bannière

« Ô temps, suspends ton vol, et vous, heures propices, suspendez votre cours... »


Partagez
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant

Intrigue #2 : [Sujet Commun 4] L'art de la guerre

avatar
PNJ

Compte PNJ - responsable des intrigues, des partenariats et des validations, à contacter en cas de besoin.
Messages : 986
Messages rp : 108
Date d'inscription : 29/02/2016
Voir le profil de l'utilisateur

Intrigue #2 ▬ L'art de la guerre

À partir du 2 octobre 2016 ▬ Iwasaki-rengô vs  OpportunistesSujet explicatif ▬ Consultez également vos sections de groupe.

Fonctionnement

Le fonctionnement détaillé des sujets communs est expliqué dans ce sujet, merci de le consulter en priorité.


   

Petits rappels :
   

  • Chaque camp joue à tour de rôle : d'abord les défenseurs, puis les attaquants (ou l'inverse). Vous ne pouvez pas jouer si le dernier joueur à avoir participé était dans votre camp.
  • Au début de chaque message, pensez à insérer les points de vie  de chaque diaspora ! (voir plus bas)
  • Vous ne pouvez pas tuer les autres joueurs.
  • Vous êtes libres de choisir les dommages que votre personnage subit.


   

Participants


   

Opportunistes : 5/5
   Gabriel Saltarelli, Madeline Vallès, Arthur Rimbaud, Wilhelm König, Celia Velasco Alvarèz


   

Iwasaki-rengô : 4/5
   Rei Hatano, Ismaël Taymour, Zachary Robinson, Tom Khortwood,  libre


   

Points de vie initiaux :
   Opportunistes : 500
   Iwasaki-rengô : 500


   

Code à insérer à chaque début de message :
   

Code:
<blockquote><strong class="opportunistes2">Opportunistes</strong> : 500
    <strong class="asiatiques2">Iwasaki-rengô</strong> : 500</blockquote>
   

Description


   

Depuis que les yakuzas avaient investi le quartier de Saint-Juré, la sécurité avait été renforcée afin de ne pas mettre en danger les honorables membres de la diaspora opportuniste. L'Iwasaki-rengô évita dans un premier temps les endroits trop surveillés, puis se rendit à l'évidence : l'affrontement était inévitable. C'est ainsi que le 17 juillet à midi, les yakuzas se postèrent devant le musée de Saint-Juré avec la ferme intention de pénétrer dans l'édifice. Bien entendu, les Opportunistes les en empêchèrent.
Les combats se déroulèrent à l'extérieur, puisque les Opportunistes barraient l'accès au musée. Tout autour de celui-ci se trouvait une place bordée d'œuvres d'art urbaines qui n'allaient pas être épargnés par le déferlement de violence. Les civils, eux, furent rapidement évacués.

avatar
Arrivées & Éducation
/
il est de ces gens qui ne se distinguent pas des autres. ni fragile ni fort, il est une force tranquille qui cherche à s'intégrer. patient, il observe le déroulé des saisons, attend son œuvre. sora n'est pas pressé. il n'a plus envie de vivre son existence pour lui-même - il cherche quelqu'un, un ami pour qui il offrirait sa vie. alors souvent il erre à pallatine. il sait se défendre. il ne se soucie pas vraiment des dangers. on dirait parfois qu'il n'est pas vraiment là, qu'il ne s'est jamais vraiment rendu compte qu'il avait quitté la terre.
Avatar : iwaizumi hajime

Messages : 427
Messages rp : 46
Date d'inscription : 21/03/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Opportunistes : 500
Iwasaki-rengô : 500

Tu as pris une décision que tu ne pensais pas possible jusque là.
Tu t'es allié aux assaillants.
Cela peut sembler bizarre, car tu ne cesses de prôner un message de paix. Mais pourtant, ce n'est pas si incompatible que cela. Tu ne comptes pas te battre, en fait. Tu comptes simplement passer à côté des autres attaquants pour demander gentiment s'ils ont vu un certain Tsunemi. Tu te doutes bien que les Opportunistes n'ont pas envie de se battre. Donc, si tu peux favoriser l'entente entre ces deux groupes en œuvrant à ton niveau, tu en es satisfait.
Malheureusement, les choses ne se passent tout à fait comme prévues, et tu ne sais pas trop ce que tu fais devant l'entrée du musée, avec tous ces yakuzas qui essayent de forcer leur entrée. Tu te dis que tu pourras peut-être essayer de faire un discours pour débloquer la situation, et tu te places dans le no man's land. Tu te racles la gorge, et tu commences à parler. Tu sens que certains ont envie de t'écouter ; mais voilà, un imbécile te lance une pierre. Si tu n'avais esquivé, tu te la serais prise en pleine tête. Ton regard s'assombrit. Voilà que tu ramasses une pierre à ton tour, et la jette dans sa direction. Tu n'as pas forcément l'intention de lui faire du mal, d'ailleurs, tu veux juste lui faire peur. Mais il se peut que tu l'atteignes.
Tant pis. Au final, c'est toi qui lance les hostilités.

HRP:
Le type en question est un PNJ. C'est juste histoire de lancer l'attaque, donc vous pouvez faire ce que vous voulez après, y compris riposter vers Zach.  Malicieux


sora
avatar
PNJ

Compte fondateur - ne pas envoyer de message privé, préférez contacter le compte PNJ ou un des administrateurs.
Messages : 1082
Messages rp : 63
Date d'inscription : 11/10/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Le membre 'Zachary Robinson' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Offensives Iwasaki' :
avatar
Invité
Invité
Opportunistes : 490
      Iwasaki-rengô : 500


♕ L'art de la guerre ♕
“ Intrigue #2 ▬ Journal intime de Madeline Vallès”

17 juillet


Cela faisait des semaines que les tensions envahissaient les rues de Saint-Juré – depuis la venue de ce gang asiatique. Ses hostilités absurdes ont provoqué mon inquiétude sur la sécurité de mon neveu, Alois. Et en conséquence, je lui interdis de venir à l’école dirigée par l’institut. Si mon action semblait suivre le discours de Mme Lager, il n’en était pas moins que ce ne fut pas mon but premier.

Je suis juste… Déboussolée et incapable de connaître la bonne voie à suivre.

Tôt ce matin, je reçus un SMS, annonçant qu’une situation d’urgence a été mise en place. Selon une source, on comptait s’en prendre au musée, berceau et archive de la civilisation. Pourquoi s’en prendre à un musée pendant les temps qui courent, me dirait-on ? Je n’en sais rien. Toujours est-il que ce qui s’y trouve est important. Et peut-être que j’amènerais Alois – s’il savait se tenir.

D’habitude, je choisis avec goût ma tenue vestimentaire, pour le cas où je devais draguer, qui que vous savez. J’optais malgré tout pour un mini-short en jean bleu et deux débardeurs, un blanc en dessous d’un gris clair. J’avais tronqué mes magnifiques escarpins par des baskets – à l’intérieur des socquettes. Prête. J’envoyai Alois avec lui, à la boutique. Je ne pensais pas qu’elle m’en veuille, mais elle ne semblait pas non plus enthousiaste. Or, je lui avais promis de revenir le plus tôt possible.

Sur place, je reconnus le bel Autrichien, Wilhelm König. Sans attendre, je le saluai avec beaucoup de joie, oubliant presque toutes les personnes déjà présentes. À ses côtés, je me sentirais un peu plus en sécurité, comme une princesse protégée par un chevalier servant.

Midi. Iwasaki-rengô débarqua en troupeau. Cependant, on ne comptait pas les laisser pénétrer dans les locaux, sans riposter. La culture n’avait rien à voir avec le conflit actuel, et je comptais bien évidemment de leur faire comprendre.

Messieurs, madames. Je vous demande de quitter ces lieux sur-le-champ et sans histoire, arrivai-je à dire, la voix forte. Vous ne voyez pas que vous mettez…

Je n’avais pas pu dire la suite de ma phrase qu’une pierre voltigea vers les Asiatiques. Outragée, je regardai l’origine, sans succès. La seconde suivante, je fronçai les sourcils, irrités par cette action idiote. Nous aurons pu calmer le jeu avec les Asiatiques, si l’imbécile n’avait pas envenimé la situation. Le pire, c’était que l’instant d’après, une autre pierre parcourut le ciel et heurta douloureusement mon bras. Ce n’était pas alarmant, juste une légère blessure. Mais j’ai vu immédiatement rouge et le coup est parti. Un Low Kick, parfaitement exécuté, prouvant mes années de pratique. Ce fut un simple réflexe.

Layout by Ninquelote - canalgraph
avatar
PNJ

Compte fondateur - ne pas envoyer de message privé, préférez contacter le compte PNJ ou un des administrateurs.
Messages : 1082
Messages rp : 63
Date d'inscription : 11/10/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Le membre 'Madeline Vallès' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Offensives Iwasaki' :
avatar
Invité
Invité
Opportunistes : 490
Iwasaki-rengô : 500

Tsunemi. Il n'y avait que ce mot dans le bouche de tous les Iwasaki depuis déjà quelques semaines, et ce, sans s'arrêter. Juste un vieux qui dirige les troupes, qui donne ses ordres et qui se fait respecter. Rien de bien grave pour les autres, très important pour les asiatiques. Je pourrais dire que je m'en fiche, que c'est de bonne guerre et que je n'ai plus qu'à aller rejoindre les ennemis mais non. C'est beaucoup trop tôt. J'ai encore des choses à faire ici, alors je vais continuer à m'immiscer dans leurs magouilles à la con et leur argent sale. Ce matin, je n'ai pas fait ressortir énormément d'émotions. De la neutralité, principalement, parfois une certaine envie de tuer, de faire du mal. Je n'étais plus qu'un robot, un cyborg. C'était peut-être normal que j'agisse comme ça.

Je suis armé jusqu'aux dents, j'ai raffûté tous mes sabres avec soin et attention, j'ai refait un petit stock d'armes autres. Arsenal de tueur à gage, tout simplement. On voit rouge tout le temps. Dans sa vision, sur ses mains, sur le sol. Aujourd'hui, ça allait être rouge à Saint-Juré. Parce que c'est là-bas qu'on m'a envoyé, avec quelques autres guignols pas même capables de tenir une arme convenablement. Mais je m'en fiche. Je n'ai qu'une chose à faire ; tuer et chercher le patron. Ça peut paraître simple comme bonjour, mais c'est tout l'inverse. La situation n'a rien de facile. Rien ne sera facile, même pour toi qui a une abominable réputation de tueur de sang-froid.

Midi, on débarque. Je prends rien qu'un peu de hauteur, observer les alentours et visualiser l'endroit, savoir où est-ce que je pourrais commencer à chercher. Il y a certaines rues qui semblent pleines à craquer de fouineurs et d'opportunistes, sans qu'un seul Iwasaki y soit pour effectuer son boulot. Alors j'y vais, je fonce tête baissée. Pas besoin de réfléchir à mille choses, je dois juste chercher Tsunemi. Je sais très bien qu'ils pourraient faire n'importe quoi si je le retrouve. C'est avec un sourire caché derrière ce casque d'alliages que j'entame ce pour quoi je suis le meilleur depuis quelques années. Tuer.
avatar
PNJ

Compte fondateur - ne pas envoyer de message privé, préférez contacter le compte PNJ ou un des administrateurs.
Messages : 1082
Messages rp : 63
Date d'inscription : 11/10/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Le membre 'Rei Hatano' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Offensives Iwasaki' :
avatar
Invité
Invité
Opportunistes : 415
Iwasaki-rengô : 500

T'étais pas du genre à te battre comme un malade. T'étais plutôt du genre à fuir et à esquiver x ou y menace mais là, la situation était différente. Les asiat' foutaient trop le bordel à ton goût et allant jusqu'à nuire la vie privée d'autrui ... Ca ne te rendait pas indifférent. Par contre, aller jusqu'à pénétrer le musée de Saint Juré ... Oui non, il y avait des limites, l'art était trop précieux à tes yeux. Ces gens là n'avaient décidément aucun respect pour personne. Tu soupires en te trouvant face à l'entrée du musée. T'étais petit, et les plus cons voulaient sûrement t'attaquer en premier. Vous savez "le plus petit = le plus faible" ... Tu ricanes. Il t'était impossible de discuter en sortant ton portable parce que tu pouvais te faire attaquer à tout moment. Madelaine avait tenté l'impossible mais qui fut un échec monumental. Parler avec les ennemis étaient juste inutile et tu le savais bien. Mais bon, qui ne tente rien n'a rien donc tu n'allais pas blâmer la jeune femme pour ça.

Bon-bon-bon. Avec ta petite taille de nain de jardin, tu te faufilais parmi les bandits asiat' et passait derrière un jeune homme à l'oeil bandé (slt Zach) avant de lui foutre un coup dans sa nuque.

Oui, tu étais lâche et tu le vivais plutôt bien.
avatar
PNJ

Compte fondateur - ne pas envoyer de message privé, préférez contacter le compte PNJ ou un des administrateurs.
Messages : 1082
Messages rp : 63
Date d'inscription : 11/10/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Le membre 'Gabriel Saltarelli' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Offensives Iwasaki' :
avatar
Invité
Invité
Opportunistes : 415
    Iwasaki-rengô : 450



Investiguer, enquêter, c'est bien ce qu'il m'avait dit ! Ils sont devenus fou ?

Tom était arrivé ici, embauché par un asiatique calme et persuasif. Il l'avait rapidement convaincu de venir, lui expliquant que cela était nécessaire pour la survie du peuple. prétextant que les Indépendants étaient les premiers touchés par les disparitions, qu'ils devaient alors se défendre. Une chance à saisir, une décision à prendre rapidement, une décision aux conséquences fatidiques pour les indépendants. Ils devaient y participer, ils n'avaient pas d'autre choix pour survivre.
Les opportunistes étaient suspects, et la racine même de cette diaspora se basait très certainement sur des valeurs moisies, d'argent de pouvoir et de corruption. Voilà ce qu'on lui avait expliqué, et Tom, qui avait toujours hais ce genre de cercle n'en demanda pas plus pour accepter cette idée, surement véridique.

Mais rien de se déroule jamais comme on s'y attend, et la situation commençait à dégénérer de plus en plus. Il y allait avoir des dégâts, des œuvres brisées, du travail anéantit. L'artiste se maudissait pour ça, mais que pouvait-il faire à présent ?
Puis ils étaient là, sapés comme des bourgeois, la stature fière et coincée. Leur regards condescendants étaient rageants. Une "élite" qui se partage le pouvoir et la richesse, un groupuscule de privilégiés écrasants les autres. Imaginaient-ils seulement que du haut de leur marches, ils étaient supérieurs aux autres ? Pensaient-ils que la place du peuple était celle ci, à leur pieds ? Pour la majorité surement, et c'était écœurant de voir ces êtres, assis dans leur convictions. Profitant d'une sécurité mise en place par leur position sociale sans prêter attention aux autres, au "bas-peuple".
Quoi qu'ils aient pu penser à présents ils étaient dans une situation délicate, si le conflit dégénérait les dommages collatéraux seraient énormes, et tout un patrimoine serait détruit.

Tom s'avança alors, dans l'idée de parler, d'essayer de calmer le jeu. Au même moment la personne juste à côté de lui se fit violemment frapper à la nuque.

"Qu'est ce qu..?"

Le jeune homme réagit instinctivement et lui saisit le poignet, avant d'entamer une clef de bras.
avatar
PNJ

Compte fondateur - ne pas envoyer de message privé, préférez contacter le compte PNJ ou un des administrateurs.
Messages : 1082
Messages rp : 63
Date d'inscription : 11/10/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Le membre 'Tom Khortwood' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Offensives Iwasaki' :
avatar
PNJ

Compte PNJ - responsable des intrigues, des partenariats et des validations, à contacter en cas de besoin.
Messages : 986
Messages rp : 108
Date d'inscription : 29/02/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Opportunistes : 365
Iwasaki-rengô : 450


Pour l'heure, la situation tourne au désavantage des Opportunistes, dont la position défensive limite leur liberté de mouvement. Mais tout n'est pas perdu : les jaunes ont conscience qu'ils peuvent encore prendre l'avantage. Un groupe de gardes décide de s'en prendre à un groupe de yakuza qui s'approchent un peu trop du bâtiment. Les Opportunistes n'ont qu'un objectif : leur empêcher d'atteindre la porte qu'ils visent. Mais seront-ils de taille à les empêcher de percer leur garde ?

Prochain tour : Iwasaki
avatar
PNJ

Compte fondateur - ne pas envoyer de message privé, préférez contacter le compte PNJ ou un des administrateurs.
Messages : 1082
Messages rp : 63
Date d'inscription : 11/10/2015
Voir le profil de l'utilisateur
Le membre 'Aeon' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Offensives Iwasaki' :
avatar
PNJ

Compte PNJ - responsable des intrigues, des partenariats et des validations, à contacter en cas de besoin.
Messages : 986
Messages rp : 108
Date d'inscription : 29/02/2016
Voir le profil de l'utilisateur

Intrigue #2 ▬ L'art de la guerre

À partir du 2 octobre 2016 ▬ Iwasaki-rengô vs  OpportunistesSujet explicatif ▬ Consultez également vos sections de groupe.

Opportunistes : 365
   Iwasaki-rengô : 375
La victoire revient à l'Iwasaki-rengô.
Il ne s'en faut que de peu pour que l'Iwasaki-rengô ne réussisse à prendre l'avantage sur les opportunistes. Mais ce peu est suffisant pour que certains yakuzas parviennent à entrer dans le bâtiment.
Et ils ont bien fait, car en fouillant l'aile abandonnée du musée, ils découvrent un certain Tsunemi Iwasaki, dont la disparition avait été tenue secrète, qui avait été gardé là avec d'autres prisonniers. L'oyabun ignore pourquoi lui et les autres ont été enlevés, mais il affirme que de temps en temps, les opportunistes emmenaient l'un d'entre eux quelque part, sans qu'on ne le revoie plus. Étrange. Mais le plus urgent pour l'heure est de faire sortir les prisonniers.
Les yakuzas se retirent pour le moment, mais ils ont bien l'intention de faire payer aux opportunistes le prix de leurs méfaits. Mais pour l'heure, le groupe est un peu trop affaibli par ses deux défaites pour lancer une attaque contre les opportunistes.

Contenu sponsorisé
Revenir en haut
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum