- ̗̀ poisons d'avril, haru ̖́-

le Jeu 14 Juin 2018 - 14:46
bannière

haru ito

feat ocs | daisukerichard444 (bannière par untitled)

Caractère

haru est de ces petites personnes, si discrètes qu'elles s'en fondent dans le décor, qu'on aperçoit parfois du coin de l'oeil. nichée à l'angle mort de la conscience des habitants, son appartement laissé à l'abandon la plupart du temps - haru vit pour l'extérieur, n'aspirant qu'à sentir la caresse du vent sur ses bras nus et l'odeur musquée des arbres millénaires envahir ses poumons, s'incruster dans les pores de son derme pâlichon.

haru était une enfant si sereine, à l'obéissance aveugle et aux moeurs conditionnés par un paternel qui, de ses ordres-évangiles, l'asservissait à ses causes et la subjuguait à sa cause ; elle avait passé l'intégralité de son enfance les yeux fermés, guidées par ses phonèmes stables et ses impitoyables remontrances, brûlures de cigarettes fleurissant le long de ses guibolles, à la jointure de sa gorge à ses clavicules et à l'aube fragile de ses frêles hanches.

aujourd'hui haru n'est plus qu'un robot, programmé pour survivre et survivre uniquement, les plaisirs de la vie grappillés entre deux commissions qu'elle règle sans ouvrir la bouche. tête hochée de temps à autres, désintérêt dégoulinant de ses yeux noirs - elle vit pour la solitude et exècre sa nature d'homme qui la pousse à encore quérir le contact humain.
créature sociale abhorrant le moindre de ses semblables, pas par traumatisme mais par désir viscéral de compenser ses défaillances ; elle pondère alors ses silences par quantité d'actions, allant des regards insistants aux heures à simplement écouter. ses mains délèguent ce que les mots ne sauraient confier, des touchers fugaces aux doigts entrelacés.

c'est qu'elle a l'air d'une lycéenne, au mieux, quand elle tend la main à ses collègues, qu'elle réclame en enfant orgueilleuse un tant soit peu d'affection - contrats muets qu'elle désire passer chaque jour, ne travaillant qu'avec ceux qui accepteraient ses conditions déconcertantes. à son air absent s'oppose la candeur rosée de ses gestes tendres, gamine qu'on peine à voir dans la vingtaine - qu'on ne prend guère au sérieux, jusqu'à ce qu'elle décide du contraire.

très peu sont ceux qui ont entendu haru s'exprimer depuis son arrivée à pallatine 。・+゚゚ corps enfantin, agilité de félin et calme olympien - elle brille par sa discrétion et s'en sert pour éviter les situations délicates 。・+゚゚ sentimentalement handicapée, un trop-plein d'émotions l'a fait se renfermer sur elle d'aussi loin qu'elle s'en souvienne 。・+゚゚ adepte du refoulement et de l'évitement, haru apparaît en général comme un fantôme ; il n'est pas rare qu'elle fasse sursauter ses clients, dans les entrailles de la cité, parce qu'ils n'auront pas été assez attentifs 。・+゚゚ elle excelle en parkour depuis toute jeune, contrôlant à merveille la quasi-intégralité de son corps 。・+゚゚ il n'est pas rare de la voir grignoter quelques sucreries, qu'on soupçonne parfois d'être plus que de simples lutti 。・+゚゚ très peu à l'aise en tête à tête, d'où son silence quasi-permanent 。・+゚゚ fille de yakuza conditionnée pour ce qu'elle fait aujourd'hui 。・+゚゚ se croit libre, se sent libre sans l'être une seule seconde 。・+゚゚ quelques rumeurs circulent à son sujet, notamment celles qui l'accusent de consommer sa propre marchandise.

haru

Âge: 20 ans
Naissance: 01/04/2145
Arrivée: 2159
Présence en ville: cinq ans
Nationalité: japonaise
Métier: dealeuse et officieusement pickpocket
Statut civil: célibataire

Groupe: Iwasaki-rengō
Section: aces
Rang occupé: simple membre, dealeuse
Nom de code: pain in the ass, abrégé en pita

Taille: 1.49
Corpulence: maigrichonne
Cheveux: bruns, parfois teints quand le coeur lui en dit
Yeux: noirs
Autres: des cicatrices un peu partout, et une capacité à s'éclipser assez incroyable

Histoire

。・+゚゚ l'étoile a pleuré rose au cœur de tes oreilles

elle avait passé un temps infini à compter l'immensité des astres du ciel
recroquevillée contre la tendresse chaude d'une couverture
laissant à la nuit le soin de panser ses tristes blessures
et aux nébuleuses de l'absoudre de ses péchés véniels.

。・+゚゚ l'infini roulé blanc de ta nuque à tes reins

« waka, votre père au salon vous réclame. »
la voix s'élève et haru s'abreuve du dictame
de sa gouvernante et ses tendres sourires
qui, sans qu'elle puisse rien y faire, l'attire.

elle fait face au chef de famille la tête basse
les genoux écorchés de s'être trop agenouillée
autrefois son cœur au creux de sa poitrine tambourinait
à l'idée que son père, jadis si tendre, ne l'embrasse.

aujourd'hui elle ne murmure qu'un vague « bonsoir »
attendant patiemment qu'il l'autorise à s'asseoir
elle apprit cette soirée-là, que sa main avait été cédée
dans l'intention froide d'une alliance inespérée
vulgaire pâture qu'on jette en offrande
la condamnant dès le début à être traitée en bout de viande.

。・+゚゚ la mer a perlé rousse à tes mammes vermeilles

une seule échappatoire à la difficulté des circonstances
et l'enfant-sacrifice opposée au ridicule de cette alliance
s'est vue forcée de se dessaisir de sa vie sur ces terres maudites
pour faire de pallatine le revers de sa fuite

。・+゚゚ et l'homme saigné noir à ton flanc souverain.

。・+゚゚ elle a vécu au japon toute sa vie, persuadée qu'elle prendrait le commandement de sa famille à la suite de son père
。・+゚゚ aux alentours de ses 15 ans, il l'a fiancée à une autre famille pour forcer une alliance entre les deux
。・+゚゚ elle s'est vue offrir une porte de sortie grâce au transfert, et n'a pas hésité
。・+゚゚ sa "gouvernante" l'a suivie, essentiellement parce qu'elle avait besoin d'une présence adulte mais aussi parce qu'elle était l'instigatrice de ce transfert
。・+゚゚ ladite gouvernante est décédée aux dix-huit ans d'haru, la laissant seule au sein d'isawaki.

pour la petite histoire, je savais pas quoi mettre en images et ghibli ça rend tjrs bien
c'est pas mon premier compte mais j'ai pas de dc, je suis très mystérieuse
(ok c'est sio qui est de retour après avoir lâchement disparu)(et qui sweat)
& pour ceux qui me connaissent pas!!!! vs pouvez mappeler ced, jai 19 ans et je suis en pleine frénésie sur bnha voilà

le Jeu 14 Juin 2018 - 17:27
ohh comment ne pas me réjouir face à une ace je veux dire
best group ever
(et bnha c'est overrated voilà c'est dit mais jm bien quand même) (papy me tue pas)
Rebienvenue à toi !

___________________
le Ven 15 Juin 2018 - 21:50
choqué pas déçu.
Officiellement le meilleur nom de code depuis le début du forum.
Content de te revoir moussaillon, avec en plus un choix de groupe parfait et un oc de mes artistes préférés en avatar, que demander de plus si ce n'est la fin de ta fiche ?

bon retour parmi nous. ♥️

___________________
yamamoto senpai ♥yamamoto senpai ♥ flocons

Spoiler:
- ̗̀ poisons d'avril, haru ̖́- 416047SignaNaga
- ̗̀ poisons d'avril, haru ̖́- 170219115325968070
le Lun 18 Juin 2018 - 4:56
QUELLE IDEE DE POSTER QUAND JE M'ABSENTE AUSSI HEIN j'ai même pas pu dire combien l'aesthetic de la fiche est on point, ou combien ce qu'on peut apercevoir donne envie eruhfjkerd dans tous les cas tlmt heureuse de te revoir par ici, j'ai hâte que tu nous émerveilles encore avec la magie de ton imagination ♥♥

___________________
Spoiler:

merci à Moon (noël 2017) ✨ 💖
le Sam 23 Juin 2018 - 17:26
sOBS vous êtes adorables vous trois Cœur Cœur Cœur

(et bnha c'est overrated voilà c'est dit mais jm bien quand même) (papy me tue pas)
je passerai outre pcq je t'apprécie . (et pcq c'est pas faux)(mais je suis un mouton)
merci bb sobs

nagajkhkdjh on est d'acc pour l'oc c'est trop beau ce qu'il fait kfj & MDRR inspiration subite tbh--- contente que ça plaise Cœur

hIRAETH amr de ma vie t'es vrmt trop précieuse pour moi jpp Cœur Cœur Cœur merci petit chat vrmt refaite d'être de retour mdrrkljdf
le Sam 23 Juin 2018 - 19:44
(ps je suis un mouton aussi) (j'avais pas vu les choix avatar/irl mais je les approuve btw)

___________________
le Lun 25 Juin 2018 - 17:49
Haru !! Cœur Agonise
Quel beau personnage et cette manière de l'écrire dévoile autant sa délicatesse que sa force et fragilité ! Tes paragraphes sont efficaces, pleins d'images précises qui touchent là où il faut, dans des détails qui font toute la force de ton écriture !
Encore une enfant blessée qui a grandi trop vite !!

Bienvenue à toi !! Hâte de voir la suite de cette fiche déjà si belle ! Youpi - ̗̀ poisons d'avril, haru ̖́- 2843410411 - ̗̀ poisons d'avril, haru ̖́- 2038183076 Cœur

___________________
- ̗̀ poisons d'avril, haru ̖́- Tumblr12
le Dim 22 Juil 2018 - 13:17
le Dim 22 Juil 2018 - 14:34
oh, cette fiche.
elle est assez différente de la première version que tu avais postée, je crois, et si c'est le cas, je préfère celle-ci, parce qu'il y a un mélange de douceur et de rudesse bien dosé, qui rendent ton personnage attachante. Sa façon de se tendre vers les autres sans tout à fait oser se révéler est adorable, on a envie de faire un pas vers elle, mais je crois bien qu'une barrière se dresserait pour nous en empêcher.

bienvenue chez les yakuzas !

Haru Ito

a reçu son permis de séjour à Pallatine

icon 100*100

Ce permis de séjour vous donne le droit de résider à Pallatine, de trouver un emploi et d'appartenir à une diaspora. Il atteste que vous êtes apte à vivre par vos propres moyens en ville. Nous vous rappelons que ce permis est obligatoire pour toutes vos démarches administratives auprès de l'Institut.

Si vous trouvez cette carte, merci de la déposer à l'Institut.

Informations à fournir dans les plus brefs délais.

- Votre adresse
- Votre nom de code
- Votre profil chronosrep.net
Facultatifs :
- Vos textes libres
- Vos recherches de rp

Sachez que :
- Votre avatar est automatiquement ajouté au bottin lorsque vous êtes validé(e), mais pensez à vérifier tout de même que l'ajout a bien été réalisé.
- Vous devez en revanche recenser votre nom de code dans le sujet adéquat.
- Vous n'avez pas de fiche de lien à proprement parler : vous pouvez ajouter tous vos liens dans votre profil, champ relations. Pour faire une demande, c'est par MP, dans les petites annonces ou via les réseaux sociaux.

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum