bannière

« Ô temps, suspends ton vol, et vous, heures propices, suspendez votre cours... »


Partagez
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant

withered △ rei hatano

avatar
Invité
Invité
le Mar 9 Aoû 2016 - 21:45
Rei

Rei Hatano

feat Genji Shimada | Overwatch

Petits ++

Rei

Histoire


«Oshiete oshiete yo sono shikumi wo boku no naka ni dareka iru no ?
Kowareta kowareta yo kono sekai de kimi ga warau nanimo miezu ni...»


Il faut respirer profondément. Sentir un air nouveau s'engouffrer dans des poumons artificiels pour se souvenir. Se souvenir de ce jour, un jour noir pour toi, pour ta famille qui n'existe maintenant plus. Aucune larme ne peut venir ; aucune envie, aucune compassion, aucun ressenti, aucun sentiment, tout ça n'existe plus. Tout est désormais derrière toi. Ta main robotique se lève pour aller chercher un bout de ton casque, et tu l'enlèves. Doucement. Pour laisser ton regard perçant observer à nouveau ce monde qui t'a sauvé d'une réalité difficile. C'est difficile à voir, difficile à accepter ; mais il faut s'y faire. Personne ne te regarde, personne n'est aux alentours. Le temps est pluvieux, mais tu ne peux plus sentir chacune de ces gouttes perler sur ta peau blanche, long héritage de chaque japonais. Mais tu peux les voir. Dieu seul sait que ça fait du bien.

Peut-être était-ce il y a longtemps ; peut-être est-ce encore récent. Il n'a suffit que d'un seul instant pour que toute ta petite vie change et bascule. Tu n'aurais pas dû aller chercher des noises aux yakuzas, ils te l'ont fait payer cher. Un soucis d'argent, des insultes et des dettes toujours pas remboursées après quelques mois ; te voilà condamné. La médecine de l'époque t'a sauvé. Toi comme ton frère. Et en y pensant, il te manque, ton frère. Ton bien aimé frère, qui possède le doux nom de Kazuo. Un voiture qui s'ouvre, une explosion qui s'enclenche. Noir. Et quand tu t'es réveillé, il ne restait rien de l'ancien toi. C'était courant, les espèces de cyborgs comme toi. C'était ça ou te laisser mourir. Étais-tu tombé sur un médecin qui détestait laisser mourir ses patients ? La seule question véritable était : qui avait financé tout ça ? Pas de réponses. Ignorance. Tu n'étais plus dans ce monde quelques temps après.

Caché derrière un masque d'alliage, respirant grâce à des poumons artificiels et vivant grâce à un cœur créé de toutes pièces, ils se sont demandés ce que tu étais. «Ils» ? L'institut Svensson. Tu as appris au fil du temps à t'approprier ce corps pendant que les scientifiques le déchiffraient, découvrant les choses possibles à faire avec. Tu t'étais découvert plus agile, moins lourd ; et tu avais réfléchi. Une vengeance ? C'est un plat qui se mange froid. Il fallait l'effectuer. Juste pour retrouver la paix intérieure et pour retrouver ton frère. C'est sans compter ce qui allait t'arriver après être sorti de tout un tas d'examens et d'apprentissage d'une langue inutile pour toi.

L'Iwasaki-Rengô. Le regroupement des asiatiques. Le clan Iwasaki t'a tendu la main, intéressé par tes capacités. Il fallait serrer les dents, passer outre de tes médisances pour mieux trouver une place dans cette société ; dans cette ville nommée Pallatine. Il n'y avait que les talents et l'obéissance qui comptait. Le reste n'avait aucune importance. Un sabre. Deux sabres. Une poignée de shurikens et tu étais devenu l'un des leurs. L'agilité fait la différence. Une simple différence peut causer la mort. Tu étais à leur solde, travaillant pour eux comme ferait n'importe quel chien obéissant à ses effroyables maîtres. Il fallait se taire, enfouir ça plus profondément encore mais ne pas oublier ce qu'ils t'ont fait. Parce que l'Iwasaki-Rengô regroupe les yakuzas, les gens qui t'ont changé, les gens qui ont tué l'ancien toi.

Mais il fallait vivre. Vivre pleinement et prendre cette vie comme une délivrance. Tout ça baigné dans le sang et les trafics. Faire ce que faisaient tes ennemis pour mieux agir quand il faudra rendre les coups.

Dernier soupir. Effleurer cette peau bardée de cicatrices une dernière fois, remettre ce casque qui cache un passé bien rempli. Elle racontait ton histoire, Rei. Et elle ne finira jamais de s'écrire tant que les pages ne seront pas tâchées d'un rouge pourpre.



Caractère

Loyal ✘ Maladroit à souhait (genre, vraiment) ✘ Un poil crétin quand même ✘ Simple d'esprit ✘ Têtu ✘ C't'un type avec du bon vivant. (très très bon vivant.) ✘ Délicat quand ça l'arrange ✘ Peu autoritaire ✘ Fier ✘ Franc ✘ Essaye d'être sociable ✘ Cynique au possible ✘ Rancunier ✘ Protecteur ✘ Essaye aussi d'être charismatique ✘ La patience et lui, ça fait un. ✘ Stratège ✘ Intelligent durant ses missions ✘ Possessif ✘ Un poil énigmatique ✘ Réaliste (tant qu'à faire, hein) ✘ Mauvais perdant ✘ Pie bavarde ✘ Il fait souvent dans l'excès quand il tient à quelque chose. ✘ Rei essaye de draguer le gent masculine & féminine, mais 'faut croire qu'il est pas attirant. (une pensée pour lui, vraiment.) ✘ Il n'est pas du genre à oublier quelque chose. Surtout si c'est de l'argent que vous lui devez. Encore plus quand il s'agit de vengeance.


Moment de silence. Froid. Soupir. «Rei ?» Tu lèves la tête. Mais tu ne prends pas la peine de répondre.«Rei, putain, arrête de faire comme si j'existais pas, je sais que tu m'as entendu !» Tu lâches un léger rire. Certains pouvaient non seulement être cons, mais aussi détenteurs d'un petit pois à la place d'un cerveau. «Ce n'est pas parce que je ne te réponds pas que je ne t'entends pas, idiot. T'as un truc à me demander, encore ?» Il grimace. Tu aimerais bien la lui renvoyer mais tu te souviens la seconde d'après que c'est pas possible. «Tu sais, t'es tueur à gage – peut-être même l'un des meilleurs actuellement en service –, dealer occasionnel... mais euh... t'as... un autre boulot, à ce que j'ai entendu ?» Léger haussement d'épaule. Tu te relèves de l'endroit où tu étais, tu marches doucement vers lui, sans un bruit. «Et qui t'en a parlé ?» Il pâlit soudainement. «Je... ...tu sais, c'est l'autre remplaçant débile qui s'occupe d'organiser les trafics. Il a... une gamine et...» C'est dingue comme il semblait mal à l'aise. Toi, tu en ris intérieurement. Lui, il va se pisser dessus à la première occasion qui passe. «Et alors quoi ? Toi aussi, tu veux que je m'occupe de ta progéniture en, ô joli manque d'amour parental ? Bon dieu, t'aurais dû le dire plus tôt, crétin d'abruti !»


«Rei ?» Pas de réponse, silence total. Tu gardes tes yeux fixés sur la cible à abattre, savoir ce qu'elle prévoyait. «Rei, nom d'un chien !» Tu tournes rapidement la tête. «Berger allemand.» Un rire discret pour éviter de dévoiler ta position. L'une de tes mains vient se poser sur le pommeau de ton plus grand sabre. Il fallait partir à l'attaque. «J'ai entendu du grabuge derrière, je vais vérifier.» Soupir. «La prochaine fois, ne me préviens pas avant de partir. Tu me déconcentres, avec tes âneries.» Et tout bien réfléchi ; c'était la vérité. Tu attends qu'il soit parti pour te lever discrètement. Une dernière inspiration. Tu t'élances. Pendant cet élan, tu sors ton sabre, tu le présentes à ton ennemi qui ne survit pas. Un seul coup suffit. Mais... derrière. Sabre rengainé presque immédiatement, le katana sorti dans la seconde qui suit, et des balles évitées en masse, bien que ce fut difficile, cette fois. Des shurikens lancés et le compte était bon. Finalement, tous les partenaires que tu avais étaient tous un peu stupides. Rien ne pourra remplacer ton instinct. Même si cet instinct faillit souvent à sa mission quand tu dois garder des marmots.


Il suffit toujours d'un moment de réflexion pour que chaque chose tourne au drame ou au défilé d'insultes et de jurons fleuris et magnifiquement bien sortis. Les cartes en main, tu t'occupais en regardant les réactions des autres joueurs, espérant voir le moindre signe qui trahirait leur jeu. Un haussement de sourcil, joueur deux. Pincement de l'arête du nez, joueuse sexy trois. Pas d'expression sur le joueur quatre. Les autres chaises sont vides. Bizarrement, il n'en reste que deux, et elles sont à côté de toi. «Rei ?» Tu regardes ton jeu. Aujourd'hui comme toujours, poker. Mais tu étais trop mauvais perdant. As de pique, quatre de trèfles. Le jeu présentait deux rois (un de cœur et l'autre de carreau), un dix de trèfle, une dame de pique, et un as de cœur. Rien, quedal. Le fameux quatrième joueur attend patiemment que le tour se termine pour faire une belle mise. Sans réelle surprise ; tu le suis. Le deuxième joueur se couche, la joueuse aussi et... tapis. «Full. T'as perdu, Rei.» Petit excès de rage. Tu te lèves de ta chaise, tu balances tes cartes violemment sur la table, dévoilant ta minable paire d'as. «T'as encore joué comme ça ! Tu sais que c'est pas fair-play d'faire ça aux gens ?!» Premier nom fleuri, deuxième, troisième, et lui, il te taquine avec un léger ''ba-ka~''. Goutte de trop, nouvelles insultes. Perdre est une option. Sauf chez toi, apparemment.

Ceci n'est pas un reboot (en fait si). 17 balais récemment, toujours autant tête à claque, wlh.



PS : ceux qui ont la flemme de chercher, j'étais un scientifique à l'institut Svensson. Oui, shame, j'ai quitté. 8D

PETITE NOTE : Oui, la façon dont je RP avec lui diffère totalement de son caractère. C'est normal et c'est voulu. C'est pour l'effet comique et surtout pour que je me marre à écrire ses réactions avec un calme plat.
(de toute façon, vous le verrez pas, mais il vous juge. Tout le temps.)

avatar
Aces

il était un de ces monstres qui sommeillent dans vos placards d'enfance. un homme brisé par l'existence, qui s'était réfugié dans un personnage pour annihiler ses souffrances. et pour seung joo, le temps passa. c'est désormais un garçon capable de s'adapter, et qui de plus en plus s'adoucit. la violence qui l'environne s'apaise progressivement. bientôt, croit-il, il trouvera l'équilibre qui lui offrira la clé du bonheur.
Nom de code : trauma (+ sneug pour ceux qui ne savent pas prononcer son prénom)
Avatar : kaneki ken

Messages : 1245
Messages rp : 130
Date d'inscription : 29/02/2016
Voir le profil de l'utilisateur
le Mar 9 Aoû 2016 - 21:58
En voilà un très bon choix de groupe.
Le personnage a l'air fort singulier, mais dans le bon sens du terme. Malicieux Et nounou, c'est la nourrice dans le trafic de drogues ou le "sans dec" indique que c'est dans son sens premier ? Mort de rire
Rebienvenue, bon courage pour cette nouvelle fiche.


avatar
Recherche & Développement

hiraeth :: a homesickness
for a place which never even existed
a été créé à partir de cellules souches ♡ dents de requin & cheveux rouges ♡ curieux de tout et surtout de l'inutile ♡ complètement innocent, apprend la vie ♡ hyperactif & malhabile (ok c'est un boulet) ♡ fana de biologie ♡ adore apprendre & a encore beaucoup à découvrir ♡ n'a aucune notion des normes sociales ♡ adorable & naturellement gentil ♡ s'inquiète de tout mais ça ne l'empêche pas d'agir sans réfléchir ♡ se trompe parfois dans les mots qu'il utilise ♡ a du mal à s'exprimer, à se faire comprendre ♡ angoisse d'effrayer les gens avec son sourire de canines ♡ petit ouragan qui risque de bousculer bien des choses

Nom de code : scylla
Jukebox : atlas hands
Avatar : matsuoka rin + free!

Messages : 280
Messages rp : 64
Date d'inscription : 16/04/2016
Voir le profil de l'utilisateur
le Mar 9 Aoû 2016 - 23:18
SHAME SHAME le violet c'est plus joli que le brun dégueux stp :<
(j'avoue difficilement que ce perso a l'air classe)(allez, courage & encore bienvenue ♥)
avatar
Lotus rouge

ceci est un protagoniste ; anti-héros . (≧∇≦)/

Ancien campagnard, il a développé une haine particulière envers l'ennui et les vaches ; les deux étant ses ennemis jurés qu'il tente de vaincre. Il est extrêmement chanceux mais aime voir sa vie comme une succession de sang, larmes et drames. Il tape sur les gens parce qu'il aime taper sur les gens. Son animal de compagnie est un renard et son passe-temps favori la littérature classique. Il a un égo sur-dimensionné et aime exagérer.

(/¯◡ ‿ ◡)/¯ ~ ┻━┻
Imprévisible ; aléatoire ; violent ; arrogant ; impulsif ; irrationnel ; franc ; moqueur ; imprudent ; sans pitié ; sadique.
n'enlevez jamais son masque.
Nom de code : fox.
Avatar : nakigitsune » touken ranbu.

Messages : 77
Messages rp : 16
Date d'inscription : 10/03/2016
Voir le profil de l'utilisateur
le Mer 10 Aoû 2016 - 1:01
C'est un brun-beige nuance! Quoi ?!
AHEM.
Mais plus sérieusement.
Re-bienvendu Rei ! Un cyborg? Voilà qui risque d'être fort pratique. Malicieux
Bon courage pour la suite!
avatar
Invité
Invité
le Mer 10 Aoû 2016 - 6:59
BRUN BEIGE OUI. Pas brun dégueu. :c

Bref, merci à nouveau pour votre accueil, ça fait toujours autant plaisir à voir ♥️♥️

(et j'ai fini mais je l'ai notifié dans l'autre sujet, donc on s'en balek.)

avatar
PNJ

Compte PNJ - responsable des intrigues, des partenariats et des validations, à contacter en cas de besoin.
Messages : 987
Messages rp : 108
Date d'inscription : 29/02/2016
Voir le profil de l'utilisateur
le Mer 10 Aoû 2016 - 17:43
Toi, va demander un rp à Skylar, vous irez bien ensemble. Malicieux
En toute honnêteté, je préfère vraiment Rei à Friedrich, et pas uniquement parce qu'il est en brun PAS dégueu (ne pas écouter les gens qui le décrient, ils ne comprennent juste pas la beauté de cette couleur). Mais il est original, et assez complet comme personnage, j'aime son côté multi-facettes. Franchement, superbe personnage, ça valait le coup de reboot.

Rei Hatano

a reçu son permis de séjour à Pallatine

icon 100*100

Ce permis de séjour vous donne le droit de résider à Pallatine, de trouver un emploi et d'appartenir à une diaspora. Il atteste que vous êtes apte à vivre par vos propres moyens en ville. Nous vous rappelons que ce permis est obligatoire pour toutes vos démarches administratives auprès de l'Institut.

Si vous trouvez cette carte, merci de la déposer à l'Institut.

Informations à fournir dans les plus brefs délais.

- Votre adresse
- Votre nom de code
- Votre profil chronosrep.net
Facultatifs :
- Vos textes libres
- Vos recherches de rp

Sachez que :
- Votre avatar est automatiquement ajouté au bottin lorsque vous êtes validé(e), mais pensez à vérifier tout de même que l'ajout a bien été réalisé.
- Vous devez en revanche recenser votre nom de code dans le sujet adéquat.
- Vous n'avez pas de fiche de lien à proprement parler : vous pouvez ajouter tous vos liens dans votre profil, champ relations. Pour faire une demande, c'est par MP, dans les petites annonces ou via les réseaux sociaux.


Contenu sponsorisé
Revenir en haut
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum