« Ô temps, suspends ton vol, et vous, heures propices, suspendez votre cours... »

Forum urbain sf/historique avec paradoxes temporels
Avatars manga/illustrés, taille 200x320px - Forum tout public
Aucune limite de lignes ou de mots - Aucune condition d'activité
Lire le contexte

Partagez
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant

[Intrigue #1] Situation #7 : Sur la trace des disparus

avatar
PNJ

Compte PNJ - responsable des intrigues, des partenariats et des validations, à contacter en cas de besoin.
Messages : 917
Messages rp : 105
Date d'inscription : 29/02/2016
Voir le profil de l'utilisateur

Situation #7 : Sur la trace des disparus

Participants : Ellie Fearon, Shengren, Shusei Singer ▬ MJ : Naga (Skype)

Plus d'informations peuvent être obtenues via votre conversation de groupe.

Les diasporas ont entamé de nombreuses recherches pour essayer de débusquer les coupables et sont désormais en possession d'une liste de trois lieux pouvant accueillir les personnes disparues, au moins de façon temporaire.
Le premier sur la liste est le musée Gustave Caillebotte de Saint-Juré : depuis quelques mois, une partie de la réserve du musée est fermée pour cause de travaux, mais le chantier n'a jamais avancé, et personne ne sait si le dégât des eaux qui en serait responsable est bien réel. Beaucoup murmurent que les opportunistes y cacheraient quelque chose. Cependant, le lieu est fréquenté : vous ne pouvez vous y rendre que de nuit, en affrontant les gardes opportunistes qui veillent sur leurs trésors.
Le second est un nouveau laboratoire consacré au transhumanisme appartenant à l'Institut se trouvant à Anastose, Neo Human. Les accès en sont jalousement gardés, et personne ne sait vraiment ce qui se passe à l'intérieur, mais des rumeurs circulent : le lieu servirait à mener des expériences dangereuses et contraires à l'éthique sur des êtres humains. Là encore, vous ne pouvez vous y rendre que de nuit.
Le dernier est plus inattendu, puisqu'il s'agit des égouts d'Ivale. On y raconte que les Altermondialistes y auraient construit un gigantesque abri anti-nucléaire avant de l'abandonner vingt ans plus tôt, à cause de la faible probabilité de subir une attaque de ce type. Personne n'a jamais pu vérifier cette hypothèse... jusqu'à peu. Depuis quelques mois, les Altermondialistes semblent avoir repris possession des lieux. Puisqu'on les voit souvent rôder près des entrées la nuit, c'est de jour que vous devrez mener votre attaque.

Les groupes criminels ont décidé de se rendre dans l'un de ces endroits pour vérifier si les victimes s'y trouvent, ou si on peut y trouver des indices prouvant la présence à un moment donné de celles-ci. Et pour cela, ils ont décidé de faire appel à un hacker, #BIGBADWOLF. Ce qu'ils ignorent, c'est qu'ils ont tout deux donné rendez-vous à la même personne... au même endroit.
Avant toute chose, vous devez définir via la conversation de groupe l'endroit que vous allez visiter. Une fois n'est pas coutume, ce choix initial influencera la totalité de la situation. Vous pouvez bien entendu demander des informations supplémentaires à votre MJ.
À la fin de la situation, vous saurez si les personnes enlevées se trouvent oui ou non dans l'endroit que vous avez choisi de visiter, ou si elles y sont passées. Le résultat sera posté en hide, afin que seuls vous et les membres de votre diaspora puissent le connaître.
Si elles s'y trouvent, vous ne pourrez de toute façon pas les sauver, puisque vous n'êtes pas assez nombreux. Vous devrez revenir avec votre groupe plus tard. Si elles ne s'y trouvent pas, cela signifie qu'elles sont retenues dans un des deux autres endroits.

avatar
Invité
Invité

intrigue #1

sur la trace des disparus

La nuit, sombre et fraîche, était tombée depuis un moment déjà, plongeant l'arrondissement sous un manteau étoilé. On se les caillait un peu ... shusei – qui ne portait qu'un simple sweat à capuche noir (et un jean troué, parce qu'il était pas à poil non plus hein) – ne manqua pas de s'en plaindre. Mais en silence et dans sa tête, car malheureusement Anastose se trouvait sous le contrôle de l'institut et si les molosses, pardon, les charmants messieurs de la sécurité le choppaient à traîner dans les parages, il aurait bien du mal à se justifier. D'un autre côté, la présence de l'institut était justement la raison de sa propre ... ben euh, présence ... mais le geek ne se voyait pas expliquer aux gardes comment il était venu jusqu'ici pour pirater l'un de leurs laboratoires privés. Non, il laisserait à ses clients le soin de se disculper auprès de l'institut, si jamais on en arrivait là. Et en parlant de clients, qu'est-ce qu'ils fichaient, ceux-là ? Shu balaya la ruelle des yeux. Nulle trace de sa clientèle. En même temps, les chances que ces deux là se pointent main dans la main étaient relativement faibles ... par la plus grande des coïncidences, le hacker avait reçu deux offres successives pour la même "mission" mais les requêtes émanaient de profils distincts. Shusei avait accepté les deux offres sans trop réfléchir aux conséquences. Ils allaient pénétrer dans un complexe (théoriquement) ultra sécurisé. S'ils se faisaient prendre la main dans le sac, il n'y aurait pas de seconde chance. Alors autant faire d'une pierre deux coups, non ? En plus, il ne cracherait pas sur un deuxième salaire. Les temps sont durs. Mais peut-être aurait-il dû prévenir les principaux intéressés au préalable ... bah, tant pis. Les dés étaient déjà jetés. Pour patienter, il dégaina son smartphone et reprit la partie de tetris qu'il avait laissée en plan. S'il pouvait atteindre le level 25 et battre son dernier record avant l'arrivée de ses clients, ce serait top.
avatar
Invité
Invité
Sur la trace des disparus


Ses doigts glissaient le long de son glacial bras droit, inspectant la machinerie. Tout devait être en ordre. Chaque chose devait être à sa place. Chaque outil se devait être fonctionnel. Ce soir la, il n'y avait que l'écho des grincements et cliquetis mécaniques. Armure de kevlar et titane sur le dos. Deux armes de poings rangé dans leurs étuis d'épaule, ceinturon garni de chargeurs et outils différents. Shengren se pressa de quitter son armurerie personnelle. Glissant ses bras dans les manches de sa longue veste, il quitta son local pour rejoindre le lieu indiquée par le #BIGBADWOLF.

La nuit, bien qu'apaisante à ce moment, allait être très longue. Ne voulant pas attirer l'attention, le leader du Lotus Rouge prit la route à pied. C'était une opération nocturne après tout. Shengren entra dans le territoire de l'Institut en prenant le soin de vérifier chaque direction. Il fit attention à chaque détail, chaque bruit. Se cachant des rayons lunaires et de la lumière artificielle des lampadaires.

Rapidement, le cyborg put remarquer la figure élancée d'une personne à l'horizon. Il ne lui suffit que de zoomer sa vision d'un peu plus loin pour voir un jeune homme au look peu commun occuper avec son smartphone. Ca ne pouvait être que le hacker. Après tout, qui d'autre resterait à cet endroit en plein milieu de la nuit ? Shengren quitta les ombres en silence et s'approcha de lui:

- Le grand méchant loup, je présume ? déclara-t-il en présentant sa main bionique pour le saluer.

Le cyborg ne s'attendait pas du tout à ce qu'une troisième personne se joigne à eux. Une bien charmante surprise.
Contenu sponsorisé
Revenir en haut
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum