assume, déballe tout : ses pensées aussi bien que sa chaire douce et fort appréciée. Aucune goutte de honte ne coule dans ses veines, il enlace la vie et ne tend qu'à soulager les peines du monde en l'embrassant passionnément.

Strip-teaser, escort-boy, muse, prostitué, musicien improvisé, écrivain, boxer, justicier.

Sur Terre FRANNY était un boxer connu sous le nom de ZEPH' ayant gagné un championnat du monde mais tombé dans la disgrâce pour divers motifs, parmis lesquels son homosexualité assumée. Écrivain reconnu pour ses écrits scandaleux (mais applaudis par les critiques) traitants -entre autres- de sexualité, des droits L.G.B.T, de féminisme et de racisme. Très impliqué dans les luttes humanistes, il utilisait sa célébrité pour partager ses combats idéologiques.
Nom de code : STARBOY
Jukebox : WELCOME TO THE WORLD

Avatar IRL : /
Avatar : Joseph Joestar - JOJO'S BIZARRE ADVENTURE

Messages : 78
Messages rp : 16
Date d'inscription : 22/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur
le Lun 10 Juil 2017 - 20:01
OH ! Cœur Cœur Héros MAIS MINCE ALORS, UN OVNI !

wow j'adore. déjà, oui la musique, évidemment. Mais j'étais persuadé simplement en regardant les images au début qu'on avait un cow-boy ! Mais un géologue c'est GENIAL et surtout, ça colle très bien même si on ne connait pas encore son histoire ni comment il l'est devenu ! Youpi

j'aime trop, je suis content de te voir en vert, c'est PARFAIT ! BIENVENUE !!! Si tu as la moindre question n'hésite pas et j'ai hâte de lire la suite !


LOVE AND FIGHT
avatar
Technicien

All of the blood that we spilled
cannot fill my empty heart.
Like this is a white coliseum
and you are the fighter.
While I pretend that you have the strength
of victorious men.
In a memory I fall
into the arms of a dancing girl.
Nom de code : Blackout
Avatar : Blake Belladonna - RWBY

Messages : 132
Messages rp : 85
Date d'inscription : 19/01/2017
Voir le profil de l'utilisateur
le Mar 11 Juil 2017 - 7:24
avec McCree en plus on est destinés à s'entendre




« If there's a god he better have a damn good excuse for playin' me like a fuckin' fool. »

avatar
Technicien

Écologiste dans l'âme qui prétend ne jamais se raser pour le bien de l'environnement ; amateur de rhum et de cigares cubain ; collectionneur de cactus et grand fou d'Elvis.

S'il jure et parle fort, s'il fait peur et intimide : passez outre. Sous le bois brute, il y a la sève.
Nom de code : Havana - ce n'est pas un code d'usage.
Jukebox : Petite playlist de Presley - pck je suis son plus grand fan.
Avatar IRL : Santiago Cabrera
Avatar : Jesse MacCree

Messages : 6
Messages rp : 0
Date d'inscription : 09/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur
le Mar 11 Juil 2017 - 14:51
Waaaaah, c'est gentil cet accueil de luxe ! C'est ouf !
Ça me touche. Bave

Merci à vous tous, je suis ravie de savoir que ma fiche plaît - malgré ma fainéantise chronique qu'a fait que j'ai pris du temps pegzpìghz /dies

Ça me donne TROP ENVIE HÂTE SAMER DE RP
j'mettrais du Elvis partout #grossefan
Mwahaha


BESOS BESOS

avatar
PNJ

Compte PNJ - responsable des intrigues, des partenariats et des validations, à contacter en cas de besoin.
Messages : 909
Messages rp : 105
Date d'inscription : 29/02/2016
Voir le profil de l'utilisateur
le Mar 11 Juil 2017 - 21:48
It's hiiiiiiggh no-/pan/

Welcome o/
Mccree, Irakien, géologue et alter, ça fait un joli combo gagnant !
Sinon, fiche très agréable à lire et bien drôle Mwahaha 'fin le caractère. L'histoire et le contexte historique dans lequel Nahid a vécu par contre, c'est un peu moins drôle
Bref, sur ce, amuse toi bien parmi nous

NAHID SHADI

a reçu son permis de séjour à Pallatine

icon 100*100

Ce permis de séjour vous donne le droit de résider à Pallatine, de trouver un emploi et d'appartenir à une diaspora. Il atteste que vous êtes apte à vivre par vos propres moyens en ville. Nous vous rappelons que ce permis est obligatoire pour toutes vos démarches administratives auprès de l'Institut.

Si vous trouvez cette carte, merci de la déposer à l'Institut.

Informations à fournir dans les plus brefs délais.

- Votre adresse
- Votre nom de code
- Votre profil chronosrep.net
Facultatifs :
- Vos textes libres
- Vos recherches de rp

Sachez que :
- Votre avatar est automatiquement ajouté au bottin lorsque vous êtes validé(e), mais pensez à vérifier tout de même que l'ajout a bien été réalisé.
- Vous devez en revanche recenser votre nom de code dans le sujet adéquat.
- Vous n'avez pas de fiche de lien à proprement parler : vous pouvez ajouter tous vos liens dans votre profil, champ relations. Pour faire une demande, c'est par MP, dans les petites annonces ou via les réseaux sociaux.

Contenu sponsorisé
Revenir en haut
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum