login
register

Inscrit depuis le

messages ( mps)

Appartenance:

Vos groupes :
    Règlement Contexte Annexes Groupes Avatars Questions Partenariats Discord
    Bienvenue à Pallatine, une ville située dans une dimension parallèle.
    À la population native s'est mêlée une foule de Terriens, partis volontairement de la Terreou arrachés contre leur gré pour refaire leur vie ici, sans possibilité de retour. Divisés en groupes nommés diasporas, les habitants essaient de tirer profit de la situation dans laquelle ils se trouvent.
    Mais depuis quelques temps, d'étranges perturbations temporelles viennent troubler le quotidien des habitants de Pallatine. Phénomènes anodins ou présages inquiétants, chaque diaspora s'efforce de percer le mystère avant les autres.
    05/05 Installation de la version 5 (+++)
    28/02 Le forum fête ses deux ans !
    17/12 Installation de la version 4.1 (+++)
    01/11 Début de l'intrigue 4 (+++)

    { un retour sur Terre possible ?

    Intrigue 5 (+++)
    Une bien étrange rumeur circule depuis le mois de juillet : plusieurs personnes auraient effectué un voyage retour sur Terre, alors que l'Institut s'y est toujours refusé. Et les personnes sont en effet introuvables. Cette rumeur serait-elle fondée ?
    Avatars 200x320px - Tout public - Temps de jeu : juillet à septembre 2016 - Design et codage par Naga et Sneug - Crédits
    Tableau des diasporas
    Institut
    Altermondialistes
    Gangsters
    Iwasaki-rengô
    Geeks
    Opportunistes
    Indépendants

    { Chronos Republic. Le seul forum où ta grand-mère est plus jeune que toi

    Les derniers transférés

    u43Unity Fortesee
    Autrefois connue sous le nom d'Unité 43, celle qui fut une déesse en chaise roulante est désormais amnésique et membre des geeks.
    (fiche)
    césarCésar Duncan
    Ce chef d'équipe à l'ascendance guerrière est un natif qui s'est engagé dans le travail pour atténuer la perte de ses proches. Il a notamment participé activement à la recherche des personnes disparues.
    (fiche)
    shaozuShaoZu Hwang
    Le chef du Lotus Rouge a passé une enfance paisible à Pallatine, avant de partir découvrir le monde. Engagé dans un petit groupe de l'Iwasaki-rengô, il a patiemment gravi les échelons jusqu'à occuper son poste actuel.
    (fiche)
    machiMachi Kobayashi
    Membre des Aces, elle a perdu son bras et son frère, et n'est depuis plus la même.
    (fiche)
    zahraZahra Siaka
    Originaire de Sierra Leone, elle a subi des mutilations avant d'être transférée en mauvais état à Pallatine.Elle est depuis devenue recruteuse pour les Opportunistes.
    (fiche)
    clarenceClarence Ichikawa
    Enfant d'un amour plus fort que les différences, il s'occupe des nouveaux arrivants à l'Institut avec beaucoup de gentillesse.
    (fiche)
    lexaLexa Beloff
    Princesse destinée à la gloire, son transfert a probablement sauvé la terre d'un destin tragique...
    (fiche)
    Naga
    admin // semi-dispo
    (mp)
    Seung Joo
    admin // indispo
    (mp)
    Locke
    modo // semi-dispo
    (mp)
    Camille
    modo // semi-indispo
    (mp)

    Lyov Solokovsky
    31 ans, geek, métier au choix
    (fiche)

    Ozo Svensson
    19 ans, institut, responsable d'une équipe
    (fiche)

    Jenna Wisnuys
    37 ans, altermondialiste, présidente
    (fiche)

    Ihsan Reyes
    29 ans, geek, ingénieur
    (fiche)

    Jack Smith
    34 ans, opportuniste, artiste graffeur
    (fiche)

    Abigail S. Clemens
    31 ans, Iwasaki-rengô, recruteuse
    (fiche)


    { Et parfois, on lit. .

    avatar
    Technicien
    Demi-Inuit originaire de Kaktovik, Naga a longtemps été un chantre de la culture américaine, avant d'éprouver une certaine culpabilité à l'idée d'avoir bien hâtivement rejeté la culture inupiat de sa mère. Désormais, Naga désire se racheter et trouver un moyen pour son peuple de vivre en accord avec ses traditions.
    En pratique, Naga est plus un hypocrite cherchant à apaiser sa confiance qu'un Altermondialiste convaincu, mais il a toujours su se débrouiller pour éviter que quelqu'un lui en fasse la remarque...
    Messages : 1191
    Messages rp : 118
    Date d'inscription : 29/02/2016

    Avatar : Sanada Akihiko.

    Voir le profil de l'utilisateur
    Et parfois, on lit.
    le Mer 2 Mar 2016 - 18:23
    Peu importe ce que vous lisez, quand vous le lisez, ou vous le lisez, si vous faites du RPG, c'est que vous aimez un minimum lire (au moins les réponses de votre partenaire). Du moins, on l'espère. Car la littérature, c'est de la culture, et plus on est cultivé, mieux c'est.
    Ce sujet est donc dédié à toutes les formes de lecture qui peuvent exister : partagez vos coups de cœur et vos lectures du moment, présentez-nous les livres que vous voulez vous procurer, lancez-vous dans des critiques (modérées, cela va de soi 8) ) de vos ouvrages préférés ou détestez. Et surtout, lisez. ♥️

    Et je commence tout de suite en parlant du livre que je suis en train de lire, Le Peuple des Rennes de Megan Lindholm/Robin Hobb. Il s'agit d'un ouvrage de fantasy mettant en scène des sortes de tribus amérindiennes du Grand Nord. C'est franchement original, et comme c'est du Robin Hobb, bien écrit. I love you Donc je le conseille à ceux qui veulent. ♥️
    En plus, même si ce ne sont pas des inuits, c'est extrêmement inspirant pour Naga, parce qu'il y a beaucoup de détails sur la vie dans ces régions-là, les herbes médicinales, ce qu'on chasse, etc. Ça m'a donc mis dans l'ambiance pour jouer ce perso. I love you


    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Spoiler:
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    avatar
    { Invité.
    Invité
    Re: Et parfois, on lit.
    le Mer 2 Mar 2016 - 18:28
    En ce moment je lis Le Passage de la nuit de Haruki Murakami, et comme d'habitude, j'aime beaucoup. Après Murakami (dont j'ai lu 1Q84, la trilogie, Kafka sur le Rivage et L'Incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pèlerinage) c'est assez spécial comme style, je sais pas si c'est lui ou si c'est car c'est de la littérature japonaise, ou les deux, mais je pense qu'on aime ou qu'on aime pas. Si vous êtes curieux je vous conseillerais de commencer par L'Incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pèlerinage ou Kafka sur le rivage avant 1Q84, ils sont tous très bien, mais 1Q84 est un peu plus...spécial je dirais.

    Par contre faut aimer les fins ouvertes. Les plus grosses frustrations de ma vie littéraire proviennent des fins ouvertes de Murakami, mais j'en dirais pas plus ♥
    avatar
    { Invité.
    Invité
    Re: Et parfois, on lit.
    le Mer 2 Mar 2016 - 18:43
    Noah, tu lis aussi du Murakami, let me love you I love you
    J'avoue que la fin de 1Q84 m'a affreusement frustrée également, et m'a valu un grand moment de perplexité xD

    Pour ma part, je lis Les Quarante-Sept Rônins de Jirô Osaragi. Inspiré d'un fait réel du Japon du début du XVIIIème qui est passé dans la légende et a été pas mal embelli, ce roman raconte l'histoire de quarante-sept samurais qui, après que leur maître ait été contraint au suicide rituel, décide de le venger. S'en suit deux ans de planification avant qu'ils ne passent effectivement à l'action - mais je n'ai pas encore fini de lire le roman, il faut dire que c'est un sacré pavé aussi.
    Cependant, je ne peux pas nier le talent de narration de l'auteur, il sait vraiment rendre son récit vivant et on est tenus en haleine tout au long de la lecture. Les intrigues se mêlent et s'entrecroisent avec pléthore de personnages hauts en couleur, c'est assez particulier, mais j'aime beaucoup *w*
    avatar
    Aces
    il était un de ces monstres qui sommeillent dans vos placards d'enfance. un homme brisé par l'existence, qui s'était réfugié dans un personnage pour annihiler ses souffrances. et pour seung joo, le temps passa. c'est désormais un garçon capable de s'adapter, et qui de plus en plus s'adoucit. la violence qui l'environne s'apaise progressivement. bientôt, croit-il, il trouvera l'équilibre qui lui offrira la clé du bonheur.
    Messages : 1416
    Messages rp : 134
    Date d'inscription : 29/02/2016

    Nom de code : trauma
    Avatar : kaneki ken

    Voir le profil de l'utilisateur
    Re: Et parfois, on lit.
    le Mer 2 Mar 2016 - 18:45
    Je suis en plein dans le premier tome des Aventuriers de la mer de Robin Hobb et je n'ai qu'une seule chose à dire.
    KENNIT. Cœur
    Vrai coup de cœur pour ce personnage de pirate qui est pris de rêve de grandeur avant de se rendre compte que ses idées sont idiotes et qui se met à déprimer grandement. J'aime bien le reste de l'histoire, mais les autres personnages sont plus classiques, lui, il me change un peu. I love you


    avatar
    { Invité.
    Invité
    Re: Et parfois, on lit.
    le Mer 2 Mar 2016 - 21:05
    Robin Hobb & Murakami. ♥ Je n'ai pas encore commencer les Aventuriers de la mer, mais j'ai tellement d'arriver à cette série littéraire sur ma liste~

    J'ignorais qu'on avait écrit un livre sur ce fait japonais, j'en suis vraiment enchantée et du coup, je note le titre. Hop ! Un autre livre sur la liste infini.

    Pour ma part, je suis dans une lecture obligatoire en littérature qui est le seul roman d'Edgar A. Poe, Arthur Gordon Pym. Ce n'est pas un roman conventionnel dans le style d'écriture, bien que l'on y reconnaît aisément la plume de l'auteur, mais en le lisant, c'est comme si je retombais en enfance, lorsque j'ai lu pour la première fois un roman par moi-même. Je jubile à chaque page et cette aventure est d'une analyse magnifique. Non, sérieux, c'est jouissif. La comparaison à faire avec Robinson est excitante et les ressentis de ce roman sont... blblblblblblbl. Fantastiques. Il y a un réalisme mélangé à l'irréel si bien contrôlé que cela donne une atmosphère incroyablement puissante. Bref. À lire. ♥

    Ensuite, je suis en lecture des Enfants lumières dans l'édition Alto, des métaphores à te faire décoller de la terre et voguer dans les nuages. Je n'en ai pas lu assez, j'écrirai un autre message pour son cas. :3
    avatar
    { Invité.
    Invité
    Re: Et parfois, on lit.
    le Ven 4 Mar 2016 - 10:56
    Pour ma part, même si je suis dans une période où je ne lis rien d'autre que les ouvrages utile à mon mémoire, j'essaye de relire certains que j'ai déjà lu. Parmi ceux là, certains m'ont beaucoup plut.

    Tout d'abord je commencerai par Légende de David Gemmel qui est génial (même si toute sa biblio est super). Si vous aimez les batailles de siège où les défenseurs sont cent fois moins nombreux que les attaquants alors il est excellent.
    Plus historique mais dans le même genre, vous pourrez trouver intéressant le livre de Tim Willocks, La Religion qui place son histoire au cours du siège de l'île de Malte par les forces turcs. Franchement, je le conseille fortement si vous aimez cette période historique.

    Parmi mes auteurs fétiches, il y a Pierre Pevel, même si ça fait cliché parce qu'il est lorraine mais bon on s'en fout. J'ai lu de lui Wielstadt ainsi que Les Lames du Cardinal. Si vous aimez les éléments fantastiques dans le monde réel du XVIIème siècle et les romans de cape et d'épée, je ne peux que vous le conseiller (je sais que certaines les ont déjà lu).
    Toujours du même auteur, j'ai commencé le cycle Le Haut-Royaume qui est de la fantasy pur mais le premier tome m'a tellement tenu en haleine que je n'en dormais plus la nuit Malicieux

    Plus que deux mais promis j'arrête après Mwahaha
    Au lycée, j'ai découvert La trilogie du magicien noir, livre que j'ai beaucoup apprécié même si certain l'ont taxé de simpliste. C'était l'un de mes coup de cœur au lycée. Je sais qu'une trilogie suite est parue mais je ne l'ai pas encore lu.

    Enfin, si vous aimez la bière, la pierre, les bijoux, la magie et les gens de petite taille, je ne peux que vous encourager à lire l'octologie de Markus Heitz, Les Nains, qui est et restera longtemps le cycle de livre que j'apprécie le plus.

    Voilà, c'est tout pour moi même si je pourrai parler de tous les bouquins de ma bibliothèque Malicieux
    avatar
    Aces
    il était un de ces monstres qui sommeillent dans vos placards d'enfance. un homme brisé par l'existence, qui s'était réfugié dans un personnage pour annihiler ses souffrances. et pour seung joo, le temps passa. c'est désormais un garçon capable de s'adapter, et qui de plus en plus s'adoucit. la violence qui l'environne s'apaise progressivement. bientôt, croit-il, il trouvera l'équilibre qui lui offrira la clé du bonheur.
    Messages : 1416
    Messages rp : 134
    Date d'inscription : 29/02/2016

    Nom de code : trauma
    Avatar : kaneki ken

    Voir le profil de l'utilisateur
    Re: Et parfois, on lit.
    le Ven 4 Mar 2016 - 12:05
    A priori le premier tome des Aventuriers fait vraiment office de longue introduction, c'est l'impression que j'en ai en tout cas. Du coup je veux la suite.

    Et Hafiz.
    Tu sais que j'adore Gemmell et Pevel donc là n'est pas la question.
    Mais le premier tome de Haut-Royaume, tu l'as trouvé captivant ? oo C'est on ne peut plus classique, et Lorn est un cliché ambulant, il n'y a aucune surprise et l'univers n'est pas particulièrement original, franchement, je trouve que Wielstadt était largement mieux. Sceptique
    avatar
    { Invité.
    Invité
    Re: Et parfois, on lit.
    le Ven 4 Mar 2016 - 12:09
    Je te concède à 100% que Wielstadt est mieux que le Haut-Royaume, ça c'est clair.
    Oui c'est classique mais moi j'aime bien de temps en temps retrouvé quelque chose d'assez classique.
    Donc je suis d'accord avec toi sur tout ce que tu as dit mais je lirai quand même la suite Malicieux
    avatar
    { Invité.
    Invité
    Re: Et parfois, on lit.
    le Dim 6 Mar 2016 - 16:13
    J'ai plus trop le temps de lire alors ma culture littéraire est très très médiocre.
    Les Aventuriers de la mer est très bon, pour moi ce sont les meilleurs romans de Robin Hobb (mais je ne les ai pas tous lus, donc mon avis est biaisé). En comparaison j'aimais moyennement l'Assassin Royal (déjà, parce que j'ai horreur des romans à la première personne). Et je n'aime pas du tout la Cité des Anciens, j'ai l'impression étrange de lire une télé-réalité version roman fantasy, c'est dur à expliquer, mais j'ai complètement décroché.
    Dans le même style que Hobb, il y a L'Ange de la Nuit de Brent Weeks. Je n'ai pas lu sa dernière série mais il faudra que je m'y mette.
    Je suis une grande fan du Trône de Fer que j'ai lu bien avant le lancement de sa série, d'ailleurs, j'ai lu pas mal de livres de Georges Martin, il a fait de la très bonne SF (et des trucs très mauvais aussi, malheureusement). J'aime beaucoup son style d'écriture.
    Sinon il y a les grands classiques, Asimov, blablabla, et en ce moment je suis en train de relire American Psycho. J'ai plein de sentiments contradictoires pour ce livre, que je trouve à la fois génial, illisible, abjecte et fascinant.
    avatar
    { Invité.
    Invité
    Re: Et parfois, on lit.
    le Mar 12 Avr 2016 - 10:57
    Je ressuscite ce topic Malicieux

    J'ai relu récemment un recueil de nouvelles par Stephen King, Nuit noire, Etoiles mortes. Quatre nouvelles sont ancrées dans notre quotidien à des dates diverses, une paraît un peu plus fantastique.
    Mais god, ces nouvelles sont dures. Je ne spoilerai pas sur leur sujet, mais elles sont dures, incisives et percutantes. Bon ménage fait littéralement froid dans le dos, je n'aimerai tellement pas être à la place du personnage principal... Mais ma préférée bizarrement, c'est Extension claire, et soulève des problématiques intéressantes, notamment pour ceux qui comme moi sont des "paratonnerres à emmerdes" pour qui les crasses/coups de malchance se multiplient.

    Sinon, j'ai aussi relu Mont-Oriol, de Maupassant. J'avais du le lire en seconde, et ça me remue pas moins qu'à l'époque, même si le roman traite des spéculations autour d'une ville d'eaux en Auvergne. Surtout qu'un des personnages me rappelle désagréablement une personne que j'ai connue, et un autre me fait penser à moi Sceptique Le roman est somme toute assez cruel aussi malgré quelques passages assez comiques, mais je le recommande.

    Voilou voilou.
    avatar
    Arrivées & Éducation
    il est de ces gens qui ne se distinguent pas des autres. ni fragile ni fort, il est une force tranquille qui cherche à s'intégrer. patient, il observe le déroulé des saisons, attend son œuvre. sora n'est pas pressé. il n'a plus envie de vivre son existence pour lui-même - il cherche quelqu'un, un ami pour qui il offrirait sa vie. alors souvent il erre à pallatine. il sait se défendre. il ne se soucie pas vraiment des dangers. on dirait parfois qu'il n'est pas vraiment là, qu'il ne s'est jamais vraiment rendu compte qu'il avait quitté la terre.
    Messages : 454
    Messages rp : 62
    Date d'inscription : 21/03/2016
    /
    Avatar : iwaizumi hajime

    Voir le profil de l'utilisateur
    Re: Et parfois, on lit.
    le Mar 12 Avr 2016 - 11:22
    Ah, pour ma part, j'ai fini le tome 2 de La Reine Rouge. C'était vraiment pas mal (surtout pour du Bragelonne, si vous voulez mon inutile avis Malicieux ) mais faut aimer le genre. Ce n'est pas classique pour autant, mais c'est parfois un peu dur à suivre car il y a beaucoup de flashbacks, de rêves qui coupent le récit. Cela dit, le narrateur est attachant, même si je ne ferais aucun commentaire sur le fait que c'est un gros obsédé qui veut sauter sur toutes les femmes qu'il rencontre, m'enfin, ça passe toujours mieux quand c'est un narrateur-personnage car on sait que cela représente son point de vue.

    Sinon, j'ai repris dimanche le premier tome d'Ellana de Pierre Bottero. Lorsque je l'avais lu la première fois, c'était il y a 8-9 ans et je n'avais pas trop accroché. En relisant, je comprends pourquoi. La première partie manque de la poésie habituelle, je trouve (en dehors de la réponse du savant et de celle du poète), y'a trop de drama inutile. Et je n'arrive pas vraiment à accrocher au personnage. Enfin. Si je veux enfin lire la suite, il faut bien que j'y passe. Malicieux
    De toute façon je n'aime pas trop les marchombres, je les ai toujours trouvés trop cheatés.
    avatar
    { Invité.
    Invité
    Re: Et parfois, on lit.
    le Mar 12 Avr 2016 - 11:41
    Ah des conseils sur des bouquins de Robin Hobb, cool. J'avais beaucoup aimé la série de l'Assassin Royal mais je n'avais pas accroché au premier tome des Aventuriers de la Mer. Je cherchais à reprendre la lecture pour voir ^^

    Je viens de finir tous les livres du cycle de la Compagnie Noire. Très bons bouquins de medevial fantasy.

    Je suis en train de lire Sur la route de Kerouac qui est assez passionnant à lire. J'ai fini La route de McCarthy qui est, bon sang, génial. J'en ai pleuré tellement c'était bien !

    Oh et puis mes grosses découvertes françaises d'auteur du moment : Damasio et Jaworski. La Horde du Contrevent et les nouvelles de Damasio sont fantastiques, superbement écrites. Une plume poétique et enivrante. Quant à Jaworski, j'ai adoré Gagner la guerre. J'aime le sarcasme et la plume incisive qu'il donne à ses personnages. Ces deux auteurs m'inspirent énormément ♥
    avatar
    Arrivées & Éducation
    il est de ces gens qui ne se distinguent pas des autres. ni fragile ni fort, il est une force tranquille qui cherche à s'intégrer. patient, il observe le déroulé des saisons, attend son œuvre. sora n'est pas pressé. il n'a plus envie de vivre son existence pour lui-même - il cherche quelqu'un, un ami pour qui il offrirait sa vie. alors souvent il erre à pallatine. il sait se défendre. il ne se soucie pas vraiment des dangers. on dirait parfois qu'il n'est pas vraiment là, qu'il ne s'est jamais vraiment rendu compte qu'il avait quitté la terre.
    Messages : 454
    Messages rp : 62
    Date d'inscription : 21/03/2016
    /
    Avatar : iwaizumi hajime

    Voir le profil de l'utilisateur
    Re: Et parfois, on lit.
    le Dim 24 Avr 2016 - 21:42
    Kristina, que de bons goûts. Malicieux Honnêtement, pour le premier tome, ça dépend de la suite, je dirais, j'ai l'impression que c'est vraiment juste un prologue.
    Et Gagner la guerre était pour moi bien écrit, mais beaucoup trop long. Surtout quand le mec passe quinze pages à raconter son plan qu'au final, il ne pourra pas accomplir. Mwahaha
    Et La route, en fait, je n'ai vraiment pas accroché. Après le livre j'ai essayé le film et je n'ai pas plus apprécié. Sceptique

    Donc du coup j'ai fini le deuxième tome, Ellana l'envol, c'est mieux que le premier tome, mais tellement prévisible surtout du côté de Nillem et. Je ne sais pas. Je la trouve vraiment mary sue. Et j'ai toujours l'impression que la voie des marchombres est trop parfaite, qu'elle a réponse à tout alors qu'elle s'en défendrait sans doute, et que ceux qui ont des défauts sont ceux qui en ont dérivé. Je ne sais pas. Je n'accroche vraiment pas. J'préfère les mercenaires et les frontaliers, plus faillibles. Malicieux
    avatar
    { Invité.
    Invité
    Re: Et parfois, on lit.
    le Ven 29 Avr 2016 - 10:45
    Sur la route, j'adooooooooooore
    Et j'avoue, les frontaliers sont trop cools

    Petite update.

    De Stephen King toujours c'est un de mes écrivains préférés okay, je relis Le Fléau. En gros, suite à un dysfonctionnement d'un ordinateur d'un laboratoire secret de l'armée des Etats-Unis, une épidémie de super-grippe se répand à travers le pays, dont le taux de contamination tourne autour de 99,4 %. Rapidement, le pays sombre dans la désolation, et les survivants tentent bien que mal de s'organiser autour de Mère Abigaël, une centenaire.Mais L'Homme noir, Randall Flagg, guette pour tenter d'en gagner à sa cause...

    Bon déjà je préviens : c'est l'un des plus longs romans de Stephen King, il est en deux tomes, comme Dôme.Les personnages sont extrêmement nombreux et divers, il faut du temps pour apprendre à repérer entre eux, mais ils sont attachants (même certains "méchants"), et on sent bien leur évolution au cours du roman. Je repense notamment à ce chanteur qui entend son titre à succès vers la fin du roman et qui ne sait même plus qui l'a composé, on sent tellement qu'il est blasé, que cela appartient à une autre époque... Bref, on peut facilement s'identifier à eux, ce ne sont pas des héros, juste des êtres humains avec leurs forces et faiblesses.

    L'intrigue s'installe dès les premières pages, ce qui est appréciable, avec un prologue in medias res stressant. La partie où l'on assiste à la diffusion de la super-grippe est proprement terrifiante, c'est avec horreur que l'on voit les personnages commencer à tousser et tomber malades, et l'on se dit " Ils sont foutus". Je déconseille de lire ce roman lorsque les rhumes et autres grippes frappent, c'est un coup à devenir parano xD Le roman prévoit bon nombre de scènes déchirantes, mais aussi un peu d'optimisme contagieux lorsque la Zone Libre commence à s'organiser, surtout quand ils réussissent à rétablir l'électricité...

    Bref, du grand Stephen King en gros Brille
    avatar
    Arrivées & Éducation
    il est de ces gens qui ne se distinguent pas des autres. ni fragile ni fort, il est une force tranquille qui cherche à s'intégrer. patient, il observe le déroulé des saisons, attend son œuvre. sora n'est pas pressé. il n'a plus envie de vivre son existence pour lui-même - il cherche quelqu'un, un ami pour qui il offrirait sa vie. alors souvent il erre à pallatine. il sait se défendre. il ne se soucie pas vraiment des dangers. on dirait parfois qu'il n'est pas vraiment là, qu'il ne s'est jamais vraiment rendu compte qu'il avait quitté la terre.
    Messages : 454
    Messages rp : 62
    Date d'inscription : 21/03/2016
    /
    Avatar : iwaizumi hajime

    Voir le profil de l'utilisateur
    Re: Et parfois, on lit.
    le Ven 6 Mai 2016 - 16:09
    Bon, j'ai enfin fini le Pacte des Marchombres, je vais donc pouvoir donner mon avis. Malicieux
    D'abord, le petit spoiler sur le tome 3.
    Naga ne lis pas:
    En fait quand j'étais au lycée, on me l'avait un peu spoilé en me disant que c'était après les Ewilan, qu'Ellana avait un fils et qu'ils mouraient tous. Je ne savais pas si c'était sérieux. Mais en fait oui. Ça fait peur.

    Je pense quand même que j'ai beaucoup moins aimé que les Ewilan. Vraiment, non, les marchombres, je n'accroche pas. Et les mercenaires du Chaos sont en fait bien nuls. Limite on se demande en quoi ils constituent une menace. J'ai trouvé ça fort triste.

    Du coup, va falloir que je trouve un truc à lire, maintenant, mais tous mes bouquins sont dans mon appart.


    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    { Contenu sponsorisé.
    Re: Et parfois, on lit.
    Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit