bannière

« Ô temps, suspends ton vol, et vous, heures propices, suspendez votre cours... »

Forum urbain sf/historique avec paradoxes temporels
Avatars manga/illustrés, taille 200x320px - Forum tout public
Aucune limite de lignes ou de mots - Aucune condition d'activité
Lire le contexte

Partagez
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant

Hayden - We could be immortals

avatar
Hippodrome

Ca vient.
Nom de code : Derby
Avatar : Shirogane Naoto - Persona 4

Messages : 37
Messages rp : 15
Date d'inscription : 20/04/2017
Voir le profil de l'utilisateur
le Jeu 20 Avr 2017 - 19:12
Hayden

Hayden Cooper

feat Shirogane Naoto | Persona 4

Caractère

Si on lui demandait de se décrire en quelques mots, Hayden commencerait probablement par dire "J'ai mauvais caractère", et ça ne serait pas une erreur. Il y en a elle toujours cette colère sourde, cette colère qui la ronge comme un poison, et qui ne demande qu'à s'exprimer. Il lui en faut peu pour qu'elle s'agace, qu'elle s'énerve même.  Elle essaye pourtant, de contrôler son tempérament ; elle y arrive dans le cadre de son travail, parce qu'apparemment, hurler contre des clients trop capricieux au milieu d'un restaurant, ça ne se fait pas. Mais en dehors, elle a décidé de ne plus faire d'efforts. Elle râle, elle jure, elle est grossière ; elle provoque quiconque lui déplaisant foncièrement, elle se laisse provoquer et tant pis. Tant pis si elle finit par s'attirer des ennuis plus gros qu'elle, tant pis si elle rentre à son appartement avec des contusions et des hématomes plus ou moins gros. Au moins elle a pu se soulager de sa colère, ne serait-ce que brièvement, et c'est tant mieux. ( Jusqu'au jour où elle se sera attaquée à la mauvaise personne, perspective qui étonnamment ne semble pas l’inquiéter outre-mesure.)

Elle vit en effet dans une forme d'insouciance un peu dérangeante. Ne pas se préoccuper du lendemain, vivre jour après jour, parce que Memento Mori souviens-toi que tu vas mourir, rechercher une forme de frisson. Peut-être est-ce pour cela que le métier de preneuse de paris lui plaît tellement au fond  : parce qu'un renversement de situation est toujours possible, jusqu'à la dernière minute  Elle n'irait pas jusqu'à dire qu'elle recherche les situations dangereuses, mais les sensations extrêmes oui.Aller taguer un bâtiment à Osatoka ? Déjà fait, plus d'une fois. En dépit de toutes les conséquences que cela aurait pu avoir si elle s'était fait prendre : notamment rajouter de l'huile sur le feu  de l'opposition Gangsters -Iwasaki-rengô.  On ne vit qu'une fois après tout. Et avoir failli se faire prendre ne l'a visiblement pas marquée plus que ça. Tant qu'on n'a pas vu son visage, c'est bon, non ? Parce qu'elle est bornée, la petite. Difficile de la faire changer d'avis une fois qu'elle a décidé quelque chose ; parfois, c'est par simple esprit de contradiction, parfois non, selon son interlocuteur. Elle aime énerver les autres, les voir perdre leur calme, leur contenance ; savoir que c'est elle qui a fait ça lui procure une espèce de sentiment de fierté malsaine, presque jubilatoire. Elle aime provoquer, elle aime choquer, que voulez-vous. Ca l'amuse, et elle considère qu' on a tous besoin d'amusement dans notre vie ; alors pourquoi arrêter ?

Mais on ne peut pas nier sa loyauté suprême envers les gangsters, qui lui ont offert une nouvelle famille ; et la famille, c'est comme les amis,c'est sacré, ça se protège. Il ne lui viendrait pas non plus à l'idée de désobéir à un ordre, sauf s'il heurte trop sa morale ; le tabou du meurtre reste bien présent dans son esprit. Que les autres s'en occupent ; elle, elle s'occupe de faire gagner de l'argent, chacun son métier après tout. Pour le reste, elle est moins regardante ; la preuve en est avec sa tendance à arnaquer les clients qui ne lui reviennent pas. Vengeance puérile s'il en est, mais vengeance tout de même. Parce qu'elle ne va pas non plus empoisonner les plats de ses clients ou rajouter des trucs bizarres dedans ; ça serait gâcher la nourriture préparée par le cuisinier, qu'elle aime bien en plus.  Les gens qu'elle apprécie, il n'y en a pas tellement ; et ceux qu'elle a, elle y tient. Malgré son manque flagrant de subtilité , même si elle met souvent les pieds dans le plat, elle essaie d'être là pour eux, de les réconforter si besoin. C'est l'intention qui compte. Elle suppose.  Un peu maladroite en société comme elle l'est.

On peut rajouter également un certain talent pour le mensonge, la dissimulation, la trahison même - à l'extérieur de la diaspora cependant-; tant qu'elle atteint son but. Un peu arriviste, un peu opportuniste sur les bords. Il lui arrive parfois de préparer ses plans longtemps à l'avance lorsqu'elle estime qu'on lui a fait du tort. Rancunière ? Forcément. Parfois, depuis des années. Elle a de la fierté, la demoiselle ; si elle estime qu'on lui a causé du tort, elle ne l'oubliera pas. Et ce, même si on lui dit que s'accrocher comme ça n'est pas une bonne idée, qu'elle se rend juste ridicule ; parce qu'elle est butée. Têtue comme une mule. Et c'est bien pour cela qu'elle ne se laisse pas abattre facilement, que toujours elle se relève malgré les difficultés. Une battante ; courageuse ? Ou peut-être simplement téméraire..voire inconsciente.

Hayden

Âge: 19 ans
Naissance: 15/07/1997
Départ: Natif
Présence en ville: 19 ans.
Nationalité: Anglaise par son cher daddy.
Métier: Serveuse + Bookmaker
Statut civil: Célibataire

Groupe: Gangsters
Section: L'hippodrome, je suppose ?
Rang: Simple membre
Nom de code: Derby. Comme le Derby du Kentucky.

Taille: 1.68
Corpulence: Sèche.
Cheveux: Bleus foncés - c'est une teinture je le précise
Yeux: Bleus-gris
Autres: Toujours un béret vissé sur le crâne.  Une apparence très "garçonne", qu'elle revendique.

Histoire

Cher journal,

Aujourdh'ui, j'ai dix  ans. Ca fait bizarre, d'un côté, d'avoir un âge à deux chiffres. Ca fait grand. Ca fait un peu...responsable, je crois ? C'est bizarre
.

Elle repose son stylo, réfléchit un instant, puis le reprend.

En tout cas, ma fête d'anniversaire a été très chouette. Comme il faisait beau, on a pu faire une bataille de pistolets à eau avec mes copines de l'Institut. On m'a offert plein de cadeaux, entre les jeux de société, les livres, les cds et toi, cher journal, avec un tout nouveau stylo à encre.

Un sourire éclaire son visage.

***

Cher journal,

Aujourdh'ui, j'ai vu quelque chose de.. Je sais même pas - je devrais dire "je ne sais même pas" mais je m'en fiche - comment appeler ça. Mais je me sens mal. Je me sens en colère. J'ai envie de hurler sur papa dès qu'il rentrera.


Les poings se crispent.

J'ai vu papa avec une autre femme au restaurant, alors qu'on revenait d'une représentation du Chat Botté avec maman au théâtre de Saint-Juré. Papa ne voulait pas venir, parce qu'il était occupé ce soir-là. J'ai vu ça.

L'écriture se fait pleine de colère, serrée, et les ratures prolifèrent.

Et il lui tenait la main, à cette femme. Alors que ce n'est qu'à maman qu'il a le droit de tenir la main. Papa est un traître. Un sale type.

Un instant de pause, alors qu'elle écrit enfin "Et je le déteste."

**

Cher journal,

Aujourd'hui , papa et maman divorcent pour de bon. Je ne sais pas ce qu'il lui a dit, mais je dois aller vivre chez lui - et ne plus aller chez elle. Je veux pas. Je le déteste. Et l'autre, aussi. Cette nana se prend pour ma maman. Sauf qu'elle ne le sera jamais.

J'ai appris des trucs sur son compte, du coup. Comme papa, elle est chez les opportunistes. Elle travaille dans sa banque, même. Alors que maman travaille aux archives de l'Institut. Mais pourquoi, pourquoi, qu'est-ce qu'il lui trouve à cette idiote ??

Merde enfin !


Et un sourire vicieux éclaire son visage, alors qu'elle écrit le mot le plus honni par ses parents, parce que soi-disant, il était trop vulgaire pour qu'une petite fille le prononce.

**

Cher journal,

Mon père est un imbécile. Il m'a vu traîner en ville avec des amis de l'institut et d'autres amis à eux, et il m'a fait tout un sermon comme quoi je devais " surveiller mes fréquentations", parce qu'il ne connaissait pas leurs familles, qu'ils n'étaient pas  tous opportunistes, et que donc, ils étaient moins respectables. Louches même. Genre les parents de Leah sont altermondialistes, les parents d'Alfie travaillent à l'Institut, et tout de suite ça les rend louches. Bravo la mentalité.

Tu parles, de si je vais lui obéir. On ne fait pas de conneries. Sauf si aller se poser à Unacer pour jouer aux jeux d'arcades et aller manger une glace au parc d'Ivale est un crime, évidemment..

Quel crétin. Son groupe d'amis, c'est une bande d'imbéciles qui pètent plus haut que leur cul, qui ne pensent qu'à l'argent. Et est-ce qu'ils sont amis en fait ???


Le dégoût est visible sur le visage de la jeune fille de quatorze ans.

**

Cher journal,

Aujourdh'ui, drame à Saint-Juré. Je me suis fait couper les cheveux, et ça ne lui a pas plu, à l'autre vieux. Pas du tout. De quoi il se mêle, c'est ses cheveux dont on parle ? Non. Et puis, j'en avais marre d'avoir les cheveux longs. Ca faisait trop "princesse parfaite à son papa", ça m'énervait. Et puis au fond, ça m'allait pas du tout.


Elle repasse la main dans ses cheveux courts, satisfaite.

**

Cher journal,

Nath a rompu avec moi.  Soit-disant parce que lui non plus n'aimait pas mon nouveau look. Adieu les robes sages, bienvenues dans le monde des pantalon et des cheveux courts. Quel crétin. Il est comme son père, comme le mien ; c'est normal, ce sont des gros bourges. Tous pareils. Je ne les supporte plus.


Un air de mépris sur le visage.

**

Cher journal,

De nouveau mes fréquentations sont en cause. J'ai eu, ô drame,  un 14 à mon dernier contrôle. C'est vrai que c'est dramatique, comme note. Oui j'avais moins travaillé, mais eh, il recommence à faire beau, on a envie de sortir au lieu de bûcher non-stop.


Un roulement des yeux.

**

Cher journal,

Citation du jour " Si tu continues comme ça, tu vas finir par mal tourner."

Oui, je suis rentrée un peu tard, oui j'ai répondu quand lui et l'autre cruche m'ont fait une réflexion.  Mais c'est pas comme si on avait brûlé une capsule ou je sais pas. Faut arrêter la paranoïa un moment. On a juste bu un petit peu de bière au parc. Pas si dramatique. Et en plus, j'ai découvert que je déteste ça.

Et j'ai quand même dix-sept ans.


Elle se jette sur son lit pour dormir, fatiguée.

**

Cher journal,

J'ai enfin réussi à croiser maman, mais c'était bizarre. On aurait cru qu'elle ne voulait pas que je reste trop longtemps à lui parler. Elle aurait honte de moi ? En tout cas, cette rencontre sonnait comme la dernière.


L'écriture se fait tremblante.

**

Cher journal,

Je m'en vais. J'ai dix-huit ans, j'ai terminé le secondaire, j'en ai ma claque de mon père, de l'Institut et de tout le monde en règle générale.
La goutte d'eau, ça a été la réaction quand j'ai dit que je ne voulais pas devenir médecin comme il l'espérait, que je voulais vivre MA vie, et non pas suivre ses "choix de carrière."


Elle ferme le journal.

**

Après cela,  Hayden se teignit les cheveux en  bleu foncé - par provocation- et  alla s'installer chez des amis à elle pendant un certain temps. A présent indépendante, elle enchaîna des petits boulots sans lendemain.

Jusqu'à ce qu'elle fasse la connaissance de cet italo-grec. Lysandros Barsotti.  Un type qui la prit sous son aile et lui offrit une place dans son restaurant à l'hippodrome de Pallatine, ce qu'elle accepta.

Seulement, Barsotti était un gangster. Avait-elle peur de rejoindre cette diaspora ? Non. Tant qu'on ne lui demandait pas de participer aux missions d'assassinat ou autre, indiqua-t-elle néanmoins - même s'il lui apprit à manier le pistolet pour se défendre.

Sauf que le travail ne fut pas aussi simple qu'elle l'imaginait. Il lui fallut apprendre à dominer son caractère, à ne pas crier après les clients même lorsqu'ils étaient agaçants. Après le service, en revanche, elle avait tout loisir de hurler à quel point ils étaient stupides. Et elle ne s'en priva pas. Mais elle aimait bien son boulot, au fond.

Et puis il lui confia ensuite une mission supplémentaire -approuvée par le gérant de l'hippodrome-, une fois qu'elle eut fait suffisamment ses preuves. Bookmaker. Preneuse de paris. Cela apportait  des revenus supplémentaires non négligeables grâce à ses commissions, elle n'allait pas cracher dessus. Paris sur les courses, autres paris sportifs, elle se montrait polyvalente et efficace dans ses activités. (Et peut-être qu'elle aimait ça, pigeonner les richards en prenant une commission un peu trop élevée, au fond. Mais eh, il faut bien survivre.)

Comme quoi, au bout du compte, son père avait raison : elle avait  mal tourné, mais pas pour les raisons qu'il croyait.

Coucou, je fais partie des meubles ici.
Et je vous aime mais ça vous le savez déjà je crois.

avatar
Clan Iwasaki

Il ne sait pas se battre, il ne fait peur à personne. Tout ce qu'il a c'est une addiction aux calmants et des compétences de chirurgien. Il trouve son utilité dans les rangs d'Iwasaki en participant au trafic d'organes. Il garde secrète son allégeance. Plus facilement détestable qu'approchable, son sens pragmatique le rend tout de même utile, la plupart du temps.
Nom de code : Scalpel
Avatar IRL : Haruma Miura
Avatar : Izaya Orihara / Durarara

Messages : 166
Messages rp : 55
Date d'inscription : 30/12/2016
Voir le profil de l'utilisateur
le Jeu 20 Avr 2017 - 20:18
Youpi

Bae. My style. Trop de style. Agonise

J'ai hâte de voir ce personnage en action~




« [...] the real cynics are the ones who tell you everything's gonna be all right. »
-George Carlin

Cadeaux :
Spoiler:
Event de la St-Valentin

avatar
Hippodrome

Ca vient.
Nom de code : Derby
Avatar : Shirogane Naoto - Persona 4

Messages : 37
Messages rp : 15
Date d'inscription : 20/04/2017
Voir le profil de l'utilisateur
le Jeu 20 Avr 2017 - 20:49
Merci beaucoup Junji

Cœur
avatar
PNJ

Compte PNJ - responsable des intrigues, des partenariats et des validations, à contacter en cas de besoin.
Messages : 967
Messages rp : 107
Date d'inscription : 29/02/2016
Voir le profil de l'utilisateur
le Jeu 20 Avr 2017 - 23:17
NAOTOOOO mon cœur fond devant ce choix d'avatar. Tombe
J'aime beaucoup le caractère de la demoiselle, même si j'aurais aimé que tu exploites l'apparence de Naoto (comment ça obsédée). Enfin, c'est vrai original et bien écrit, bon travail. Brille

Hayden Cooper

a reçu son permis de séjour à Pallatine

icon 100*100

Ce permis de séjour vous donne le droit de résider à Pallatine, de trouver un emploi et d'appartenir à une diaspora. Il atteste que vous êtes apte à vivre par vos propres moyens en ville. Nous vous rappelons que ce permis est obligatoire pour toutes vos démarches administratives auprès de l'Institut.

Si vous trouvez cette carte, merci de la déposer à l'Institut.

Informations à fournir dans les plus brefs délais.

- Votre adresse
- Votre nom de code
- Votre profil chronosrep.net
Facultatifs :
- Vos textes libres
- Vos recherches de rp

Sachez que :
- Votre avatar est automatiquement ajouté au bottin lorsque vous êtes validé(e), mais pensez à vérifier tout de même que l'ajout a bien été réalisé.
- Vous devez en revanche recenser votre nom de code dans le sujet adéquat.
- Vous n'avez pas de fiche de lien à proprement parler : vous pouvez ajouter tous vos liens dans votre profil, champ relations. Pour faire une demande, c'est par MP, dans les petites annonces ou via les réseaux sociaux.

avatar
Hippodrome

Ca vient.
Nom de code : Derby
Avatar : Shirogane Naoto - Persona 4

Messages : 37
Messages rp : 15
Date d'inscription : 20/04/2017
Voir le profil de l'utilisateur
le Ven 21 Avr 2017 - 10:25
OUI NAOTO EST TELLEMENT UNE CUTIE

Je voulais développer cet aspect, mais je sais pas, j'ai pas réussi à bien l'intégrer dans le caractère Sceptique Mais ouais elle joue dessus, parce que le monde des gangsters et celui des courses, c'est pas les plus enclins à la parité quoi

Mais merci pour les compliments **

Sinon j'ai édité le problème de chrono dans le profil qui c'est qui avait bien modifié les champs du formulaire mais qui a oublié de cliquer sur "générer" ? C'est mooiiii
avatar
Citoyen

jeune père veuf, toujours enfant dans sa tête, trop vite grandi.
Avatar : bakugou katsuki

Messages : 223
Messages rp : 33
Date d'inscription : 26/10/2016
Voir le profil de l'utilisateur
le Dim 23 Avr 2017 - 15:22
Wow, ce personnage est plutôt cool dis donc ! C'est la première fois que je vois un(e) bookmaker et sa personnalité est tellement bien. Perso je trouve que tu exploites déjà un peu son apparence donc c'est super. I love you


alban


alibabe:

merci naga.  Malicieux
avatar
Hippodrome

Ca vient.
Nom de code : Derby
Avatar : Shirogane Naoto - Persona 4

Messages : 37
Messages rp : 15
Date d'inscription : 20/04/2017
Voir le profil de l'utilisateur
le Dim 23 Avr 2017 - 18:36
Ali Babe Tombe Tombe Tombe

Merci Oh Contente qu'Hayden plaise, j'étais tellement pas sûre de moi sur le coup Oh Oh
Contenu sponsorisé
Revenir en haut
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum