login
register

Inscrit depuis le

messages ( mps)

Appartenance:

Vos groupes :
    Règlement Contexte Annexes Groupes Avatars Questions Partenariats Discord
    Bienvenue à Pallatine, une ville située dans une dimension parallèle.
    À la population native s'est mêlée une foule de Terriens, partis volontairement de la Terreou arrachés contre leur gré pour refaire leur vie ici, sans possibilité de retour. Divisés en groupes nommés diasporas, les habitants essaient de tirer profit de la situation dans laquelle ils se trouvent.
    Mais depuis quelques temps, d'étranges perturbations temporelles viennent troubler le quotidien des habitants de Pallatine. Phénomènes anodins ou présages inquiétants, chaque diaspora s'efforce de percer le mystère avant les autres.
    05/05 Installation de la version 5 (+++)
    28/02 Le forum fête ses deux ans !
    17/12 Installation de la version 4.1 (+++)
    01/11 Début de l'intrigue 4 (+++)

    { un retour sur Terre possible ?

    Intrigue 5 (+++)
    Une bien étrange rumeur circule depuis le mois de juillet : plusieurs personnes auraient effectué un voyage retour sur Terre, alors que l'Institut s'y est toujours refusé. Et les personnes sont en effet introuvables. Cette rumeur serait-elle fondée ?
    Avatars 200x320px - Tout public - Temps de jeu : juillet à septembre 2016 - Design et codage par Naga et Sneug - Crédits
    Tableau des diasporas
    Institut
    Altermondialistes
    Gangsters
    Iwasaki-rengô
    Geeks
    Opportunistes
    Indépendants

    { Chronos Republic. Le seul forum où ta grand-mère est plus jeune que toi

    Les derniers transférés

    nouveau membreNom du membre
    Ici, une description rapide de sa fiche.
    (fiche)
    Naga
    admin // semi-dispo
    (mp)
    Seung Joo
    admin // indispo
    (mp)
    Locke
    modo // semi-dispo
    (mp)
    Camille
    modo // semi-indispo
    (mp)

    Lyov Solokovsky
    31 ans, geek, métier au choix
    (fiche)

    Ozo Svensson
    19 ans, institut, responsable d'une équipe
    (fiche)

    Jenna Wisnuys
    37 ans, altermondialiste, présidente
    (fiche)

    Ihsan Reyes
    29 ans, geek, ingénieur
    (fiche)

    Jack Smith
    34 ans, opportuniste, artiste graffeur
    (fiche)

    Abigail S. Clemens
    31 ans, Iwasaki-rengô, recruteuse
    (fiche)


    { 2. Les diasporas (groupes).

    avatar
    PNJ
    Compte fondateur - ne pas envoyer de message privé, préférez contacter le compte PNJ ou un des administrateurs.
    Messages : 1150
    Messages rp : 63
    Date d'inscription : 11/10/2015

    Voir le profil de l'utilisateur
    2. Les diasporas (groupes)
    le Sam 5 Mai 2018 - 15:49

    Les diasporas

    La particularité de la ville de Pallatine est que les habitants sont répartis en des groupes de vie que l'on appelle diasporas. Une diaspora, c'est plus qu'un gang, car elle propose des services à ses membres. Mais ce n'est pas une secte pour autant, puisqu'il n'y a pas d'endoctrinement (même si on peut en douter pour les Altermondialistes...) et que les membres sont libres de partir quand bon leur semble.
    Les personnes qui n'appartiennent pas à une diaspora sont appelés les indépendants. Ils s'agit soi de personnes assez riches pour pouvoir se passer de diaspora, soit de personnes qui n'ont pas trouvé de diaspora à leur goût.


    Comment rejoindre une diaspora

    Il existe plusieurs possibilités :

    • Si vous êtes natif, vous rejoignez la diaspora à laquelle appartiennent vos parents. S'ils sont de deux diasporas différentes, vous avez le choix d'en rejoindre une (si les diasporas sont en bon termes) ou vous pouvez être indépendant.e (si vos parents sont ennemis).

    • Si vous êtes transféré.e, des recruteurs des différentes diasporas viennent vous voir durant votre phase d'accueil pour vous enrôler. Si vous leur résistez durant cette phase, vous aurez toujours la possibilité de les contacter par la suite pour rejoindre une diaspora.

    • Vous pouvez aussi à tout moment prendre contact avec la diaspora de votre choix pour rejoindre ses rangs, revenir à votre ancienne diaspora, quitter votre diaspora pour être indépendant.e, etc.

    Pour changer de groupe, il suffit tout simplement de contacter le staff en avançant une explication inrp, qui justifie le choix de votre personnage. Pensez tout de même à prévenir les joueurs qui ont un lien avec votre personnage !


    Les services proposés par une diaspora

    Une diaspora est avantageuse parce qu'elle vous offre un logement gratuit ou un métier. Vous êtes bien entendu libre de les refuser pour aller vous loger ou travailler ailleurs, mais cela risque de vous coûter plus cher.
    Une diaspora vous offre aussi et surtout une protection : si un membre d'un autre groupe s'en prend à vous, vous pouvez être assuré.e que votre diaspora saura vous défendre. De plus, si vous avez des problèmes, de santé par exemple, vous pouvez trouver un soutien financier ou moral auprès de votre diaspora.

    En contrepartie, il vous sera demandé de respecter les règles et valeurs de la diaspora, de ne pas entretenir de relations amicales ou amoureuses avec des membres d'une diaspora ennemie, et de venir en aide aux autres membres. Car la solidarité et la loyauté sont les valeurs fondamentales de toutes les diasporas, et il serait très mal vu de les bafouer.


    Le fonctionnement d'une diaspora

    Chaque diaspora fonctionne de façon unique et originale, mais on retrouve des points communs : toutes ont une hiérarchie plus ou moins lâche, des règles plus ou moins implicites et surtout des valeurs qu'elles défendent ardemment contre toutes les autres. À vous de choisir la diaspora qui vous correspond le mieux.

    Si vous avez des questions relatives à une diaspora, merci de contacter le responsable du groupe en priorité. ;)

    avatar
    PNJ
    Compte fondateur - ne pas envoyer de message privé, préférez contacter le compte PNJ ou un des administrateurs.
    Messages : 1150
    Messages rp : 63
    Date d'inscription : 11/10/2015

    Voir le profil de l'utilisateur
    Re: 2. Les diasporas (groupes)
    le Sam 5 Mai 2018 - 15:49

    L'Institut Svensson

    Institut


    Ignoti nulla cupido.

    L'Institut Svensson n'est pas une diaspora à proprement parler : il n'exerce pas de contrôle sur un territoire précis, mais possède un grand complexe privé situé sur la bordure extérieure de Pallatine. Ses membres sont soit des employés, soit des étudiants sans diaspora qui résident dans les dortoirs ou près de l'Institut. N'importe qui peut rejoindre l'Institut, mais sauf pour les études, c'est un motif d'exclusion de sa diaspora.
    L'Institut était autrefois l'organisme dominant, fondé dans les premiers temps de Pallatine par Vivian Svensson. L'organisation, dirigée par de grandes familles, s'est accrue jusqu'à imposer son hégémonie. En 1999, l'ensemble du conseil d'administration a été massacrée. Le responsable a alors pris la tête de l'Institut, a supprimé le conseil d'administration et a commencé à remanier l'Institut à sa convenance. Le problème, c'est que l'identité de cette personne est inconnue. Les deux seules personnes à la connaître sont le vice-directeur, qui constitue son relai et transmet ses décisions, ainsi que le fils adoptif du directeur. Les deux refusent catégoriquement de dévoiler son identité.
    L'Institut est désormais plus faible, mais renforce progressivement sa position.

    Objectifs : imposer à nouveau sa suprématie sur Pallatine, conserver le monopole du transfert.


    Les valeurs de la diaspora

    L'Institut promeut la science et la connaissance - et ce, quelque soit le prix à payer. L'administration ne regarde pas tellement à la dépense, tant que les résultats sont là. On attend de la part de son personnel rigueur et efficacité. Dans le cas contraire, les choses peuvent vite devenir difficiles, et certains des employés aux positions les moins glorieuses sont parfois de brillants esprits, rétrogradés par manque de résultat.

    L'Institut se veut être une méritocratie, capable de promouvoir ceux qui le méritent. Pour cela, il est nécessaire de passer par tous les échelons. Il est impossible de sauter une étape ; une telle mesure est censée éviter le favoritisme. Mais l'Institut est grévé par le poids des grandes familles, qui continuent de peser sur la hiérarchie de l'organisme, et tendent à monopoliser un certain nombre de postes à haute responsabilité. Quand on ne connaît personne, on a donc tout intérêt à être particulièrement intelligent, et à ne pas remettre en cause le système actuel ; cela est nécessaire afin de s'élever.


    Les divisions et les rôles spéciaux

    L'Institut Svensson se compose de différents départements qui travaillent de façon autonome les uns des autres, et sont tenus de ne rendre des comptes qu'au directeur de l'Institut. Ces départements ont des fonctions très variées, dues à la grande diversité des activités de l'organisme.

    • Le pôle scientifique de l'Institut (Recherche et développement) est le plus secret, puisque ses réalisations sont inconnues. On sait simplement qu'il travaille sur plusieurs projets, mais les non initiés n'y ont pas vraiment accès. Chaque projet est mené par une équipe à laquelle de chacun se trouve un chef. Si vous êtes intéressé par rejoindre ce développement, il est conseillé de prendre contact avec un administrateur pour découvrir la teneur de ces projets.

    • Le département Sécurité est en charge de la surveillance des locaux de l'Institut - c'est le travail des équipes de surveillance - et de la ville - tel est le rôle de la milice, divisée en brigades. Cette section dispose de moyens considérables pour maintenir l'ordre à Pallatine et est très bien armée. Ses membres sont généralement d'anciens militaires ou des personnes très sportives, surentraînées, et disposent d'une discipline exemplaire.

    • Le département Arrivées et Éducation a une double fonction. La moitié se charge de décider des arrivées des nouveaux habitants et de préparer leur arrivée. L'autre est entièrement dédiée à l'éducation, des néo-arrivants comme des membres des diasporas qui désirent s'instruire. Il s'agit du meilleur pôle d'enseignement de toute la ville de Pallatine, et tout le monde reconnaît la qualité de ses formations.


    Quelques rôles spéciaux vous sont proposés :

    • Les responsables de section (places libres)
      Leur rôle est d'organiser leur département, de gérer le personnel et les projets, de répartir le budget équitablement.

    • Les chefs d'équipe R&D (Locke Melborn, deux places libres)
      Ces scientifiques dirigent des équipes de recherche du département R&D. Le projet sur lequel il travaille est au choix.

    • Les chefs d'équipe (sécurité) (Toshizo Hijikata, Helios Too, 1 place libre)
      Les chefs d'équipe de surveillance (sécurité) (Ozo Svensson, prédéfini, César Duncan, 1 place libre)
      Ces deux types de chefs d'équipe ont pour but de gérer la surveillance d'un quartier ou d'une division. Les premiers s'occupent des locaux de l'Institut, les seconds forment un milice qui se déplace en ville.

    • Le directeur de l'école (place libre)
      C'est lui qui décide des programmes et de leur application, qui recrute les professeurs et s'efforce de maintenir un cadre d'étude agréable pour les élèves.


    avatar
    PNJ
    Compte fondateur - ne pas envoyer de message privé, préférez contacter le compte PNJ ou un des administrateurs.
    Messages : 1150
    Messages rp : 63
    Date d'inscription : 11/10/2015

    Voir le profil de l'utilisateur
    Re: 2. Les diasporas (groupes)
    le Sam 5 Mai 2018 - 15:50

    Les altermondialistes

    Altermondialistes


    Un autre monde est possible...

    Les Altermondialistes sont l'une des diasporas les plus anciennes de Pallatine, mais aussi l'une des moins bien connues. Certains les considèrent comme des hippies nouvelle génération, d'autres comme des extrémistes de l'écologie, à cause de leur engagement en faveur de l'environnement, de l'artisanat et des valeurs anti-capitalistes.
    Ils sont présents en ville depuis 1957, lorsque des militants fraîchement transférés voient dans la ville la possibilité de construire un monde nouveau, débarrassés de la pollution, de la fausse démocratie et de la corruption. À partir de cette date, les militants de toutes les époques ont afflué à Pallatine. Très puissante au cours du XXe siècle, la diaspora est cependant en recul ces dernières années, concurrencée par l'influence d'autres groupes.

    Objectifs : supprimer toutes les technologies polluantes de Pallatine, limiter les transferts de population et de technologie.


    Les valeurs de la diaspora

    Vous l'aurez compris, les Altermondialistes sont des écologistes purs et durs, qui respectent la nature et les animaux. Les courants sont extrêmement variés : on trouve aussi bien des vegans, des végétariens, des accros au bio, de la permaculture ou même des terroristes écologistes. Mais tous ont en commun le rejet du modèle dominant.
    Ce rejet passe aussi par la mise en place d'un système démocratique poussé à l'extrême : les membres sont répartis dans des brigades selon leur métier, qui sont aussi des unités de vote. Chaque décision est prise à la suite d'un vote par tous les membres, et les postes à responsabilité sont tous électifs.

    Mais n'idéalisez pas pour autant les Altermondialistes : corruption et opportunisme gangrènent cette diaspora loin d'être aussi parfaite qu'elle n'en a l'air. Tous les membres ne sont pas des écologistes convaincus, et tous les élus n'ont pas obtenu leur poste honnêtement...


    Les brigades et les rôles spéciaux

    Les membres sont répartis dans des brigades, qui sont des unités de vote mais aussi de travail. Il en existe trois :

    • Le Centre de Production regroupe toutes les professions intellectuelles : on y trouve notamment tout ce qui se réfère à la communication (certains diront la propagande), la finance ou encore des intellectuels qui réfléchissent à la doctrine officielle.

    • Les Techniciens regroupe toutes les professions manuelles : agriculteurs, éleveurs, pêcheurs, artisans, restaurateurs, par exemple. Ce groupe est très valorisé par les Altermondialistes pour qui le travail manuel est très important.

    • Les Jeunes Altermondialistes regroupe tous les jeunes en dessous de 25 ans. Cette brigade a pour but de leur enseigner les valeurs morales des altermondialistes mais aussi, par des apprentissages, à les préparer à leur futur métier.
      À noter que les jeunes en dessous de 20 ans n'ont pas le droit de vote.


    Quelques rôles spéciaux vous sont proposés :

    • La présidence des altermondialistes (prédéfini : Jenna Wisnuys)
      Le rôle du/de la président.e est de proposer les décrets qui vont être votés par tous les membres. Il est possible de lui soumettre des idées de décrets. Après le vote, le ou la président.e annonce les résultats publiquement.

    • L'ambassade (prédéfini : Ismaïl Samara)
      L'ambassadeur.rice est la voix officielle des Altermondialistes. Son rôle est d'assurer la discussion avec les autres diasporas, mais aussi de présenter la doctrine altermondialiste à ceux qui désirent en savoir plus.

    • Le recrutement (illimité)
      Les recruteurs.rices sont les membres chargés d'aller recruter de nouveaux membres à l'Institut. Ils repèrent les membres potentiels, les renseignent sur la diaspora et font tout pour essayer de les amadouer.

    • Les chefs de brigade (1 par brigade)
      Les chefs de brigade sont chargés de donner du travail et un logement aux nouveaux membres. Ils s'assurent également que le travail est bien fait et aident ceux qui en ont besoin.

    avatar
    PNJ
    Compte fondateur - ne pas envoyer de message privé, préférez contacter le compte PNJ ou un des administrateurs.
    Messages : 1150
    Messages rp : 63
    Date d'inscription : 11/10/2015

    Voir le profil de l'utilisateur
    Re: 2. Les diasporas (groupes)
    le Sam 5 Mai 2018 - 15:50

    Les gangsters

    Gangsters


    On peut obtenir beaucoup plus avec un mot gentil et un revolver, qu'avec un mot gentil tout seul.

    Violents, libres, unis comme une grande famille, les gangsters fascinent tout autant qu'ils inquiètent. Ils ne poursuivent pas de grands objectifs, ne respectent pas forcément les lois - et parfois pas même les leurs -, mais ne s'intéressent qu'à leur profit personnel.
    Les gangs, la plupart du temps de petite taille, existent depuis des décennies à Pallatine. Mais à son arrivée en ville en 2000, le plus mythique des gangsters, Al Capone lui-même, a entrepris de rassembler sous son nom tous les gangs déjà existants. Aujourd'hui, Capone est à nouveau à la tête d'un empire du crime florissant... mais qu'il ne contrôle en fait qu'imparfaitement.
    Aujourd'hui, Capone songe à l'avenir et prépare son héritière, la jeune Alessia Cassaro à prendre la tête de cet empire. Mais pour le moment, la jeune fille a encore bien du mal à s'imposer, et certains gangsters aimeraient bien l'éliminer pour prendre sa place...

    Objectifs : nuire à l'Iwasaki-rengô, être le gang le plus prolifique des gangsters.


    Les valeurs de la diaspora

    Les gangsters sont un peu comme une grande famille, avec un patriarche à sa tête (Capone) et beaucoup de collatéraux... Enfin, une famille où l'on se tire un peu dessus de temps en temps, tout de même. Vous trouverez difficilement de diaspora plus solidaire lorsqu'il s'agit d'opposer un front uni face aux autres groupes, mais à l'intérieur de la diaspora, les manigances et les luttes de pouvoir ont bon train. Mais discrètes, toujours discrètes, car Capone veille au grain et n'hésite pas à faire éliminer ceux qui sont un peu trop remuants.

    Le respect du parrain est primordial dans ce groupe : aucun gangster ne peut s'attendre à survivre plus de 24 heures s'il s'oppose ouvertement à Capone ou lui manque de respect. Mais du moment que vous faites preuve de docilité envers lui, vous bénéficiez d'une liberté quasi totale quant à vos petites affaires. Un gangster n'a de comptes à rendre à personne, à part peut-être au parrain qui, du moment que tout va bien, se montre assez peu exigeant.

    Évidemment, on vous déconseille de sympathiser avec un membre de l'Iwasaki-rengô, l'ennemi héréditaire, qui regroupe tous les groupes qui n'ont pas rejoint le supra-gang de Capone. Vous pourriez y perdre plus que votre place - votre vie est en jeu.


    Les gangs et les rôles spéciaux

    Les gangsters sont en fait une confédération de gangs qui se placent tous sous l'autorité (parfois plus théorique que réelle) de Capone. La plupart des gangs existaient déjà avant leur absorption par Capone, d'autres ont pu naître après. Ils sont très variés, tant par leur taille, leurs activités que leur fonctionnement.
    Aucun gang prédéfini ne vous est proposé, c'est à vous de créer votre propre gang si vous le souhaitez. Vous pouvez également rejoindre l'un des ces gangs créé par les membres : n'oubliez pas de contacter le créateur du gang pour qu'il vous explique son fonctionnement.
    À noter qu'il n'est pas obligatoire de rejoindre un gang, vous pouvez être un gangster indépendant si cela vous arrange.

    • Le Bling Fallen, casino, créé par Lucia Hyfilnor
      Le Bling Fallen est le casino construit par les gangsters pour concurrencer le casino Iwasaki. Depuis peu, il est dirigé par Lucia Hylfinor, qui a permis son développement ces dernières années. Le casino n'est pas encore le domaine le plus prospère de la diaspora, mais sa progression rapide est à surveiller de près.

    • L'Hirondelle, maison close, créé par Earl Winchester et Ellie Fearon
      La maison close de l'Hirondelle était dirigée jusqu'à peu par Ellie Fearon, jusqu'à son décès. Depuis, la relève est assurée par Edvige Guantiero.

    • Le Léviathan, fight-club, créé par Santiago Kovac
      Le Léviathan est un club privé organisant en sous-sol des combats souterrains. Il s'agit d'un des gangs assimilés par la diaspora au début des années 2000. Il accueille des combattants et des parieurs de toutes les diasporas.

    Pour créer un gang, vous n'avez pas besoin de contacter le staff, il suffit tout simplement de renseigner le nom du gang dans votre présentation.

    Al Capone n'est pas à la tête d'un gang à proprement parler, mais il dispose de quelques conseillers appelés hommes et femmes de main, qui accomplissent quelques missions pour lui :

    • Le bourreau (prédéfini pris : Alessia Cassaro)
      Le bourreau est chargé par Capone de torturer les personnes de qui il compte tirer certaines informations. Il s'agit d'un poste difficile, tenu par l'héritière elle-même.

    • L'espion (prédéfini libre : Esmé Caglieri)
      C'est grâce à l'espion.ne que Capone obtient des informations aussi bien sur les gangsters que sur les autres gangs. Son nom n'est pas connu officiellement, mais certaines personnes se doutent de son identité.

    • L'assassin (prédéfini pris : Nikolai Vodanov)
      Le rôle de l'assassin ne devrait surprendre personne : il s'agit tout simplement d'éliminer les personnes gênantes pour le gang, quelle qu'en soit la raison. De quoi s'assurer que personne dans le gang (ou en dehors) ne s'oppose au parrain...

    • Le financier (libre)
      Le ou la financier.ière gère les comptes de Capone, mais peut également demander à avoir accès aux comptes de tous les chefs de gangs qui lui sont inféodés - autant dire que la personne qui occupe ce poste est généralement très peu appréciée...

    • Les recruteurs (illimité, 1 par gang maximum)
      Souvent de vieux gangsters trop usés par les années (ou les mutilations) pour exercer correctement leur ancien métier, les recruteurs.rices rendent visite aux nouveaux transférés à l'Institut pour leur proposer de rejoindre les gangs, ou juste pour se placer sous l'autorité de Capone.

    avatar
    PNJ
    Compte fondateur - ne pas envoyer de message privé, préférez contacter le compte PNJ ou un des administrateurs.
    Messages : 1150
    Messages rp : 63
    Date d'inscription : 11/10/2015

    Voir le profil de l'utilisateur
    Re: 2. Les diasporas (groupes)
    le Sam 5 Mai 2018 - 15:51

    L'Iwasaki-rengô

    Gangsters


    Tout le monde a une devise alors nous avons décidé de ne pas en avoir. (Avant c'était "joie et amour")

    Souvent réputée pour être la « diaspora mafieuse asiatique », à tort, l'Iwasaki-rengô désigne l'organisation tentaculaire dirigée par le clan Iwasaki. Des gangs de toutes origines, qui n'ont pas voulu se rattacher aux gangsters, ont recherché la protection d'Iwasaki Tsunemi, l'oyabun du clan. En échange d'une cotisation mensuelle, du respect des règles d'honneur et de la promesse de venir à un ordre donné par le clan Iwasaki, chaque groupe est libre de faire ce qu'il désire.
    Sous l'impulsion de Tsunemi, l'Iwasaki s'efforce de se présenter comme un mal nécessaire. Il lutte contre la petite délinquance, assure la surveillance dans les rues de son territoire (et de fait, ce sont parmi les rues les plus sûres de Pallatine), propose aux habitants des crédits, les aident à gérer leurs problèmes avec les gangsters, et aide même les mamies à traverser la rue. Iwasaki Tsunemi a toujours voulu jouer sur l'image chevaleresque des yakuzas du XXe siècle pour se faire accepter, et une chose est sûre : ses subordonnés ont intérêt à respecter leurs paroles.

    Objectifs : nuire aux gangsters, s'imposer comme le nouvel Institut Svensson


    Les valeurs de la diaspora

    A l'Iwasaki-rengô, on n'est pas voyous. On ne s'en prend pas aux innocents (la définition d'innocent pouvant être discutée longuement), on ne vole pas, on ne tue pas (sauf les gangsters) et on ne trempe pas dans la drogue (sauf si on est dans les Aces, mais c'est la seule exception tolérée). Les membres sont censés choisir leurs affaires avec soin, ne pas faire quoique ce soit qui puisse causer du tort à la société. Dans les faits, ces définitions très floues permettent aux membres de faire ce qu'ils veulent pour s'enrichir. Avec l'absence de Tsunemi, les dérives se sont accentuées.

    Les guerres entre gangs sont autorisées, mais une chose est primordiale : le respect de la hiérarchie. Tous les gangs ne sont pas égaux, et si un gang d'un rang supérieur donne des ordres, le gang inférieur doit obéir. L'obéissance aveugle est nécessaire : on ne remet pas en cause les ordres, on se tait. La personnalité du chef Tsunemi est sacrée : tous n'y sont pas directement subordonnés, mais il est un symbole pour les membres.

    Le payement de la cotisation mensuelle est obligatoire par tous les membres. Chaque chef doit collecter les cotisations de ses subordonnés, en garde une partie et transmet le reste à son supérieur, ainsi de suite jusqu'au clan Iwasaki. Les plus hauts placés se font donc beaucoup d'argent ; quant aux sous-fifres, cela constitue une source de stress, car la somme à payer est assez importante.


    Les gangs et les rôles spéciaux

    Comme pour les gangsters, l'Iwasaki-rengô est une confédération de gangs aux objectifs variés.

    • Le clan Iwasaki, dirigé par Tsunemi Iwasaki (non jouable)
      Il s'agit du clan le plus important, fondé par un ancien membre du Yamaguchi-gumi qui, à son arrivée à Pallatine, a décidé de créer sa propre famille en regroupant auprès de lui d'anciens yakuza et d'autres Japonais recherchant une protection. Créé il y a une quinzaine d'années, le clan a toujours été très important dans les tractations de l'alliance, dont il fait partie des premiers signataires. Tous les chefs de gang doivent notamment des comptes à l'oyabun du clan Iwasaki.
      L'oyabun a disparu suite à la première intrigue. Il a finalement été retrouvé par ses yakuzas dans le musée de Saint-Juré, qui appartient aux opportunistes. Il ne semble pas avoir été enlevé pour les mêmes raisons que les autres disparus. Depuis son retour, Tsunemi se fait discret.

    • Le Lotus rouge, dirigé par ShaoZu Hwang (tête de dragon, 489)
      Il s'agit d'une triade, c'est-à-dire d'un groupement mafieux d'origine chinois. De toute la confédération, il s'agit du seul groupe qui parvient véritablement à tenir tête au clan Iwasaki, même s'il lui est subordonné. C'est notamment dû à la personnalité de son chef et au dévouement infaillible de ses membres. La triade fait d'ailleurs office de contre-pouvoir et s'occupe notamment de recenser toutes les plaintes venant des gangs inférieurs, dont elle se fait le porte-parole.

    • Les Aces, dirigé par Văn Minh Mai (prédéfini libre)
      Ce gang est le troisième plus important de la confédération en raison de son monopole sur le secteur de la drogue. Il est en effet celui qui rapporte le plus de revenus et qui gère le mieux son affaire, d'où le fait qu'ils ont le droit de dealer de la drogue alors que c'est normalement interdit. A l'origine, il ne s'agissait que d'un gang créé par des jeunes provenant d'Asie du Sud Est, s'appelant « les as » parce qu'ils considéraient que ce nom était vendeur, sans organisation précise. Leur devise était alors de faire ce qui leur plaisait. Sous l'impulsion de Văn Minh, les Aces sont devenus les maîtres de la production de drogue et contrôlent d'importants secteurs de terre dans la campagne de Pallatine. Ils sont également considérés comme l'un des groupes les plus violents de l'Iwasaki-rengô.

    Pour créer un gang, vous n'avez pas besoin de contacter le staff, il suffit tout simplement de renseigner le nom du gang dans votre présentation.

    En dehors des rangs de chef (mentionnés dans la liste ci-dessus), vous pourrez aussi retrouver les rangs suivants :

    • Le wakagashira (Issei Yoshigahara)
      C'est le numéro deux du clan Iwasaki, celui qui s'occupe d'appliquer les décisions de Tsunemi. Dans les faits, l'ancienne wakagashira, Abe Etsuko, occupait presque la place de chef. Cette place vient de se libérer ; pour le moment, il s'agit uniquement d'un agent exécutif.

    • Le shateigashira (place libre)
      Soutenant le numéro deux, il s'occupe également de l'aspect financier des affaires du clan. Cette place était occupée jusqu'à récemment par le frère de Tsunemi, Yuuta, jusqu'à sa disparition.

    • Le maître adjoint de la montagne (438, second) (place libre)
      Il s'agit de l'adjoint du chef du Lotus rouge, chargé de l'assister dans ses décisions et de relayer ses messages aux subordonnés.

    • Les autres rangs de la Triade (places libres)
      Les triades comportent traditionnellement d'autres rangs, que vous pouvez occuper si vous le désirez. Pour le moment, les rangs suivants sont occupés :
      Avant-garde (438, responsable des opérations) - Abhiraj Shah
      Bâton rouge (426, responsable de la discipline et de la sécurité) - Knut Swenhaugen

    • Le second (place libre)
      Le second des Aces est celui qui est chargé de la surveillance des exploitations. C'est un homme de confiance qui signale tout problème à Văn Minh

    • Les recruteurs (illimité, 1 par gang)
      Les recruteurs passent du temps à l'Institut afin de tenter de convaincre les nouvelles recrues de venir dans un des gangs de l'Iwasaki. Leur argument principal est celui de la sécurité de Pallatine et de la lutte contre les vilains gangsters.

    avatar
    PNJ
    Compte fondateur - ne pas envoyer de message privé, préférez contacter le compte PNJ ou un des administrateurs.
    Messages : 1150
    Messages rp : 63
    Date d'inscription : 11/10/2015

    Voir le profil de l'utilisateur
    Re: 2. Les diasporas (groupes)
    le Sam 5 Mai 2018 - 15:52

    Les geeks

    Geeks


    Un geek ne vieillit pas, il level up.

    Mais que se passe-t-il donc dans la section Nouvelles Technologies du site chronosrep ? D'aucuns prétendent que les membres d'une diaspora secrète, les geeks, s'y rassembleraient en cachette pour faire venir de la Terre de la technologie futuriste et des stars de la culture geek. Mais d'autres affirment qu'il s'agit simplement d'indépendants qui se trouvent avoir quelques centres d'intérêt en commun.
    Les geeks sont davantage une communauté internet qu'une diaspora, puisque les geeks n'offrent que très peu d'emplois et jamais de logements, mais la grande différence avec les indépendants est qu'ils peuvent s'entraider. Ils offrent notamment des tarifs préférentiels dans tous les domaines qui dépendent de la technologie aux membres actifs de la communauté.
    Les geeks ont vu le jour en 2010, en même temps que la section Nouvelles Technologies. La différence entre un geek et une personne qui consulte régulièrement cette section tient au fait que le geek a accès à des sections supplémentaires du site. Les bons plans sont partagés entre geeks et tenus secrets pour que le commun des mortels n'y ait pas accès.

    Objectifs : hacker l'Institut, faire transférer des technologies nouvelles.


    Les valeurs de la diaspora

    Les geeks ont tous en commun d'être obsédés par la technologie, alors même que certains sont originaires du XIXe siècle et n'ont donc jamais accès à internet avant d'arriver à Pallatine. Ils partagent souvent une passion pour la science en général, mais aussi les œuvres de fiction de SF ou de fantasy, les réseaux sociaux ou encore les jeux vidéos. Des profils plus originaux se glissent parfois dans le lot.
    Les geeks sont toujours des personnes hyperconnectées, qui ne peuvent se passer de leur ordinateur ou de leur smartphone, et qui souvent en connaissent le fonctionnement mieux que quiconque. Rien d'étonnant à ce que des bandes de hackers se cachent parmi les rangs des geeks.
    Les geeks ont le goût du secret et de l'anonymat : la plupart ne révèlent pas leur véritable identité, et ils rechignent souvent à partager leurs bons plans avec ceux qu'ils considèrent comme non-initiés. Ainsi, les bons de réduction pour certains produits ou services proposés par les geeks sont limités aux seuls membres du groupe.

    En revanche, il est bien difficile de leur trouver d'autres points communs, tant les geeks sont divers. Ils ne sont pas organisés, ne se connaissent même pas forcément IRL, et ne s'intéressent pas toujours à ce qui se passe dans la ville.


    L'équipe du site

    Puisqu'il s'agit d'une communauté internet, les geeks sont très peu hiérarchisés. Il n'existe donc aucun rôle spécial, à l'exception de ceux qui sont liés à la gestion du site chronosrep.net. Les autres geeks ont très souvent un autre métier à côté, ou vivent des revenus que génère leur activité sur le site.
    Le site de chronosrep.net est géré comme n'importe quel site : les employés ont accès aux serveurs du site, mais ils peuvent également travailler depuis chez eux si le travail le permet.

    • Les administratrices (prédéfini libre : Victorine Kamenski, prédéfinis pris : Kristina Pavlenka et Lupe Verganda)
      Les trois fondatrices du site sont aujourd'hui encore les seules administratrices du site. Elles ont chacune un rôle précis : développement (Victorine), communication (Kristina) et gestion du site (Lupe).

    • L'équipe de développement (Caroline Smith + 3 places libres)
      Les développeurs.ses assurent le support technique du site et la gestion des serveurs. Il s'agit de salariés du site et en tant que tels, ils officient souvent depuis l'espace de travail situés dans le serveur secrets.

    • L'équipe de modération (4 places libres)
      Les modérateurs.rices sont des utilisateurs anonymes chargés de modérer les différentes sections du site. Ils font la chasse aux abus les plus divers, allant de simples insultes à un usage illégal du site. Les modérateurs.rices sont de simples membres et ne sont donc pas rénumérés, ils n'ont pas non plus accès aux serveurs.

    avatar
    PNJ
    Compte fondateur - ne pas envoyer de message privé, préférez contacter le compte PNJ ou un des administrateurs.
    Messages : 1150
    Messages rp : 63
    Date d'inscription : 11/10/2015

    Voir le profil de l'utilisateur
    Re: 2. Les diasporas (groupes)
    le Sam 5 Mai 2018 - 15:52

    Les opportunistes

    Opportunistes


    La fin justifie les moyens.

    La diaspora opportuniste constitue une forme de groupement original. Disposant d'une structure administrative efficace mais légère, elle a pour ambition de réunir en son sein les élites de la ville et de les intégrer à un réseau d'entraide. C'est une diaspora peu contraignante : chacun est libre de poursuivre ses objectifs quand il l'entend, à condition de ne pas nuire aux autres membres. Porter assistance aux autres est une façon de se renvoyer l'ascenseur.
    Attention cependant : les derniers événements ont bien montré que cette diaspora est dangereuse. Elle a réussi à monter une machine à voyager dans le temps, avant d'en être privée. Ces originaux un peu bizarres ont les moyens de mettre en œuvre leurs projets, quelques qu'ils soient.

    Objectifs : laver son nom suite aux scandales récents, mener une vie tranquille et riche


    Les valeurs de la diaspora

    Les opportunistes s'intéressent à ceux qui ont de l'influence en ville. Pour beaucoup, cela est dû à leur richesse, mais ce n'est pas le seul critère. Une naissance aristocratique, des talents particuliers (les grands artistes et intellectuels sont accueillis à bras ouverts), ou tout simplement le fait de connaître les bonnes personnes peuvent vous ouvrir les portes de cette diaspora. On ne demande pas à y entrer : ce sont les membres du BIR qui décident de vous contacter si votre profil les intéresse.

    Ils n'ont qu'une seule devise : agir selon leurs intérêts personnels. En effet, dans cette diaspora, l'individu prime sur le groupe ; si l'on se regroupe, c'est surtout pour se défendre dans un système où les grands groupes dominent. Si les opportunistes ont de l'influence, c'est parce que, malgré la faiblesse des effectifs, chacun met ses propres talents au service des autres... lorsque ceux-ci ont besoin d'aide. La diaspora fonctionne surtout sur un pacte d'assistance mutuelle. Si vous faîtes partie de ce groupe et que vous avez un problème, il y aura toujours un membre pour vous tendre une main secourable. En contrepartie, on attendra la même chose de vous. Et, lorsque tout va bien, la seule obligation est d'assister aux séances de l'assemblée qui regroupe tous les membres de la diaspora et qui prend l'essentiel des décisions.


    Les assemblées et les rôles spéciaux

    Les opportunistes se divisent en trois sections :

    • Le Conseil d'Administration, dirigé par Arthur Rimbaud
      Le conseil d'administration est l'organe qui se charge d'appliquer les décisions communes, d'organiser les séances de l'assemblée et de représenter la diaspora auprès de l'Institut et des autres groupements. Les membres en sont élus pour une période de quatre ans, et doivent rendre des comptes auprès de l'assemblée ; le Président est soumis au même origine, à ceci près que son mandat dure six ans.

    • Le BIR, dirigé par Camille Claudel
      Le BIR est chargé de deux missions. D'une part, il a en charge la communication de la diaspora, en dehors des rencontres officielles, notamment pour faire part de ses décisions auprès du reste de la population. D'autre part, c'est lui qui examine les dossiers des nouveaux candidats et qui déterminent si ceux-ci sont aptes à rejoindre les rangs des opportunistes ou non. Les membres du BIR sont changés tous les trois ans, sauf le directeur dont la durée du mandat est la même que celle du président du conseil d'administration - et dont l'élection est simultanée.

    • L'Assemblée
      L'assemblée désigne simplement l'ensemble des membres de plus de 18 ans de la diaspora. Elle se réunit sur une base régulière tous les deux mois, pour discuter des décisions à prendre, procéder aux élections et régler les problèmes rencontrés par les mêmes. D'autres sessions peuvent avoir lieu au besoin. Le président de l'assemblée est élu à chaque séance : c'est lui qui a pour tâche d'organiser les votes et de rédiger le compte-rendu final de l'assemblée. Tout le monde a le même droit à la parole et la même voix.


    En dehors des rangs de chef (mentionnés dans la liste ci-dessus), vous pourrez aussi retrouver les rangs suivants :

    • Le vice-président du CA (place libre)
      Le mandat de la vice-présidente Astrid Lager venant de s'achever, cette place est à nouveau libre. Pendant quatre ans, le vice-président a pour fonction de suppléer aux fonctions du président quand il est absent, et de tenir le compte des séances de l'Assemblée.

    • Les membres du CA (Ilya Kovalevski, 4 places libres)
      Également élus pour quatre ans, les membres du Conseil d'administration organisent les séances de l'assemblée et sont habilités à s'exprimer en public afin de représenter la diaspora.

    • Les informateurs du BIR (4 places libres)
      Élus pour trois ans, les informateurs sont chargés de la rédaction des communiqués et d'organiser les conférences de presse.

    • Les recruteurs (illimité)
      Les recruteurs sont exigeants. Rattachés au BIR, ils recherchent la future élite de Pallatine. Ils n'acceptent pas vraiment le refus et peuvent se montrer assez persuasifs si nécessaire. Ils sont élus pour trois ans également.

    avatar
    PNJ
    Compte fondateur - ne pas envoyer de message privé, préférez contacter le compte PNJ ou un des administrateurs.
    Messages : 1150
    Messages rp : 63
    Date d'inscription : 11/10/2015

    Voir le profil de l'utilisateur
    Re: 2. Les diasporas (groupes)
    le Sam 5 Mai 2018 - 15:52

    Les indépendants

    Indépendants


    Sans entraves.

    Les personnes qui n'appartiennent à aucune diaspora sont appelés indépendants : ils n'ont de compte à rendre à personne, sont libres d'exercer le métier de leur choix et d'habiter où ils le désirent. Mais pour beaucoup, la situation est loin d'être aussi idyllique qu'à première vue : en effet, les indépendants sont souvent plus pauvres que la moyenne, ils ont plus de difficultés à trouver un métier ou un logement car les diasporas tendent à privilégier les membres de leur groupe, puis ceux de leurs alliés, avant de proposer un poste à un indépendant. De plus, l'indépendant.e se retrouve souvent seul.e : il ne peut demander de l'aide à personne en cas de problème. Heureusement, il peut se tourner vers l'Institut pour assurer sa sécurité, bien que celui-ci ne soit pas toujours assez efficace. Seules quelques familles sont assez riches pour se pouvoir vivre confortablement malgré ces difficultés.
    Les raisons d'être indépendant.e sont variées : ils ne se reconnaissent dans aucun groupe, n'adhèrent à aucune doctrine qui est défendue par une diaspora, ils ont parfois trahi leur diaspora d'origine, ou alors ils n'intéressent personne. Choix personnel ou liberté subie, la grande variété des situations rend difficile toute forme d'union qui leur permettrait de défendre au mieux leurs intérêts.

    Objectifs : s'organiser, résister à la pression des diasporas.


    Les groupes d'indépendants

    Quelques petits groupes n'étant rattachés à aucune diaspora existent à Pallatine, mais ils sont de petite taille et très peu influents. Nous ne proposons aucun sous-groupe, mais vous pouvez créer le vôtre ou rejoindre un des groupes déjà créés en prenant contact avec son créateur pour obtenir des informations supplémentaires.

    • Orphans, créé par Kai Warren et Aleksei Kuznetsov
      Ce qui lie ces enfants perdus, c’est leur mépris pour cette vie qu’ils n’ont jamais voulue, et la plupart d’entre eux n’a pas eu son mot à dire avant d’être transféré à Pallatine, alors ils s’y sentent comme des intrus. Cela va faire un an qu’ils orbitent tous autour de Kai Warren, qu'ils errent entre légalité et illégalité pour supporter cette famille de fortune, et ils commencent juste à gagner en organisation. Leur nom a d'abord été utilisé pour les insulter, mais ils ont finit pas se l'approprier, et ils l'utilisent aujourd'hui avec une certaine fierté.


    { Contenu sponsorisé.
    Re: 2. Les diasporas (groupes)
    Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Forums RPG | Futuristes