Forum RPG à avatars illustrés - Tout public - Aucune condition de ligne ou d'activité

login
register

Inscrit depuis le

messages ( mps)

Appartenance:

Vos groupes :


    ⎾ yvonne ⏌ uc

    Invité
    avatar
    Invité
    ⎾ yvonne ⏌ uc
    le Dim 19 Nov 2017 - 15:26
    bannière

    Yvonne Alix Mendoza

    feat Vera Dinkley - Scooby Doo | + oc divers (bannière par kuvshinov-ilya@tumblr)

    Caractère

    Yvonne, c'est simple, ce sont ses lunettes. Des lunettes à grosse monture qui lui mangent le peu de visage qui n'est pas caché par ses cheveux bouffants. Des lunettes foncées sur sa peau plutôt claire, qu'on ne peut ignorer. Des lunettes vives et colorées qui font ressortir son regard d'ancienne myope à travers des verres épais. Des lunettes, tout simplement, qui ne la quittent jamais.
    Fut un temps peut-être où Yvonne était une petite fille timide, qui n'osait pas adresser la parole aux autres, par peur de les déranger ou de se ridiculiser, qui ne se mettait jamais en avant, qui devenait muette comme une carpe en présence des étrangers. Et ces grosses et disgracieuses lunettes y étaient probablement pour quelque chose. En ces temps où les montures se devaient être aussi fines et discrètes que possible, les barres métalliques qui traversaient le visage d'Yvonne avaient quelque chose de grotesque - mais elle n'avait pas pu choisir sa paire. Mais ce temps-là est bel et bien révolu.
    À force de se contraindre à parler, à prendre les devants, à enquêter sur la vie des autres, Yvonne a trouvé en elle les ressources nécessaires pour surmonter ces barrières. Probablement parce qu'elle a compris qu'elle n'était pas différente des autres, et que l'altérité qui s'érige en obstacle entre les autres et elle lui cache les tremblements et les peurs que les autres personnes portent pourtant au fond d'eux. Parce qu'elle a compris aussi qu'elle n'était pas la pire des personnes, qu'elle n'était pas ridicule et, même mieux, que l'erreur est humaine, et qu'elle a le droit d'y succomber elle aussi. Quand elle réfléchit à ce parcours, Yvonne le trouve extraordinaire, parce qu'elle se rend compte que pour bien d'autres, ces petites vérités élémentaires sont loin d'être des évidences. Mais elle se dit également qu'il n'a rien d'exceptionnel, et qu'elle a peut-être eu juste de la chance de s'en rendre compte avant les autres.
    Yvonne est aidée par cette curiosité dévorante qui l'empêche de rester calme bien longtemps. Non seulement elle ne peut s'empêcher d'observer sous les moindres coutures tout ce qui l'entoure, au point même, peut-être inquiétant, de dévorer les notices d'utilisation de tous les objets qu'elle achète ou de sélectionner aléatoirement des mots dans le dictionnaire pour en apprendre leur définition, mais elle a aussi un intérêt extrêmement prononcé pour les personnes qui l'entourent. Le fait d'être une véritable encyclopédie sur pattes l'a sans doute aidé à prendre confiance en elle, parce que ses connaissances lui offrent une occasion de rebondir sur quasiment tous les sujets. Non, elle ne vous sortira pas des statistiques ultra-précises sur les mobilités urbaines à Pallatine, et elle ne sait même pas de quoi est composé un atome, mais elle pourra vous parler de cultures lointaines et de phénomènes physiques amusants ayant rapport avec le sujet dont il était question. La certitude de la connaissance lui a offert une légitimité dont elle a du mal à se passer : elle oublie parfois de parler d'elle, ou ne le fait qu'avec une gêne parcimonieuse qui démontre à quel point elle est peu familière avec l'exercice. Yvonne est persuadée de ne pas être plus intéressante que les autres et, si la conversation porte trop sur elle, elle aura tendance à la recentrer sur son interlocuteur afin de l'équilibrer. Car c'est également une personne très curieuse de l'humanité. Plus jeune, Yvonne avait parfois du mal à comprendre les autres êtres humains : elle était parfaitement d'interpréter leurs émotions les plus visibles ou de comprendre certaines de leurs motivations les plus évidentes, mais elle avait l'impression que quelque chose lui manquait. Elle ne ressentait pas leur douleur, leur peine ou leur joie, et elle trouvait étrange le contraste avec ses propres émotions. Mais à force d'observer les autres, elle a affiné sa connaissance, et même si elle ne se sent pas aussi empathique qu'elle devrait l'être, Yvonne se sent proche de ceux qu'elle côtoie, aussi différents qu'ils soient d'elle.
    C'est dans l'optique de satisfaire cette curiosité qu'Yvonne a choisi de se lancer dans la carrière de détective privée après l'école. Elle n'y connaissait pas grand chose, mais elle préférait se lancer dans une carrière qui la stimulerait vraiment plutôt que des études où elle était assurée de s'ennuyer - car la science universitaire la rebute au plus haut point. Yvonne estime également qu'elle rend service à la société en enquêtant pour ceux qui n'ont pas le temps de le faire. Elle ne fait pas cela par amour de la vérité ou pour se faire le porte-parole d'une cause qu'elle jugerait juste : ce qui intéresse Yvonne, c'est le frisson de l'enquête, la joie de se trouver face à des obstacles intellectuels, la satisfaction d'avoir trouvé la réponse qui taraudait ceux qui la lui réclamaient et qui n'était pas pour autant évidente. Peu importe au fond ce qu'on lui demande de faire : elle ne refuse jamais un défi qu'elle considérerait stimulant, à l'exception peut-être des crimes les plus sordides, dans la mesure où elle n'est pas armée émotionnellement pour faire face à des rivières de larmes et de sang.
    Bien souvent, Yvonne a l'impression de n'être pas adaptée au monde dans lequel elle évolue, que les gens la trouvent étrange, pour ne pas dire spéciale, voire carrément ennuyeuse. Il est vrai qu'elle n'a pas forcément le mode de vie que l'on pourrait attendre d'une femme de son âge : elle ne sort jamais, par exemple, ne consomme jamais une seule goutte d'alcool, ne s'intéresse pas à la mode, ni à la beauté, et lorsqu'elle sort, passe son temps rivé à un écran, qu'il s'agisse de celui de son smartphone, de sa tablette ou de son PC. Yvonne est au courant des dernières modes, mais elle n'y souscrit pas forcément : elle prend le temps de réfléchir avant de succomber à quoi que ce soit. Pour compléter le tableau, Yvonne sait qu'elle n'est pas très attirante : les garçons ne l'ont jamais regardée, et si des filles ont osé le faire un jour, elles se sont elles aussi montrées aussi discrètes que leurs homologues masculins. Elle n'est pas laide, mais elle ne sait pas se mettre en valeur, et c'est ce qu'on lui dit le plus vouent. Cependant, Yvonne ne pense pas que le problème vient de là (ou pas entièrement) : en fait, Yvonne dérange, parce qu'elle dit des choses que les autres n'aimeraient pas entendre. Si elle a le tact de s'abstenir de faire des révélations lorsqu'elle n'est soumise à obligation de le faire, elle est en revanche plus terre à terre lorsque cela fait partie de son métier - et même si elle a du tact, Yvonne ne peut s'empêcher de devoir secouer ceux qui venaient demander son aide. On lui fait parfois sentir que le monde irait mieux sans elle, même si elle ne parvient pas à y croire - même la plus inutile des personnes sur Terre a une bonne raison d'y être. Elle n'en conçoit pas forcément de malaise, du moment où on ne lui adresse pas de critiques directement. On ne la devine pas influençable, et pourtant, Yvonne se laisse très facilement blesser par les critiques des autres, même si elles ne sont pas justifiées. Elle est en général totalement démunie face aux insultes, car elle ne se sent pas capable d'en renvoyer ni de se dédouaner - mais ne la prenez pas pour une sainte, ça lui arrive très souvent de jurer. En revanche, elle a beaucoup de mal à blesser ou agresser volontairement quelqu'un d'autre, sans doute parce qu'elle pense trop souvent à la façon dont elle-même réagirait.
    Heureusement, Yvonne est du genre débrouillarde, et même si elle se met dans des situations impossibles (ça lui arrive souvent, étant donné qu'elle n'a pas froid aux yeux), elle trouvera toujours un moyen pour s'en sortir. L'arme ultime, selon elle, c'est la bonne humeur et un joli sourire - mais elle est trop prude pour jouer de ses charmes comme la doxa l'attendrait d'une femme. Elle considère qu'il s'agit là d'un comportement machiste et archaïque qui ne devrait plus hésiter, et elle vilipende aussi bien les hommes qui ont de telles attentes envers les femmes que les femmes qui se livrent à de telles pratiques. C'est peut-être bien la seule cause pour laquelle Yvonne semble s'animer. On ne saurait taxer Yvonne de moralité abusive : c'est ce réalisme, ce pragmatisme dont elle sait faire preuve qui lui permet de se tirer des mauvais pas, alors forcément, elle ne va pas s'en priver. Yvonne a plus d'un tour dans son sac, et parfois des pas très beaux, mais on lui pardonne volontiers, car elle ne pense jamais à mal.

    Yvonne

    Âge: 27 ans
    Naissance: 28/06/1989
    Arrivée: Native.
    Présence en ville: 27 ans.
    Nationalité: Franco-espagnole.
    Métier: Détectrice privée.
    Statut civil: Célibataire endurcie, un peu contre son gré.

    Groupe: Geeks
    Rang occupé: Membre.
    Nom de code: Aucun

    Taille: 1.57
    Corpulence: Plutôt fine, mais avec des formes généreuses.
    Cheveux: Bruns, coupés courts, un peu à la garçonne.
    Yeux: Marrons orangés.
    Autres: Il est très rare de la voir sans ses lunettes, elle en porte toujours même si, depuis son opération au laser, elle est moins myope qu'avant.

    Histoire

    uc

    le qc de naga qu'on n'attendait plus.
    (en fait, j'ai eu trop d'idées pour pouvoir en choisir une, donc j'ai pris la plus simple parce qu'elle me change des salauds et autres tarés dépressifs que je joue d'habitude)

    Voir le profil de l'utilisateur
    avatar
    Aces
    uc à refaire
    Messages : 1437
    Messages rp : 134
    Date d'inscription : 29/02/2016

    Nom de code : trauma
    Avatar : kaneki ken

    Re: ⎾ yvonne ⏌ uc
    le Dim 19 Nov 2017 - 15:36
    J'AI TOUT LU et wow Yvonne change beaucoup de tes autres persos et en même temps, elle a quelque chose de très réaliste ? comme si on avait déjà tous croisé une Yvonne dans la rue. J'adore son nom et j'espère que tu le garderas.
    La rebienvenue à toi. (:

    ___________________
    Invité
    avatar
    Invité
    Re: ⎾ yvonne ⏌ uc
    le Dim 19 Nov 2017 - 16:14
    Merci toi. Je ne sais pas si elle est vraiment réaliste, mais oui, elle me change vraiment de d'habitude.
    (d'ailleurs, c'est quand tu fais un perso qui n'est pas emo, toi /bus)
    Contenu sponsorisé
    Re: ⎾ yvonne ⏌ uc
    Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit