login
register

Inscrit depuis le

messages ( mps)

Appartenance:

Vos groupes :
    Règlement Contexte Annexes Groupes Avatars Questions Partenariats Discord
    Bienvenue à Pallatine, une ville située dans une dimension parallèle.
    À la population native s'est mêlée une foule de Terriens, partis volontairement de la Terreou arrachés contre leur gré pour refaire leur vie ici, sans possibilité de retour. Divisés en groupes nommés diasporas, les habitants essaient de tirer profit de la situation dans laquelle ils se trouvent.
    Mais depuis quelques temps, d'étranges perturbations temporelles viennent troubler le quotidien des habitants de Pallatine. Phénomènes anodins ou présages inquiétants, chaque diaspora s'efforce de percer le mystère avant les autres.
    05/05 Installation de la version 5 (+++)
    28/02 Le forum fête ses deux ans !
    17/12 Installation de la version 4.1 (+++)
    01/11 Début de l'intrigue 4 (+++)

    { un retour sur Terre possible ?

    Intrigue 5 (+++)
    Une bien étrange rumeur circule depuis le mois de juillet : plusieurs personnes auraient effectué un voyage retour sur Terre, alors que l'Institut s'y est toujours refusé. Et les personnes sont en effet introuvables. Cette rumeur serait-elle fondée ?
    Avatars 200x320px - Tout public - Temps de jeu : juillet à septembre 2016 - Design et codage par Naga et Sneug - Crédits
    Tableau des diasporas
    Institut
    Altermondialistes
    Gangsters
    Iwasaki-rengô
    Geeks
    Opportunistes
    Indépendants

    { Chronos Republic. Le seul forum où ta grand-mère est plus jeune que toi

    Les derniers transférés

    u43Unity Fortesee
    Autrefois connue sous le nom d'Unité 43, celle qui fut une déesse en chaise roulante est désormais amnésique et membre des geeks.
    (fiche)
    césarCésar Duncan
    Ce chef d'équipe à l'ascendance guerrière est un natif qui s'est engagé dans le travail pour atténuer la perte de ses proches. Il a notamment participé activement à la recherche des personnes disparues.
    (fiche)
    shaozuShaoZu Hwang
    Le chef du Lotus Rouge a passé une enfance paisible à Pallatine, avant de partir découvrir le monde. Engagé dans un petit groupe de l'Iwasaki-rengô, il a patiemment gravi les échelons jusqu'à occuper son poste actuel.
    (fiche)
    machiMachi Kobayashi
    Membre des Aces, elle a perdu son bras et son frère, et n'est depuis plus la même.
    (fiche)
    zahraZahra Siaka
    Originaire de Sierra Leone, elle a subi des mutilations avant d'être transférée en mauvais état à Pallatine.Elle est depuis devenue recruteuse pour les Opportunistes.
    (fiche)
    clarenceClarence Ichikawa
    Enfant d'un amour plus fort que les différences, il s'occupe des nouveaux arrivants à l'Institut avec beaucoup de gentillesse.
    (fiche)
    lexaLexa Beloff
    Princesse destinée à la gloire, son transfert a probablement sauvé la terre d'un destin tragique...
    (fiche)
    Naga
    admin // semi-dispo
    (mp)
    Seung Joo
    admin // indispo
    (mp)
    Locke
    modo // semi-dispo
    (mp)
    Camille
    modo // semi-indispo
    (mp)

    Lyov Solokovsky
    31 ans, geek, métier au choix
    (fiche)

    Ozo Svensson
    19 ans, institut, responsable d'une équipe
    (fiche)

    Jenna Wisnuys
    37 ans, altermondialiste, présidente
    (fiche)

    Ihsan Reyes
    29 ans, geek, ingénieur
    (fiche)

    Jack Smith
    34 ans, opportuniste, artiste graffeur
    (fiche)

    Abigail S. Clemens
    31 ans, Iwasaki-rengô, recruteuse
    (fiche)


    { Détérioration physique, morale et matériel. Mais que fait la police ? [ Winnie/Earl].

    avatar
    Technicien
    Quand on emmerde un peu son monde, on ne s'étonne pas qu'on finît par y être renvoyé un coup de pied dans les fesses. Videz les ordures, c'est son métier. Jurer et cracher, c'est sa marque de fabrication. Il peut être doux avec les femmes, dure avec les hommes. Mais présentez-lui un bon whisky et il l'avalera comme si c'était de l'eau. Et peut-être que vous aurez la chance d'être dans sa liste d'amis. Autrement, gare aux coups. Bordel !
    Messages : 175
    Messages rp : 58
    Date d'inscription : 28/03/2016

    Nom de code : Beast
    Avatar : Dante - DMC, Devil may cry

    Voir le profil de l'utilisateur
    Détérioration physique, morale et matériel. Mais que fait la police ? [ Winnie/Earl]
    le Dim 12 Nov 2017 - 11:37
    Détérioration physique, morale / matériel.
    Mais que fait la police ?
    “ Winnie Shawaï et Earl Winchester”
    Le verre de whisky à moitié remplit devant lui, le gangster semblait absent, joua avec ses doigts en attendant que le temps passe. Ce jour-là, le goût de sa boisson fétiche ne donnait pas le même goût et lui semblait amer. S’il pouvait mettre en doute de sa qualité, il aurait déjà quitté les lieux. Cependant, ici ou ailleurs, tout lui semblait se ressembler, voir familier. Et quand bien même, il chercha l’inconnu dans un quartier peu fréquenté de sa Diaspora, il ne se sentirait pas en sécurité.

    Ces derniers temps, Earl passait ses jours de repos en déambulant dans les rues de Pallatine, à la recherche d’une personne qui lui était chère. Jusqu’à présent, elle se solda par un échec. Ellie, sa patronne. Cette demoiselle l’obsédait, non pas par amour, mais uniquement parce que sa disparition sonnait comme ceux survenus ces derniers temps. À la vue du sang, la bête savait qu’elle s’était défendue avant de succomber. Elle n’était pas morte. Il le sentait.
    Elle avait réussi à se défendre face à cet homme quand ils étaient sur Terre. Mais comme dans l’Ancien Monde, Earl n’avait pas été présenté pour la protéger.

    Ce qui l’avait achevé, ce fut les paroles de l’Echide. Plus aucune recherche ne sera faite, car à présent Ellie était considéré pour morte.

    Bon sang !

    Earl frappa le comptoir d’un coup sec, alarmant le barman mal à l’aise face à un homme dangereux. Earl but son verre d’un cul sec, puis il recommanda un autre verre. La colère brouilla en lui. Il sentait qu’Ellie était encore vivante quelque part dans ses rues. Si les Gangsters ne la cherchaient plus, il était de son rôle de le faire. Et il la retrouvera par la force des choses.

    Dans cette recherche, le videur ne pouvait pas non plus compter sur l’Institut ou la police. D’un côté, cette fraction trouverait sa démarche des plus étranges. Il craignait que ces derniers puissent faire des recherches sur lui qu’Ellie. De plus, sa patronne était une partie infime des disparus déjà constatés. Et de l’autre, les gangsters trouveraient cela louche qu’il prenne contact avec une autre Diaspora. À terme, ils pourraient penser qu’il les trahit ou qu'il soit un agent infiltré. Ce qui le faisait rire.

    À nouveau, il but son verre d’une traite. Et s’ensuivit un nouveau juste après.

    Earl ne savait plus le nombre exact, son esprit s’embruma d’une ivresse. Le monde tournait autour de lui dès qu’il bougeait la tête et ses mots prononcés pour un nouveau verre résonnaient comme un langage étranger. Curieux, car il n’avait jamais appris une autre langue que sa langue natale. Il finit par croiser les bras en face de lui et s’endormir. Il finit par s’assoupir lourdement.

    Une sensation étrange. Une anomalie d’une seconde s’était-elle produite ? Toujours est-il que cela l’avait réveillé. En réalité, le patron du bar lui demanda de quitter les lieux après lui avoir demandé si quelqu’un pouvait le récupérer. Personne. Earl était seul. Il se mit à grogner. Il voulait qu’on le laisse. Il repoussa la main chaleureuse avant de marcher vers la sortie.

    Le monde bougea tel qu’un bateau tanguant au milieu de l’océan. Il s’appuya contre le bord de la porte, à défaut de l’avoir prise en pleine tête. Puis, il marcha dans la rue sans la moindre conviction. Parfois, il s’aida du mur des bâtiments pour se maintenir en place. Et d’un seul coup, sa force l’abandonna, il tomba au sol sur les fesses.

    La bête pesta. Se releva. Et frappa le premier objet qu’il vit. La poubelle n’avait pas bougé d’un centimètre et cela l’énerva. En dépit de la douleur, il recommença son attaque à maintes reprises. Quand enfin, il parvint à faire tomber sa victime inanimée. Néanmoins, cette action ne lui permit pas de se soulager.
     
    Layout by Ninquelote - canalgraph


    Tout viendra à qui sait attendre.

    Earl Grey: Tout le monde, vous savez quel est la différence entre un vide d'ordure et Earl ?
    Earl Grey: Il n'en a pas. C'est des ordures

    avatar
    { Invité.
    Invité
    Re: Détérioration physique, morale et matériel. Mais que fait la police ? [ Winnie/Earl]
    le Mer 3 Jan 2018 - 15:17
    soit beau & ferme là Winnie Shawaï & Earl Winchester
    Cela faisait quelques temps maintenant que mes maux ne quittaient pas mon esprit. Au réveil, à l'aube, à tout heures de la journée, son visage et ses sarcasmes ne faisaient qu'empirer sa disparition. Bordel, quelle idée avais-je eut encore une fois de jouer les sdf ?  oui, c'était ce que je préférais être : un homme sans toit, jouant d'appartements en appartements, sans prendre la tête. Pourtant, la réalité était tout autre. Je me voilais la face, et j'en étais conscient. Ce monde devrait m'accueillir, le mien devait disparaitre. Appeler pour une bonne raison ? Tu parles. La seule que j'avais trouvée à présent était ses fesses, et elles ont disparues en même temps que tout le reste.

    Un grognement s'échappa une nouvelle fois de mes lèvres, en provoquant un autre. Je déteste cette vie, je déteste qu'on me prenne ce que je ne peux pas avoir. Surtout ne pas perdre le contrôle de soi était la bonne étape de la réussite, mais écouter les dans les journaux à nous faire bouffer leur merde. J'étais en overdose constante de tout, et l'alcool n'avait plus raisons de mes maux depuis bien longtemps.  Voilà pourquoi j'avais cessé de boire et que seul les marches me calmais dans ces moments de pures folies qui me hantaient, mes cauchemars et mes... Attends un peu, que fait ce type?

    Mon regard se pencha sur la faible créature qui n'avait trouvé en adversaire qu'une vulgaire poubelle. Sur le coup, je me pris presque à rire de la situation grotesque, me revoyant quelques semaines plus tôt dans un état tout aussi délabré que ce jeune homme. C'était évident qu'il ne pouvait être autrement que ce choix de vie lorsque les chemins se bouchent... ou que notre vision ne nous permet plus de regarder en face.

    « gamin, arrête, elle est k.o. c'est bon »

    Naturellement mes pas s'étaient avancées et ma main était venu effleuré ses cheveux dans un mouvement caractéristique. Bordel, cette habitude aussi je devais la perdre et elle me rappelait la réalité en pleine face. J'grognais et retira de moi-même ma main avant ne serait-ce qu'une réaction.

    « t'es perdu ? »

    Tant qu'à faire. Je sortis une clope et me l'allumait tranquillement, non soucieux de l'état de l'individu à mes cotés. Au moins, il n'était plus seul.

    © 2981 12289 0
    avatar
    Technicien
    Quand on emmerde un peu son monde, on ne s'étonne pas qu'on finît par y être renvoyé un coup de pied dans les fesses. Videz les ordures, c'est son métier. Jurer et cracher, c'est sa marque de fabrication. Il peut être doux avec les femmes, dure avec les hommes. Mais présentez-lui un bon whisky et il l'avalera comme si c'était de l'eau. Et peut-être que vous aurez la chance d'être dans sa liste d'amis. Autrement, gare aux coups. Bordel !
    Messages : 175
    Messages rp : 58
    Date d'inscription : 28/03/2016

    Nom de code : Beast
    Avatar : Dante - DMC, Devil may cry

    Voir le profil de l'utilisateur
    Re: Détérioration physique, morale et matériel. Mais que fait la police ? [ Winnie/Earl]
    le Mar 9 Jan 2018 - 20:35
    Détérioration physique, morale / matériel.
    Mais que fait la police ?
    “ Winnie Shawaï et Earl Winchester”
    Un rire parvient aux oreilles du gangster et il tourna irrémédiablement sa tête dans sa direction. Le mouvement provoqua un haut de cœur, mais il la réprimandait dès l’instant où il fusillait l’individu du regard. Bordel. Ça le fait marré à ce pauvre con ?!, pensa-t-il intérieurement. D’un pas décidé, il s’approcha du vieux qui avait ri à son insu. Il serra le poing, manqua de tomber en confondant son pied gauche et celle droite, et se positionna juste en face de l’homme. Il souleva le bras dans l’unique but de lui casser le nez. Ça lui apprendra à rire de sa situation !

    — Tu beuh quoi, connard ?

    Or, son action fut stoppée net quand l’individu avait posé sa main sur sa tête.

    L’espace d’un instant, la bête resta inerte, se demandant ce qui se passait. Il avait la sensation qu’on le prenait pour un gosse venant de finir à piquer sa crise. Bon. D’accord, il venait de faire une crise. Mais il avait tout de même presque trente ans et on ne s’était jamais comporté de cette manière avec lui. Il eut également un grognement et retira la main alors qu’elle venait à peine de quitter sa chevelure brune. Sur son visage, on voyait son énervement quand l’homme lui parla comme à un enfant de cinq ans qui s’était perdu en plein mieux d’un centre commercial.

    Son visage vira au rouge vif. Il le vit allumé sa cigarette comme si de rien n’était. L’inconnu resta à ses côtés, comme si sa mission était de le surveiller. Cela irrita l’Américain. En un mouvement sec, il fit tomber la cigarette à peine entamée au sol. Il le prit par le col, le soulevant par le col. Bordel. Ce type s’était amusé à le ridiculiser. Il se prenait pour quoi ? Le bon samaritain ou un pirate avec son bandeau sur l’œil ?

    — Toi. T’aurais bah bu’moquer de moi, le bieux ! Ragea-t-il après un grognement.

    La poubelle ne lui suffisait pas. Frapper cet homme sera plus intéressant ; en espérant qu’il sache se battre. La bête avait besoin de sang. Et cet individu en avait une quantité phénoménale dans son corps. La sienne bouillait déjà dans chaque parcelle de son corps. Bon sang. Il avait perdu une amie chère et ce type débarque de Mathusalem pour se moquer de lui.

    Ses dents grincèrent et ses membres tremblèrent en tenant le type chieur devant lui. L’espace d’un instant, il avait une étrange sensation. Il ne se sentait pas bien. Un peu nauséeux. C’était ce qui le faisait bien chier de l’avoir maintenant. Tout s’était lié contre lui ou quoi ?

    Earl leva le bras perpendiculairement. Il n’avait pas réfléchi à son action, sa position elle-même démontrait qu’il n’aurait aucun équilibre quand le coup partira. C’était lent à cause de la sensation de mal l’aise qu’il s’était emparé de lui. Et il toucha que le vent qu’il eût provoqué lui-même avant de tomber au sol. En faisant une parfaite carpette étoilée au pied de Winnie.
     
    Layout by Ninquelote - canalgraph


    Tout viendra à qui sait attendre.

    Earl Grey: Tout le monde, vous savez quel est la différence entre un vide d'ordure et Earl ?
    Earl Grey: Il n'en a pas. C'est des ordures

    { Contenu sponsorisé.
    Re: Détérioration physique, morale et matériel. Mais que fait la police ? [ Winnie/Earl]
    Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit