top 1top 2top 3votez pour nous, et n'oubliez pas d'entrer votre pseudo !
Naga
Naga Umiaktorvik
rex fondateur
indisponible
Seung Joo
Seung Joo Hwang
fondapatate
indisponible
Locke
Locke Melborn
modérateur
dc: stella
disponible
Namaiki
Namaiki Ikazuchi
modérateur
disponible
bannière
gif

Chronos Republic

Pallatine, la ville qui existe en dehors de notre monde, se dérègle. Depuis quelques temps, la métropole aux diasporas est en proie à d'étranges phénomènes. Le temps est perturbé, comme si quelque chose n'allait pas. N'avez-vous pas eu l'impression que le temps se figeait, ou au contraire passait un peu trop vite ? (en savoir plus)

Nouveautés
04.04 Nouveau système de compétition + nouvelle intrigue. (plus d'infos ici)
28.02 Installation de la version 3. (plus d'infos ici)
16.11 Installation de la version 2.5.
Période de jeu : janvier à mars 2016. Des perturbations temporelles ont commencé à faire leur apparition. Serait-ce dû aux disparitions qui ont eu lieu l'année dernière ? Quelle est la raison de de ces nouveaux problèmes ? Vous ne le savez pas, mais votre vie à Pallatine est peut-être menacée.

[Intrigue #1] Situation #3 : Négociations

avatar
Personnage : Compte PNJ - responsable des intrigues, des partenariats et des validations, à contacter en cas de besoin.
Messages : 882
Messages rp : 101
Date d'inscription : 29/02/2016
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
posté le Sam 7 Mai 2016 - 20:13 (1)

Situation #3 : Négociations

Participants : Alessia Cassaro, Earl Winchester, Natasha Mikhaïlovitch ▬ MJ : Naga (Skype)

Plus d'informations peuvent être obtenues via votre conversation de groupe.

Il était près de minuit lorsqu'Arnel Daquila se faufila dans un entrepôt abandonné ayant autrefois appartenu aux Altermondialistes. Crocheter les serrures et cadenas de mauvaise qualité était facile, et le site n'était pas sous vidéo-surveillance : l'endroit idéal pour une rencontre discrète qui pouvait changer l'avenir de Pallatine.

Ce soir, Daquila devait décider s'il allait donner l'indice qu'il détenait au péril de sa vie aux gangsters ou le garder pour lui. Cette perspective rendait ses mains moites, mais il était désormais trop tard pour revenir en arrière. Voilà plusieurs semaines qu'il cherchait un acquéreur, et le négociateur gangster avec lequel il avait traité était celui qui lui avait presque inspiré confiance. Il attendait désormais de rencontrer les trois personnes qui finaliseraient l'échange avec une certaine appréhension.

À l'heure prévue, il vit arriver trois silhouettes par la porte qu'il leur avait indiquée - il sut alors que c'était eux. Il pointa vers eux son arme en déglutissant et ordonnant d'une voix presque assurée :

« Vos armes par terre et vos noms ensuite ! »


Il ne lui restait plus qu'à savoir si les gangsters allaient coopérer...

Invité
avatar
Invité
posté le Lun 9 Mai 2016 - 20:29 (2)


« Négociations »


L'heure était déjà bien avancée quand Natasha atteignit le point de rendez-vous. Ce soir, il fallait qu'elle fasse preuve de minutie, de finesse, et de patience, trois qualités qu'elle ne possédait pas en temps normal. Elle devrait néanmoins faire avoir, car sa diaspora avait finalement mis la main sur un homme prêt à leur céder des informations liées aux dernières disparitions.
La scandinave avait pour but de négocier avec ce dernier afin d'en découvrir le plus possible. Pour cela, elle était accompagnée d'Alessia Cassaro, la jeune pupille de son patron, et d'Earl Winchester, un type qui jouait les gros bras à l'Hirondelle.

Le trio de malfrats pénétra dans l'enceinte de l'entrepôt par l'ouverture qu'on leur avait indiqué. L'endroit appartenait autrefois aux Altermondialistes, mais est laissé à l'abandon depuis de nombreuses années maintenant. C'est en ce lieu propice aux négociations car déserté en sans moyen de vidéo-surveillance qu'une voix s'éleva à leur entrée.

« Vos armes par terre et vos noms ensuite ! » leur dit-il.

Ne souhaitant pas commencer sur de mauvaises bases, Natasha fit signe à ses acolytes de faire ce qu'il demandait. La blonde s'avança dans l'entrepôt, jusqu'en son centre qui baignait sous la pâle lumière lunaire. Doucement, elle retira les deux armes à feu attachées à ses cuisses, avant de les faire glisser sur le côté, là où ni lui, ni elle ne pourrait les atteindre.

« Je suis Natasha Mikhaïlovitch. Et vous, vous devez être Monsieur Daquila je suppose ? » lui répondit-elle sans animosité.



C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P I C O D E

avatar
Personnage : Quand on emmerde un peu son monde, on ne s'étonne pas qu'on finît par y être renvoyé un coup de pied dans les fesses. Videz les ordures, c'est son métier. Jurer et cracher, c'est sa marque de fabrication. Il peut être doux avec les femmes, dure avec les hommes. Mais présentez-lui un bon whisky et il l'avalera comme si c'était de l'eau. Et peut-être que vous aurez la chance d'être dans sa liste d'amis. Autrement, gare aux coups. Bordel !
Nom de code : Beast
Avatar : Dante - DMC, Devil may cry
Messages : 95
Messages rp : 28
Date d'inscription : 28/03/2016
Voir le profil de l'utilisateur
L'Hirondelle
posté le Mar 10 Mai 2016 - 17:25 (3)

Négociations
Natasha
Earl
Alessia
Earl quitta l’Hirondelle avec une pointe d’inquiétude. Depuis qu’il avait intégré les gangsters, il s’éloignait peu de son poste de travail et des filles. Ce n’était pas parce qu’il n’avait pas confiance sur les compétences de son remplaçant ni de sa patronne, mais il préférait mille fois rester près d’Ellie pour sa sécurité. Et croyez-le, cet aspect de ses sentiments se limitait uniquement à un amour fraternel et non amoureux.

En dépit de ses principes, le videur accepta le boulot sans la moindre protestation. Le parrain demandait sa présence pour une affaire et comme il se situait en haut de la chaîne alimentaire – oui le boss –, il ne voyait pas pourquoi il refuserait. Surtout que ses deux partenaires étaient des femmes. Et pour rien au monde, Earl ne laisserait des femmes sans défense ; quoi qu’elles pourraient parfaitement se défendre.

Earl se suivait légèrement en retrait par rapport à la chef de mission, Natasha Mikhaïlovitch*, et avant Alessia Cassaro ; mais la formation ne ressemblait pas à une file indienne. Il était silencieux, tel qu’un fantôme hantant les rues de Pallatine. Les mains dans les poches, il ne semblait pas prendre cette mission. Et pourtant, ce fut le contraire.

Arrivé à l’ancien entrepôt des Altermondialistes, le point de rencontre, Earl observa l’environnement, à la recherche de la moindre trace d’un guet-apens préparer par les Chinois. L’idée de trouver un tel endroit pour y vivre lui plairait bien. C’était spacieux et sûrement idéal pour une installation de machine de musculation. Très vite, une voix retentit dans la pièce. Sous l’effet de surprise, l’instinct du videur se mit en alerte, prêt à riposter.

▬ Vos armes par terre et vos noms ensuite ! » leur dit-il.

Earl chercha la localité de leur interlocuteur. Il aurait fait un autre mouvement pour obtenir un second ordre. Cependant, Natasha leur faisait signe de l’imiter et le videur accepta sans souci. Après tout, leur présence en ses lieux permettrait d’avoir des informations sensibles et intéressantes. Il se rendit vers la lumière, encore à sa suite, et déposa une vieille arme, confiant de sa force physique.

▬ Mon nom est Earl Winchester, informa-t-il, à la suite de la Scandinave.

Layout by Ninquelote - canalgraph
*Maîtresse, tu ne pouvais pas avoir un nom de famille moins compliquer à réécrire ?

_________________
Tout viendra à qui sait attendre.

Earl Grey: Tout le monde, vous savez quel est la différence entre un vide d'ordure et Earl ?
Earl Grey: Il n'en a pas. C'est des ordures
avatar
Personnage : Je suis la fille adoptive d'Al Capone, le célèbre gangster. Je suis le bourreau des gangsters. Grâce à ma petite taille et mon bandeau à l'oeil, je fais croire aux gens que je suis une personne assez timide et sensible. Mais c'est tout le contraire je suis assez froide et pas du tout bavarde.
Nom de code : Scarlett
Avatar : Kirishima Touka de Tokyo Ghoul
Messages : 204
Messages rp : 40
Date d'inscription : 21/03/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Gangster
posté le Mer 11 Mai 2016 - 17:21 (4)

♕ Titre

Une mission. Donnée par Al Capone, l'homme que je considérais comme mon père. Dont je ne me rappelais rien du vrai. J'étais en compagnie de Natasha, travaillant pour Al Capone, un des ses bras droit. De longs cheveux blonds. Je ne lui avait jamais vraiment parlé. Et Earl. Je ne le connaissais pas. Il travaillait à l'Hirondelle pas avec nous. Nous étions tous les trois dans un espèce d'entrepôt abandonné. Il était tard. Proche de minuit. J'entendis une voix.

▬ « Vos armes par terre et vos noms ensuite ! »

Je fronçais les sourcils. Je n'avais pas peur. Je n'avais aucune arme sur moi. Earl et Natasha avaient posés au sol leurs armes et avaient donnés leur identité. Je levais les mains pour montrer à la personne en face de nous que je n'avais pas d'armes sur moi et me présenta.

▬ «Alessia Cassaro. Fille adoptive d'Al Capone.»

Je souris d'un sourire sadique. Je n'étais pas une petite fille timide et sensible loin de là.

Layout by A.

avatar
Personnage : Compte PNJ - responsable des intrigues, des partenariats et des validations, à contacter en cas de besoin.
Messages : 882
Messages rp : 101
Date d'inscription : 29/02/2016
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
posté le Dim 15 Mai 2016 - 15:23 (5)

Situation #3 : Négociations

Participants : Alessia Cassaro, Earl Winchester, Natasha Mikhaïlovitch ▬ MJ : Naga (Skype)

Plus d'informations peuvent être obtenues via votre conversation de groupe.

Daquila observa soigneusement les trois gangsters qui s'avançaient vers lui. Le premier était une grande femme blonde qui se présenta comme Natasha Mikhaïlovitch. Deux armes à feu avaient été déposées à terre. Le deuxième était un homme encore plus grand nommé Earl Winchester. Lui n'abandonna qu'une seule arme. Le dernier était en revanche une petite demoiselle à l'œil bandé que Daquila considéra comme la plus faible du groupe. Elle lui fit signe qu'elle n'était pas armée. Persuadé que l'affaire était dans la poche, il déchanta bien vite lorsque la dénommée Alessia Cassaro lui apprit qu'elle était la fille adoptive de M. Capone. Le gang lui avait envoyé des émissaires de choix : si les deux premiers paraissaient redoutables, la dernière, en revanche, prouvait la confiance que M. Capone lui accordait. Mais si jamais elle ne ressortait pas de l'entrepôt vivante, il pourrait dire adieu à sa vie.

Daquila s'approcha, les gangsters toujours en joue, pour éloigner leurs armes d'un coup de pied. Il n'était pas encore certain de pouvoir leur faire confiance, mais il se sentait un peu rassuré. Il décida de pousser son avantage jusqu'au bout :

« La fille, Alessia. Vous me la donnez le temps de l'échange, ou je m'en vais avant même qu'on ait commencé. »

Les gangsters avaient donc le choix : ou bien ils accédaient à la demande de Daquila, qui garderait Alessia près de lui le temps de l'échange, ou bien ils refuseraient de céder à son chantage et en assumeront les conséquences.

avatar
Personnage : Quand on emmerde un peu son monde, on ne s'étonne pas qu'on finît par y être renvoyé un coup de pied dans les fesses. Videz les ordures, c'est son métier. Jurer et cracher, c'est sa marque de fabrication. Il peut être doux avec les femmes, dure avec les hommes. Mais présentez-lui un bon whisky et il l'avalera comme si c'était de l'eau. Et peut-être que vous aurez la chance d'être dans sa liste d'amis. Autrement, gare aux coups. Bordel !
Nom de code : Beast
Avatar : Dante - DMC, Devil may cry
Messages : 95
Messages rp : 28
Date d'inscription : 28/03/2016
Voir le profil de l'utilisateur
L'Hirondelle
posté le Jeu 19 Mai 2016 - 16:41 (6)

Négociations
Natasha
Earl
Alessia
Earl dévisagea la demoiselle, feignant de connaître le rang de la demoiselle. Son sourire sadique le fit comprendre qu’elle savait ce qu’elle faisait. Lui, beaucoup moins. L’homme ne s’était pas présenté alors que son arme pointait encore sur eux. Les nerfs à vif, il le laissa s’approcher d’eux. Un pas. Deux pas. Le videur se déplaça furtivement, prêt à bondir au moindre mouvement d’hostilité. Earl ne quitta pas la demoiselle des yeux, maintenant qu’il savait sa position. Il se demandait qu’elle fût l’idée première en l’envoyant dans ces lieux, avec eux. Avait-il pensé obtenir la confiance ? Est-ce que Natasha savait son passé ? Lui, ce n’était qu’un simple exécutant.

▬ La fille, Alessia. Vous me la donnez le temps de l'échange, ou je m'en vais avant même qu'on ait commencé.

Son instinct protecteur lié à son travail le poussa à se placer entre la fillette borgne et le commanditaire. Il refusait de laisser une fille aux mains d’un type dont il ne connaissait ni d’Adam ni d’Ève. Enfin, si Alessia acceptait, il se plierait à leurs décisions sans rechigner.

Il se tourna vers la demoiselle et lui murmura.

▬ Je n’ai pas spécialement envie de te voir avec ce type, surtout qu’il a encore son arme à feu. Si tu sens la pression venir, baisse-toi. Compris ?

Earl se doutait qu’elle serait capable de se défendre en cas de danger. Pour obtenir le droit de faire partie de sa famille, elle devait avoir le cran et une personnalité ferme et fière d’elle. Il n’aurait pas besoin de la protéger ou réagir, mais il préférait la mettre en garde sur ses intentions, si la négociation échouait.

Son attention sévère se porta vers Daquila.
Layout by Ninquelote - canalgraph

_________________
Tout viendra à qui sait attendre.

Earl Grey: Tout le monde, vous savez quel est la différence entre un vide d'ordure et Earl ?
Earl Grey: Il n'en a pas. C'est des ordures
avatar
Personnage : Je suis la fille adoptive d'Al Capone, le célèbre gangster. Je suis le bourreau des gangsters. Grâce à ma petite taille et mon bandeau à l'oeil, je fais croire aux gens que je suis une personne assez timide et sensible. Mais c'est tout le contraire je suis assez froide et pas du tout bavarde.
Nom de code : Scarlett
Avatar : Kirishima Touka de Tokyo Ghoul
Messages : 204
Messages rp : 40
Date d'inscription : 21/03/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Gangster
posté le Dim 22 Mai 2016 - 23:41 (7)
Daquila s'approcha de nous. Je n'avais pas peur, même si je n'avais pas d'armes pour me protéger. J'avais mes compagnons au cas où. Il voulait me prendre le temps d'un échange. Peut importe, je pouvais très bien me débrouiller toute seule, après tout je n'étais pas surnommée le Bourreau pour rien. Je souris d'un sourire froid pour montrer a Daquila que je n'avais pas peur de lui. Je savais qu'il ne pouvait rien me faire. Il ne voudrait pas avoir des problèmes avec le chef des gangsters. Alors que j'allais me rendre, le seul garçon du groupe se plaça entre moi et Daquila. Il se tourna vers moi en me disant qu'il n'avait pas très envie de me voir avec lui, surtout qu'il avait une arme a feu. Je haussais les épaules.

- Je sais. Je peux très bien me débrouiller seule

Il n'allais pas me tuer. Ni me blesser. Il ne voudra pas se retrouver avec tous les gangsters en chasse. Je me tournais vers Natasha et Earl.

- Ne vous inquiétez pas, je saurais me débrouiller seule. Et puis si vous entendez des coups de feu, je sais que vous aller courir vers moi pour me protéger n'est ce pas ?

Une fois ces mots dits, je m'avança au niveau de Daquila.
Invité
avatar
Invité
posté le Dim 29 Mai 2016 - 20:47 (8)


« Négociations »


Après s'être calmement présentée à l'individu avec qui ils avaient rendez-vous, Natasha fut vite imitée par ses partenaires. D'abord par Earl, le videur de l'Hirondelle, qui déposa lui aussi son arme, puis par Alessia, qui elle se présenta sans arsenal. Les quatre personnes restaient là à s'observer, en silence, Daquila prenant soin de les détailler tour à tour. Ce dernier prit finalement la parole, faisant résonner ses mots dans l'entrepôt abandonné.

« La fille, Alessia. Vous me la donnez le temps de l'échange, ou je m'en vais avant même qu'on ait commencé. »

Earl réagit au quart de tour, s'interposant entre la jeune fille et l'homme armé. Protecteur le monsieur. Elle était la protégée d'Al Capone, et s'il lui arrivait quelque chose, la scandinave en serait sûrement retenue pour responsable, pourtant elle n'esquissa pas l'ombre d'un geste pour la retenir. Si elle était l'une des leur malgré son jeune âge, c'est qu'elle avait de la ressource. Perdre son calme dès les premiers instants de négociations pourrait être un handicap pour la suite, et il n'était pas question qu'ils échouent.
C'est donc silencieuse et immobile que Natasha regarda Alessia se tourner vers eux, avant d'avancer vers leur potentiel informateur. Une fois qu'elle fut arrivée à sa hauteur, la blonde se décida à prendre à son tour la parole, avançant de quelques pas histoire de se mettre au même niveau que leur garde d'un soir.

« Bien. Désormais que vous semblez être dans de bonnes dispositions, et si nous discutions de la raison qui nous a poussé à nous réunir ici ce soir ? »

Elle avait dit cela d'un ton calme et froid, un léger accent russe dans la voix. Et bien, il semblerait que certains réflexes lui reviennent de temps à autre. En parlant d'accent, il semblerait qu'elle ne soit pas la seule à en posséder un. D'où venait cet homme qui prétendait détenir des informations importantes, et pour quelles raisons voudrait-il faire affaire avec eux ? C'est un mystère que Natasha comptait bien élucider.

« Cependant, je ne suis pas du genre à laisser mes hommes au premier venu sans rien avoir en retour. Qui êtes-vous, et pourquoi vouloir traiter avec les Gangsters ? »


C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P I C O D E

avatar
Personnage : Compte PNJ - responsable des intrigues, des partenariats et des validations, à contacter en cas de besoin.
Messages : 882
Messages rp : 101
Date d'inscription : 29/02/2016
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
posté le Lun 30 Mai 2016 - 21:40 (9)

Situation #3 : Négociations

Participants : Alessia Cassaro, Earl Winchester, Natasha Mikhaïlovitch ▬ MJ : Naga (Skype)

Plus d'informations peuvent être obtenues via votre conversation de groupe.

Daquila crut que les gangsters n'allaient pas obtempérer, d'autant plus que Winchester paraissait assez peu enthousiaste à l'idée de laisser partir Alessia, prenant une attitude protectrice à son égard qui pouvait se révéler problématique par la suite. Mais la jeune fille acceptait, avec facilité en plus, certaine d'être capable de se débrouiller ou d'être secourue en cas de problème. Elle se mit à sa portée, et il saisit l'occasion pour se mettre entre elle et ses camarades, tout en lui collant le canon de son arme contre le crâne. Daquila n'avait pas envie de blesser Alessia, car il était certain qu'une telle action mettrait précocement un terme à sa vie, mais il ne pouvait pas non plus se permettre d'être négligent. Grâce à cette garantie, Daquila se sentait en confiance, et donc prêt à négocier.

Mikhaïlovitch, la grande blonde, s'avança à son tour et lui demanda quelques précisions quant à ses intentions. Elle avait raison de s'en inquiéter, mais Daquila tenait à la rassurer. Il avait bien entendu ses raisons de procéder à l'échange, des raisons qu'il ne pouvait révéler à personne, surtout pas à des gangsters dont il se méfiait encore un peu. Il fit donc bonne figure sans pour autant dire tout ce qu'il y avait à savoir :

« Vous connaissez déjà mon nom. Arnel Daquila. Je suis un simple marchand d'art de Pallatine. Les raisons pour lesquelles je veux vous aider sont simples, c'est que je pense que je dois le faire. Trop de personnes sont en danger à cause de la situation actuelle, et je veux y mettre un terme. »


Daquila refusa d'en dire plus. Il avait déjà donné assez d'informations à ces gens lors de la prise de contact, assez pour s'attirer des ennuis si quelqu'un savait qu'il avait opéré une transaction avec eux. Ils comprendraient qu'il ne pouvait en dire plus.

De sa main libre, sans brusquerie, il tira de sa poche une petite enveloppe qu'il montra à ses interlocuteurs :

« Ce dont vous avez besoin se trouve juste là. Mais avant de vous le donner, j'aimerais que nous discutions prix. Combien êtes-vous prêts à me donner pour cette enveloppe ? »

avatar
Personnage : Quand on emmerde un peu son monde, on ne s'étonne pas qu'on finît par y être renvoyé un coup de pied dans les fesses. Videz les ordures, c'est son métier. Jurer et cracher, c'est sa marque de fabrication. Il peut être doux avec les femmes, dure avec les hommes. Mais présentez-lui un bon whisky et il l'avalera comme si c'était de l'eau. Et peut-être que vous aurez la chance d'être dans sa liste d'amis. Autrement, gare aux coups. Bordel !
Nom de code : Beast
Avatar : Dante - DMC, Devil may cry
Messages : 95
Messages rp : 28
Date d'inscription : 28/03/2016
Voir le profil de l'utilisateur
L'Hirondelle
posté le Lun 4 Juil 2016 - 21:28 (10)

Négociations
Natasha
Earl
Alessia
Les mots d’Alessia rassuraient à moitié le jeune homme, qui désirait tout même l’avoir à leur côté. Mais la décision finale de la demoiselle pesait plus que la sienne. Il accepta à contrecœur de la voir partir, tout en sachant que leur interlocuteur devra plus faire attention au « bourreau » qui se trouvait près de lui que ceux qui lui faisaient face.

À la demande de Natacha, leur interlocuteur déclina son identité en toute transparence. Un simple marchand d’art, un homme qui connaissait parfaitement la valeur de ses ventes. Une négociation difficile allait débuter et Earl aurait aimé que la Russe prenne les devants. Cependant, l’homme négocié avec des hommes différents de son clan. Il n’avait pas d’étonnant qu’Earl doutait de ses informations. Daquila sortit une lettre de sa poche, une grave erreur de débutant. Car à présent, armé ou non, les Gangsters étaient en supérieur numérique et connaissait, sûrement, un type de combat. Sauf si bien évidemment, ce dernier avait une autre information en tête ; ou tout simplement un piège.

▬ Tu dis que tu dois le faire, mais en quoi ça t’apporterait d’aider les gangsters ? Je ne sais pas de la méfiance – enfin, si, dans un sens -, mais tu dois savoir ce que cela implique, si cela se sait.

D’accord, Daquila les aidait dans ce sens. Ses informations allaient pencher la balance à leur avantage, le conflit dans ce conflit contre Iwasaki et il se doutait qu’il risquerait de se braquer s’il se sentait menacé.

▬ Si vos informations sont bonnes, j’imagine que la magnifique rousse et la naine ici présentes pourront attester de ton utilité au boss. Je ne peux rien te garantir, mais tu auras une bonne protection. Avant, on aimerait que tu soulèves notre curiosité.

Sa voix ne démontra pas une faille, celui qui signifiait qu’il était tout en bas de l’échelle. Ses muscles étaient tendus, une larme de sueur froide parcourra son échine à le faire frissonner, mais il devait se montrer digne de la confiance qu’on lui faisait à cet instant.

▬ Et pour ton morceau de papier, je te propose uniquement 10.000.
Layout by Ninquelote - canalgraph

_________________
Tout viendra à qui sait attendre.

Earl Grey: Tout le monde, vous savez quel est la différence entre un vide d'ordure et Earl ?
Earl Grey: Il n'en a pas. C'est des ordures
avatar
Personnage : Compte PNJ - responsable des intrigues, des partenariats et des validations, à contacter en cas de besoin.
Messages : 882
Messages rp : 101
Date d'inscription : 29/02/2016
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
posté le Jeu 7 Juil 2016 - 21:26 (11)

Situation #3 : Négociations

Participants : Alessia Cassaro, Earl Winchester, Natasha Mikhaïlovitch ▬ MJ : Naga (Skype)

Plus d'informations peuvent être obtenues via votre conversation de groupe.

Le revolver toujours pointé vers le crâne d'Alessia, Daquila attendait le début des négociations. Il ne fut pas étonné outre mesure de voir que Winchester avait encore des questions à lui poser. Pour le bien des négociations, il s'efforça d'y répondre le plus honnêtement possible :

« Je ne cherche pas forcément à aider les gangsters, je veux simplement venir en aide au plus grand nombre. Votre diaspora est puissante et capable de gérer l'affaire, c'est pour cela que je me tourne vers vous. Si vous pouvez me protéger, je ne suis pas contre. »


Après cette confession, la conversation s'orienta sur le prix. Winchester proposa une somme ridicule de 10 000 dollars, soit bien moins que le prix auquel s'attendait Daquila. Il s'attendait à ce que les gangsters fussent riches et donc capables de payer chèrement leurs informations. Mais 10 000 dollars, cela semblait un peu juste. En y réfléchissant, Daquila répondit :

« Vous plaisantez ? Mon enveloppe vaut bien plus que 10 000 dollars. Au moins 50 000... n'avez-vous pas une meilleure offre à me proposer ? »

avatar
Personnage : Quand on emmerde un peu son monde, on ne s'étonne pas qu'on finît par y être renvoyé un coup de pied dans les fesses. Videz les ordures, c'est son métier. Jurer et cracher, c'est sa marque de fabrication. Il peut être doux avec les femmes, dure avec les hommes. Mais présentez-lui un bon whisky et il l'avalera comme si c'était de l'eau. Et peut-être que vous aurez la chance d'être dans sa liste d'amis. Autrement, gare aux coups. Bordel !
Nom de code : Beast
Avatar : Dante - DMC, Devil may cry
Messages : 95
Messages rp : 28
Date d'inscription : 28/03/2016
Voir le profil de l'utilisateur
L'Hirondelle
posté le Ven 5 Aoû 2016 - 18:11 (12)

Négociations
Natasha
Earl
Alessia
Earl écouta sa raison avec attention. Il vit en l’homme de l’honnête et de la sincérité. Lui-même, il savait que son clan tenait bien la tête face à leur opposant asiatique. Il le vit accepter leur offre de protection, il pourrait faire de Daquilla une taupe si le chef acceptait de « l’acheter ». Il regarda Natasha, le plus au membre du groupe. Il s’attendait à ce que cette dernière refusa, ou au contraire, accepta cette offre. Elle ne semblait pas contredire et le laissa gérer cette transaction.

Earl sentit le poids des responsabilités sur ses épaules. La moindre erreur coûterait une balle de la belle, ou d’un autre membre du gang. Il serra nerveusement ses mains à blanchir ses phalanges. Une bonne somme d’argent venait d’être annoncée. Earl serait prêt à baisser la somme, s’il n’avait pas senti le ton de leur négociateur. Il grinça des dents avant de prendre une bonne inspiration.

▬ Est-ce qu’il le vaut réellement ? Parce que si ce n’est pas le cas, la magnifique blonde me fera la fête. Tu ne pourras pas le baisser à 45 000.


Earl avança d’un pas, mais s’arrêta aussitôt. Il attendit un moment, cherchant à baisser le prix pour montrer qu’il n’aura aucune facilité à obtenir ses 50 000 dollars.

▬ Alors. D’accord, Arnel. Je prends la responsabilité des 50 000 dollars pour monsieur. Donne ton compte à madame pour le transfert de l’argent et libère la petite.

Le ton employé semblait presque amical, moins tendu. Il voulait le mettre en confiance et lui présenta la main en signe de contrat. Cependant, ses yeux ne quittèrent pas la pupille du boss et attendirent une réaction de sa part.

Earl se demanda si Arnel n’aurait pas d’autres informations croustillantes à leur fournir tant qu’ils l’avaient sous la main. Il regarda tour à tour Natasha et Arnel.
▬ Est-ce que ça te convient où tu as autre chose à nous dire ?
Layout by Ninquelote - canalgraph

_________________
Tout viendra à qui sait attendre.

Earl Grey: Tout le monde, vous savez quel est la différence entre un vide d'ordure et Earl ?
Earl Grey: Il n'en a pas. C'est des ordures
avatar
Personnage : Compte PNJ - responsable des intrigues, des partenariats et des validations, à contacter en cas de besoin.
Messages : 882
Messages rp : 101
Date d'inscription : 29/02/2016
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
posté le Dim 7 Aoû 2016 - 14:22 (13)

Situation #3 : Négociations

Participants : Alessia Cassaro, Earl Winchester, Natasha Mikhaïlovitch ▬ MJ : Naga (Skype)

Plus d'informations peuvent être obtenues via votre conversation de groupe.

Daquila avait craint le pire avec les gangsters, qui étaient sans doute capables de l'assassiner avant même qu'il ait le temps de se charger de Cassaro. Le grand homme qui lui parlait l'impressionnait et ne semblait pas disposer à baisser le prix. Des menaces... d'après Winchester, c'était la blonde qu'il fallait craindre, car elle pourrait le descendre sans la moindre difficulté. Mais c'était Winchester lui-même qui lui faisait peur, à cet instant précis.

Cela valait-il la peine de perdre la tête pour 20 000 dollars de plus ? Devait-il se montrer prudent et accepter la prochaine offre du gangster, même si elle n'était supérieure que de 5000 dollars à celle qu'il lui avait faite précédemment ? Daquila hésitait beaucoup, même s'il gardait toujours son bras tendu vers Alessia.

« À prendre ou à laisser. » répondit-il d'une voix qu'il espéra ferme.

Daquila résista à l'envie de fermer les yeux pour se préparer à l'impact - s'il était possible de se préparer à l'impact d'une balle dans le crâne. Quelle ne fut pas sa surprise de constater que non seulement il était toujours en vie, mais qu'en plus, Winchester acceptait sa proposition. 50 000 dollars... Lui qui espérait en récupérer 30 000 avait l'impression d'avoir accompli un miracle. Il était si heureux qu'il ne s'interrogea pas sur la raison pour laquelle Winchester avait si facilement accepté ce prix - avait-il plus d'argent disponible pour cette mission ? Daquila était satisfait de ce qu'il avait.

« Vous avez fait le bon choix. » répondit Daquila en échangeant l'enveloppe contenant sa preuve contre celle contenant l'argent, avant de relâcher Alessia Cassaro.


Il l'ouvrit, vérifia rapidement que le compte y était, puis sourit :

« Merci beaucoup. Vous ne regretterez pas d'avoir fait affaire avec moi. »


La prudence dictant ses mouvements, Daquila ne s'attarda pas : il était impératif de sortir de l'entrepôt avant de se faire attaquer par des gangsters, au cas où ceux-ci décidaient qu'ils avaient payé trop cher la preuve qu'il leur remettait. Pourtant, elle était inestimable, et tous le savaient parfaitement. Ils pouvaient bien lui laisser la vie sauve pour le service qu'il leur avait rendu.

Profitant de sa meilleure connaissance du terrain, Daquila s'éclipsa rapidement dans les couloirs, empruntant un trajet sinueux pour semer ses éventuels adversaires. Avec 50 000 dollars, il avait largement assez pour débuter une nouvelle vie dans les rues de Pallatine. Et il n'allait pas s'en priver.

Vous venez de récupérer un indice, félicitations ! La situation est considérée comme terminée, vous pouvez poster pour décrire le départ de votre personnage, mais ce n'est pas obligatoire, vous aurez de toute façon l'indice.

Contenu sponsorisé
posté (14)

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum