Forum RPG à avatars illustrés - Tout public - Aucune condition de ligne ou d'activité

login
register

Inscrit depuis le

messages ( mps)

Appartenance:

Vos groupes :


    Le changement, c'est maintenant - Anja

    Voir le profil de l'utilisateur
    avatar
    Citoyen
    Ancien scientifique de l'Institut sous le nom de Locke Melborn, John Doe n'est plus qu'un fantôme ayant feint sa propre mort et cherchant désormais à détruire la machine à voyager dans le temps pour le lolz (not) (ノ≧ڡ≦)
    Messages : 303
    Messages rp : 158
    Date d'inscription : 06/05/2016

    Nom de code : Quidam
    Jukebox : Nobody cared who I was until I put on the mask
    Jk Lmao
    Avatar : Sans - Undertale (Masktale)

    Le changement, c'est maintenant - Anja
    le Lun 6 Aoû 2018 - 2:31
    John Doe regrettait beaucoup de choses dans sa vie. Par exemple, il regrettait de ne pas pouvoir porter ses pantoufles roses et ses vêtements qui l'auraient fait passer pour un vieux clochard sans le sous. Mais il y avait d'autres choses qu'il ne regrettait pas. Être son propre patron par exemple. Plus besoin de devoir bosser pour un supérieur et de se lever tôt, plus de compte à rendre, plus aucune nécessité de devoir mentir quand on vous demandait « tu vas bien ? ». Au final donc, c'était un échange assez équitable. Après tout, il pouvait toujours porter ses pantoufles une fois chez lui.

    Ce jour là, avec son costume, son masque, et ses chaussures cirées, John traversait la ville tranquillement dans le but de rejoindre un contact pour un rendez-vous d'une importance capitale.
    Ses pas étaient calmes et réguliers, ne trahissant aucun trouble dans son esprit. Sa tête ne bougeait pas, mais ses yeux balayaient son champs de vision de droite à gauche, toujours à l’affût du moindre agissement suspect, et parfois, de temps à autre, il tournait légèrement la tête pour vérifier que personne ne le suivait, sans en donner l'air. Cette paranoïa n'avait rien de nouveau, en réalité. Que ce soit avant ou après être devenu John Doe, cet homme avait toujours été sur ses gardes malgré ses airs d'ahuri.
    Parmi les choses qui n'avaient pas changé non plus, il y avait les regards qu'on lui jetait. On le dévisageait à cause de son masque au sourire d'idiot, et à cela, il répondait avec signe de la tête et un clin d’œil. Avant, on le dévisageait aussi, à cause de ses habits heh. Cela ne changeait donc pas vraiment non plus.

    Et puis, ses yeux atterrirent sur une tête rose, dans un petit magasin et il s’arrêta dans sa marche. Ce n'était pas une couleur qu'on voyait souvent, pouvait on remarquer. Ironique, quand on voyait que lui même avait des cheveux blancs. Mais au moins, maintenant, il pouvait se faire passer pour un vieillard dans la cinquantaine. Quoique, même sans masque, il pouvait facilement se faire passer pour un vieillard.
    En temps normal, John aurait évité les vieilles connaissances. Par peur qu'ils le reconnaissent. Par peur qu'ils fassent partie de ceux qui le voulaient mort. Et surtout, par peur de les mettre en danger. Il aurait surtout préféré éviter celle-là, cette personne qui ravivait un savoir désagréable, qui était l'une des raisons pour laquelle John Doe était ce qu'il était aujourd'hui. Il s'était donc apprêté à reprendre sa route, mais lorsque son regard se posa sur ce que la personne aux cheveux roses faisait, il hésita. Il avait un rendez-vous important, et elle ne voulait probablement pas être dérangé pendant qu'elle mangeait. Est-ce que l’embêter était vraiment le choix le plus judicieux… ?
    « Évidement que oui ! » aurait dit Locke Melborn qui n'aurait pas hésité un seul instant pour sauter sur sa victime. Il se serait jeté sur elle en moins d'une seconde avec une blague moisie.
    Mais pour John Doe, il lui fallut bien 10 secondes pour peser le pour et le contre, avant de se décider à embêter sa victime et d'oublier le rendez-vous. « Une dernière fois ». L'autre personne attendrait. Ils avaient tout le temps du monde après tout.

    Lentement donc, il se dirigea dans la petite boutique et entra. Malgré les tables libres, il s'approcha de celle qui l'intéressait et dit sur un ton faussement enjoué :

    -Hé bien mademoiselle, ce que vous mangez a l'air délicieux. J'espère que je ne vous dérange pas. Vous permettez que je m'asseye à votre table ? J'attends un ami mais il risque d'être en retard. J'ai horreur de la solitude et j'ai remarqué que vous aviez l'air bien seule aussi.

    Bah. Même si elle disait non, il n'allait pas vraiment l'écouter.
    Une fois de plus, John s'incrustait dans la vie d'Anja sans prévenir. Mais tous deux avaient bien changé depuis la dernière fois. Et ils continuaient à changer. Pour le meilleur comme pour le pire.

    ___________________
    Les souvenirs:

    Les cadeaux:

    Les events:
    Voir le profil de l'utilisateur
    avatar
    Membre
    "I'm sorry; I know it's New Year's Eve, I know you're feeling lonely, but you just can't show up here, tell me you love me, and expect that to make everything alright."
    Messages : 92
    Messages rp : 51
    Date d'inscription : 30/04/2017

    Nom de code : anjaknowit
    Jukebox : make me a fairy whatever it takes
    Avatar : Megurine Luka - Vocaloid

    Re: Le changement, c'est maintenant - Anja
    le Jeu 9 Aoû 2018 - 8:26
    le changement, c'est maintenant
    Ah, que les choses changent.
    Il y a des choses auxquelles tu penses souvent. Le mois que tu laisses derrière te semble avoir été des années, en considérant tout ce qui est différent. Il y a un mois, on t'apprenait que, dans une autre ligne du temps, tu mourrais deux ans après maintenant. En un sens, tu étais déjà morte.
    Tu t'efforces de ne pas trop penser à ce moment-là, spécifiquement. Il y a des choses auxquelles tu n'as pas encore le courage de faire face. Ton psy te l'as dis: il faut que tu fasses les choses un pas à la fois. Tu ne peux pas assumer que tout va se régler du jour au lendemain. Alors il y a de tes problèmes, de tes idées, que tu ne considères tout simplement pas, et que tu remets à plus tard. Tu as un équilibre fragile, tu y es arrivée après avoir fait ce premier pas tellement gigantesque, et tu as affreusement peur de tout faire basculer. Tu es un funambule sur un fil si mince, et d'un côté comme de l'autre il y a probablement la mort. Alors, tu évites de regarder en bas. Tu gardes le menton levé et les yeux sur l'horizon, et tu avances, lentement, pas à pas, en ligne droite. Tu ne peux pas faire un pas de côté, parce que tu ne peux pas retourner là-bas. Tu ne crois pas que tu t'en sortirais.

    Ton psy t'as dis que tu ne dois pas voir les choses en extrêmes de cette façon-là. Mais tu ne peux pas non plus faire des miracles. Il n'y a presque rien qui te fais plus peur que de retourner dans ces cinq jours que tu as passés dans le noir. Ce n'est pas un état que tu pourrais supporter de nouveau.
    Tu es sortie, aujourd'hui, juste parce que tu ne voulais pas rester enfermée. Tu n'as pas touché à tes vidéos, d'une façon ou d'une autre, depuis ta rencontre avec (tu as essayé d'oublier son nom, sans réussir) Locke Melborn. Tu as posté, après être sortie de l'hôpital, que tu prenais une pause sur chronosrep. Tu ne pouvais pas continuer comme ça, tu dois te concentrer sur toi-même pour l'instant, pour reconstruire celle que tu as tué. C'est pour ça que tu es dehors sans ta caméra, et juste avec ton téléphone dans ta poche. Tu vas manger dans un café, c'est une excuse pour sortir de chez toi. Tu as ton plan nutritionnel dans ton téléphone, et tu le suis toujours religieusement. C'est une autre chose que tu remets entre les mains d'un professionnel, en attendant de te sentir la force de prendre des décisions toi-même. Tu ne sais pas si ça va finir par arriver, et tu n'appellerais pas ce que tu ressens par rapport à ça de l'espoir; c'est juste une de ces choses auxquelles tu ne penses pas. Dans un trou noir entre la certitude et la peur, un endroit neutre où tu fourres beaucoup de choses.

    Alors tu manges une salade. Ça t'aide à vivre avec la culpabilité qui te colle au ventre quand tu manges. Il y a de ces choses qui ne s'effacent pas toutes seules. Quand quelqu'un se pose devant toi, tu lèves les yeux et tu vois un masque. Il te parle, et tu le fixes en silence. Tu hausses un sourcil. ‟C'est un rassemblement de mecs bizarres avec des masques? Tu m'excuses si je suis pas hyper enthousiaste à l'idée d'y assister.” Tu désignes la chaise face à la tienne quand même. ‟Mais vas-y, assieds toi.” Juste parce que ses cheveux blancs te rappellent ceux de cet inconnu que tu as essayé d'oublier - juste parce qu'à la fin de la journée, c'est grâce à celui-là que tu avances. Que tu marches sur ton fil de fer, plutôt que d'être perdue dans l'abysse en dessous.
    Voir le profil de l'utilisateur
    avatar
    Citoyen
    Ancien scientifique de l'Institut sous le nom de Locke Melborn, John Doe n'est plus qu'un fantôme ayant feint sa propre mort et cherchant désormais à détruire la machine à voyager dans le temps pour le lolz (not) (ノ≧ڡ≦)
    Messages : 303
    Messages rp : 158
    Date d'inscription : 06/05/2016

    Nom de code : Quidam
    Jukebox : Nobody cared who I was until I put on the mask
    Jk Lmao
    Avatar : Sans - Undertale (Masktale)

    Re: Le changement, c'est maintenant - Anja
    le Sam 18 Aoû 2018 - 14:52
    Anja allait remarquablement mieux que John ne l’aurait pensé. Après leur rencontre, il avait imaginé qu'elle aurait sombré un peu plus dans le désespoir, avant de se suicider éventuellement. Oh, il était pessimiste John, et l'avait toujours été. Mais en voyant la jeune fille encore en face de lui, en train de manger, hé bien, il était content de s'être trompé. Elle avait surpassé le choc de la mort de son autre elle. Mais par sa propre force ou grâce à l'aide de son entourage ? John se le demandait, et penchait vers la possibilité que des amis avaient été là pour elle. Après tout, si elle avait elle eu même la force mentale nécessaire pour surmonter ça toute seule, elle ne serait pas dans cet état, et n'aurait pas été morte. Qu'il était bon d'avoir des amis.

    -Nah, il n'y a pas de carnaval, de cirque ou quoi que ce soit dans le coin. Pas que je sache en tout cas. C'est bien triste, parce que j'aurais au moins eu ma place quelque part haha. Et je pourrais enlever mon masque mais...vous connaissez Double-Face ? Bah, en gros, ça vous couperait l'appétit, et ça me chagrinerait de vous voir ne pas finir votre repas. Vous pouvez me croire, je ne suis pas le genre de personne à raconter des salades, haha.


    John, comme d'habitude, n'avait pas perdu son sens de l'humour, et ne le perdrait probablement jamais. Que ce soit avec un couteau sous la gorge ou au bord de la mort avec la dite gorge ouverte, on ne pouvait l’empêcher de se faire passer pour le clown de service.
    Même si le repas de la youtubeuse n'était pour l'instant constitué que d'une salade, c'était un bon pas en avant, et l'homme masqué l'admirait pour cela. Elle changeait de toute évidence dans le bon sens, vers une meilleure vie, pour vivre. John quant à lui ne savait pas si la direction qu'il prenait était bonne ou mauvaise. Tout dépendait du point de vue, après tout. Mais une chose était sûre pour lui, là où Anja avait décidé de vivre, John lui marchait inexorablement vers sa propre mort.

    -Maintenant que je vous regarde de plus près, vous ne feriez pas des vidéos sur l'internet ? An...Anja quelque chose. J'ai des amis qui vous aiment bien. Vous voulez bien me signer un autographe ?
    Il sortit un carnet et un stylo et tendit le tout à Anja avec son grand sourire figé.

    Un fan – ou une personne prétendant être l'ami d'un fan – embêtant sa star préférée pendant qu'elle mange en toute tranquillité pour demander des autographes, qu'est-ce qui pouvait être encore plus chiant que ça ? La réponse : un fan forçant un selfie avec la dite star. Mais cette technique là, il l'avait déjà utilisé.

    ___________________
    Les souvenirs:

    Les cadeaux:

    Les events:
    Voir le profil de l'utilisateur
    avatar
    Membre
    "I'm sorry; I know it's New Year's Eve, I know you're feeling lonely, but you just can't show up here, tell me you love me, and expect that to make everything alright."
    Messages : 92
    Messages rp : 51
    Date d'inscription : 30/04/2017

    Nom de code : anjaknowit
    Jukebox : make me a fairy whatever it takes
    Avatar : Megurine Luka - Vocaloid

    Re: Le changement, c'est maintenant - Anja
    Aujourd'hui à 8:25
    le changement, c'est maintenant
    Tu mâchouilles une nouvelle bouchée de salade pendant qu'il te réponds, l'air un peu blasée. Tu te demandes bien ce que cet inconnu peut bien te vouloir, debout là avec son masque au sourire sinistre. Bah. Tu ne lui poseras pas la question, parce qu'à la fin de la journée même si la curiosité t'envahis quand même un peu t'en as rien à faire. ‟C'est sûr que ça te ferais mieux que la société normale.” Pas qu'il y aie tout exactement ça à Pallatine. Mais oui, cet homme irait peut-être mieux dans un film. Une nouvelle bouchée, et tu te concentres sur l'homme devant toi plutôt que sur la culpabilité qui se cache toujours aux limites de ta conscience. Tu as une expression de dégoût quand l'inconnu te parle de ce qu'il cache derrière son masque. ‟Oui, alors garde-le, merci.” La dernière chose dont tu as besoin, c'est qu'on te coupe l'appétit. Et puis la blague nulle retentit dans l'air et tu as la nette impression que tu reconnais de plus en plus l'homme qui se tient devant toi. Il y a de ces images trop claires dans ton esprit que tu aurais voulu oublier, et elles s'alignent toutes assez bien avec l'inconnu. La blague, surtout. Alors tu enfourne une autre bouchée de salade dans ta bouche pour l'avaler et faire descendre la boule qui se forme dans ta gorge.

    Mais si c'est bien Locke Melborn qui se tient devant toi maintenant, pourquoi le masque? Il a si honte de ce qu'il t'a fait subir qu'il ne veut pas que tu le reconnaisses? Bon, tu pourrais toujours te tromper. Et tu ne vas pas non plus lui poser la question, parce que ce genre de chose tu préfères ne pas le savoir. Tu ne veux pas te souvenir. Quand il mentionne tes vidéos, tu réprimes de nouveau un souvenir qui monte à la surface - tu ne sais pas à quoi point Locke est un bon acteur. Tu ne veux pas y penser. Alors tu décides de jeter tous tes doutes par la fenêtre et de considérer cet inconnu exactement comme tel. Peu importe. S'il est une nouvelle personne aujourd'hui, en réalité, d'une certaine façon, toi aussi. Tu hoches la tête. ‟Anjaknowit.” Et tu sépares biens le mots, avec la bonne prononciation, 'know it', pas 'no wit'. Il y a une différence, bien sûr. Ton premier réflexe est le même qu'à chaque fois: 'je ne signe pas d'autographes'. Mais là... Tu espères qu'il ment. Même avec tout ce que tu t'es dis, tu ne peux pas ignorer la personne que tu crois reconnaître sous le masque. Et juste pour ça, juste avec une reconnaissance déplacée, celle où tu aimes Locke Melborn autant que tu le détestes, tu ne peux pas vraiment refuser celui qui se tient devant toi. Tu déglutis de nouveau alors que tu attrapes le carnet et le stylo sans parvenir à déloger la boule dans ta gorge. Tu as même la main qui tremble, juste un peu - en espérant que ce soit assez léger que l'inconnu ne puisse pas le reconnaître.
    Tu n'as jamais signé d'autographe, alors tu feins la nonchalance et tu inventes un truc. Il n'y a pas de différence, de toute façon. Une fois fait, tu tends les objets de nouveau à leur propriétaire. ‟Tiens.” Tu es arrivée à ce que ta voix ne tremble pas. ‟Tu diras à tes amis qu'ils ont de la chance, je signe jamais d'autographes.” Si c'est Locke, qu'il comprenne ta compulsion étrange, cette façon si bizarre dont tu te sens face à lui. Ton sauveur et tout à la fois ton démon. Tu ne veux pas y penser, mais tu ne veux pas non plus le repousser. Puis, tu ne peux pas vraiment t'en empêcher, même si tu as vraiment essayé de garder les mots emprisonnés dans ta gorge: ‟Tu ressembles un peu à un vieux que j'ai rencontré, une fois. Le masque, ça me rappelle son sourire con.” Tu prends une bouchée de salade. ‟Tu devrais peut-être le changer, si tu veux fonctionner dans la société sans avoir l'air d'un lunatique.”
    Contenu sponsorisé
    Re: Le changement, c'est maintenant - Anja
    Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit