login
register

Inscrit depuis le

messages ( mps)

Appartenance:

Vos groupes :
    Règlement Contexte Annexes Groupes Avatars Questions Partenariats Discord
    Bienvenue à Pallatine, une ville située dans une dimension parallèle.
    À la population native s'est mêlée une foule de Terriens, partis volontairement de la Terreou arrachés contre leur gré pour refaire leur vie ici, sans possibilité de retour. Divisés en groupes nommés diasporas, les habitants essaient de tirer profit de la situation dans laquelle ils se trouvent.
    Mais depuis quelques temps, d'étranges perturbations temporelles viennent troubler le quotidien des habitants de Pallatine. Phénomènes anodins ou présages inquiétants, chaque diaspora s'efforce de percer le mystère avant les autres.
    05/05 Installation de la version 5 (+++)
    28/02 Le forum fête ses deux ans !
    17/12 Installation de la version 4.1 (+++)
    01/11 Début de l'intrigue 4 (+++)

    { un retour sur Terre possible ?

    Intrigue 5 (+++)
    Une bien étrange rumeur circule depuis le mois de juillet : plusieurs personnes auraient effectué un voyage retour sur Terre, alors que l'Institut s'y est toujours refusé. Et les personnes sont en effet introuvables. Cette rumeur serait-elle fondée ?
    Avatars 200x320px - Tout public - Temps de jeu : juillet à septembre 2016 - Design et codage par Naga et Sneug - Crédits
    Tableau des diasporas
    Institut
    Altermondialistes
    Gangsters
    Iwasaki-rengô
    Geeks
    Opportunistes
    Indépendants

    { Chronos Republic. Le seul forum où ta grand-mère est plus jeune que toi

    Les derniers transférés

    u43Unity Fortesee
    Autrefois connue sous le nom d'Unité 43, celle qui fut une déesse en chaise roulante est désormais amnésique et membre des geeks.
    (fiche)
    césarCésar Duncan
    Ce chef d'équipe à l'ascendance guerrière est un natif qui s'est engagé dans le travail pour atténuer la perte de ses proches. Il a notamment participé activement à la recherche des personnes disparues.
    (fiche)
    shaozuShaoZu Hwang
    Le chef du Lotus Rouge a passé une enfance paisible à Pallatine, avant de partir découvrir le monde. Engagé dans un petit groupe de l'Iwasaki-rengô, il a patiemment gravi les échelons jusqu'à occuper son poste actuel.
    (fiche)
    machiMachi Kobayashi
    Membre des Aces, elle a perdu son bras et son frère, et n'est depuis plus la même.
    (fiche)
    zahraZahra Siaka
    Originaire de Sierra Leone, elle a subi des mutilations avant d'être transférée en mauvais état à Pallatine.Elle est depuis devenue recruteuse pour les Opportunistes.
    (fiche)
    clarenceClarence Ichikawa
    Enfant d'un amour plus fort que les différences, il s'occupe des nouveaux arrivants à l'Institut avec beaucoup de gentillesse.
    (fiche)
    lexaLexa Beloff
    Princesse destinée à la gloire, son transfert a probablement sauvé la terre d'un destin tragique...
    (fiche)
    Naga
    admin // semi-dispo
    (mp)
    Seung Joo
    admin // indispo
    (mp)
    Locke
    modo // semi-dispo
    (mp)
    Camille
    modo // semi-indispo
    (mp)

    Lyov Solokovsky
    31 ans, geek, métier au choix
    (fiche)

    Ozo Svensson
    19 ans, institut, responsable d'une équipe
    (fiche)

    Jenna Wisnuys
    37 ans, altermondialiste, présidente
    (fiche)

    Ihsan Reyes
    29 ans, geek, ingénieur
    (fiche)

    Jack Smith
    34 ans, opportuniste, artiste graffeur
    (fiche)

    Abigail S. Clemens
    31 ans, Iwasaki-rengô, recruteuse
    (fiche)


    { light of the world / clarence.

    avatar
    Arrivées & Éducation
    if a lover had a heart so bright it could warm the planet
    relentless and stubborn and standing his ground long after it stopped being reasonable.
    Messages : 39
    Messages rp : 17
    Date d'inscription : 25/05/2018

    Nom de code : kakujitsu (certitude)
    Jukebox : let's find out just how far i'll go
    Avatar : Keith Kogane - Voltron Legendary Defender

    Voir le profil de l'utilisateur
    light of the world / clarence
    le Ven 25 Mai 2018 - 10:04
    bannière

    Clarence « Kakuji » Ichikawa

    feat Keith Kogane | Voltron Legendary Defender (bannière par )

    Caractère

    Clarence est une flamme.

    Pas de celles qui brûlent, qui consument tout sur leur passage, qui détruisent, dévorent et ruinent jusqu'à apaiser une faim sempiternelle. Non, plutôt de celles qui se nichent dans un coin de la cheminée, rugissant comme un lion et pourtant n'apportant que chaleur. Craquements nostalgiques, d'un confort qui signifie que l'on est exactement là on l'on doit se trouver, à l'instant où l'on doit s'y trouver. De celles qui réchauffent jusqu'au fond des os, effaçant la glace au fond des muscles même du plus transi, comme se nichant, se blottissant au creux de la crinière de flammes d'un dieu compatissant. Clarence, c'est un grand sourire jusqu'au coin des yeux. C'est une main tendue, une étreinte chaleureuse, des bras pour transporter ce qui est trop lourd. C'est la détermination féroce de faire tout ce qui est en son pouvoir pour aider, la flamme dans le fond de ses iris qui brûle jusqu'à ce que la réalité même se plie à sa résolution. Puisque jamais il ne souffrira un instant de voir qui que ce soit mal en point sans s'élancer à leur rescousse. Ses muscles ne servent ni ses membres ni son esprit, ni le cœur qui se déchaîne au fond de sa poitrine; son être ne sert que chaque autre posant ses yeux sur lui. Sous le regard de l'humanité il courbe l'échine et soulève le monde sur ses épaules. Qu'il le soulève jusqu'à ce que la souffrance meure au creux de ses mains, qu'il le porte jusqu'à ce que plus jamais on n'aie besoin de son aide. Le long de sa colonne il tiendra le monde comme un pilier, éternel et immuable, sans jamais que ses jambes ne tremblent ni que ses épaules ne flanchent. Se fera divin si cela est nécessaire. Abandonnera toute humanité si seulement cela lui permet de dérober la souffrance des Hommes. Sans jamais que la peur ne pose son ombre sur ses iris, puisqu'il est la lumière et que jamais la noirceur ne saura se poser au creux des flammes. Et que jamais le mensonge ne tache sa langue, puisqu'il ne vient des serpents que venin et mal, et qu'il tranchera quelconque vipère tentant de l’enserrer.

    Celles-ci sont ses Certitudes. Qu'en advient-il du reste? Clarence brûle et réchauffe et s'élance sans peur et sans hésiter, main tendue jusqu'à éternellement sécher les larmes des affligés. Mais qu'arrive-t-il lorsqu'elles se sont taries? Tout simplement; elles ne se tarissent pas. Jamais il ne saura colmater la douleur du monde. Et donc cette question ne tournoie jamais au creux de son crâne; s'y meurt comme une flamme que l'on néglige de nourrir. Puisque Clarence ne sert jamais Clarence, et que son cœur ne bat jamais pour lui-même, et que ses muscles ne s'activent pas pour le porter. Clarence a l'âme qui s'écrie sans que jamais il ne sache en former les mots. Clarence a la douleur qui se niche sous son sternum et qui s'y cache, sans que jamais ses sourcils ne se froncent ni que son sourire ne tombe. Il ne verse que les larmes des autres. Clarence s'étend et s'étire et supporte et prête et donne sa force jusqu'à ce que ses muscles se déchirent et ses tendons s'arrachent. Jusqu'à ce que ses doigts se fracassent et ses os s'effritent, jusqu'à ce que ses côtes éclatent et sa colonne se fende, jusqu'à ce qu'au fond de sa poitrine, entre ses poumons, Clarence souffre sans que jamais il ne laisse sa douleur s'échapper. Puisque s'il laisse son sourire mourir, tous les espoirs posés en lui se faneront et il ne saura plus porter le monde. Clarence se démènera jusqu'à pouvoir atteindre la toute dernière des attentes que l'on a enfoui en lui.

    Et, comme une flamme, Clarence finira par se consumer - et s'éteindre.

    « I spent so long trying to be everything you wanted me to be, everything you needed me to be... I don't even know who I am anymore. »

    Clarence « Kakuji »

    Âge: 21 ans
    Naissance: 13/03/1995
    Arrivée: Natif
    Présence en ville: 21 ans
    Nationalité: Anglo-japonais
    Métier: Travaille à préparer l'arrivée des nouveaux transférés, et quand ça ne suffit pas, livreur pour une petite épicerie de son quartier.
    Statut civil: Célibataire

    Groupe: Institut Svensson
    Section: Arrivées & Éducation
    Rang occupé: Simple membre
    Nom de code: Kakujitsu (certitude)

    Taille: 1.72
    Corpulence: Svelte, mais il aimerait bien être plus robuste.
    Cheveux: Noirs
    Yeux: Gris
    Autres: /

    Histoire



    « That's what love is, no? Putting one's happiness before your own? »

    Le transfert de Hugh Godfrey lui vient comme un miracle. À quelques instants, quelques centimètres de la mort, on l'arrache des limbes pour le lancer dans un monde de blancheur immaculée. On ne parvient pas à sauver ses cordes vocales - Hugh Godfrey, soudeur de Shawbury, devient muet à l'âge de 34 ans, après un accident de travail. Son transfert, accidentel, lui a pourtant sauvé la vie. Il continuera, même des dizaines d'années plus tard, de se vanter à grands gestes que c'était le destin qui l'a tiré de là au bon moment, et l'a catapulté dans cette nouvelle existence.
    Ichikawa Itsuko est arrachée à une vie de misère par un transfert opportun dès l'âge de sept ans. Élevée à Pallatine par une mère célibataire, elle quitte le nid pour ne plus lui être un fardeau quelques jours après ses dix-huit ans. Ichikawa Itsuko continue ses études tout en travaillant à mi-temps pour survivre jusqu'à pouvoir se joindre à l'Institut en tant qu'enseignante à l'âge de vingt-quatre ans.
    Hugh Godfrey apprend à croire au destin alors que d'un pas, il dévoile la silhouette d'une jeune femme, auréolée de l'aube filtrant par la fenêtre d'où elle l'observe.
    Ichikawa Itsuko n'aime pas les airs bourrus d'une idiotie joyeuse de l'homme qui se présente à elle ce matin-là sans même lui dire un mot. Elle ne comprend pas ce qu'il tente de lui signifier à renfort de grands gestes - jusqu'à ce qu'il la prie d'attendre d'un doigt. Il sort de la salle en courant, et elle songe à le laisser en plan.
    Hugh Godfrey revient face à la plus magnifique femme qu'il aie jamais vue armé de papier et d'un stylo. D'une calligraphie hâtive et peu soignée, il griffonne une invitation et la présente accompagnée d'un grand sourire niais.
    Ichikawa Itsuko hausse un sourcil et le refuse. Sous le regard déçu de cet homme étrange, elle tourne les talons et le laisse contempler l'aube qui continue de descendre sur Pallatine seul.
    Malheureusement pour Ichikawa Itsuko, il s'est infiltré sous sa peau et dans le creux de toutes ses pensées. Sans qu'elle ne puisse se le sortir de la tête, elle le croise de nouveau à la sortie d'un cours.
    Hugh Godfrey ne connaît pas encore le langage des signes quand la plus magnifique femme qu'il aie jamais vu le rejoint d'un pas décisif pour lui adresser quelques mots du bout de ses doigts. Il se contente de sourire et hocher la tête, et d'être heureux lorsque cela semble avoir été la bonne réponse. Il l'observe s'éloigner avec un sourire niais accroché à ses lèvres muettes.
    Heureusement pour Hugh Godfrey, il parvient à trouver un livre sur les bases du langage des signes avant qu'il ne la croise de nouveau. Il sait répondre à ses salutations et parvient à comprendre la majorité de ce qu'elle tente de lui communiquer.
    Ichikawa Itsuko continue de travailler sur son apprentissage, déterminée à savoir communiquer avec ce grand bourru qui ne cesse d'envahir ses pensées. La prochaine fois qu'elle le croise, il lui épèle son prénom, qu'elle puisse mettre un nom sur ce visage.
    Lorsque Hugh Godfrey apprend à dire 'je ne suis pas sourd', les joues d'Itsuko s'enflamment et il ne peut empêcher un sourire d'éclater sur son visage. Un rire sans bruit, comme un bourgeon en éclosion, une fleur aux pétales s'étendant jusqu'aux coins de sa bouche. Et il entend, pour la première fois, la musique de sa voix.
    Ichikawa Itsuko enfouis son embarras sous des accusations. Pourquoi ne pas le lui avoir dit plus tôt? Et sous ce sourire qui ne s'efface pas, Hugh lui réponds qu'il ne savait pas comment.
    Hugh Godfrey avoue à la plus magnifique femme qu'il aie jamais vu qu'il n'a apprit le langage des signes que pour savoir communiquer avec elle, et elle rit jusqu'à en pleurer. Et au coin de ses yeux, dans le reflet de la perle d'une larme, il voit les pattes d'oies qu'il embrassera jusqu'à sa mort.
    Ichikawa Itsuko termine son apprentissage du langage des signes aux côtés de l'homme étrange l'ayant approché un matin d'automne. Et dans les plis de ses paumes, elle voit l'endroit où elle posera ses doigts jusqu'à ce que leurs mains ne sachent plus se refermer.
    Ichikawa Itsuko apprend à croire au destin lorsqu'elle observe l'homme ayant envahi ses pensées se tenant droit, lèvres pliées en un sourire, épris de la lueur du crépuscule posée sur la silhouette de Pallatine.

    « She watched as the setting sun traced his figure, and she couldn't help but wonder how it was that light always found it's way to him. »



    Je crois que mes parents sont fiers de moi. Ils ont un peu toujours été fiers de moi. Je suis content de les avoir. Même si, parfois, je crois qu'ils ne devraient pas être fiers de moi; je sais qu'ils ne peuvent pas être objectifs pour ça. Je ne leur en veut pas, et je suis heureux qu'ils m'aient toujours encouragés dans tout ce que j'ai fais. Je suis content que ma mère me surnomme « certitude », parce que je pense que ça me va très bien. Je suis toujours certain, à chacun de mes pas, à chacun de mes souffles, à chacune de mes actions, comme si c'était l'univers qui me poussait à avancer et à soulever toutes ses charges. Je ne suis pas arrogant au point de croire avoir été choisi, et je pense que s'il y avait un élu ça ne devrait pas être moi, parce que je m'étale trop et je me disperse dans toutes les directions. Si j'étais un élu, je ne pourrais jamais me concentrer sur une quête ou un but sans m'arrêter à chaque passant ayant besoin de mon aide. Donc les grandes missions, ce n'est pas pour moi.
    Mes parents sont contents que je reste à l'Institut, je crois que c'est ce qu'ils ont toujours voulu pour moi. Et, pour être honnête, je n'ai jamais vraiment eu l'intention de partir; c'est ici que j'ai grandis, et c'est sans aucun doute ici que je mourrai. J'aime m'occuper des nouveaux arrivants à Pallatine, parce qu'ils n'ont plus rien ni personne, alors si je peux être la seule bouée à laquelle ils arrivent à se raccrocher, je n'ai rien à redire. Je n'ai jamais été transféré, mais le concept me fait assez peur. J'ai du mal à imaginer quelconque autre moment où on est plus seul que ça.
    Je crois que ma mère s'inquiétait un peu que je m'en aille chez les Altermondialistes. Mais ils sont trop idéalistes, ce n'est pas avec des idées qu'on change le monde, mais avec des gestes. Et je ne sais pas comment ils pourraient rendre mes actes plus significatifs qu'ils ne le sont déjà, alors me joindre à eux ne m'intéresse pas. C'est peut-être égoïste, d'une certaine façon, mais je préfère mes actions du quotidien à de grandes idées de changer le monde pour le mieux. J'aimerais bien croire qu'un jour je changerai l'humanité et j'effacerai la souffrance des hommes, mais je sais que c'est impossible. Alors j'y vais une tâche à la fois.

    « It would be so easy to gild all of her shattered pieces back together. Broken doesn't mean faulty. It doesn't even mean bad. »

    hmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmm

    avatar
    Technicien
    Demi-Inuit originaire de Kaktovik, Naga a longtemps été un chantre de la culture américaine, avant d'éprouver une certaine culpabilité à l'idée d'avoir bien hâtivement rejeté la culture inupiat de sa mère. Désormais, Naga désire se racheter et trouver un moyen pour son peuple de vivre en accord avec ses traditions.
    En pratique, Naga est plus un hypocrite cherchant à apaiser sa confiance qu'un Altermondialiste convaincu, mais il a toujours su se débrouiller pour éviter que quelqu'un lui en fasse la remarque...
    Messages : 1191
    Messages rp : 118
    Date d'inscription : 29/02/2016

    Avatar : Sanada Akihiko.

    Voir le profil de l'utilisateur
    Re: light of the world / clarence
    le Ven 25 Mai 2018 - 15:15
    T'inquiète pas, t'es raisonnable, t'as attendu un an avant de faire un nouveau compte.
    Et comment ça les alters sont trop idéalistes, je pleure, là. Pleure

    En tout cas, Clarence est trop pur pour ce monde, et ses parents aussi sont trop purs, et son seul défaut c'est de faire partie de l'Institut je trouve. ;)


    yamamoto senpai ♥yamamoto senpai ♥ flocons

    Spoiler:

    avatar
    Gangster
    Né dans une montage des monts Hanghai en Mongolie - peuple nomade fuyant la tiranie des maîtres des terres - a apprit à chasser dès son plus jeune âge, à l'arc puis au fusil - a quitté son peuple pour voyager et vivre seul - s'est fait enrôlé par les Mandchous pour participer à la Révolte des Boxers en 1900 - y a échappé grâce aux soulèvement du mouvement indépendantiste - a participé à plusieurs actions mais s'est fait recruter contre son gré la même année.

    Entré chez les gangsters car ils l'ont attrapé les premiers - tueur à gage ou traqueur refusant la plus part du temps les propositions, ne travaille comme tueur qu'en cas de nécessité ou lorsqu'il juge son action "louable" dans une certaine mesure - possède un petit restaurant (Ūlynn) qu' il gère seul où il confectionne aussi ses propres thés pour les vendre - hait l'institut et ses employés.

    Jeune homme doux de nature, simple et bienveillant - Toujours poli et bien sur lui - Parle avec un léger accent assez charmant - aime les femmes, les femmes l'aiment souvent en retour -

    Messages : 92
    Messages rp : 32
    Date d'inscription : 01/04/2017
    /
    Nom de code : Le chasseur
    Jukebox : FURYO
    RAIN
    Avatar IRL : /
    Avatar : Ashitaka - mononoke hime

    Voir le profil de l'utilisateur
    Re: light of the world / clarence
    le Ven 25 Mai 2018 - 15:40
    OMG il est si precious jpp Oh Cœur

    Tout en douceur et bonté, il fait du bien je trouve ! De la bienveillance à l'état pur, de l'humilité.
    Il illumine ma journée !! Agonise
    (je viendrais te voir pour un lien avec Lexa, obligé)


    avatar
    { Aeon.
    PNJ
    Compte PNJ - responsable des intrigues, des partenariats et des validations, à contacter en cas de besoin.
    Messages : 1108
    Messages rp : 109
    Date d'inscription : 29/02/2016

    Voir le profil de l'utilisateur
    Re: light of the world / clarence
    le Ven 25 Mai 2018 - 23:45
    J'ai déjà dis beaucoup de bien de Clarence (je mentionne aussi que le choix de l'avatar est parfait ! omg) mais je vais recommencer parce qu'on a jamais assez de compliments !

    Le choix des musiques nous porte davantage dans l'univers plein de bonté que tu déroules dans l'histoire. Ton style nous fais glisser sur tes paragraphes tout naturellement : on se laisse porter et on découvre... On découvre Clarence qui est, j'ai l'impression, tout en rondeur, il n'y a pas d'angles qui piquent chez lui. Il est chaud, un petit soleil qui souffre en aspirant la tristesse des autres finalement... Oui, il y a aussi quelque chose de très triste chez lui, parce qu'à force d'être arrosé par les tourments de ceux qui l'entoure, sa flamme finira peut-être par s'éteindre !

    Encore un superbe personnage !
    Tu connais le chemin, tu es chez toi ! Malicieux


    clarence « kakuji » ichikawa

    a reçu son permis de séjour à Pallatine

    icon 100*100

    Ce permis de séjour vous donne le droit de résider à Pallatine, de trouver un emploi et d'appartenir à une diaspora. Il atteste que vous êtes apte à vivre par vos propres moyens en ville. Nous vous rappelons que ce permis est obligatoire pour toutes vos démarches administratives auprès de l'Institut.

    Si vous trouvez cette carte, merci de la déposer à l'Institut.

    Informations à fournir dans les plus brefs délais.

    - Votre adresse
    - Votre nom de code
    - Votre profil chronosrep.net
    Facultatifs :
    - Vos textes libres
    - Vos recherches de rp

    Sachez que :
    - Votre avatar est automatiquement ajouté au bottin lorsque vous êtes validé(e), mais pensez à vérifier tout de même que l'ajout a bien été réalisé.
    - Vous devez en revanche recenser votre nom de code dans le sujet adéquat.
    - Vous n'avez pas de fiche de lien à proprement parler : vous pouvez ajouter tous vos liens dans votre profil, champ relations. Pour faire une demande, c'est par MP, dans les petites annonces ou via les réseaux sociaux.

    { Contenu sponsorisé.
    Re: light of the world / clarence
    Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit