login
register

Inscrit depuis le

messages ( mps)

Appartenance:

Vos groupes :
    Règlement Contexte Annexes Groupes Avatars Questions Partenariats Discord
    Bienvenue à Pallatine, une ville située dans une dimension parallèle.
    À la population native s'est mêlée une foule de Terriens, partis volontairement de la Terreou arrachés contre leur gré pour refaire leur vie ici, sans possibilité de retour. Divisés en groupes nommés diasporas, les habitants essaient de tirer profit de la situation dans laquelle ils se trouvent.
    Mais depuis quelques temps, d'étranges perturbations temporelles viennent troubler le quotidien des habitants de Pallatine. Phénomènes anodins ou présages inquiétants, chaque diaspora s'efforce de percer le mystère avant les autres.
    05/05 Installation de la version 5 (+++)
    28/02 Le forum fête ses deux ans !
    17/12 Installation de la version 4.1 (+++)
    01/11 Début de l'intrigue 4 (+++)

    { un retour sur Terre possible ?

    Intrigue 5 (+++)
    Une bien étrange rumeur circule depuis le mois de juillet : plusieurs personnes auraient effectué un voyage retour sur Terre, alors que l'Institut s'y est toujours refusé. Et les personnes sont en effet introuvables. Cette rumeur serait-elle fondée ?
    Avatars 200x320px - Tout public - Temps de jeu : juillet à septembre 2016 - Design et codage par Naga et Sneug - Crédits
    Tableau des diasporas
    Institut
    Altermondialistes
    Gangsters
    Iwasaki-rengô
    Geeks
    Opportunistes
    Indépendants

    { Chronos Republic. Le seul forum où ta grand-mère est plus jeune que toi

    Les derniers transférés

    u43Unity Fortesee
    Autrefois connue sous le nom d'Unité 43, celle qui fut une déesse en chaise roulante est désormais amnésique et membre des geeks.
    (fiche)
    césarCésar Duncan
    Ce chef d'équipe à l'ascendance guerrière est un natif qui s'est engagé dans le travail pour atténuer la perte de ses proches. Il a notamment participé activement à la recherche des personnes disparues.
    (fiche)
    shaozuShaoZu Hwang
    Le chef du Lotus Rouge a passé une enfance paisible à Pallatine, avant de partir découvrir le monde. Engagé dans un petit groupe de l'Iwasaki-rengô, il a patiemment gravi les échelons jusqu'à occuper son poste actuel.
    (fiche)
    machiMachi Kobayashi
    Membre des Aces, elle a perdu son bras et son frère, et n'est depuis plus la même.
    (fiche)
    zahraZahra Siaka
    Originaire de Sierra Leone, elle a subi des mutilations avant d'être transférée en mauvais état à Pallatine.Elle est depuis devenue recruteuse pour les Opportunistes.
    (fiche)
    clarenceClarence Ichikawa
    Enfant d'un amour plus fort que les différences, il s'occupe des nouveaux arrivants à l'Institut avec beaucoup de gentillesse.
    (fiche)
    lexaLexa Beloff
    Princesse destinée à la gloire, son transfert a probablement sauvé la terre d'un destin tragique...
    (fiche)
    Naga
    admin // semi-dispo
    (mp)
    Seung Joo
    admin // indispo
    (mp)
    Locke
    modo // semi-dispo
    (mp)
    Camille
    modo // semi-indispo
    (mp)

    Lyov Solokovsky
    31 ans, geek, métier au choix
    (fiche)

    Ozo Svensson
    19 ans, institut, responsable d'une équipe
    (fiche)

    Jenna Wisnuys
    37 ans, altermondialiste, présidente
    (fiche)

    Ihsan Reyes
    29 ans, geek, ingénieur
    (fiche)

    Jack Smith
    34 ans, opportuniste, artiste graffeur
    (fiche)

    Abigail S. Clemens
    31 ans, Iwasaki-rengô, recruteuse
    (fiche)


    { surmonter une douleur n'est pas impossible. | amélie.

    avatar
    { Invité.
    Invité
    surmonter une douleur n'est pas impossible. | amélie
    le Mer 26 Juil 2017 - 10:36
    Amélie.

    Amélie Lacroix.

    feat Hana. | dCTb.

    Caractère

    listen & read <3

    Explorer, apprendre, découvrir. Être à sa manière aventureuse, aimer ces lieux qu'elle ne connaît pas encore, vouloir les découvrir. Elle ne prend pas autant de risques, pourtant. La soif de voir le "ailleurs" la contrôle, la pousse à s'aventurer et à quitter son cocon. Amélie a rencontré l'Amérique. Si bel endroit où elle est partie étudier. S’améliorer, relever des défis. Ne jamais garder un niveau stable. Toujours évoluer, positivement de préférence. Elle est ainsi. Elle donnera tout pour réussir cela, pour se motiver à dépasser ses limites. Elle n’aime pas stagner ; la peur pourrait prendre possession d’elle si cela arrivait. Elle a besoin d’accomplir ces défis, de les relever.

    Elle peut s’avérer être une personne dure envers elle-même. Elle refuse d’avoir des difficultés, elle veut être capable de dépasser, de surmonter ses lacunes. Pourtant, elle est l’opposée de ceci envers autrui, allant jusqu’à trouver une excuse à un geste, une parole, un comportement de quelqu’un. Compatissante, elle l’est vraiment. Elle accepte étrangement les lacunes de ses semblables sans soucis.

    Cette femme est magnifique à sa façon. Elle veut, elle aime aider autrui. Coûte que coûte. C’est quelqu’un de très empathique, également. Ce côté de sa personnalité l’a aidé à choisir les Altermondialistes. Mais aussi à exercer son métier ; psychologue. Malheureusement, tout ce mélange a des conséquences négatives. Elle ferait tout pour venir en aide à quelqu’un, même à ceux qui le refusent. Il lui arrive de souffrir pour ces gens. À trop souvent souffrir. Se sacrifier, prendre leur douleur. Ça a un prix. À ses yeux ; personne n’est une cause perdue. Chaque personne sur ce monde peut être aidée. Sa détermination ainsi que le fait qu’elle soit têtue l’aident grandement à soigner psychologiquement ses camarades. Malgré cela, elle rencontre aussi des cas où elle s’avère inutile. Inutile dans le sens où elle n’est pas capable de leur venir en aide.

    Obtenir la loyauté et la confiance de Amélie est fort bénéfique, car elle ne s'amusera pas à vous chercher des problèmes un peu partout. Il vous sera difficile de les perdre. Cependant, elle n’est pas naïve. Lorsqu’elle vous retire ce privilège ; il vous sera quasiment impossible de les retrouver. Par conséquent, il est préférable de ne pas trop la décevoir.

    Il ne faut pas croire un seul instant que Amélie est idiote ou naïve. Au contraire, elle ne l’est pas. Elle hait le mensonge, qu’on en vienne à lui mentir. Être sympathique ne signifie pas qu’on est autorisé à abuser de sa gentillesse. Il serait préférable de bien se comporter auprès d’elle. Elle est, étrangement, assez rancunière. Les personnes ayant eu la chance d’obtenir un véritable pardon sont rares. Il ne faut pas l’offenser. Pourtant, il est dur d’y parvenir. À cause de son empathie. Elle voit les choses d’une autre manière, elle cherche souvent des excuses, elle vous rend innocent face à ses prunelles.

    Horriblement romantique et nostalgique, Amélie a tendance à se remémorer le décès de son époux. Cette pensée ne la handicape pas, mais elle reste encore touchée par ce tragique événement. On pourrait facilement croire qu’il la hante, que chaque souvenir de lui s’est imprégné en elle. Ce n’est pas totalement faux. Malgré tout ; son deuil est fait. Probablement finira-t-elle sa vie seule, mais cela l’importe peu. Elle a réellement aimé cet homme, elle l’a gardé en elle jusqu’au bout. C’était un amour réciproque, si rare. Pourquoi vouloir à tout prix quelqu’un dans sa vie, à nouveau.

    Sa passion est la lecture. Elle adore passer son temps libre le nez penché au-dessus d’un vieux livre. Elle trouve certainement cela très enrichissant ; elle peut apprendre depuis ces livres. Elle aime beaucoup les lys ainsi que la musique que fait le piano. Se sent elle apaisée par cette douce musique que produit cet instrument ? Probablement. Après tout, son époux était en harmonie avec le piano.

    Amélie.

    Histoire

    listen & read <3

    Amélie Lacroix est née à Paris, la capitale de la France. Ce qui fait d’elle une française. Son enfance n’avait jamais été passionnante, du moins pas assez pour s’y intéresser de plus près. C’était une petite fille adorable, plutôt banale et un poil trop généreuse. Elle se plaisait, là-bas. Chaque jour passé aux côtés de sa famille n’était pourtant pas si gaie que cela. Elle aussi, elle avait connu des périodes où rien n’allait, où tout ce qu’elle faisait lui donnait l’impression d’être nulle et pathétique. L’adolescence était dure, pas toujours agréable. Ses parents l’agaçaient facilement et elle était capable de s’emporter un peu contre eux. Mais elle les aimait du plus profond de son âme. Elle était heureuse, à Paris. Elle vivait, pas librement à cause de son jeune âge. Elle avait connu l’amour du collège et du lycée. Rien d’extraordinaire, au final. Elle se faisait plus ou moins facilement des amis ; elle appréciait être auprès d’eux. Elle s’amusait et ne regardait pas constamment les minutes défiler et l’aiguille avancer sur l’horloge. Sa vie n’était pas palpitante, mais elle était agréable à ses yeux et c’était tout ce qui comptait pour elle. Elle ne demandait pas grand-chose, lorsqu’elle était enfant. De l’attention, de l’amour. Seulement cela. Peut-être était-ce trop pour certains, mais ça n’avait pas d’importance.

    Puis le grand jour arriva. Dix-huit ans. Elle était majeure au sein de son pays. Si on lui demandait ce que ça faisait d’avoir cet âge, elle hausserait les épaules en souriant. Sa plus grande satisfaction était sa réussite au baccalauréat ; elle avait réussi haut la main. Elle en était fière, heureuse. Le goût de l’aventure la submerge. Elle décide de partir étudier au Alliant International University, à San Francisco. Son anglais était correct, malgré une pointe d’accent français. Les États-Unis étaient le grand rêve de chaque étudiant. Elle comptait réaliser le sien. Elle était déterminée. Là-bas, elle y étudia la psychologie. Cela l’intéressait grandement, après tout.

    Un an plus tard, elle entama sa deuxième année dans cette université. À partir de cette année : sa vie changea. Amélie le rencontre. Lui. Comme s’ils avaient été conçus pour être ensemble.

    Assise à une table, elle se sent calme et apaisée à cet instant, elle lit. Elle se plonge dans cet univers, elle glisse délicatement à l’intérieur afin de comprendre les personnages. Elle se permet de les analyser, de ressentir les sentiments qu’ils éprouvent durant ce livre. Un délicat sourire se dessine peu à peu sur ses lèvres. Ses longs cheveux blonds découvrant la joie de se reposer sur ses épaules. Elle est passionnée, obnubilée par cette lecture. Malgré tout, elle est incapable de ne pas sentir son regard sur elle. Ses cheveux noirs, son regard si bleu. C’est un joli mélange, d’après elle. Elle sent ses yeux sur elle une première fois… puis une deuxième fois. Elle lève la tête, abandonne les personnages dans un moment critique de l’histoire, et plonge ses prunelles dans celui du jeune homme. Elle lui offre bien plus qu’une parole, car ses lèvres s’étirent enfin dans un joli sourire lui étant destiné.

    Qui penserait que cette rencontre les emmènerait plus loin. Samuel Walker était un jeune étudiant américain. Il était son cadet d’un an. Mais il était plus que ce résumé. Il composait merveilleusement bien. Il jouait à merveille. C’était magique, unique. Elle pensait très souvent à lui. Ils avaient entamé une relation amoureuse par la suite. Un amour sacré, indéniable et magnifique. C’était pur et excitant. Elle l’aimait et ce sentiment était réciproque. Amélie avait l’impression d’être la femme la plus heureuse sur cette planète. Elle-même n’aurait jamais cru à une telle histoire suite à cette rencontre. Elle pensait qu’il se lasserait, qu’il finirait par oublier, par arrêter de la contempler. Mais elle avait tort. Et pour rien au monde elle n’aurait souhaité devenir une simple connaissance, une passagère dans la vie de Samuel.

    Pendant qu’il ne faisait qu'une seule et même personne avec son piano ; Amélie se concentrait davantage sur ses études, sans délaisser cet homme qu’elle aimait. Il commençait à avoir du succès grâce à son talent.

    S o u t i e n s – l e .

    Elle le ferait. Elle ne voulait pas qu’il soit effrayé par cette《 nouvelle vie 》alors elle n’avait pas hésité une seule seconde pour le soutenir. Être présente pour lui était important à ses yeux. Ne pas l’abandonner, l’encourager.

    R é c o n f o r t e – l e .
    E n c o u r a g e – l e .


    Pour le premier concert de Samuel, elle avait été présente. L’accompagner, le regarder s’épanouir en compagnie de son piano, apprécier le spectacle. Lorsqu’il revint vers elle, à la fin de cela, elle ne s’empêcha pas de le prendre dans ses bras en répétant un tas de compliments sincères. Elle était heureuse pour lui. Elle le voyait mûrir de plus en plus. Il était unique. Et elle voulait vivre éternellement à ses côtés.

    14 mai 2099. Le plus beau jour de sa vie si on ne compte pas l’apparition de Samuel dans sa vie. Son mariage. Non. Leur mariage. C’est une manière de rendre leur amour plus officiel. Elle fut si heureuse, ce jour-là. Cette cérémonie n’est que très peu hurlée sur tous les toits ; elle est sobre et assez simpliste, mais unique.

    A i m e – le
    É t e r n e l l e m e n t .


    《 Félicitations 》

    Lui disait on pour ce mariage. Merci était souvent sa réponse, accompagnée d’un grand sourire. Désormais, aucun des deux ne pourrait prendre à la légère une potentielle séparation. Il était son mari, elle était sa femme.

    Et soudainement, son âme lui est retirée. Elle ne vit plus, elle ne veut plus. Il l’a quitté. Définitivement. Samuel n’est plus là. Pourquoi. Pourquoi lui ? Il devait vivre, faire connaître son talent, sa musique. Il ne peut plus, désormais.

    Son corps. Ses mains, ses doigts. Lui. En sortant d’un hôtel à Londres pour le retrouver, elle l’avait vu ici. Il prenait du temps, beaucoup trop. Alors elle s’était déplacée pour le voir, le ramener. Le 8 octobre 2100 met un terme à cette vie quasiment parfaite.

    V i d é
    D e  s o n  s a n g .
    Dix  d o i g t s  c o u p é s .


    Cette vue était affreuse. Ce n’était sûrement pas la mort dont il rêvait. Cette ruelle était dorénavant témoin d’un meurtre abominable.

    Et devant ce corps inanimé de trouvait Amélie. Perdue, désorientée. Elle ne comprenait pas. Il était la seule personne dont elle avait besoin et il avait été… non, c’était trop dur pour elle. Elle voyait encore son regard bleu posé sur elle, ses cheveux noirs se faire décoiffer par le vent, son sourire lui étant adressé. Et il y avait les baisers, les nuits passées dans les bras l’un de l’autre. Tout ça avait été gâché par ce meurtre. Est-ce qu’elle sentira à nouveau ses doigts sur elle, un jour ? Ses lèvres dans son cou, cette envie irrésistible de le câliner. Plus rien ne se fera.

    S o n  c o r p s
    I n e r t e
    F a i s a i t  r o u l e r
    D e s  l a r m e s  s u r
    S e s  j o u e s .


    Il avait causé un trou vide dans le cœur de son épouse. Amélie était dévastée. Elle pleurait, elle avait collé sa main contre sa bouche. Sa respiration se coupait. Elle cherchait une lueur de vie chez lui. Mais rien. Il ne disait plus rien.

    E l l e  h u r l a ,
    A p p e l a  d e  l ' a i d e .


    Elle était seule. Elle n’entendait plus rien, ne voyait que lui. Ce sang. Ses mains coupées afin d’obtenir ses doigts. Il a souffert. Sûrement pendant longtemps. Et elle n’avait pas été là. Elle l’avait laissé seul, abandonné. Il avait traversé cette épreuve, il l’avait enduré.

    Amélie s’en voulait terriblement. Elle culpabilisait de n’avoir rien fait, de ne pas s’être dit que c’était assez bizarre, cette absence.

    I l  a v a i t
    D i s p a r u
    À  j a m a i s .


    Samuel. 《 Toutes mes condoléances 》serait la phrase la plus répandue de ses proches, de son entourage. Et ils feront l’éloge de sa musique pour montrer qu’il a marqué l’histoire à sa façon et qu’il est en vie, dans la tête et le cœur de ses proches. Mais Amélie ne voudra rien entendre, elle sera morte psychologiquement. On lui a retiré son époux, celui qu’elle aimait.

    Des petits mots pour la réconforter, elle n’en voulait pas, elle n’avait pas envie de les entendre. Ça rendrait sa mort plus réelle, plus douloureuse.

    C’était inhumain pour une femme de retrouver le cadavre de son mari. Elle ne désirait plus qu’une chose : perdre la mémoire. Mais ce serait pire. Cela signifierait qu’elle en viendrait à oublier celui qui l’avait serré dans ses bras, qui l’avait embrassé le jour où ils ont dit《 oui, je le veux 》. Elle ne pouvait pas perdre ça.

    J a m a i s .

    Commençant à oublier, à faire son deuil ; elle fit la rencontre d’une personne plutôt sympathique. Ce mystérieux personnage lui proposa d’être transférée à Pallatine. Un mois après le décès de son mari. Elle n’avait pas envie de réfléchir, de se prendre la tête.

    《 Pallatine ? Je… oui. 》

    Amélie n’avait pas hésité une seule seconde, finalement. Elle avait grandement besoin de changer d’air. Elle devait s’éloigner de cet endroit qui avait causé la mort de Samuel. De ce monde. Si cela ne tenait qu’à elle ; elle aurait commis l’irréparable sans regret.

    S e  s u i c i d e r .

    Cependant, elle pensait à sa famille. Et à Samuel. Est-ce qu’il aurait aimé la revoir, là où les anges jouent paisiblement de la musique et s’amusent à divertir autrui. La revoir en connaissant la cause de sa mort.

    N o n .

    Il était son époux, il ne voulait que son bonheur. En toute logique. Puis, peu importe. Ce monde est terrible, atroce, abominable et fourbe. Elle a perdu son mari, elle l’a définitivement perdu.

    C i n q  a n s  a p r è s .

    Voilà cinq ans qu’elle vit à Pallatine. La raison de son transfert a un lien indéniable avec son défunt mari. Elle souhaitait arracher ses racines de la Terre pour le rejoindre. Mais elle ne l’a pas fait et quelqu’un lui a proposé de venir ici.

    Durant tout ce temps ; elle avait fait son deuil. Elle se souvient encore des cauchemars, des pleurs et des cris. La photographie de son mari repose sagement dans un tiroir d’une table de nuit.

    Elle a décidé de rejoindre les Altermondialistes pour leur manière de voir le monde. Ils étaient plus proches de son opinion que les autres. Là-bas, elle se plaisait vraiment. Le monde était dangereux, mais meilleur. Loin de la présence de Samuel. De sa tombe. Des souvenirs qu’elle a de lui. Elle se sentait moins étouffée, plus libre de ses mouvements. Sur Terre, elle n’avait pas vécu un seul jour sans repenser à son cadavre sur le sol glacé de la ruelle. Désormais, elle reprend sa vie à Pallatine sans soucis.

    H e u r e u s e
    &  s a n s
    S o u c i s .

    sojhun ; c'est mon tout premier compte
    votre forum est magnifique, les pétales sur le côté gauche en haut me plaisent tellement ! puis Amélie m'a tapé dans l'œil. quand je l'ai vu, je me suis dit : elle a tiré une flèche dans mon cœur, son caractère est magnifique !
    voilà & je vous aime déjà ♥️ — surtout Samuel !
    en espérant que Amélie soit à votre goût !  Oh & pour son histoire, j'ai décidé de prendre la musique qui a servi à faire “ Beauty ” de Samuel. <3 #jefaisdesréfenfait.

    avatar
    Arrivées & Éducation
    Lexa était destinée à la gloire.
    Lexa portait sur ses épaules les espoirs de son peuple, le destin de sa nation. Elle levait les yeux vers le ciel et y voyait son reflet. Elle était élevée avec la certitude d'être le futur du monde, grandissait avec les éloges de ses grandes actions à venir. Sûre, elle embrassait son avenir et s'y plongeait corps et âme. Difficile de dire s'il elle était alors princesse ou soldat. A Pallatine, elle se croit prisonnière. Incapable d'accomplir son destin, elle cherche par dépit un sens nouveau à sa vie, réapprenant à être enfant pour grandir.

    Entrainée à devenir pilote de chasse et soldat / éduquée pour prendre la relève de son pays et conquérir le monde pour devenir la Grande Impératrice / Blessée à l'œil lors d'une attaque de l'Opposition / Ramenée à Pallatine car elle aurait provoqué plus tard un génocide.
    Messages : 100
    Messages rp : 2
    Date d'inscription : 22/05/2017
    /
    Nom de code : Renard borgne
    Jukebox : SOUNDS FROM THE FUTUR
    PAIN
    FOLLOW THE BODY
    ACID RAIN
    ASIMILASYON
    Avatar IRL : /
    Avatar : Asuka - Evangelion

    Voir le profil de l'utilisateur
    Re: surmonter une douleur n'est pas impossible. | amélie
    le Mer 26 Juil 2017 - 11:34
    OOOOOOH ! J'en connais un qui va être content ! Youpi Cœur

    Bienvenue chez nous ! Héros On est très contents que le forum te plaise et c'est vraiment super que tu ai choisi un scénario !! J'ai hâte de voir la version d'Amélie de son histoire avec Samuel... Sceptique je sens le drama arriver ! Tombe Agonise Quoi ?!

    De gros bisous et bon courage pour la suite de ta fiche !
    avatar
    { Invité.
    Invité
    Re: surmonter une douleur n'est pas impossible. | amélie
    le Mer 26 Juil 2017 - 11:56
    Merci beaucoup !
    J'espère ne pas vous décevoir quant à la présentation de cette jolie Amélie, dans ce cas ! (:

    Merci ! Brille
    avatar
    Membre
    they say when you go up peak thirty-three
    you find out what keeps you warm
    you realize how precious it is.

    it was gone now.
    Messages : 121
    Messages rp : 60
    Date d'inscription : 21/12/2016

    Nom de code : //
    Avatar : Viktor Nikiforov - Yuri!!! on Ice

    Voir le profil de l'utilisateur
    Re: surmonter une douleur n'est pas impossible. | amélie
    le Mer 26 Juil 2017 - 13:44
    T'inquiète, tu ne décevras pas <3

    (Say Something mais quel choix de chanson, quel choix)



    » But the old woman said to her, “It means nothing to you, our suffering. We are just mortals, and you are reborn eternally. Everyone around you dies. Every time. It was too late for me when you entered my tent. Woe to those you love.” «

    avatar
    Aces
    il était un de ces monstres qui sommeillent dans vos placards d'enfance. un homme brisé par l'existence, qui s'était réfugié dans un personnage pour annihiler ses souffrances. et pour seung joo, le temps passa. c'est désormais un garçon capable de s'adapter, et qui de plus en plus s'adoucit. la violence qui l'environne s'apaise progressivement. bientôt, croit-il, il trouvera l'équilibre qui lui offrira la clé du bonheur.
    Messages : 1416
    Messages rp : 134
    Date d'inscription : 29/02/2016

    Nom de code : trauma
    Avatar : kaneki ken

    Voir le profil de l'utilisateur
    Re: surmonter une douleur n'est pas impossible. | amélie
    le Mer 26 Juil 2017 - 13:54
    je suis tellement joie de voir une amélie, ce personnage est merveilleux et je ne doute pas que tu la rendras encore plus magnifique.
    la bienvenue à toi, et bon courage pour ta fiche, je suis sûre que tu feras des merveilles avec sam. I love you


    avatar
    { Invité.
    Invité
    Re: surmonter une douleur n'est pas impossible. | amélie
    le Mer 26 Juil 2017 - 13:58
    Sam ► ooh mercii <3
    ( quand j'ai réécouté cette chanson, je me suis dit que ça collerait bien avec Amélie. )

    Seung ► c'est gentil, merci ! j'espère réussir à la rendre magnifique, dans ce cas.
    merci !

    Brille
    avatar
    { Aeon.
    PNJ
    Compte PNJ - responsable des intrigues, des partenariats et des validations, à contacter en cas de besoin.
    Messages : 1108
    Messages rp : 109
    Date d'inscription : 29/02/2016

    Voir le profil de l'utilisateur
    Re: surmonter une douleur n'est pas impossible. | amélie
    le Mer 26 Juil 2017 - 17:20
    C'est un plaisir de voir Amélie incarnée !  J'ai hâte de voir les réactions d'Amelie et de Samuel s'ils venaient à se revoir !

    Amélie est une femme simple mais particulièrement forte ! Tu as très bien décrit le choc de la mort de son mari mais aussi sa volonté de passer à autre chose !  Cœur

    bienvenue parmi nous !

    AMELIE LACROIX

    a reçu son permis de séjour à Pallatine

    icon 100*100

    Ce permis de séjour vous donne le droit de résider à Pallatine, de trouver un emploi et d'appartenir à une diaspora. Il atteste que vous êtes apte à vivre par vos propres moyens en ville. Nous vous rappelons que ce permis est obligatoire pour toutes vos démarches administratives auprès de l'Institut.

    Si vous trouvez cette carte, merci de la déposer à l'Institut.

    Informations à fournir dans les plus brefs délais.

    - Votre adresse
    - Votre nom de code
    - Votre profil chronosrep.net
    Facultatifs :
    - Vos textes libres
    - Vos recherches de rp

    Sachez que :
    - Votre avatar est automatiquement ajouté au bottin lorsque vous êtes validé(e), mais pensez à vérifier tout de même que l'ajout a bien été réalisé.
    - Vous devez en revanche recenser votre nom de code dans le sujet adéquat.
    - Vous n'avez pas de fiche de lien à proprement parler : vous pouvez ajouter tous vos liens dans votre profil, champ relations. Pour faire une demande, c'est par MP, dans les petites annonces ou via les réseaux sociaux.

    avatar
    Technicien
    Demi-Inuit originaire de Kaktovik, Naga a longtemps été un chantre de la culture américaine, avant d'éprouver une certaine culpabilité à l'idée d'avoir bien hâtivement rejeté la culture inupiat de sa mère. Désormais, Naga désire se racheter et trouver un moyen pour son peuple de vivre en accord avec ses traditions.
    En pratique, Naga est plus un hypocrite cherchant à apaiser sa confiance qu'un Altermondialiste convaincu, mais il a toujours su se débrouiller pour éviter que quelqu'un lui en fasse la remarque...
    Messages : 1191
    Messages rp : 118
    Date d'inscription : 29/02/2016

    Avatar : Sanada Akihiko.

    Voir le profil de l'utilisateur
    Re: surmonter une douleur n'est pas impossible. | amélie
    le Mer 26 Juil 2017 - 18:48
    (trop rapide pour moi, tu es déjà validée )

    BIENVENUE OFFICIELLEMENT.
    Ai-je déjà dit que ce choix de scénario était parfait ?
    En plus, tu as une très jolie écriture.
    Je suis vraiment très contente pour Sam, il la méritait son Amélie, et j'espère que vous ferez plein de rps. Pop corn Sinon, amuse-toi bien parmi nous. Héros


    yamamoto senpai ♥yamamoto senpai ♥ flocons

    Spoiler:

    avatar
    { Invité.
    Invité
    Re: surmonter une douleur n'est pas impossible. | amélie
    le Mer 26 Juil 2017 - 19:15
    ( hop, j'me permets de te répondre ♥ )
    merci ! j'approuve : ce choix de scénario est parfait.
    oh merci ! c'est gentil. c:
    Son Amélie est là, maintenant ! Il l'a, ça y est ! <3

    Aeon ( la personne qui a validé ma fiche, tu m'as compris xD ) ► merci ! heureuse de voir que tu trouves que j'ai bien décrit le choc de la mort de Sam ( mon passage préféré en plus ) et sur sa volonté de passer à autre chose.
    { Contenu sponsorisé.
    Re: surmonter une douleur n'est pas impossible. | amélie
    Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit