« Ô temps, suspends ton vol, et vous, heures propices, suspendez votre cours... »

Forum urbain sf/historique avec paradoxes temporels
Avatars manga/illustrés, taille 200x320px - Forum tout public
Aucune limite de lignes ou de mots - Aucune condition d'activité
Lire le contexte

Partagez
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant

Irenna Hynouilh fais venir noel !

avatar
Invité
Invité
le Mer 14 Sep 2016 - 13:17
Irenna

Irenna Hynouilh

Caractère

Irenna

Histoire

Le récit que je vais commencer, ici et maintenant, sans attendre et sans faire de pause, un récit qui va vous tenir en haleine, est celui d’une petite chose verte et gluante nommé Falit. Un nom correspondant à sa race, une race ou toute les personnes présente, si l’on peut appeler cela des personnes, se prénomme Falit. Imaginez ce bordel. Et maintenant, on en revient à Irenna.

Maintenant que je vous aie bien perdu et que votre intérêt est totalement parti devant ma stupidité sans fin. Je vais commencer le récit concernant non pas les Falit, parce que sans mentir, on s’en tamponne totalement. Mais bien entendue, celui concernant la petite Irenna. Un récit qui nous intéresse tous un peu plus.

Je vais commencer par vous dire le début, non ? Bah si quand même, faut pas exagérer sur la façon de raconter une histoire. Il y a des règles, et il faut les suivre. Donc je reviens à Irenna, née dans un coin très froid, qui ne va rien vous dire du tout. Nanortalik ! Oui, ça vous avance beaucoup, et pourtant, il s’agit là d’une des plus grandes villes du Groenland. Enfin la 10 éme plus grande ville. Ce qui pour vous ressemblerez plus à un village ou il ne ferait pas bon de vivre, cela représente pour Irenna, une vie entière de bonheur et de bonne humeur. Ou presque. Elle est donc née las bas en 2004 et n’a jamais été scolarisée. Histoire de bien commencer sa vie dans une étude approfondie des mœurs des autres pays, ces parents ont choisi de tous lui enseigner eux même. Une pratique qui n’était pas véritablement rare. Elle a appris la langue locale, L’inuktitut, une langue uniquement orale et à travailler les peaux. Un travail fastidieux et difficile bien qu’essentiel à la vie locale. Que dire d’autre sur son apprentissage ? Il n’y eut pas grand-chose, elle sortait régulièrement dehors, participer à des batailles de boule-de-neige en compagnie des cinq enfants de son âge présents dans la ville et se balader sans but. Enfin sans but, si elle avait toujours un but.

En effet, cette gamine un peu chiante et possédante des parents plutôt laxiste sur les sorties possibles de la maison dans un environnement plutôt hostile. Cette gamine donc, c’était introduit dans la tête une idée totalement stupide et irresponsable, comme toutes les idées des gamins, de s’éloigner afin de trouver des objets intéressants. De donner tout et n’importe quoi afin de faire plaisir aux autres. Un hobbies qui, dans un pays calme comme la France aurait pu être acceptable. Mais, dans ce pays, transporter les affaires des autres, s’éloigner de la ville, et farfouiller un peu partout, n’était pas toujours une bonne idée, surtout un jour de tempête.

L’histoire que je vais donc vous raconter, concerne l’unique passage actif de sa vie, un passage un peu long, qui dure approximativement un an. Mais un passage essentiel afin de comprendre pourquoi elle est comme cela aujourd’hui.

C’est un de ces fameux jours de tempête, le jour où il ne faut surtout pas sortir et où les pauvres malheureux présents à l’extérieur doivent rapidement trouver un endroit où se cacher. Un jour ou Irenna était dehors, munit de son sac à objet, elle marchait sur la glace lorsque la tempête se leva, d’abord doucement, et de plus en plus fort. Elle pressait le pas pour rentrer et c’est au moment d’arriver dans la ville, que le vent la fit tomber brutalement sur le sol. Un cri parvint à traverser le vent et elle leva la tête. Ses yeux à moitié cacher par sa capuche parvinrent à distinguer une silhouette ressemblant à celle de son père. Un grand homme barbu, lourdement habillé et armé d’un harpon. Lui aussi était dehors, et il était parfaitement au courant de la localisation de sa fille. Celui-ci se précipita sur sa fille afin de l’aider à se relever. Le vent soufflé de plus en plus fort, voir n’était plus une option. Se protégeant les yeux avec sa main, il releva sa fille qui s’accrocha à lui avec l’énergie du désespoir.

Une forme massive se dessina. Deux options, un bloc de glace, ou autre chose. Ouais, autre chose, c’est une option vague. Mais, cela pouvait être un ours, un morse, ou n’importe quoi qui pouvait être en mouvement, voir même une planche. Le crie qui s’ensuivit les informa que malheureusement, il s’agissait bien d’un être vivant. Qui, malgré la puissance du vent, se précipita sur eux. Une fourrure blanche et une masse énorme s’écrasa sur eux, Irenna fut projeter à plusieurs mètres tandis que le père s’écarter précipitamment pour esquiver un coup de griffe. Un ours blanc. Ce n’était pas rare que ceux-ci rodent près de la ville, mais, par beau temps, il était assez facile de les éviter et en général, il s’agissait plus d’un stock de viande gratuit. Pour le moment, il s’agissait d’un danger de mort plus que potentielle.

Irenna s’écrasa dans la neige et glissa. Elle n’eut pas le temps de se relever, que déjà, l’ours, ignorant le père se précipiter sur elle. Elle hurla de peur, s’agrippant à son sac. La patte se leva. Et elle disparut. Elle hurlait toujours lorsqu’elle réapparut. Dans une salle à côté d'une grosse machine. Je vous dis pas, le bon qu’à fait le mec d’à coter, qui était justement en train d'activé le mécanisme.

La prise en charge fut rapide, rapidement, se rendant compte qu’il n’y avait plus de danger, elle arrêta de hurler et demanda son père. Devant l’absence totale de réponse et d’information, elle commença à se convaincre que de toute façon, il avait survécu. Pour elle, son père était si fort qu’il était impossible qu’il ne meure contre un pauvre petit ours blanc de 3 mètres. Elle se convainquit rapidement que son père était vivant et qu’il la cherchait. Mais surtout, qu'un jour, il la retrouverait. Oui, elle était sûre que son père viendrait la chercher, même si cela prendrait du temps. Mais pour cela, elle devait se faire remarquer. Faire en sorte que son père puisse la reconnaitre. Oui, pour elle, il fallait qu’elle reste la même personne. Elle adapta donc ses vêtements afin qu’ils ne soient pas trop chauds, mais tout en gardant un minimum la touche principale de son peuple. Elle refusa tout apprentissage qui allait en dehors de la culture de son peuple, mais s’adapta juste assez afin de pouvoir sortir de l’institut et de rester indépendante. Oui, elle allait continuer comme avant, donner des choses aux genres, en transporter d’autre. Peu importe le contenu. Et accumuler les informations. Et un jour, son père viendrait la chercher, elle en était sûre. Et ce qu’elle voulait, c’est que son père la retrouve dans la joie, et non avec un visage si triste qu’il n’ait même plus envie de la récupérer.

Voilà donc l’histoire de Irenna, une histoire plutôt simple, mais qui vous montre pourquoi elle est comme ça. La suite, je vous la raconterai plus tard, quand j’aurais la motivation. Là, j’ai la flemme.

Salut ! Moi s'est Zian, oui, c'est mon vrai nom !
22 ans, je vieillis et perds mon âme au fur et à mesure, je fais du rp depuis.... Je sais plus ! Je suis un peu lent à écrire et puis voilà....

Le générateur de code est trop cool *_*

avatar
Bling Fallen
Argent, pouvoir... Je prendrais tout ce que le monde possède.
Lucia a trois masques principaux.

Pour les gangsters, elle est The French. La redoutable gérante du casino de la diaspora. Avide, retors, teigneuse, cruelle et intelligente, elle a du charisme et sait s'en servir. Elle effraie ceux qui lui sont inférieurs, impressionne ses égaux et fait la fierté d'Al Capone, du moins elle aime à le croire. Elle est un trou noir aspirant tout : pouvoir, argent et l'âme de ses victimes. N'entrez jamais dans sa liste noire, on raconte qu'elle collectionne les doigts de ceux qui ont eu le malheur d'être dessus.

Pour les hommes et les femmes du casino, elle est une mère. Elle est la femme qui les a rééduqué. Qui leur a offert un travail, un logement et de quoi vivre. C'est une figure qu'ils admirent et craignent. Lucia est apprécié surtout car elle ne fait pas que s'occuper de ses employés mais aussi car elle prend en charge leur famille. Travailler pour elle assure un emploi pour les enfants dans le casino et une éducation descente. La trentenaire ne demande que deux choses en échange : une loyauté sans faille et une obéissance absolue.

Pour les habitants de Kinglaugh et tous ceux qui ne la connaissent pas. Elle est une femme généreuse, impliqué dans des œuvres de charités, des événements culturels et des orphelinats. Elle fait régulièrement des dons à toutes les associations pour les jeunes, pour la culture et l'éducation. Elle est vu comme une bienfaitrice par beaucoup.

Mais le vrai visage de Lucia est bien plus noir. Du haut du 50ème étage du casino, de ses yeux rubis, elle fixe les gens cherchant à savoir combien lui rapportera la manipulation de chaque personne. Si elle vous parle, c'est qu'elle cherche le profit que vous lui apporterez. Si elle vous aide, c'est qu'elle sait combien elle gagnera en échange. Si elle a des projets pour vous, ne vous avisez pas de la laisser tomber, une foi engagé, sachez qu'elle déteste les abandons sans excellente raison. Quand vous lui parlez vous remarquerez son énervement ou son ennui aux légers coups qu'elle donne à sa cigarette, mais c'est quand elle regarde et joue avec son verre de cognac double glace, gravés aux symboles du Bling Fallen, que vous savez qu'elle réfléchit très fort à ce que vous dites.

Une dernière chose, ne portez jamais de rouge face à elle. Ses yeux écarlates ne voient plus que cette couleur, rendant tout ce qui est rouge naturellement, invisible à ses yeux. Et si quelqu'un lui apprend que vous portiez cette couleur tant détestée... Vous allez perdre un doigt dans le meilleur des cas.

Lucia vu par Léna :
Dans la vie, on rencontre différents types de personnes. Parmi elles, il y a celles qui vous sauvent et celles qui vous détruisent. Lucia, elle fait partie de ces rares personnes qui sont capables de l’un comme de l’autre. Elle peut être une mère aimante qui redonnera un sens à votre vie, mais aussi ce bourreau qui vous fixera droit dans les yeux, sans sourciller, alors qu’elle vous ôtera cette même vie qu’elle vous avez confié. Car, plus que votre vie, c’est une part de la sienne qu’elle place entre vos mains et qu’elle espère voir protéger aux creux de vos paumes. C’est peut-être pour cette raison alors que toute trahison envers elle se payera en phalange amputée, comme si vos doigts n’étaient que le compte à rebours qui prédisait l’instant de votre mort. Mais ne craignez pas Lucia, car, si aujourd’hui vous êtes ici, c’est qu’elle aura vu en vous une capacité que vous-même n’avez jamais pu déceler. Et si vous êtes capable de l’ignorer et de passer à côté, Lucia, elle, ne gâchera jamais une chance de faire surgir cette personne à qui elle sera fière d’offrir son nom. Cette nouvelle identité est un cadeau qu’elle vous fait, à vous de vous en montrer digne et de lui offrir, en retour, votre entière loyauté, voir même, votre vie, si cela est nécessaire
Nom de code : The French
Avatar : Personnage original

Messages : 86
Messages rp : 36
Date d'inscription : 27/06/2016
Voir le profil de l'utilisateur
le Mer 14 Sep 2016 - 20:45
ET BIENVENUE OwO

Tu vas voir c'est tout cool ici OwO
avatar
Aces

il était un de ces monstres qui sommeillent dans vos placards d'enfance. un homme brisé par l'existence, qui s'était réfugié dans un personnage pour annihiler ses souffrances. et pour seung joo, le temps passa. c'est désormais un garçon capable de s'adapter, et qui de plus en plus s'adoucit. la violence qui l'environne s'apaise progressivement. bientôt, croit-il, il trouvera l'équilibre qui lui offrira la clé du bonheur.
Nom de code : trauma (+ sneug pour ceux qui ne savent pas prononcer son prénom)
Avatar : kaneki ken

Messages : 1210
Messages rp : 130
Date d'inscription : 29/02/2016
Voir le profil de l'utilisateur
le Jeu 15 Sep 2016 - 13:53
Oh, bienvenue dans la team des inuits du forum, que je représente avec ma Sidney. Malicieux
Et la team des sales gosses, aussi, ou c'est une enfant sage ? Malicieux
Bienvenue en tout cas, au passage ton nom est très joli. I love you


avatar
Technicien

Demi-Inuit originaire de Kaktovik, Naga a longtemps été un chantre de la culture américaine, avant d'éprouver une certaine culpabilité à l'idée d'avoir bien hâtivement rejeté la culture inupiat de sa mère. Désormais, Naga désire se racheter et trouver un moyen pour son peuple de vivre en accord avec ses traditions.
En pratique, Naga est plus un hypocrite cherchant à apaiser sa confiance qu'un Altermondialiste convaincu, mais il a toujours su se débrouiller pour éviter que quelqu'un lui en fasse la remarque...
Avatar : Sanada Akihiko.

Messages : 1009
Messages rp : 104
Date d'inscription : 29/02/2016
Voir le profil de l'utilisateur
le Jeu 15 Sep 2016 - 20:55
C'est moi le premier demi-inuit de toute façon. Agonise




Spoiler:



avatar
Aces

il était un de ces monstres qui sommeillent dans vos placards d'enfance. un homme brisé par l'existence, qui s'était réfugié dans un personnage pour annihiler ses souffrances. et pour seung joo, le temps passa. c'est désormais un garçon capable de s'adapter, et qui de plus en plus s'adoucit. la violence qui l'environne s'apaise progressivement. bientôt, croit-il, il trouvera l'équilibre qui lui offrira la clé du bonheur.
Nom de code : trauma (+ sneug pour ceux qui ne savent pas prononcer son prénom)
Avatar : kaneki ken

Messages : 1210
Messages rp : 130
Date d'inscription : 29/02/2016
Voir le profil de l'utilisateur
le Mer 21 Sep 2016 - 21:21
Alors, ça y est, me voilà. I love you
J'ai bien lu toute ta fiche, et il y aurait deux petits détails à revoir avant la validation.
Le premier concerne la nationalité inuit : elle n'existe pas, car elle impliquerait qu'il existe un état inuit, ce qui n'est pas le cas. Les inuits forment un peuple que l'on retrouve dans plusieurs pays du cercle polaire ; concrètement, j'ignore totalement comment cela se passe au niveau de la nationalité, s'ils prennent celle du pays dans tous les cas, ou s'ils n'en ont pas ; dans tous les cas, il faudra préciser qu'il s'agit d'origines inuit plus que d'une nationalité.

Le second point concerne le transfert. Tu as bien compris qu'il y avait des accidents, et qu'on se trompe un peu souvent sur l'identité de la personne transférée. Il faut cependant comprendre que si les endroits de départ sont infinis, il n'y a qu'une seule zone d'arrivée. C'est un peu comme quand tu télécharges un fichier : peu importe l'endroit où tu l'as trouvé, il finira toujours dans un dossier de ton ordinateur, et pas sur celui de ton voisin, même s'il est juste à côté. :) Donc l'arrivée se fait généralement dans les mêmes endroits, à proximité de la machine qui s'occupe des transferts. Arriver dans les toilettes, même si c'est drôle, ne serait que peu probable. Malicieux
Voilà, pour le coup, ce n'est pas noté explicitement dans les annexes, mais la procédure est quand même assez opérationnelle, ce genre d'incidents ne devrait donc pas arriver.

Ce sont des détails, une fois que c'est bon je te mettrai couleur & rang. I love you


avatar
Invité
Invité
le Mer 21 Sep 2016 - 21:44
Arf flûte le coup des toilettes était génial à écrire en plus : ( !
Du coup j'ai changé mais j'avais pas trop d'idée donc c'est encor eplus concis qu'avant haha.
Pour les origines j'ai précisé n'ayant pas trouvé la nationalité correspondante : (
avatar
PNJ

Compte PNJ - responsable des intrigues, des partenariats et des validations, à contacter en cas de besoin.
Messages : 918
Messages rp : 105
Date d'inscription : 29/02/2016
Voir le profil de l'utilisateur
le Jeu 22 Sep 2016 - 17:37
Je peux comprendre, il faut dire qu'il était assez drôle en fait. Malicieux Et aucun souci pour la nationalité, dans le fond c'est juste un détail de pointilleux.
Irenna est franchement marrante, quand même, surtout avec son côté mère Noël, j'ai bien ri. Mort de rire On viendra se plaindre auprès de toi si on n'a pas ce qu'on veut. J'ai eu un peu du mal à comprendre le caractère avec toutes ces remarques métatextuelles, mais on s'y fait, et c'est pas mal du tout. Malicieux Encore une fois, désolé pour le temps que cela a pris, je file te mettre tout l'attirail. I love you

Irenna Hynouilh

a reçu son permis de séjour à Pallatine

icon 100*100

Ce permis de séjour vous donne le droit de résider à Pallatine, de trouver un emploi et d'appartenir à une diaspora. Il atteste que vous êtes apte à vivre par vos propres moyens en ville. Nous vous rappelons que ce permis est obligatoire pour toutes vos démarches administratives auprès de l'Institut.

Si vous trouvez cette carte, merci de la déposer à l'Institut.

Informations à fournir dans les plus brefs délais.

- Votre adresse
- Votre nom de code
- Votre profil chronosrep.net
Facultatifs :
- Vos textes libres
- Vos recherches de rp

Sachez que :
- Votre avatar est automatiquement ajouté au bottin lorsque vous êtes validé(e), mais pensez à vérifier tout de même que l'ajout a bien été réalisé.
- Vous devez en revanche recenser votre nom de code dans le sujet adéquat.
- Vous n'avez pas de fiche de lien à proprement parler : vous pouvez ajouter tous vos liens dans votre profil, champ relations. Pour faire une demande, c'est par MP, dans les petites annonces ou via les réseaux sociaux.

Contenu sponsorisé
Revenir en haut
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum