bannière

« Ô temps, suspends ton vol, et vous, heures propices, suspendez votre cours... »

Forum urbain sf/historique avec paradoxes temporels
Avatars manga/illustrés, taille 200x320px - Forum tout public
Aucune limite de lignes ou de mots - Aucune condition d'activité
Lire le contexte

Partagez
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant

Juste Anna.

avatar
Citoyenne

Anna, elle ne vit que pour elle. Elle ne partage rien, n'a rien à offrir, et ne fait aucune concession. Égoïste ? Peut-être, mais elle aime bien croire que c'est par compassion qu'elle agit comme ça. Car à trop vouloir son attention, vous finiriez forcément pas être déçu. A force des choses, elle a appris à apprécier la solitude. Elle ne laisse pas facilement les gens rentrer dans sa vie car elle ne veut pas des responsabilités que cela induit. Elle préfère se faire des amis d'un soir, qui n'ont ni nom, ni visage, des amitiés aussi fausses qu'éphémères. Mais elle sait qu'il suffit d'un peu d'alcool pour que l'illusion prenne forme, pour qu'elle s'enfonce un peu plus dans le mensonge. Pendant quelques heures, elle n'est plus "Anna", cette fille rongée par le passé et les doutes, elle n'est personne ... Car comme chacun, Anna a ses secrets, et elle ferait tout pour les faire taire.
Avatar : OC // Takenaka

Messages : 92
Messages rp : 9
Date d'inscription : 11/08/2016
Voir le profil de l'utilisateur
le Ven 12 Aoû 2016 - 18:05
Anna
feat OC | Tae

Caractère

Ha … ça recommence.
Je me suis perdue.

Je regarde autour de moi mais tout me semble flou. Je frotte mes yeux mais je n'y vois pas plus clair. Lorsque je lève le menton vers le ciel, c'est une aquarelle un peu vague dans les tons ocre. Et lorsque que je regarde l'horizon, mes paupières se plissent sensiblement pour se protéger d'une lumière plus rougeoyante. Il est déjà si tard ? … Ou alors est-ce le matin ? Je n'arrive pas à savoir. Une brise légère glisse sur mes bras nus et dans le creux de mon cou, soulevant sur son passage quelques mèches de cheveux. Je sens une vague de frisson grimpant tout le long de mon dos et machinalement je serre les dents et referme mes bras contre moi. Plus le vent s'intensifie, plus mes coudes se plantent dans mes côtes et je sens au même moment mon corps se plaindre de douleurs que je ne serai expliqué. Je fouille dans ma mémoire à la recherche de réponses mais ma tête n'a jamais été aussi vide qu'à cet instant. Si vide et si lourde à la fois. Je pourrais jurer que quelqu'un s'y est installé et ne cesse de tourner en rond pour me rendre dingue. Le bruit de ses pas résonnent dans mon crâne et se repercutent contre mes tempes comme un jeu de ping-pong. Je presse la paume de ma main contre mon front pour soulager cette douleur lancinante. Quelque chose ne tourne pas rond. Il faut que je rentre chez moi. Dans un élan de lucidité, je cherche dans mes poches mon portable, dans l'espoir de trouver des indices. Bizarrement, je ne suis pas étonnée de ne rien y trouver. A part peut-être ce paquet de cigarette * … vide* que je jette sur le bas-côté. Il me semble que la meilleure chose à faire maintenant est encore de rebrousser chemin.

Est-ce que c'est dans ma tête ou l'air est tout à coup devenu plus … dense ? Quelque chose de chaud et de moite qui me colle à la peau. Chacune de mes respirations devient un peu plus pénible à mesure que j'avance. Et il y a cette odeur … une odeur de fruit fermenté qui m'emplit les narines et me fait tourner de l'oeil. Rarement mon estomac s'est montré aussi peu vaillant. C'est un véritable combat face à une mer déchaînée qui est en train de se produire à l'intérieur de mon ventre. Je ralentis mon allure pour garder une certaine contenance et je jette un rapide coup d'oeil devant moi. Il me semble que l'embranchement donne sur une plus grande avenue, largement éclairée par des lampadaires et des devantures de commerces.

Je m'engage dans la rue et, sous mes yeux ébahis, se dessine un paysage chaotique. Le lieu est harmonieux dans sa disproportion. Une folie équilibrée. Couleurs criardes, enseignes racoleuses, néons à perte de vue … Je connais cet endroit. Je le connais très bien. Osatoka.  Mon coeur soupire. Une sensation de soulagement que je n'arrive pas à réfrener. C'est étonnant comment il est facile pour les êtres errants de Pallatine de se retrouver ici. Cette attraction qu'exerce le quartier sur les personnes désireuses de s'échapper de leur quotidien. Comment rapidement tu prends goût à cet état de perdition … tu t'oublies, tu disparaîs , tu deviens qui tu veux pendant quelques heures. Tu donnes de l'argent pour qu'on mette en scène ta vie, qu'on te balance des paillettes dans les yeux en te disant à quel point ton existence a du sens. Osatoka c'est mes joies contrefaites, mes amitiés d'un soir, mon alcool joyeux … et les lendemains amers. Chaque fois la chute est un peu plus douloureuse. Comme une drogue, le monde te paraît plus fade sans elle. Des fois, je me retrouve chez moi sans le moindre souvenir de la veille. Au début, ça me rendait mélancolique mais avec le temps, j'ai compris qu'il n'y avait rien à se remémorer de ces moments. Rien n'était vrai, pas plus le sourire du barman que les éclats de rires partagés avec ton voisin . J'aime bien croire que le fait d'en avoir conscience me rend meilleure que les autres. Ou alors suis-je celle qu'on pointe du doigt car de plein gré, je décide d'être actrice de cette sinistre farce …

Je détourne les yeux comme pour mettre un terme à ces divagations et me remets en marche jusqu'à mon appartement. Je sens bien que mes genoux peinent à me supporter mais l'ivresse disparue, il ne me reste que ce besoin pressant de retrouver mon lit. Je repense à mon portable, sûrement échangé cette nuit pour un paquet de clopes, ou alors donné à un croupier comme guise de payement. Peu à peu, des fragments de ma soirée me reviennent en mémoire. Je revois ce beau petit monde, ces lourds rideaux rouges, les noms que je me donne “Maria” ,“Gabrielle” ,“Prunelle”, du crépitement des bulles de champagne sur mon palais, des verres que j'ai cessé de compter,  de moi face à ce reflet que je ne reconnais pas,  de l'écoeurement, toujours là, toujours plus présent chaque jour qui passe … Alors je me noie dans ce nuage de fumée, me délecte du goudron qui se déverse dans mes poumons, et à chaque bouffée de cigarette, j'ai ce rictus qui étire mes lèvres jusqu'à meurtrir mes joues. J'enterre mes rancoeurs derrière des apparences, me rassure en me disant que “demain est un autre jour”, et retourne dans la foule pour ne plus être Anna encore quelques minutes.

écrire ici

Âge: 22 ans
Naissance: 03/05/1993
Arrivée: natif
Présence en ville: Depuis toujours
Nationalité: française
Métier: des petits jobs par-ci par-là. Un jour elle sera hôtesse d'accueil, le lendemain vous l’apercevrez distribuer des flyers.
Statut civil: Mariée depuis deux longues années à sa solitude.

Groupe: Indépendants

Taille: 1.71
Corpulence: Un peu anguleux lorsqu'on l'a dans ses bras. Ou peut-être est-ce sa froideur qui l'a rendu sèche.
Cheveux: Beaucoup trop longs. Ils s’emmêlent, rentrent dans ses yeux et l'étouffent dans la nuit.
Yeux: Un bleu trouble, noyé sous les larmes. Ne vous y trompez pas, ce sont ses allergies qui s'expriment

Autres: écrire ici

Histoire

" P'pa "

Ça fait exactement la vingt et unième fois que je t'appelle. De l'autre bout du couloir, j'attends ta réponse. Un ange passe ... celui que je croise à peu près chaque matin. À force, c'était devenu un rituel. Moi qui t'appelle et toi qui fait le mort. À croire que j'aimais ça, me répéter. Je regarde l'heure sur l'horloge. Finalement, je décide de te laisser encore 10 minutes de répit ... car je me sens d'humeur généreuse ce matin.

Ce matin, il fait un peu moins froid dans la maison. Ça faisait longtemps que je ne m'étais pas mise pied nu. Aujourd'hui, quelque chose à changer. Je me sens beaucoup mieux. J'entends de nouveau le parquet grincer, la petite musique du carillon, les pas des voisins au-dessus de notre tête ... La vie reprenait son court.
C'était comme-ci ces trois derniers mois, le temps s'était figé.Une brèche temporelle était apparue et tu t'ai fait engloutir par le passé. Je te soupçonne malgré tout de l'avoir un peu voulu, au fond de toi. Pour ça, je t'en veux. Car encore une fois tu m'as laissé seule avec cette personne qui ne te ressemble pas. Ce n'est rien de plus qu'une ombre qui se laisse bouffer petit à petit par la maison. Par les souvenirs.
Et par Elle.

Ça fera cinq ans et trois mois que maman est morte. Et tu n'arriveras pas  à t'en remettre totalement. Moi j'essaye de rester forte pour nous deux. Je lui en avais fait la promesse.
J'étais encore jeune mais j'ai compris vite. Je me suis fait un peu plus grande pour pouvoir te soutenir dans le deuil. Je t'ai fait remonter à la surface lorsque tu te noyais dans cet état d'ébriété et d'insouciance. Et puis je t'ai fait le café, chaque matin, pour combler son absence.

" Papaaaa ... "


La bouloir chante, j’éteins le feu. Une odeur de café embaume la pièce lorsque je verse l'eau sur la poudre. J'aime le moment où la vapeur glisse sur mon visage et me réchauffe les joues. Car ça me donne l'impression qu'elle est là, au dessus de moi,  et qu'elle m'observe ... Mais je sais qu'il n'aura jamais le même goût que le sien. Car à l'intérieur, elle y mettait l'amour d'une femme, d'une amie et d'une amante " Tu ne peux pas la remplacer " c'est ce que tu m'avais dit. Des mots durs que je n'avais pas compris à cette époque là.  J'avais ce sanglot coincé dans la gorge quand je t'ai répondu "oui". Et depuis ce jour tu ne m'a refusé aucune tasse.

Maintenant, ce n'est plus douloureux. Lorsque je repense à ces moments là, je souris. Nous deux, c'était ça. Des maladresses, de la complicité, parfois des coups de sang, et beaucoup de mots d'excuse. Tu m'as souvent remercié pour ce que j'avais fait. Mais ce que tu ne voyais pas, c'était le papa génial que j'avais en face de moi. Celui avec qui je pouvais soulever des montagnes  et surmonter n'importe quel obstacle."  Toujours unis dans l'adversité ". C'est ce qu'on se disait entre nous, un peu honteusement.
On était tous les deux dans le même bateau. Plutôt qu'un bateau, je dirais une barque. Une petite barque un peu nulle qui prend régulièrement l'eau. Mais ensemble on en a fait quelque chose de bien. Quelque chose de confortable malgré ses petits défauts. Quelque chose à notre image finalement.

" P'pa ! C'est l'heure ! "

Je pose la tasse sur sa soucoupe et cherche ton sac où se trouve tes cigarettes. Celles qui sentent bon la vanille et dont l'odeur douceâtre du tabac froid imprègne tes vêtements. Le plus souvent, c'est quand tu m'entends parvenir à ton bureau, que tu te décides de te lever. Tu préfères encore t'arracher de ton lit pour venir les prendre, plutôt que de me voir un paquet de cigarettes à la main. Habituellement, c'est là que j'entends dans mon dos tes pas un peu incertains se rapprocher de moi.

Mais aujourd'hui, je n'entends rien.

Je me revois t’appeler, encore et encore, et j'ai envie de me cacher dans mes mains.

Ce matin-là je n'ai pas trouvé tes cigarettes. Ni ton sac.
Quand je suis rentrée dans ta chambre, tu n'étais plus là.
J'ai aperçu ce petit morceau de papier blanc avec un mot inscrit dessus.
C'est à cet instant que j'ai compris.

Ce matin-là, Je n'ai pas pu te le dire, mais j'avais vu les fleurs de maman s'ouvrir devant mes yeux.  
Et ce que je pensais être un heureux présage n'était en fait qu'un avertissement.
Maman revenait, et cette fois, elle t'emportait pour de bon.

Quatre jours plus tard, on a retrouvé ton corps au fond du fleuve.

Salutation peuple de chronosrep ! Je n'ai pas vraiment réfléchi à un surnom du coup vous pouvez m'appeler Anna ! C'est effectivement mon premier compte ici ... je me suis remise tout doucement au RP après 7 ans d'inactivité ( comment vous dire que la beauté du forum m'a frappé en plein cœur  Agonise ) donc s'il vous plait prenez soin de moi  

avatar
Technicien
yo
Hafiz est un iranien d’origine qui fut sauvé in extremis par son transfert à Pallatine lors de la révolution qui eut lieu en Iran et qui chassa le Shah ainsi que les étrangers. Son talent est tout simplement d’être capable de cuisiner un peu n’importe quoi et de lui donner bon goût, sans pour autant tomber dans le repas chic. Il a rejoint la diaspora des Altermondialistes en grande partie par conviction mais ne s’implique pas spécialement dedans pour le moment. Mais, depuis les évènements qui ont ébranlé Pallatine et l'attaque contre le restaurant où il travaillait, lui ont montré qu'il ne pouvait pas rester tel qu'il était. Il a décidé de reprendre sa vie en main. De se battre pour ce qu'il veut. De ne plus être une personne passive. Et pour cela il va s'endurcir. Oh il ne va pas devenir un lion mais il ne laissera personne lui marcher sur les pieds à l'avenir. Et cela commence maintenant, avec un rapprochement avec sa diaspora.
Nom de code : aucun
Avatar : Kotetsu Kaburagi

Messages : 723
Messages rp : 160
Date d'inscription : 01/03/2016
Voir le profil de l'utilisateur
le Ven 12 Aoû 2016 - 18:08
Bonjour Anna et bienvenue sur le forum.
Bonne chance pour le reste de ta fiche Héros


Spoiler:

avatar
Aces

il était un de ces monstres qui sommeillent dans vos placards d'enfance. un homme brisé par l'existence, qui s'était réfugié dans un personnage pour annihiler ses souffrances. et pour seung joo, le temps passa. c'est désormais un garçon capable de s'adapter, et qui de plus en plus s'adoucit. la violence qui l'environne s'apaise progressivement. bientôt, croit-il, il trouvera l'équilibre qui lui offrira la clé du bonheur.
Nom de code : trauma (+ sneug pour ceux qui ne savent pas prononcer son prénom)
Avatar : kaneki ken

Messages : 1232
Messages rp : 130
Date d'inscription : 29/02/2016
Voir le profil de l'utilisateur
le Ven 12 Aoû 2016 - 18:16
Cette classe bordel.
Cet avatar magnifique.
Je vois tout à fait un lien avec mon futur perso indé.
C'est toi qui est belle en vrai.
Bienvenue du coup, bonne chance pour ta fiche. I love you


avatar
Technicien

Demi-Inuit originaire de Kaktovik, Naga a longtemps été un chantre de la culture américaine, avant d'éprouver une certaine culpabilité à l'idée d'avoir bien hâtivement rejeté la culture inupiat de sa mère. Désormais, Naga désire se racheter et trouver un moyen pour son peuple de vivre en accord avec ses traditions.
En pratique, Naga est plus un hypocrite cherchant à apaiser sa confiance qu'un Altermondialiste convaincu, mais il a toujours su se débrouiller pour éviter que quelqu'un lui en fasse la remarque...
Avatar : Sanada Akihiko.

Messages : 1034
Messages rp : 108
Date d'inscription : 29/02/2016
Voir le profil de l'utilisateur
le Ven 12 Aoû 2016 - 18:24
7 ans ? Ah oui, ça a bien du changer, le monde du rpg entre temps.
En tout cas, bienvenue. I love you Je dois avouer qu'à la première lecture, ton histoire m'a un peu perturbée, je n'étais pas certaine d'avoir tout compris. Mais maintenant, ça va beaucoup mieux. Bon courage pour la suite. Cœur




Spoiler:



avatar
Citoyenne

Anna, elle ne vit que pour elle. Elle ne partage rien, n'a rien à offrir, et ne fait aucune concession. Égoïste ? Peut-être, mais elle aime bien croire que c'est par compassion qu'elle agit comme ça. Car à trop vouloir son attention, vous finiriez forcément pas être déçu. A force des choses, elle a appris à apprécier la solitude. Elle ne laisse pas facilement les gens rentrer dans sa vie car elle ne veut pas des responsabilités que cela induit. Elle préfère se faire des amis d'un soir, qui n'ont ni nom, ni visage, des amitiés aussi fausses qu'éphémères. Mais elle sait qu'il suffit d'un peu d'alcool pour que l'illusion prenne forme, pour qu'elle s'enfonce un peu plus dans le mensonge. Pendant quelques heures, elle n'est plus "Anna", cette fille rongée par le passé et les doutes, elle n'est personne ... Car comme chacun, Anna a ses secrets, et elle ferait tout pour les faire taire.
Avatar : OC // Takenaka

Messages : 92
Messages rp : 9
Date d'inscription : 11/08/2016
Voir le profil de l'utilisateur
le Ven 12 Aoû 2016 - 18:38
Merci à tous pour cet accueil ! * cry a little bit *

J'ai un peu honte, ma fiche suinte de fautes de collégienne Quoi ?!

Mais hésitez surtout pas à me dire si quelque chose vous semble flou !
Je dis pas, en 7 ans, j'ai du un peu me rouiller Vos avis m’intéressent !
avatar
Invité
Invité
le Mar 16 Aoû 2016 - 15:47
avatar
Citoyenne

Anna, elle ne vit que pour elle. Elle ne partage rien, n'a rien à offrir, et ne fait aucune concession. Égoïste ? Peut-être, mais elle aime bien croire que c'est par compassion qu'elle agit comme ça. Car à trop vouloir son attention, vous finiriez forcément pas être déçu. A force des choses, elle a appris à apprécier la solitude. Elle ne laisse pas facilement les gens rentrer dans sa vie car elle ne veut pas des responsabilités que cela induit. Elle préfère se faire des amis d'un soir, qui n'ont ni nom, ni visage, des amitiés aussi fausses qu'éphémères. Mais elle sait qu'il suffit d'un peu d'alcool pour que l'illusion prenne forme, pour qu'elle s'enfonce un peu plus dans le mensonge. Pendant quelques heures, elle n'est plus "Anna", cette fille rongée par le passé et les doutes, elle n'est personne ... Car comme chacun, Anna a ses secrets, et elle ferait tout pour les faire taire.
Avatar : OC // Takenaka

Messages : 92
Messages rp : 9
Date d'inscription : 11/08/2016
Voir le profil de l'utilisateur
le Mer 17 Aoû 2016 - 2:14
Fiouuu ... Pleure
Merci merci ! Ça me touche beaucoup !
Ca me motive à écrire le reste de ma fiche Cœur


Ps : C'est drôle que tu aies remarqué ça Malicieux Heureuse de voir que ça ait fait son petit effet.
avatar
Invité
Invité
le Dim 21 Aoû 2016 - 18:26
Ton avatar est magnifique **
Bienvenue parmi nous Anna !!
avatar
Invité
Invité
le Mar 23 Aoû 2016 - 4:42
Okay Rimbaud est aussi fragile que Laurent....
Sinonnn je viens souhaiter rapido la bienvenue et un groos gros gros bonne chance pour la fin de ta fiche je reviens ce weekend vous lire tous au complet /sijaipasdetravaux/ Cœur
avatar
Gangster
http://i.skyrock.net/1542/53071542/pics/3280555574_0_6_0PJREGqT.jpg
Ysrael est une ancienne gangster ayant officié comme experte-comptable pour les Terrible Genna, une puissante famille du crime du Chicago des années 20. Ayant détourné une somme considérable d'argent durant ses années à leurs côtés, et sentant l'étau se refermer sur elle, Ysrael rencontre les agents de Pallatine en 1925. Elle quitte la Terre la même année, peu après le début du déclin de la Famille Genna.

Elle s'est depuis intégrée au mieux à Pallatine, même si certaines vieilles habitudes de son ancienne vie lui restent.

Ysrael est un serpent, une créature vénéneuse et insidieuse qu'il vaut mieux ne pas avoir pour ennemie.
Nom de code : Échide
Avatar IRL : Evangeline Lilly
Avatar : Morgana | Las-T

Messages : 90
Messages rp : 37
Date d'inscription : 29/07/2016
Voir le profil de l'utilisateur
le Mar 23 Aoû 2016 - 10:08
Mhpf, ce frisson qui m'a parcouru l'échine sur les dernières phrases de la fiche ... Tombe

Bienvenue parmi nous jeune demoiselle ! Bonne chance pour terminer tout ça \o/
avatar
Citoyenne

Anna, elle ne vit que pour elle. Elle ne partage rien, n'a rien à offrir, et ne fait aucune concession. Égoïste ? Peut-être, mais elle aime bien croire que c'est par compassion qu'elle agit comme ça. Car à trop vouloir son attention, vous finiriez forcément pas être déçu. A force des choses, elle a appris à apprécier la solitude. Elle ne laisse pas facilement les gens rentrer dans sa vie car elle ne veut pas des responsabilités que cela induit. Elle préfère se faire des amis d'un soir, qui n'ont ni nom, ni visage, des amitiés aussi fausses qu'éphémères. Mais elle sait qu'il suffit d'un peu d'alcool pour que l'illusion prenne forme, pour qu'elle s'enfonce un peu plus dans le mensonge. Pendant quelques heures, elle n'est plus "Anna", cette fille rongée par le passé et les doutes, elle n'est personne ... Car comme chacun, Anna a ses secrets, et elle ferait tout pour les faire taire.
Avatar : OC // Takenaka

Messages : 92
Messages rp : 9
Date d'inscription : 11/08/2016
Voir le profil de l'utilisateur
le Mar 23 Aoû 2016 - 10:37
Merci à tous ! Vous êtes vraiment trop chouette  Feu  Cœur

Mais par précaution, je demande à l'avance un délai supplémentaire car je suis en train de m'installer à l'étranger et j'ai vraiment du mal ces temps-ci à trouver du temps pour écrire.

Je vous promets que ça sera fait ! Mais là ça tombe vraiment au mauvais moment
avatar
Arrivées & Éducation
/
il est de ces gens qui ne se distinguent pas des autres. ni fragile ni fort, il est une force tranquille qui cherche à s'intégrer. patient, il observe le déroulé des saisons, attend son œuvre. sora n'est pas pressé. il n'a plus envie de vivre son existence pour lui-même - il cherche quelqu'un, un ami pour qui il offrirait sa vie. alors souvent il erre à pallatine. il sait se défendre. il ne se soucie pas vraiment des dangers. on dirait parfois qu'il n'est pas vraiment là, qu'il ne s'est jamais vraiment rendu compte qu'il avait quitté la terre.
Avatar : iwaizumi hajime

Messages : 421
Messages rp : 44
Date d'inscription : 21/03/2016
Voir le profil de l'utilisateur
le Mar 23 Aoû 2016 - 13:14
Aucun souci, c'est tout à fait normal. I love you Je ne sais pas quel délai t'arrange le plus, dans tous les cas on ne te dérangera pas avant courant septembre je pense.


sora
avatar
Citoyenne

Anna, elle ne vit que pour elle. Elle ne partage rien, n'a rien à offrir, et ne fait aucune concession. Égoïste ? Peut-être, mais elle aime bien croire que c'est par compassion qu'elle agit comme ça. Car à trop vouloir son attention, vous finiriez forcément pas être déçu. A force des choses, elle a appris à apprécier la solitude. Elle ne laisse pas facilement les gens rentrer dans sa vie car elle ne veut pas des responsabilités que cela induit. Elle préfère se faire des amis d'un soir, qui n'ont ni nom, ni visage, des amitiés aussi fausses qu'éphémères. Mais elle sait qu'il suffit d'un peu d'alcool pour que l'illusion prenne forme, pour qu'elle s'enfonce un peu plus dans le mensonge. Pendant quelques heures, elle n'est plus "Anna", cette fille rongée par le passé et les doutes, elle n'est personne ... Car comme chacun, Anna a ses secrets, et elle ferait tout pour les faire taire.
Avatar : OC // Takenaka

Messages : 92
Messages rp : 9
Date d'inscription : 11/08/2016
Voir le profil de l'utilisateur
le Mer 14 Sep 2016 - 15:41
Désolée pour tant d'attente ! Je suis un peu submergée par mon travail et j'ai encore du mal à trouver mon rythme maintenant que je suis à l'étranger ...
Mais je suis toujours aussi motivée à faire partie de vos gens, soyez en sur !
Je vous passe le bonjour d'Elisabeth II et je vous dis à très bientôt !


HIRA3TH 4 EV3R :
avatar
Arrivées & Éducation
/
il est de ces gens qui ne se distinguent pas des autres. ni fragile ni fort, il est une force tranquille qui cherche à s'intégrer. patient, il observe le déroulé des saisons, attend son œuvre. sora n'est pas pressé. il n'a plus envie de vivre son existence pour lui-même - il cherche quelqu'un, un ami pour qui il offrirait sa vie. alors souvent il erre à pallatine. il sait se défendre. il ne se soucie pas vraiment des dangers. on dirait parfois qu'il n'est pas vraiment là, qu'il ne s'est jamais vraiment rendu compte qu'il avait quitté la terre.
Avatar : iwaizumi hajime

Messages : 421
Messages rp : 44
Date d'inscription : 21/03/2016
Voir le profil de l'utilisateur
le Mer 14 Sep 2016 - 18:36
Aucun souci. Fais des bisous à Elisabeth II de notre part. Malicieux


sora
avatar
Arrivées & Éducation
/
il est de ces gens qui ne se distinguent pas des autres. ni fragile ni fort, il est une force tranquille qui cherche à s'intégrer. patient, il observe le déroulé des saisons, attend son œuvre. sora n'est pas pressé. il n'a plus envie de vivre son existence pour lui-même - il cherche quelqu'un, un ami pour qui il offrirait sa vie. alors souvent il erre à pallatine. il sait se défendre. il ne se soucie pas vraiment des dangers. on dirait parfois qu'il n'est pas vraiment là, qu'il ne s'est jamais vraiment rendu compte qu'il avait quitté la terre.
Avatar : iwaizumi hajime

Messages : 421
Messages rp : 44
Date d'inscription : 21/03/2016
Voir le profil de l'utilisateur
le Mer 26 Oct 2016 - 11:34
Elisabeth II va bien ? Malicieux
C'est juste pour savoir où tu en es, ne t'inquiète pas, si tu n'as pas le temps on ne t'oblige pas à te dépêcher de finir. :)


sora
Contenu sponsorisé
Revenir en haut
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum