« Ô temps, suspends ton vol, et vous, heures propices, suspendez votre cours... »

Forum urbain sf/historique avec paradoxes temporels
Avatars manga/illustrés, taille 200x320px - Forum tout public
Aucune limite de lignes ou de mots - Aucune condition d'activité
Lire le contexte

Partagez
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant

Altermondialistes (3/4)

avatar
PNJ

Compte fondateur - ne pas envoyer de message privé, préférez contacter le compte PNJ ou un des administrateurs.
Messages : 1021
Messages rp : 62
Date d'inscription : 11/10/2015
Voir le profil de l'utilisateur
le Ven 12 Fév 2016 - 11:14

Altermondialistes

Avant de tenter un prédéfini, n'oubliez pas de prendre connaissance des attentes que nous avons vis-à-vis des personnes tentant un prédéfini. Si un prédéfini est en vert, il est libre ; s'il est en rouge, il est pris ; s'il est en violet, cela signifie que quelqu'un est en train de rédiger sa fiche et qu'il lui est donc réservé.


Jenna Wisnuys

ft. Tiana (La Princesse et la grenouille)
31 ans, Présidente, Transférée pour fuir les émeutes de Soweto


Aramis Perreiro

ft. Ushiromiya Battler (Umineko no Naku Koro ni)
24 ans, Directeur des Jeunes Altermondialistes, Transféré au cours d'une fusillade


Ismaïl Samara

ft. Ookurikara (Touken Ranbu)
28 ans, porte-parole des Altermondialistes, Transféré pour raison politique


J. R. R. Tolkien

ft. Sherlock Holmes
30 ans, Chef de la brigade de la Communication, Transféré pour soins

avatar
PNJ

Compte fondateur - ne pas envoyer de message privé, préférez contacter le compte PNJ ou un des administrateurs.
Messages : 1021
Messages rp : 62
Date d'inscription : 11/10/2015
Voir le profil de l'utilisateur
le Sam 20 Fév 2016 - 18:51

Jenna Wisnuys

Disponible
Jenna
Aucun
31 ans
Altermondialistes
Née le 05/02/1954 ▬ Sud-africaine ▬ Transférée le 20/06/1976 ▬ En ville depuis 7 ans ▬ Présidente des Altermondialistes ▬ Communication
feat Tiana - La Princesse et la grenouille

▬ Pendant longtemps, Jenna a pris sur elle et a fait ce qu'on lui demandait. Discrète et effacée, elle faisait tout pour cacher sa véritable personnalité, car son statut social ne lui permettait pas d'assumer ses ambitions. Mais les privations et la discrimination ont fini par avoir raison de sa patience.

▬ Jeune, dynamique, inventive et réactive, Jenna a très vite tiré son épingle du jeu chez les Altermondialistes. Elle incarne la jeune femme moderne et émancipée qui force l'admiration de tous. Jenna est connue pour sa sympathie légendaire tout autant que pour ses décisions extrêmement sensées. Rien d'étonnant à ce qu'elle soit élue Présidente : tout le monde se doutait que ce poste était fait pour elle.
         
▬ Jenna a cependant son petit caractère. Mieux vaut éviter en effet de trahir sa confiance, car elle n'oublie jamais le mal qu'on lui fait et trouvera toujours un moyen d'obtenir réparations. Même si elle déteste le mensonge et l'hypocrisie, il lui arrive d'y avoir recours par pragmatisme, ce qui ne veut pas dire qu'elle va pardonne ce comportement chez les autres.

Histoire


▬ Jenna est originaire d'une famille san du quartier de Soweto. Pour rappel, la politique de « développement séparée » appelée Apartheid démarre en Afrique du Sud en 1948, ce qui signifie que Jenna a grandi en subissant la discrimination contre les Noirs africains.
         
▬ Après une scolarité sans grande difficulté, Jenna intègre une université réservée aux Noirs. Malheureusement, le décès de son père un an plus tard plonge la famille dans la difficulté, l'obligeant à trouver un emploi de domestique à Johannesburg. Jenna déteste son travail, rêvant d'une carrière intellectuelle, mais elle n'a pas vraiment le choix.
         
▬ Jenna finit par craquer en 1976, lorsqu'elle perd son petit frère lors des émeutes de Soweto. Dévastée, ne voyant pas de fin à l'Apartheid, elle abandonne sa mère et décide de prendre la fuite à Pallatine. Pour calmer sa culpabilité, Jenna aimerait beaucoup convaincre l'Institut de transférer également sa mère, mais sans jamais y parvenir.

▬ À Pallatine, elle rejoint les Altermondialistes, séduite par leurs idées. Elle s'y épanouit complètement et rejoint la section Communication. Lors des élections présidentielles de 2014, elle se présente et accède avec une écrasante majorité au poste le plus convoité de l'organisation. Une belle victoire pour cette jeune femme aux ambitions brimées.

Si vous souhaitez développer l'histoire sur Terre de Jenna, nous vous demanderons de vous renseigner un peu sur l'Apartheid, mais sachez que vous n'êtes pas obligé(e) de rentrer dans les détails.


Aramis Perreiro

Aramis
Aramis est le genre d'homme dont Jenna a mauvaise estime, mais elle a bien compris qu'il était une figure montante des Altermondialistes et qu'il valait mieux ne pas se le mettre sur le dos. C'est pour cette raison que Jenna n'a pas hésité à entamer une liaison avec lui et qu'elle est prête à étouffer tous les scandales qui pourraient éclabousser Aramis si jamais ils étaient révélés. Mais leur relation n'est pas aussi intéressée qu'elle en a l'air : Jenna apprécie beaucoup le caractère d'Aramis dans l'intimité et éprouve une affection réelle et sincère pour lui. Elle a cependant bien du mal à croire que c'est réciproque, elle craint toujours que le jeune homme ne voit en elle qu'un moyen de réaliser ses ambitions.


Victorine Kamenski

Victorine
Jenna a beaucoup d'affinités pour cette jeune fille, qui ressemble un peu à ce qu'elle-même était quand elle était plus jeune. Jenna a voulu convaincre Victorine de rejoindre les Altermondialistes pour qu'elle puisse s'y épanouir, mais celle-ci a répondu qu'elle appartenait en fait aux gangsters. Jenna ignore totalement que Victorine lui a menti et interprète sa gêne envers comme de la timidité. Mais si jamais Jenna découvre la vérité, elle fera tout pour que Victorine paie pour l'avoir trompée. Si possible en se servant d'elle dans l'intérêt des Altermondialistes...

avatar
PNJ

Compte fondateur - ne pas envoyer de message privé, préférez contacter le compte PNJ ou un des administrateurs.
Messages : 1021
Messages rp : 62
Date d'inscription : 11/10/2015
Voir le profil de l'utilisateur
le Sam 20 Fév 2016 - 18:51

Aramis Perreiro

Disponible
Aramis
O Soberano
24 ans
Altermondialistes
Né le 06/06/1958 ▬ Brésilien ▬ Transféré le 28/06/1974 ▬ En ville depuis 8 ans ▬ Directeur des Jeunes Altermondialistes ▬ Futur membre du Quartier Économique
feat Ushiromiya Battler - Umineko no Naku Koro ni

▬ Aramis n'est pas franchement le plus apprécié des Altermondialistes. Trop arrogant pour ceux qui pensent qu'il est issu d'une bonne famille, trop ambitieux pour ceux qui savent qu'il a grandi dans la rue, le jeune homme attire les critiques quoi qu'il fasse, mais il se moque de ce qu'on peut dire de lui. Selon lui, les faits sont plus importants que les rumeurs, et il est persuadé que l'histoire se souviendra de lui comme un grand homme.

▬ Toujours tiré à quatre épingles, on pourrait croire qu'Aramis a honte de ses origines modestes et qu'il fait tout pour les cacher, mais il ne voit pas les choses de la même manière. Il n'a pas envie d'attendrir les gens avec son histoire dramatique et préfère assumer clairement son statut de directeur des Jeunes Altermondialistes. Pourquoi devrait-il se sentir honteux de posséder des biens matériels, de profiter de ce que la vie lui offre, alors qu'il a travaillé dur pour les obtenir ?

▬ Aramis est tout sauf respectueux des règles : il a toujours considéré l'autorité de l'État brésilien comme illégitime, n'a aucun respect pour les religions comme pour les superstitions, prend souvent part à des combats de boxe souterrains, et n'hésite pas à s'acoquiner avec les pires criminels que Pallatine peut compter. Mais pour certains, ce n'est pas plus mal : être en bon termes avec les groupes ennemis est sans doute la meilleure façon d'assurer la pérennité des Altermondialistes.
       
▬ Depuis qu'il est à Pallatine, Aramis n'a eu de cesse de combler ses lacunes scolaires, mais il a jugé plus prudent de ne révéler à personne ses nouvelles compétences. Que les Directeurs le considèrent comme un petit parvenu sans cervelle lui convient très bien.

▬ Même s'il n'en a pas l'air, Aramis est d'une fidélité absolue aux Altermondialistes, qui lui ont offert tout ce dont il avait besoin pour s'élever socialement. Le seul problème, c'est qu'il n'adhère pas tout à fait aux préceptes de son organisation, qui lui semblent bien hypocrites, et prônerait un peu de changement pour le bien de tous.

Histoire


▬ Aramis a passé toute son enfance dans un des favelas de Belèm, au Brésil. Ses parents, impliqués dans le trafic de drogue, sont décédés sous ses yeux lorsqu'il avait trois ans. On lui a souvent demandé qui était le coupable, mais il n'en a aucun souvenir. Il a donc été recueilli par son oncle et sa tante, qui l'ont élevé en essayant de le préserver de ce danger, mais Aramis a toujours voulu se venger.
       
▬ Aramis a compris très jeune qu'il n'arriverait pas à survivre en respectant strictement la loi. Les trafics ne l'intéressant guère, Aramis décide de rassembler d'autres adolescents sans emploi comme lui pour créer leur gang. Mais sans objectifs bien déterminés, ils se contentaient de taper sur tout ce qui bouge pour exprimer leur colère d'être abandonnés par la société. Déjà à cette époque, Aramis a toutes les qualités d'un leader, c'est lui qui traite avec les autres groupes avec un culot de virtuose.
       
▬ Aramis a cependant commis une erreur : il a fait envoyer le chef d'un gang rival en prison en l'accusant d'un cambriolage que son propre groupe avait fait. Les sbires de son rival se sont vengés en lui tendant une embuscade. Sauvé in extremis par un agent de l'Institut qui y a vraisemblablement laissé la vie, Aramis a été transféré sans y avoir été préparé. À noter qu'Aramis pense que la fusillade était un règlement de comptes entre deux gangs rivaux et qu'il se trouvait au mauvais endroit au mauvais moment, et non qu'elle était destinée à le tuer.

▬ À Pallatine, il a été pris en charge par les Altermondialistes qui lui ont offert tous les instruments nécessaire pour la réalisation de ses ambitions.


Nom inconnu

Nom
Aramis ignore qui est cet homme qui l'a sauvé de la fusillade, si ce n'est qu'il s'agissait d'un des agents recruteurs de l'Institut sur Terre. Même s'il n'a jamais su ce qui lui est exactement arrivé, Aramis pense qu'il est mort en le protégeant et, pour cette raison, se sent redevable envers lui. Il a décidé de lui dédier toute sa nouvelle vie et à chaque fois qu'il prend une décision importante, Aramis repense à ce fantôme sans nom. D'une certaine manière, il s'est persuadé qu'il doit reprendre à Pallatine le cours de la vie que l'autre lui abandonnée, mais sans rien connaître de lui, difficile de savoir ce que l'autre aurait voulu qu'Aramis fasse.


Jenna Wisnuys

Jenna
En apparence, leurs rapports semblent très professionnels, mais détrompez-vous : Aramis et Jenna sont en fait très liés. D'abord parce qu'ils sont secrètement des amants occasionnels et qu'ils considèrent tout deux que cette relation leur permettra d'assurer leur place au sein de la Direction. Ensuite, parce que Jenna prend la peine d'étouffer de nombreuses affaires où trempe Aramis, qui pourraient faire scandale si elles étaient révélées. Cela concerne essentiellement les arrangements confidentiels que celui-ci passe avec les gangsters et les Aces de l'Iwasaki-rengo, et qui permet aux Altermondialistes d'avoir accès à des ressources ou des services qui leur seraient normalement interdits. Enfin parce qu'une réelle affection les lie tous les deux, et qu'Aramis serait prêt à tout pour venir en aide à la présidente si elle avait besoin de lui.


Văn Minh Mai

Văn Minh
Văn Minh et Aramis s'entendent très bien... un peu trop d'ailleurs pour leur propre bien. Ils ont passé de nombreux accords secrets dans le cadre du travail avant de se considérer comme des amis. Aramis se sent proche de cet homme sombre et silencieux, même si Văn Minh est impliqué dans le trafic de drogues jusqu'au cou, le seul domaine criminel qui rebute vraiment Aramis. S'il ne cesse de se trouver des ressemblances avec le Vietnamien, il espère cependant connaître un avenir encore plus radieux que Văn Minh.
À noter qu'Aramis est au courant de la raison du transfert de Văn Minh à Pallatine.


Ismaïl Samara

Ismaïl
Aramis surveille de très près ses potentiels rivaux - et il y en a un qui retient tout particulièrement son attention, Ismaïl. Pour l'heure, le Brésilien ne le considère pas comme une grande menace, mais il a senti qu'Ismaïl, avec sa belle allure et ses paroles convaincantes, avait de quoi lui faire de l'ombre. Aramis préfère donc lui couper l'herbe sous le pied tant qu'il le peut. Pourquoi s'en priver ? Ismaïl recherche le même but, et tout deux s'affrontent discrètement, à coup de piques et de sous-entendus discrets. Mais ils ne se détestent pas vraiment, et sans leur rivalité, auraient pu être bons amis.


avatar
PNJ

Compte fondateur - ne pas envoyer de message privé, préférez contacter le compte PNJ ou un des administrateurs.
Messages : 1021
Messages rp : 62
Date d'inscription : 11/10/2015
Voir le profil de l'utilisateur
le Lun 25 Avr 2016 - 11:17

Ismaïl Samara

Indisponible
Ismaïl
Pas de nom de code
28 ans
Altermondialistes
Né le 31/03/2142 ▬ Égyptien ▬ Transféré le 31/08/2166 ▬ En ville depuis 4 ans ▬ Porte-parole des Altermondialistes et mannequin indépendant ▬ Communication
feat Ookurikara - Touken Ranbu

▬ En tant que prince, Ismaïl n'a pas été habitué à se débrouiller par lui-même au quotidien et a dû tout apprendre à son arrivée à Pallatine. S'il sait désormais comment se servir de son micro-ondes ou prendre rendez-vous auprès du médecin des Altermondialistes, il est loin d'être le parfait ménager. Malgré tout son entraînement pour être normal, il lui arrive encore d'être à côté de la plaque, malheureusement. Quand il ne cède pas à la fainéantise. Car lorsqu'il n'a pas envie de faire quelque chose, Ismaïl se fatigue étrangement vite...

▬ Ismaïl n'est pas un séducteur, mais on ne peut nier qu'il possède un charme certain. Entraîné dès le plus jeune âge à la rhétorique et à l'art du discours, les paroles d'Ismaïl savent captiver son interlocuteur. À tel point que chacune de ses interventions publiques déplace des foules et rencontre un franc succès. Ismaïl en a conscience, voire en joue. Mais généralement, tout ceci finit par le lasser très vite : il n'aime pas avoir des gens dociles autour de lui.

▬ Ismaïl est loin d'être un Altermondialiste convaincu : il se moque pas mal de ce rassemblement de pauvres gens discriminés et ne ressent pas forcément beaucoup d'empathie pour eux. Il a cependant remarqué que cette diaspora, à cause de son système électif, était la seule à ne pas avoir de chef incontesté et durable dans le temps, et s'est dit que c'était le moyen le plus simple pour lui de prendre le pouvoir. Après tout, c'est bien le domaine où il est le plus doué.

▬ Toutefois, même s'il s'est fixé un but dans la vie, Ismaïl ne sait pas ce qu'il désire vraiment. Il se pose énormément de questions sur son avenir, notamment pour savoir s'il ne s'est pas trompé de voie. Le problème, c'est qu'il n'a aucune idée de ce qu'il peut faire ou vouloir, car il a pris l'habitude d'assimiler les désirs que les autres avaient pour lui. Ismaïl aimerait donc mieux se connaître, mais aussi se libérer de l'image princière que les autres ont de lui. Si seulement il savait comment s'y prendre...



Histoire


▬ Dans sa ligne temporelle, le XXIe siècle a été une période particulièrement éprouvante pour l'humanité. Les crises sanitaires et alimentaires se sont multipliées, les accidents nucléaires à répétition et les catastrophes naturelles toujours plus dévastatrices ont considérablement réduit la population mondiale.
Au XXIIe siècle, la pression démographique, qui a suffisamment baissé, associée aux mesures prises par les gouvernements pour faire face à la crise, ont permis de retrouver un semblant de stabilité.

▬ En Égypte, les héritiers de Méhémet Ali, ancienne dynastie régnante du pays, ont entamé une restauration monarchique trente ans avant la naissance d'Ismaïl. Dans cet État désormais bien enraciné, les ressources naturelles telles que l'eau ou les minerais sont contrôlées par la famille régnante, et de nombreuses restrictions pèsent sur la population afin d'éviter de gâcher le peu de ressources disponibles. En plus de cela, le pays est recouvert d'un nuage de pollution si épais qu'il est très rare de voir le soleil.

▬ Ismaïl, lui, en tant qu'héritier, a connu une enfance privilégiée. Élevé dans un palais digne des milles et une nuits perdu au milieu d'inaccessibles grattes-ciels gris, tout a été fait pour le tenir à l'écart de la ville et de la population. Tous ses désirs étaient réalisés, du moment qu'il restait confiné dans le palais royal.

▬ Pendant longtemps, Ismaïl n'a pas remis en question la vie qu'on lui proposait. Il lui semblait même normal que son statut princier lui offre des avantages que les autres n'ont pas. Il en a d'ailleurs abusé pendant sa jeunesse, jusqu'à ce qu'il se rende compte que c'étaient les autres qui payaient les conséquences de ses erreurs à sa place. Cela l'a fait réfléchir.

▬ Il a toujours entretenu des rapports conflictuels avec son frère aîné, pour qui il représente une menace pour l'accession au trône. Leur rivalité a failli tourner au drame, puisque lorsqu'il était adolescent, Ismaïl a manqué de le tuer en le rouant de coups pour une raison tellement stupide que le principal intéressé ne s'en souvient même plus. Son frère ne lui a jamais pardonné.

▬ Peu de temps après son vingt-quatrième anniversaire, le père d'Ismaïl meurt, laissant le trône libre. Celui-ci revient à son frère aîné. Quelques mois plus tard, Ismaïl se retrouve mystérieusement téléporté à Pallatine. Il apprendra plus tard que ce sont les partisans de son frère qui ont organisé son départ vers cette autre cité.

▬ Ismaïl a eu du mal à s'adapter à cette nouvelle vie, restant onze mois dans les locaux de l'Institut avant d'être autorisé à rejoindre la ville. Depuis, celui-ci a fait son chemin chez les Altermondialistes. Certains n'étaient pas enchantés à l'idée d'accueillir un prince dans leurs rangs, puis ont vite changé d'avis lorsqu'ils se sont rendus compte que le jeune homme pourrait leur être bien utile.


Aramis Perreiro

Aramis
À ce jour, Aramis est le mieux placé pour devenir le futur président des Altermondialistes... devenant de fait le rival le plus dangereux d'Ismaïl. Le Brésilien a de nombreux atouts pour lui : des relations, de l'ambition, et une éloquence certaine qui pourrait presque rivaliser avec celle de l'Égyptien. Rien d'étonnant à ce qu'Ismaïl le prenne au sérieux. S'ils n'ont rien à se reprocher personnellement, les deux hommes se livrent un combat aussi acharné que discret, à coup de piques verbales et sous-entendus acerbes, qui n'échappe aux observateurs avertis. Alors qu'ils pourraient très bien s'entendre, s'ils le voulaient...


Alexander

Alexander
Ni vraiment amis, ni vraiment ennemis, les relations entre Alexander et Ismaïl sont difficiles à qualifier, d'autant plus qu'ils sont en désaccord sur la question. Ismaïl voit en Alexander un conseiller bien utile pour l'éclairer sur des sujets qu'il ne maîtrise pas, puisqu'il le considère comme un homme d'expérience bien informé. Alexander, cependant, tient absolument à se comporter comme son mentor, s'érigeant en exemple pour le jeune Altermondialiste, contre l'avis de ce dernier. Au final, chacun d'eux espère avoir le dessus sur l'autre, quitte à laisser quelques tensions s'installer entre eux...


Candice Seymour

Candice
Ismaïl n'aime pas dire du mal des Altermondialistes... mais soyons honnêtes, ils ne sont pas connus pour fournir les meilleurs gardes du corps de Pallatine. Le prince s'est donc adressé à Mlle Seymour pour obtenir une garde royale à sa mesure. Si le service est à la hauteur de ses hautes attentes, la chef d'entreprise intrigue Ismaïl, car elle semble totalement indifférente à son charme. Ismaïl est convaincu que Candice fait tout pour le mettre en colère. En effet, son caractère un peu dur pour une femme l'étonne et le met mal à l'aise. Mais ne lui déplaît pas vraiment...

avatar
PNJ

Compte fondateur - ne pas envoyer de message privé, préférez contacter le compte PNJ ou un des administrateurs.
Messages : 1021
Messages rp : 62
Date d'inscription : 11/10/2015
Voir le profil de l'utilisateur
le Sam 28 Mai 2016 - 10:26

JOHN RONALD REUEL TOLKIEN

Disponible
JOHN RONALD REUEL
John Reuel
30 ans
Altermondialistes
Né(e) le 3/01/1892 ▬ Anglais ▬ Transféré(e) le 1/09/1916 ▬ En ville depuis 6 ans ▬ chef de la brigade de la communication ▬ écrivain ▬ philologue
feat Sherlock Holmes

▬ John a été transféré bien avant l'écriture (et donc la publication) de ses romans à succès. Bien qu'il ait déjà couché quelques idées sur le papier, notamment une ébauche du Hobbit, il n'a à l'heure actuelle publié que des recueils de poèmes. Et il en a marre de tous ces geeks qui lui tournent autour en mentionnant des œuvres qu'il n'a jamais écrites et qu'il n'écrira probablement jamais (puisqu'on lui a déjà spoilé le contenu). Il a vu la trilogie de films adaptée de son futur "seigneur des anneaux" et l'a trouvée médiocre.

▬ C'est un passionné des langues. Il parle entre autres l'anglais et le français, le danois, le finnois, l'allemand, le lituanien, le néerlandais et le russe ... ajoutez à cela quelques langues mortes dont il maîtrise la lecture et l'écriture. Il travaille aussi sur des langues construites de son invention.
       
▬ Il a laissé derrière lui, sur terre, sa femme Edith. Il se refuse à demander son transfert ; la vie à Pallatine ne lui conviendrait pas, de plus, il a mis du temps à se remettre de son passage dans les tranchées ainsi que de la mort de ses amis.
       
▬ Il aime la nature et les effets de l'industrialisation lui déplaisent fortement. Il vit dans une petite maison avec un vaste jardin dont il aime s'occuper durant son temps libre. Il apprécie beaucoup la compagnie des animaux. Il a d'ailleurs trois chats nommés pryftan, gandalf et bladorthin et deux perruches.
       
▬ Au grand dam de ses fans, John est plus intéressé par l'écriture de discours et textes écologistes que celle de romans ... il veille à la communication au sein de sa diaspora et se charge de campagnes de recrutement.
       
▬ De nos jours, il est connu pour son zèle à s'opposer aux projets de construction de Pallatine. Il a créé un journal hebdo très rébarbatif (mais passionné) dans lequel il propose des solutions à mettre en place pour en préserver l'environnement, et invite les habitants fortunés à bannir les transports les plus coûteux en énergie (bien que cette pratique ne soit pas si répandue ...). Il sera le premier à marcher dans les rues le jour où la construction d'une autoroute ou d'un aéroport sera évoquée, ne serait-ce que du bout des lèvres.

Histoire


▬ John Tolkien est né à Bloemfontein, en Afrique du Sud, où il a vécut jusqu'à ses trois ans. En 1895, il quitte le continent en compagnie de sa mère Mabel et de son frère Hilary, car le climat ne leur convient pas. Son père meurt d'un rhumatisme infectieux avant d'avoir pu les rejoindre en Angleterre. Il grandit d'abord à Birmingham chez ses grand-parents maternels, puis à Sarehole. Il gardera de très bons souvenirs de la campagne anglaise.
       
▬ D'abord éduqué par sa mère, il entre, à partir de 1900, à la King Edward's School. Après la mort de Mabel quatre ans plus tard, sa garde est confiée à un père de l'oratoire de Birmingham. Il s'installe avec son petit frère chez une tante par alliance. John s'intéresse de plus en plus à la philologie ; il est passionné par les langues. En 1908, il rencontre sa future femme, Edith Bratt, qui vit dans le même immeuble.

▬ Après un échec en 1909, John obtient en 1910 une bourse pour entrer à l'université d'Oxford. Il entame ses études à Exeter College en 1911. Le jour de ses dix-huit ans, il écrit à Edith pour la demander en mariage et cette dernière, promise à un autre, accepte après avoir rompu ses fiançailles.
       
▬ John écrit de nombreux poèmes durant sa scolarité. Malgré l'ombre de la Première Guerre mondiale qui pèse sur le pays, il poursuit ses études et obtient son diplôme avec les first-class honours. Il devient ensuite sous-lieutenant dans les fusiliers du Lancashire et s'entraîne avec le 13ème bataillon de réserve pendant onze mois. Il épouse Edith en mars 1916, juste avant son départ au front.
   
▬ Pendant la bataille de la Somme, John sert comme officier de transmissions. Victime de la fièvre des tranchées, il assiste à la mort de ses amis, au front, ce qui le marquera profondément. Il peine à se remettre de sa maladie. En 1916, il est transféré à Pallatine, encore mal en point, et soigné par l'Institut.
   
▬ Il est approché par quelques diasporas et par ses fans pour qui son nom signifie beaucoup ... il les envoie sur les roses ; après tout, il n'a encore rien publié. Sensible à leurs discours, il finit par rejoindre les Jeunes Altermondialistes pendant un an, puis la brigade de la Communication. C'est surtout la cause environnementale qui le passionne, l'écologie, car ses discussions avec d'autres transférés sur le futur de la Terre l'ont fortement alarmé ... aujourd'hui chef de brigade, il est très impliqué dans les affaires de sa diaspora.

Contenu sponsorisé
Revenir en haut
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum