login
register

Inscrit depuis le

messages ( mps)

Appartenance:

Vos groupes :
    Règlement Contexte Annexes Groupes Avatars Questions Partenariats Discord
    Bienvenue à Pallatine, une ville située dans une dimension parallèle.
    À la population native s'est mêlée une foule de Terriens, partis volontairement de la Terreou arrachés contre leur gré pour refaire leur vie ici, sans possibilité de retour. Divisés en groupes nommés diasporas, les habitants essaient de tirer profit de la situation dans laquelle ils se trouvent.
    Mais depuis quelques temps, d'étranges perturbations temporelles viennent troubler le quotidien des habitants de Pallatine. Phénomènes anodins ou présages inquiétants, chaque diaspora s'efforce de percer le mystère avant les autres.
    05/05 Installation de la version 5 (+++)
    28/02 Le forum fête ses deux ans !
    17/12 Installation de la version 4.1 (+++)
    01/11 Début de l'intrigue 4 (+++)

    { un retour sur Terre possible ?

    Intrigue 5 (+++)
    Une bien étrange rumeur circule depuis le mois de juillet : plusieurs personnes auraient effectué un voyage retour sur Terre, alors que l'Institut s'y est toujours refusé. Et les personnes sont en effet introuvables. Cette rumeur serait-elle fondée ?
    Avatars 200x320px - Tout public - Temps de jeu : juillet à septembre 2016 - Design et codage par Naga et Sneug - Crédits
    Tableau des diasporas
    Institut
    Altermondialistes
    Gangsters
    Iwasaki-rengô
    Geeks
    Opportunistes
    Indépendants

    { Chronos Republic. Le seul forum où ta grand-mère est plus jeune que toi

    Les derniers transférés

    u43Unity Fortesee
    Autrefois connue sous le nom d'Unité 43, celle qui fut une déesse en chaise roulante est désormais amnésique et membre des geeks.
    (fiche)
    césarCésar Duncan
    Ce chef d'équipe à l'ascendance guerrière est un natif qui s'est engagé dans le travail pour atténuer la perte de ses proches. Il a notamment participé activement à la recherche des personnes disparues.
    (fiche)
    shaozuShaoZu Hwang
    Le chef du Lotus Rouge a passé une enfance paisible à Pallatine, avant de partir découvrir le monde. Engagé dans un petit groupe de l'Iwasaki-rengô, il a patiemment gravi les échelons jusqu'à occuper son poste actuel.
    (fiche)
    machiMachi Kobayashi
    Membre des Aces, elle a perdu son bras et son frère, et n'est depuis plus la même.
    (fiche)
    zahraZahra Siaka
    Originaire de Sierra Leone, elle a subi des mutilations avant d'être transférée en mauvais état à Pallatine.Elle est depuis devenue recruteuse pour les Opportunistes.
    (fiche)
    clarenceClarence Ichikawa
    Enfant d'un amour plus fort que les différences, il s'occupe des nouveaux arrivants à l'Institut avec beaucoup de gentillesse.
    (fiche)
    lexaLexa Beloff
    Princesse destinée à la gloire, son transfert a probablement sauvé la terre d'un destin tragique...
    (fiche)
    Naga
    admin // semi-dispo
    (mp)
    Seung Joo
    admin // indispo
    (mp)
    Locke
    modo // semi-dispo
    (mp)
    Camille
    modo // semi-indispo
    (mp)

    Lyov Solokovsky
    31 ans, geek, métier au choix
    (fiche)

    Ozo Svensson
    19 ans, institut, responsable d'une équipe
    (fiche)

    Jenna Wisnuys
    37 ans, altermondialiste, présidente
    (fiche)

    Ihsan Reyes
    29 ans, geek, ingénieur
    (fiche)

    Jack Smith
    34 ans, opportuniste, artiste graffeur
    (fiche)

    Abigail S. Clemens
    31 ans, Iwasaki-rengô, recruteuse
    (fiche)


    { in a sea of lovers without ships / Stella.

    avatar
    Arrivées & Éducation
    if a lover had a heart so bright it could warm the planet
    relentless and stubborn and standing his ground long after it stopped being reasonable.
    Messages : 48
    Messages rp : 26
    Date d'inscription : 25/05/2018

    Nom de code : kakujitsu (certitude)
    Jukebox : let's find out just how far i'll go
    Avatar : Keith Kogane - Voltron Legendary Defender

    Voir le profil de l'utilisateur
    in a sea of lovers without ships / Stella
    le Mer 30 Mai 2018 - 8:44
    Il y a des gens qui me font sourire plus que les autres. Stella, c'est mon amie, et quand je la croise dans les couloirs de l'Institut on se sourit et ça me fait du bien. Elle brille, peut-être plus fort que moi, et ensemble je crois qu'on pourra se battre jusqu'à ce que tout le monde soit heureux. Je sais que j'exagère, mais parfois quand je me tiens devant elle et qu'on discute j'ai l'impression qu'avec sa force et la mienne l'impossible serait possible. Je sais que non. Mais parfois ça me fait plaisir de rêver, juste une seconde, et d'oublier qu'il y a des limites à ce que je peux accomplir.
    I think there's somewhere we can go where, just for a second, we'll outshine the sun. Not out of pride or out of hubris, just to see if we're able to. Because maybe if we were warmer there'd be more people that we could heal, more brokenness that we could fix, and maybe if that was the case we could stand on the shoulder of giants like a hill or a mountain and reach everything that we couldn't reach before. I know I have dreams that will die when I do. I know I can't fix everything that's broken, but I'm going to try anyway, and in the trail behind my trials and in the attention behind my attempts there'll be good left over for the ones who need it, for the ones who want it, and even when I'm just a body feeding the earth then that'll mean that I'm still worth something. As long as there's people that still smile when I'm dead, then I'll know not all is lost.
    I'm not hopeless. I'll never think all is lost. That's sort of just who I am. And I think she's like that too. That's why we're friends. That's why we understand. And that's why when we smile at each other, everything gets a little bit brighter.
    La journée de travail finie, on se rencontre dans le hall d'entrée de l'Institut et je pense que immédiatement, la pièce s'illumine un peu. « Stella! T'as passé une bonne journée? » Je suis content de la voir, elle et son épée à sa taille, et son air de chevalière qui finira bien par sauver le monde. Puis je remarque qu'elle a participé à une bataille (peut-être au nom de la lumière, peut-être pas) et mon sourire tombe un peu et je m'inquiète. Je tends la main comme pour toucher à ses contusions, comme si mes doigts allaient les guérir. « Woh! Ça va? »
    i've got a plan and it's you


    « Just promise me that. It's fine if this is the last thing I ever tell you: just promise me that if you need it, you'll ask for help. »
    There were three seconds of unbearable silence.
    « Okay. »
    avatar
    Sécurité
    Chevalière d'un monde post-apocalyptique sans technologie, c'est une jeune fille qui respire la bonne humeur et qui vit selon son code de la chevalerie.
    C'est dans l'espoir de faire régner l'ordre et la justice à Pallatine qu'elle travaille pour l'institut.
    Messages : 114
    Messages rp : 44
    Date d'inscription : 19/03/2017

    Nom de code : Riddare
    Jukebox : rotvälska
    Tir na nOg
    Avatar : Mordred - Fate series

    Voir le profil de l'utilisateur
    Re: in a sea of lovers without ships / Stella
    le Ven 1 Juin 2018 - 2:54
    Stella, encore une fois, rayonnait et enveloppait chaque personne qu'elle croisait d'une douce chaleur aimante. Mais existait-il un jour sans qu'elle ne rayonne ? Non. Une étoile ne s'éteignait qu'à la fin de sa vie, et encore, elle partait dans une dernière explosion de lumière et de chaleur, non pour détruire son entourage, mais pour les envelopper d'amour une dernière fois. Toutefois, elle ne comptait pas s'éteindre de si tôt, il y avait encore trop de personnes à aider, à sauver, et elle ne baisserait ni les bras ni les armes pour arriver à la paix et l'entente entre les hommes de Pallatine. Telle était sa mission, son devoir, et son souhait.
    La chevalière souriait, fière et heureuse, et même si ce sourire lui faisait légèrement mal à cause de ses blessures, elle continuait à sourire, pour elle même, et pour les autres.
    Elle avait accepté sans rechigner les réprimandes de ses supérieurs et n'avait aucun regret. Toutes les actions qu'elle prenait, elle les prenait parce qu'elles lui semblent justes et selon ses codes de la chevalerie. C'était le plus important pour elle, et elle restait fidèle à ses principes.
    La journée de travail terminée, elle rencontra Clarence, cet être qui lui était si similaire et avec qui elle s'entendait merveilleusement bien. Elle s'entendait avec tout le monde dans l'institut, avec ses compagnons d'armes, ses collègues, mais Clarence était celui qu'elle appréciait le plus, pour sa personnalité, sa chaleur, et sa gentillesse. Il rayonnait autant qu'elle. Ils partageaient les mêmes idéaux, celle d'un monde meilleur et sans violence, et chacun se battait à sa façon, et elle le respectait pour cela. Impossible de se détester.
    Était-il d'ailleurs possible de détester l'un des deux ? Non. Impossible.
    Le sourire de Stella s'illumina un peu plus, et elle dit haut et fort avec enthousiasme et bonne humeur, sans honte de son anglais toujours aussi lourd et accentué mais qui, de jour en jour, s'améliorait:

    -Oh Clarence ! Je me suis fait disputer par Hijikata-dono mais à part ça, bonne journée oui. Et toi ?

    Stella remarqua sans peine l'air inquiet de Clarence et comprit très vite pourquoi lorsqu'il tendit la main pour toucher ses blessures. Elle se tapa la poitrine de son poing et répondit :

    -Une petite bagarre, pour protéger une précieuse amie et notre honneur. Ça fait encore un peu mal mais les paumes à Pallatine sont bien plus efficaces que les paumes de mon ancien monde à base d'herbes.

    Voilà ce qui arrivait, lorsqu'on mélangeait baume et pommade, de la paume.
    Elle tapota l'épaule de Clarence pour qu'il ne s'inquiète plus et dit d'une voix qui se voulait réconfortante:

    -ça guérira en deux tempos trois mouvements ! Tu veux que je te raconte toute l'histoire ? Oh je sais ! On va boire quelque chose ?


    Les cadeaux:
    avatar
    Arrivées & Éducation
    if a lover had a heart so bright it could warm the planet
    relentless and stubborn and standing his ground long after it stopped being reasonable.
    Messages : 48
    Messages rp : 26
    Date d'inscription : 25/05/2018

    Nom de code : kakujitsu (certitude)
    Jukebox : let's find out just how far i'll go
    Avatar : Keith Kogane - Voltron Legendary Defender

    Voir le profil de l'utilisateur
    Re: in a sea of lovers without ships / Stella
    le Dim 3 Juin 2018 - 6:33
    Si je suis le chevalier de la psyché, celui de la chaleur entre ses côtes et de l'incorporel (quoi que Stella puisse l'être aussi), mon amie est celui, plus classique, le vrai, le réel. Celui qui prend son épée et s'en va défendre l'honneur de tous les moins fortunés. Je l'admire pour ça, même si je crois que la violence doit toujours être un dernier recours. Moi, je ne me suis jamais battu - peut-être qu'un jour je le devrai, mais en attendant je ne crois pas avoir besoin de cultiver ce talent. Il ne faut pas croire que je méprise la violence, je crois que parfois c'est nécessaire, mais il y a toujours les mots avant ça. Jamais je ne jugerais quelqu'un qui s'est battu pour une bonne raison, et je suis confiant que Stella fait toujours partie de ces gens-là. « Il t'a disputé à propos de la bagarre? » Ça me semblerait logique, je sais qu'ici on s'attend à ce que les employés fassent la bonne image de l'Institut. « Bonne journée aussi, je n'ai personne de qui m'occuper maintenant que le dernier est parti, alors je fais un peu ce que je peux en attendant. » Je ne me plains pas, parce qu'il y a toujours du travail à faire. Mais il y a bien une partie de moi, enfouie, qui se sent un peu désœuvré quand je n'ai pas l'impression d'activement aider. Mais bon, ce n'est pas grave.
    Un sourire s'étale sur mon visage, effaçant mon air inquiet lorsque Stella s'explique. « Ah. Tout s'explique. » Je comprends ce qu'elle veut dire, alors je ne la corrige pas. Souvent, je n'entends même plus ses erreurs tant j'y suis habitué. Elle n'a pas besoin de parler un anglais parfait pour qu'on puisse se comprendre. « Oui! Je veux bien. » Ça risque d'être une bonne histoire, si ça a causé tant de contusions. Enfin, j'espère, et puis l'air jovial de Stella me fait penser que ce ne sera pas dramatique. « Je t'invite. Suis-moi, je sais où aller. » C'était déjà mon plan que de l'amener boire quelque chose, alors tant mieux si elle le propose elle-même.
    Je guide donc Stella jusqu'en dehors de l'Institut, puis à travers les rues jusqu'à Sundlaw, et un petit café coincé dans le coin d'une rue, convivial. Je pousse la poche et la sonnette tinte, alertant l'employé tenant le comptoir de ma présence. Je ponctue mon « bonjour! » d'un grand sourire, et je m'avance vers le comptoir. Je tourne mon visage vers Stella. « Qu'est-ce que tu veux boire? » L'employé nous regarde et nous attend.
    i've got a plan and it's you


    « Just promise me that. It's fine if this is the last thing I ever tell you: just promise me that if you need it, you'll ask for help. »
    There were three seconds of unbearable silence.
    « Okay. »
    avatar
    Sécurité
    Chevalière d'un monde post-apocalyptique sans technologie, c'est une jeune fille qui respire la bonne humeur et qui vit selon son code de la chevalerie.
    C'est dans l'espoir de faire régner l'ordre et la justice à Pallatine qu'elle travaille pour l'institut.
    Messages : 114
    Messages rp : 44
    Date d'inscription : 19/03/2017

    Nom de code : Riddare
    Jukebox : rotvälska
    Tir na nOg
    Avatar : Mordred - Fate series

    Voir le profil de l'utilisateur
    Re: in a sea of lovers without ships / Stella
    le Jeu 7 Juin 2018 - 0:13
    Stella accepta sans broncher que Clarence lui serve de guide à travers les labyrinthe de Pallatine et passa le trajet à regarder et observer les alentours, toujours aussi fascinée : les autres habitants qui rentraient chez eux, après le travail, ou qui allaient ailleur, et qui affichaient divers mines : joie, fatigue, colère. Les hauts immeubles qui grattaient le ciel aussi, d'où le terme grattes-ciel qui contrairement à son monde, n'étaient pas en ruines. Comment les hommes avaient pu réussir à construire tant de choses ? Elle l'apprendrait, un jour, mais pas ce soir. Ce soir, elle allait passer un peu de temps avec un ami, ce qui était toujours agréable et qui rendait toujours heureuse la jeune fille.
    Ils arrivèrent donc dans un petit café à Sundlaw, et Stella suivit le jeune homme à l'intérieur.

    -Bonjour ! S'exclama-t-elle après son ami, avec une force et une énergie qui ne manquait jamais d'étonner et réveiller ceux qui ne la connaissaient pas et qui attirait toujours l'attention des autres clients.

    Lorsqu'on lui demanda ce qu'elle souhaitait boire, elle hésita un instant et se mit à réfléchir en silence. Quelque chose qu'elle connaissait et qu'elle adorait, ou quelque chose de nouveau? Elle avait toujours ce dilemme une fois dans un café ou un restaurant. Cela dit, elle ne voulait pas de café, ou pire, du café noir qui la faisait grimacer comme jamais à cause de ce goût amer. Que les gens puissent boire ce genre de mixture l'étonnait toujours. Aussi, elle décida dans son indécision à revenir à sa bonne vielle méthode qui ne l'avait jamais trahie. Elle regarda autour d'elle, les autres clients notamment, puis pointa du doigt une table où deux jeunes femmes buvaient quelque chose qui avait attiré l'attention de la jeune fille.

    -ça, s'il vous plaît !


    Ce qu'elle pointait du doigt ? Un milk-shake à la fraise. Elle sourit, contente de son choix, puis attendit que son ami ait choisi à son tour, et une fois fait, elle sortit de sa poche une carte – sa carte bancaire – et la brandit en l'air comme une arme avec un grand « Ta-daaaaa » et annonça à Clarence :

    -Avec la magie du crédit, je paye ta boisson. C'est moi qui t'ait invité après tout!

    Oh, elle était toujours très fière d'elle de pouvoir utiliser avec succès cette technologie, cet argent qui était stocké dans sa carte par la magie de la science et montrer qu'elle s'était habituée à la technologie de la ville - plus ou moins - . Et cette fois, elle fera attention à ne pas crier son code à voix haute.


    Les cadeaux:
    avatar
    Arrivées & Éducation
    if a lover had a heart so bright it could warm the planet
    relentless and stubborn and standing his ground long after it stopped being reasonable.
    Messages : 48
    Messages rp : 26
    Date d'inscription : 25/05/2018

    Nom de code : kakujitsu (certitude)
    Jukebox : let's find out just how far i'll go
    Avatar : Keith Kogane - Voltron Legendary Defender

    Voir le profil de l'utilisateur
    Re: in a sea of lovers without ships / Stella
    le Dim 17 Juin 2018 - 9:20
    C'est fou comme Stella attire toujours l'attention sur elle sans s'en soucier une seule seconde. Ce n'est pas une mauvaise chose, absolument pas, ça met de la joie partout où elle va, alors je pense que je devrais m'efforcer d'être un peu plus comme elle. Oui, elle fait tourner les têtes, mais personne qui la voit ne retourne le regard sans un sourire. Elle les multiplie comme par magie.
    J'aime toujours bien boire ou manger avec elle, parce qu'elle aime goûter de nouvelles choses et ses réactions sont souvent attendrissantes. C'est comme voir un enfant qui apprend tout du monde. Moi, je commande juste un thé glacé, comme d'habitude. Ce n'est pas que je n'aime pas le changement, mais parfois j'aime bien rester sur le status quo et puis, on ne change pas une recette qui marche. Je souris un grand sourire quand Stella m'annonce que c'est elle qui invite. « Ah! Okay. Merci. » Je trouve ça admirable, à quel point elle a su s'adapter à tant de technologie. Elle m'a déjà raconté l'histoire de la fille qui lui a apprit comment se servir d'une carte de crédit, et non seulement ça me fait plaisir de voir que quelqu'un a ressenti le besoin de la prendre sous son aile, mais en plus ça me rappelle toujours à quel point c'est impressionnant de voir quelqu'un être jeté dans un environnement totalement inconnu, et pourtant parvenir à s'en sortir.

    Donc j'observe attentivement Stella payer, puis on va s'asseoir dans un coin du café avec nos boissons en main, et je me pose devant elle en prenant une gorgée de mon verre. « Alors, » je pose mes coudes sur la table, et mon menton dans le creux de ma paume pour le soutenir, « tu me racontes cette histoire de bagarre avec ton amie? » Je la regarde dans les yeux, attentif. « Je t'avoue que je me demande bien comment tu pourrais te ramasser dans ce genre de situation où tu dois te battre pour t'en sortir. » Mes yeux brillent - je ne suis pas totalement sérieux. Mais j'avoue que je suis très curieux de savoir ce qui a bien pu se passer.
    i've got a plan and it's you


    « Just promise me that. It's fine if this is the last thing I ever tell you: just promise me that if you need it, you'll ask for help. »
    There were three seconds of unbearable silence.
    « Okay. »
    avatar
    Sécurité
    Chevalière d'un monde post-apocalyptique sans technologie, c'est une jeune fille qui respire la bonne humeur et qui vit selon son code de la chevalerie.
    C'est dans l'espoir de faire régner l'ordre et la justice à Pallatine qu'elle travaille pour l'institut.
    Messages : 114
    Messages rp : 44
    Date d'inscription : 19/03/2017

    Nom de code : Riddare
    Jukebox : rotvälska
    Tir na nOg
    Avatar : Mordred - Fate series

    Voir le profil de l'utilisateur
    Re: in a sea of lovers without ships / Stella
    le Lun 2 Juil 2018 - 0:21
    Ce fut avec le plus grand des calmes et avec la plus grande attention que Stella utilisa la magie, non, la technologie de la carte bancaire et de l'argent qui n'était pas vraiment de l'argent et qui était stocké dans la carte pour payer, et ce, sans crier haut et fort son code secret qui devait rester secret. Et lorsque la petite boite confirma qu'elle avait utilisé la carte correctement, elle ressenti une nouvelle fois une grande satisfaction. Petit à petit, lentement mais sûrement, elle s'habituait à la vie à Pallatine, aux objets qui l'entouraient, et au fonctionnement de la société moderne.
    Bien sûr, des difficultés demeuraient. L'ordinateur et le téléphone restaient toujours un challenge à comprendre et à maîtriser, et bien d'autres choses restaient hors de sa portée et l'effrayaient. Mais un jour, un jour, elle maîtriserait ces objets, et, à son tour, elle pourrait apprendre à d'autres transférés dans la même situation qu'elle, tout comme toutes ces personnes qui lui étaient venues en aide.

    Avec un grand « Merci monsieur! » elle prit sa boisson et vint s'installer avec Clarence dans un coin du café, et sans se faire prier, elle goûta son milk-shake. Une nouvelle fois, la chevalière qui avait pourtant parcouru le monde et parcouru d’innombrables restaurants et bars dans cette ville ne put cacher sa joie de pouvoir goûter à quelque chose de délicieux, et toujours honnête avec ses sentiments, elle s'exprima avec un :

    -Hmmmmmmm ! Trop bon !

    Une simple boisson ou un simple dessert sucré pouvait lui faire oublier tous ses soucis et toutes ses douleurs. Toutefois, Clarence la ramena à la réalité et Stella se gratta la tête un instant en silence, cherchant ses mots, et réorganisant ce qu'elle voulait dire :

    -Tout commença lorsque j'étais invitée à une fête avec mon amie. Une fête par Lloyd, tu le connais non ? Là bas on a bu du...euh...ils appellent ça du coup de poing ? Enfin je veux dire du punch. Et après, apparemment, il y avait des rumeurs que Lloyd et mon amie étaient en couple et qu'ils avaient partagé un lit ensemble et que c'était lui qui avait raconté tout ça.

    Oh, c'était des expressions bien loin de « sortir ensemble » et « coucher ensemble », car Stella trouvait que ces phrases là avaient bien trop de sens et pouvaient mener à confusion. Après tout, elle même avait tout d'abord été induite en erreur en croyant qu'ils étaient littéralement sortis quelque part.

    -Mais mon amie était très en colère parce que ce n'était pas vrai, et après y'a eu la fameuse bagarre.

    Elle sirota sa boisson, se remémorant le chaos qui s'en était suivi, puis continua, avec son talent de conteuse, à raconter son anecdote comme elle racontait ses aventures sur Terre: avec un grand sourire et de grands mouvements de bras, rendant le tout très vivant.

    -La violence c'est pas bien, mais pas le choix à ce moment là! Mon amie défendait son honneur. Et comme ils étaient plus, j'ai sauté dans l'action et j'ai aidé mon amie parce que c'est mon amie, et qu'on ne laisse pas ses amis ou les innocents seuls en face de problème. Je l'ai protégé et elle m'a protégé, on a combattu dos à dos, on a reçu des coups et on les rendait. Elle imita des mouvements de boxe avec les poings près du visage. Au final, on a réussi à s'en sortir mais comme tu peux le voir, ce n'était pas facile. Et maintenant que j'y pense, je crois que Lloyd m'évite depuis quelques temps. Je l'ai pas revu.

    La suédoise n'avait aucune haine ou rancœur envers lui ou ses amis. Ils avaient commis un crime, mais l'avaient payé. Ils avaient sûrement appris de leurs erreurs, elle le croyait et était optimiste. Mais la chevalière aurait pourtant aimé des explications de la part de son collègue, ou des excuses. Bah. Elle finirait par le revoir.

    -Tu l'as vu toi ?


    Les cadeaux:
    avatar
    Arrivées & Éducation
    if a lover had a heart so bright it could warm the planet
    relentless and stubborn and standing his ground long after it stopped being reasonable.
    Messages : 48
    Messages rp : 26
    Date d'inscription : 25/05/2018

    Nom de code : kakujitsu (certitude)
    Jukebox : let's find out just how far i'll go
    Avatar : Keith Kogane - Voltron Legendary Defender

    Voir le profil de l'utilisateur
    Re: in a sea of lovers without ships / Stella
    le Dim 8 Juil 2018 - 23:26
    Un grand sourire éclate sur mon visage quand Stella fait montre de son enthousiasme face au milkshake. Je crois qu'il faut s'entourer de gens qui savent être spontanés à sa façon, ça fait comme un soleil dans sa vie. Alors peu importe ce qui peut bien me troubler, elle l'efface d'un sourire ou d'un geste, et il ne reste que sa chaleur pour m'habiter. Je ne sais pas trop ce que je ferais sans Stella. À l'instant, j'oublie tous mes soucis pour me concentrer sur elle en buvant distraitement mon thé. « Oui, Lloyd? Le, euh... à y penser, je sais toujours pas ce qu'il fait. » C'est de ce genre de collègues que je ne côtoie pas vraiment, que je croise parfois dans les couloirs, mais que je ne sais pas vraiment qui il est, ce qu'il fait dans la vie, qui sont ses amis, ou quoi que ce soit. Et je ne sais même pas quel est son rôle au sein de l'Institut, je ne pense pas qu'il soit scientifique, mais je pourrais très bien me tromper.
    J'écoute attentivement l'histoire de mon amie, absorbé par sa façon de raconter les choses. Il ne me semblait pas que Lloyd avait l'air de ce genre de personne là. Il aurait vraiment menti à propos de ses conquêtes? Et à propos d'une femme qui était susceptible de lui casser la gueule? Je ne sais pas si c'était vraiment judicieux. Je me demande ce qui a bien pu le pousser à faire ce genre de chose. Je n'ai pas les deux côtés de l'histoire, donc j'aurais tendance à essayer de rester neutre, mais je sais que Stella ne mentirait pas alors je me demande juste si Lloyd est une personne moins fréquentable que je ne le pense. Enfin. Il y a probablement une explication.

    Je hoche la tête quand Stella explique qu'elle a protégé son amie. Je ne pourrais jamais la blâmer pour ça, je crois que dans un contexte comme celui là, je ferais probablement la même chose. Quoique avec beaucoup moins de talent.
    « Hmm... Je ne crois pas l'avoir croisé. » Une pause. « Mais, maintenant que j'y pense... Je crois que j'ai entendu Lorenzo mentionner qu'il ne sera pas là pour quelques jours. Tu crois que ça a quelque chose à avoir avec ça? » Je ne vois pas trop le lien, mais peut-être qu'il s'est blessé dans la bagarre? Ou il est tombé malade, sans que ça aie quoi que ce soit à voir avec cette histoire. Ce serait difficile de le dire. « Peut-être qu'il a été blessé dans la bagarre? »
    i've got a plan and it's you


    « Just promise me that. It's fine if this is the last thing I ever tell you: just promise me that if you need it, you'll ask for help. »
    There were three seconds of unbearable silence.
    « Okay. »
    avatar
    Sécurité
    Chevalière d'un monde post-apocalyptique sans technologie, c'est une jeune fille qui respire la bonne humeur et qui vit selon son code de la chevalerie.
    C'est dans l'espoir de faire régner l'ordre et la justice à Pallatine qu'elle travaille pour l'institut.
    Messages : 114
    Messages rp : 44
    Date d'inscription : 19/03/2017

    Nom de code : Riddare
    Jukebox : rotvälska
    Tir na nOg
    Avatar : Mordred - Fate series

    Voir le profil de l'utilisateur
    Re: in a sea of lovers without ships / Stella
    le Mar 24 Juil 2018 - 18:03
    Clarence ne connaissait donc pas tellement Lloyd. Cela ne surprit pas Stella. Après tout, l'institut était grand et composé de tellement de personnes et de personnalités différentes que connaître tout le monde relevait de l'impossible. Qui plus est, ils ne travaillaient pas dans le même domaine. Ce qui fit penser à la suédois que, comme toujours, c'était la chance et le destin qui avaient fait que le chemin de Stella et de Clarence s'étaient croisés dans l'institut avant de s'entendre tout naturellement. Oui, en pensant à cette chance et à toutes ses autres merveilleuses rencontres, Stella ne pouvait que ressentir une profonde joie et une certaine gratitude envers la chance ou le destin qui guidait chacun de ses pas.

    -Pas là pendant quelques jours huh. Répéta Stella pensif.

    De ce que Stella avait pu juger pendant le chaos qui avait régné, Lorelei avait dû lui casser quelques côtes et lui donner pas mal de bleus au visage. Ce ne serait donc pas étonnant qu'il soit cloîtré dans son lit à se tordre de douleur et maudissant ses propres paroles.

    -Oui, je pense qu'il a dû se faire très mal. Des côtes cassées. Mon amie est pas vraiment allée de main...main...mordre...mort. Main morte. C'est ça.

    En repensant à la scène de violence où Lorelei s'était déchaînée sur une personne sans défense, la jeune chevalière eut un peu de peine pour Lloyd. Il l'avait mérité pour avoir atteint à l'honneur d'une jeune femme et avoir menti, mais quand même…
    Stella sirota son milk-shake en silence puis une idée la frappa et lui remonta le moral :

    -Quand j'aurai le temps, j'irai lui rendre une petite visite chez lui. Pour voir s'il va bien. Et je pourrai discuter avec lui sur le pourquoi du comment ! Oui, ça m'a l'air d'une bonne idée !

    Pas tout de suite, ni demain, probablement. Demain, elle avait beaucoup de chose à faire, et tout de suite, elle partageait un moment privilégié avec Clarence.

    -Sinon, comment c'était avec ton dernier protégé ? Un jour, j'aimerais bien t'aider pour ton travail.

    Un jour, lorsqu'elle ne pourrait plus se battre, lorsqu'elle ne pourrait plus protéger les innocents avec son épée, à cause de l'âge ou de ses blessures, elle aimerait faire le travail que Clarence faisait. Aider les autres. Et elle comptait bien sur Clarence pour un jour lui apprendre les ficelles de ce métier. Oui. Un jour.

    +4


    Les cadeaux:
    avatar
    Arrivées & Éducation
    if a lover had a heart so bright it could warm the planet
    relentless and stubborn and standing his ground long after it stopped being reasonable.
    Messages : 48
    Messages rp : 26
    Date d'inscription : 25/05/2018

    Nom de code : kakujitsu (certitude)
    Jukebox : let's find out just how far i'll go
    Avatar : Keith Kogane - Voltron Legendary Defender

    Voir le profil de l'utilisateur
    Re: in a sea of lovers without ships / Stella
    le Jeu 2 Aoû 2018 - 21:58
    Oh. J'ai un peu de mal à imaginer Stella être amie avec quelqu'un qui y irait si fort dans une bagarre que l'autre personne devrait prendre congé au travail. Je veux bien qu'on aie menti à son propos, mais je ne crois pas que ça vaille qu'on tabasse quelqu'un? Parce que casser des côtes, c'est quand même quelque chose. Bon, si c'est l'amie de Stella, je suis sûr que c'est une bonne personne quand même. Mais je me pose un peu la question. Il y a d'autres moyens de régler ces problèmes, non? Elle aurait pu lui parler, essayer des clarifier la situation... Je ne sais pas. Mais Stella a l'air si certaine que c'était la bonne décision, que je ne peux que m'en remettre à son jugement. Je n'étais pas là, après tout - peut-être que l'autre fille s'est sentie menacée, et donc c'est pour ça qu'elle y est allé si fort. Je ne sais pas. Je ne sais vraiment pas quoi en penser. Je souris quand Stella propose d'aller rendre visite à Lloyd. « Oui, c'est une bonne idée! Comme ça il n'y aura plus de confusion. Parce que vraiment, je ne comprends pas pourquoi il a menti comme ça. » Je hausse les épaules. « J'imagine que je ne le connais pas tant que ça. » Ce serait décevant de savoir qu'il est ce genre de personne là, par contre. « Tu m'en donneras des nouvelles? » Juste pour savoir s'il va bien.

    Je prends un instant pour réfléchir à mon dernier transféré. Ah, c'est Lexa. « Elle est sortie récemment, elle va à l'école maintenant. Elle est encore jeune tu sais. Elle était très... méfiante. Mais je crois qu'elle va finir par s'adapter, elle est très tenace. Elle vient d'une ligne du temps où les choses étaient compliquées pour elle; je n'en sais pas beaucoup, mais elle devait être un genre d'enfant soldat. Enfin, pas de la façon, dont on se l'imagine, mais elle était formée pour la guerre depuis son plus jeune âge je crois. On dirait une enfant qui a oublié de l'être, qui essaie juste tellement fort d'être une adulte. C'est triste, dans un sens. » J'ai quand même réussi à l'acheter avec du chocolat. Bon, acheter est un grand mot, mais l'important c'est qu'elle sache que je suis là pour elle, même si c'est juste pour lui donner une sucrerie quand elle n'en a pas. « Et puis tu m'aides déjà, tu sais. Je sais que quand les nouveaux transférés sortent pour aller vivre leur vie, ils seront en sécurité grâce à toi. C'est quelque chose dont je n'ai pas à me soucier. » Je me sentirais moins bien avec tout ça si je n'avais pas cette certitude là. Pallatine peut être un endroit dangereux, mais savoir que Stella (et d'autres comme elle) est là pour assurer l'ordre, ça me rassure. « Mais ça me ferait plaisir de t'avoir comme partenaire. Je peux en parler à mon supérieur, si tu veux? » Plutôt que d'avoir avec moi, pour les plus dangereux, une armoire à glace comme garde du corps. Je préfère faire les choses tout seul, mais si l'Institut insiste à ce que j'aie quelqu'un avec moi, je préfèrerais que ce soit Stella.
    i've got a plan and it's you


    « Just promise me that. It's fine if this is the last thing I ever tell you: just promise me that if you need it, you'll ask for help. »
    There were three seconds of unbearable silence.
    « Okay. »
    avatar
    Sécurité
    Chevalière d'un monde post-apocalyptique sans technologie, c'est une jeune fille qui respire la bonne humeur et qui vit selon son code de la chevalerie.
    C'est dans l'espoir de faire régner l'ordre et la justice à Pallatine qu'elle travaille pour l'institut.
    Messages : 114
    Messages rp : 44
    Date d'inscription : 19/03/2017

    Nom de code : Riddare
    Jukebox : rotvälska
    Tir na nOg
    Avatar : Mordred - Fate series

    Voir le profil de l'utilisateur
    Re: in a sea of lovers without ships / Stella
    le Lun 13 Aoû 2018 - 0:47
    Stella hocha vivement la tête lorsque Clarence lui demanda si elle lui donnerait des nouvelles de Lloyd.

    -Bien sûr, tu peux compter sur moi ! Garder de la haine c'est pas bien. J'espère que lui et mon amie pourront se re-con-scier. Ce serait bien.

    Connaissant Lorelei, c'était très peu probable, mais Stella pouvait toujours l'espérer du plus profond de son cœur. Un monde sans rancœur et en paix, où Lorelei pardonnerait à Lloyd, aux autres, et elle-même. La chevalière ferait tout ce qui était en son pouvoir pour qu'un monde comme celui là voit le jour. La route serait longue et parsemée d’embûches, elle devrait probablement prendre sous son aile des apprentis pour le futur, mais cet avenir là verrait forcément le jour. Pour l'Eldorado dont son maître et elle avaient rêvé.

    La suédoise écouta attentivement ce que Clarence avait à raconter sur sa nouvelle protégée qui avait l'air des plus difficiles. Jeune et méfiante, une enfant soldat formée pour la guerre. Stella imaginait sans peine ce genre de vie, et en était fortement attristée. Car après tout, son monde était similaire en un sens. Dans son périple, elle avait rencontré des enfants soldats de tout genre qui avaient été forcés à prendre des armes et à prendre des vies. Pour défendre leur village, pour en attaquer un, ou, comme elle, des apprentis qui avaient délibérément choisi cette voie.

    -C'est triste oui.  Confirma Stella. Mais ce n'est pas que grâce à moi, c'est aussi grâce à ton aide qu'ils pourront s'habituer à la ville. Je suis sûre qu'avec toi, ta protégée connaître une meilleure vie ici. Et je t'y aiderai en la protégeant.

    Enfin, si elle était une enfant soldat formée dans l'art de la guerre, Stella n'imaginait pas avoir besoin d'intervenir, mais on ne savait jamais. Puis d'ailleurs, peut-être qu'une fois qu'elle sortirait de l'école (un drôle d'endroit que Stella aurait aimé connaître étant plus jeune), elle déciderait de rejoindre la sécurité de l'institut pour protéger la ville aussi !  

    -Partenaire ? Oui, je veux bien ! Voir à quoi ça ressemble, et de près.

    Son sourire se fit plus large à l'idée de pouvoir assister Clarence dans son travail. Peut-être que Stella devrait l'inviter à l'une de ses patrouilles. Ce serait probablement dangereux, mais elle serait là pour lui. Enfin, elle imaginait déjà Hijikata-dono refuser. Ce n'était donc pas une si bonne idée. Tristesse.

    -Mais tu devras me dire ce qu'il faut faire et pas faire ! Je suis encore maladroite, dans mes paroles, ou dans mes actions avec les autres. Il faudrait surtout pas que je te gêne dans ton travail. Ce serait pas...euh...bon. Pas bon du tout. 

    +4


    Les cadeaux:
    { Contenu sponsorisé.
    Re: in a sea of lovers without ships / Stella
    Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit